[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone


137 sources différentes


24/07/2021 - SOCIAL : 3 sources

1 - Attac Bruxelles - L'information sociale alternative et militante
2 - Guide Social Actualités
3 - Yapaka



SOCIAL (1) : Flux supprimé, momentanément inaccessible ou pas d'infos récentes - cliquer ici pour vérifier.

SOCIAL (2) : Flux supprimé, momentanément inaccessible ou pas d'infos récentes - cliquer ici pour vérifier.

SOCIAL (3) : Yapaka

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
1 Août - Jouer aide à grandirYapaka

[Vidéo] Maltraitance et travail en réseau : comment conjuguer les différentes temporalités en présence ?Yapaka

Un entretien avec Claire Meersseman (05:09), psychologue clinicienne.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

[Vidéo] Quand en miroir de la dynamique maltraitante, les professionnels s’affrontent…Yapaka

Un entretien avec Claire Meersseman (04:47), psychologue clinicienne.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

[Vidéo] Points d’appui et limites du travail en réseau autour des situations de maltraitanceYapaka

Un entretien avec Claire Meersseman (05:05), psychologue clinicienne.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

[Vidéo] Maltraitance et travail en réseau : une logique de travail ensemble, chacun dans ses compétencesYapaka

Un entretien avec Claire Meersseman (03:22), psychologue clinicienne.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

[Vidéo] Travailler en réseau en cas d’inquiétude d’une situation de maltraitance d’enfantYapaka

Un entretien avec Claire Meersseman (05:29), psychologue clinicienne.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

[Texte] « Pourquoi Rémi a deux mamans ? J’ai une amie qui se sent différente dans son corps, ... » Questions des enfants sur la diversité de genre et d’orientation sexuelleYapaka

En grandissant, l’enfant explore à son rythme la question de la corporalité, la construction des relations. Ses questions peuvent se faire en résonance avec les nouvelles configurations familiales et les identités multiples des individus (famille homoparentale, transidentités, …). L’expression des identités de genre, la question de l’orientation sexuelle, les différences sont autant de sujets qui animent aujourd’hui les discussions des enfants, même des plus jeunes. Il est possible que l’enfant s’interroge sur les personnes, les couples et les familles qui ne rentrent pas dans les schémas qu’il connait : « Pourquoi Rémi a deux mamans ? J’ai vu à la tv un monsieur qui veut être une femme, c’est possible ? Est-ce que deux hommes peuvent être amoureux ? …»

Les enfants n’hésitent pas à sonder, questionner, explorer les normes. Certaines de leurs questions pourront nous paraitre gênantes et intrusives. Parfois, elles nous feront réfléchir à notre rôle de professionnel : Dois-je parler de ces sujets avec les enfants dans le cadre de mon travail d’éducateur, enseignante, … ? De quelle façon puis-je aborder ces sujets ? Quels sont les relais sur lesquels prendre appui ?

Une démarche inclusive

Tout au long de son développement psychosexuel et au fil des expériences avec son environnement, l’enfant prendra conscience de son corps sexué (dimension biologique) et des rôles attendus selon cette différenciation des sexes (dimension sociale). Ce parcours de vie est différent pour chaque enfant. Là où la société tend à polariser, binariser les genres sur base du critère biologique - le féminin d’un côté et le masculin de l’autre -, dans la réalité, les vécus sont plus complexes. Les individus, et de plus en plus de jeunes parmi eux, osent questionner des identités de genre diverses, ainsi que des expressions variées de ces identités. Dans ce cadre, les jeunes, traversés par la culture qui les entoure, osent s’interroger et interroger les normes.

Tout petit, l’enfant développe son empathie, s’intéresse aux différences, les observe, les commente, c’est donc l’occasion de l’accompagner dans la découverte des diversités (sociales, culturelles, religieuses, de genre, de sexualité, …) et de lui apprendre le respect des singularités. Car la question de la diversité de genre s’inscrit dans un contexte plus global d’inclusion des différences. Dans nos secteurs de travail avec les enfants, inscrivons-nous dans cette démarche inclusive en les invitant à respecter les différences, en les sensibilisant aux inégalités qui peuvent toucher ceux et celles qui ne rentrent pas dans les « cases », en veillant à éviter les stéréotypes et les idées reçues..

Avec l’appui du réseau EVRAS

Il ne s’agit pas de nous improviser experts et expertes en éducation sexuelle, mais bien de créer un espace de confiance pour faire advenir les questions de l’enfant en reconnaissant nos propres limites et états émotionnels. Créer cette place suppose d’être à l’écoute de l’enfant, afin qu’il comprenne que les questions sur le genre et sur la sexualité peuvent être abordées en toute confiance dans cet espace. L’éducation à la sexualité concerne l’école, bien sûr, mais pas seulement ; elle vise à accompagner les enfants dès le plus jeune âge et les adolescents dans le développement de leur vie relationnelle, affective et sexuelle.

La démarche d’EVRAS se fonde toujours sur le respect, la tolérance, l’accueil des différences et l’ouverture à l’autre. Elle vise à apporter une information fiable, impartiale et exhaustive et à participer au développement de l’esprit critique afin d’aider les jeunes à construire leur identité, assurer leur bien-être et à prendre des décisions éclairées[1]. Dès lors, n’hésitons pas à solliciter et collaborer avec le réseau. Les plannings familiaux, les centres psycho-médico-sociaux (PMS) et de promotion de la santé à l’école (PSE), les organismes de jeunesse constituent autant de partenaires pour aborder ces sujets avec les jeunes.

Notre rôle d’intervenant

La question de la diversité des genres et des orientations est complexe parce qu’elle bouleverse parfois nos schémas traditionnels, qu’elle convoque un vocabulaire spécifique, presque un jargon – que les jeunes maitrisent d’ailleurs souvent mieux que nous – ainsi que des représentations et des valeurs intimes propres à chacun. Devant  les émotions que cette diversité suscite, il importe de ne pas esquiver les interrogations, non plus les figer. D’autant plus quand la famille est en difficulté ou en rejet d’évoquer ces questions, nous sommes alors parfois les seuls interlocuteurs de l’enfant.

En tant qu’interlocuteur, il nous revient d’accueillir l’enfant et son questionnement sans devoir y répondre. Parfois une simple écoute voire le recours ou relais auprès d’autres adultes montre également à l’enfant que nous ne détenons pas toutes les réponses, mais que nous sommes là pour l’accompagner.

 

[1] Pour davantage d’information sur la démarche de l’evras et le réseau compétent : www.evras.be

Lettre d'info "Manuel de survie..."Yapaka
Téléchargement: 
Version imprimeur (print): 
Type de produit: 
Lettre d'info
Lettre d'info "Une vie de chien"Yapaka
Type de produit: 
Lettre d'info
Lettre d'info "Une histoire comme plein d'autres"Yapaka
Téléchargement: 
Type de produit: 
Lettre d'info