[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone


134 sources différentes


18/08/2019 - ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES : 3 sources

1 - La Libre, politique belge
2 - RTL Infos - Belgique
3 - Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)


ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES (1) : Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Siège de la police fédérale: Laaouej réclame une réunion de la commission des FinancesSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le chef de groupe PS à la Chambre, Ahmed Laaouej, réclame une réunion rapide de la commission des Finances de la Chambre après la publication par le journal L'Echo des conclusions d'un rapport d'audit confidentiel accablant de l'Inspection des Finances relatif au siège bruxellois de la police fédérale, a-t-il indiqué samedi soir à l'Agence Belga.
Formation fédérale - Les informateurs reçus par le Roi pour un rapport intermédiaireSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Les informateurs Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (sp.a) ont été reçus en audience au Palais royal samedi après-midi pour faire rapport au roi Philippe des discussions en cours dans le cadre de la formation d'un nouveau gouvernement fédéral. Ils feront un nouveau rapport au Roi le 9 septembre, précise le Palais.
Une enquête interne du CD&V révèle une crise profondeSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Les "douze apôtres", le groupe de travail qui doit évaluer le CD&V, n'aboutissent pas à une image très flatteuse du parti, ressort-il samedi de documents provisoires que le journal De Standaard a pu consulter.
PS et N-VA sont incompatibles, selon Laurette OnkelinxSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
"Cela ne sert à rien d'essayer. Même de parler. PS et N-VA sont incompatibles", martèle samedi dans l'Echo Laurette Onkelinx, qui remettra le tablier de présidente du PS bruxellois à l'automne.
Trump voudrait acheter... le GroenlandSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Donald Trump, magnat immobilier avant de se lancer dans la politique et de devenir président des Etats-Unis, aurait jeté son dévolu sur un espace quasiment vierge à la hauteur de ses ambitions: le Groenland.
Mouvement de contestation à Hong Kong - Hong Kong "ne sera pas une répétition" de Tiananmen, selon un journal chinoisSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Un quotidien chinois a fait vendredi une rare allusion à la répression de Tiananmen, sujet tabou dans le pays, pour expliquer qu'une éventuelle intervention armée à Hong Kong ne serait pas une répétition du carnage commis en juin 1989 à Pékin par les militaires.
Brexit - Trump vante la perspective d'un accord "fantastique" avec Londres après le BrexitSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le président américain Donald Trump s'est déclaré jeudi optimiste quant à la conclusion d'un "fantastique et grand accord commercial avec le Royaume-Uni" après sa sortie de l'Union européenne, prévue le 31 octobre.
Le Brésil va accueillir un forum ultra-conservateur internationalSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le Brésil va accueillir en octobre un forum des mouvements ultra-conservateurs dans le monde, a annoncé jeudi le député Eduardo Bolsonaro, un des fils du président brésilien Jair Bolsonaro et possible prochain ambassadeur aux Etats-Unis.
Israël interdit l'entrée sur son territoire à deux élues américainesSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Les autorités israéliennes ont annoncé jeudi interdire à deux élues américaines d'entrer en Israël en raison de leur soutien à la campagne de boycott de l'Etat hébreu et à la suite d'une demande du président Donald Trump.
PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE - Primaire démocrate: la sénatrice américaine Warren derrière le favori BidenSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le vent en poupe, la sénatrice progressiste Elizabeth Warren arrive juste derrière le favori de la primaire démocrate pour la présidentielle américaine Joe Biden dans un nouveau sondage publié mercredi.
CRISE AU VENEZUELA - La Norvège veut relancer le dialogue pouvoir-oppositionSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Des représentants du gouvernement norvégien sont actuellement à Caracas pour tenter de relancer le dialogue entre le pouvoir du président vénézuélien Nicolas Maduro et l'opposition, a déclaré mercredi le chef de l'opposition, Juan Guaido.
RDC: la liste du gouvernement recalée pour non respect de la paritéSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le président Félix Tshisekedi a refusé mercredi une première mouture de gouvernement, attendu depuis sept mois en République démocratique du Congo, estimant qu'il ne respectait pas assez la parité et le renouvellement des générations, selon une source proche du Premier ministre.
Le formateur Jan Jambon met en place une quinzaine de groupes de travailSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le travail technique en vue de former le prochain gouvernement flamand a véritablement commencé mercredi, après une brève réunion mardi. Le formateur Jan Jambon (N-VA) a mis en place une quinzaine de groupes de travail qui se réuniront à partir de lundi pour rédiger les différents chapitres de l'accord de gouvernement. Un groupe central, auquel participeront les présidents des trois partis N-VA, CD&V et Open Vld, assurera la coordination des négociations.
Messe et émotion, l'Italie a commémoré le drame de Gênes, un an aprèsSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Familles aux yeux rougis, messe et autorités au grand complet. L'Italie a commémoré mercredi l'écroulement meurtrier du pont de Gênes survenu un an auparavant, le 14 août 2018, avec une cérémonie qui a pris une tonalité politique inattendue du fait de l'explosion de la coalition populiste au pouvoir.
Un Brexit sans accord "trahirait" le vote des BritanniquesSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
L'ex-ministre britannique des Finances Philip Hammond a prévenu mercredi le nouveau Premier ministre Boris Johnson qu'un Brexit sans accord "trahirait" le vote du référendum de 2016 en faveur du divorce avec l'Union européenne.

ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES (2) : Flux supprimé, momentanément inaccessible ou pas d'infos récentes - cliquer ici pour vérifier.

ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES (3) : RTL Infos - Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Siège de la police fédérale: Laaouej réclame une réunion de la commission des FinancesRTL Infos - Belgique

(Belga) Le chef de groupe PS à la Chambre, Ahmed Laaouej, réclame une réunion rapide de la commission des Finances de la Chambre après la publication par le journal L'Echo des conclusions d'un rapport d'audit confidentiel accablant de l'Inspection des Finances relatif au siège bruxellois de la police fédérale, a-t-il indiqué samedi soir à l'Agence Belga.

D'après un rapport d'audit confidentiel de l'Inspection des Finances, le siège de la police fédérale a, en effet, coûté des dizaines de millions d'euros en trop au contribuable, selon l'Echo, qui s'est procuré le document en question. Le rapport dénonce, en outre, une série de manquements graves dans ce dossier comme le non-respect de la loi relative aux marchés publics. L'Inspection des Finances dit par ailleurs craindre que les manquements constatés dans ce dossier se répètent dans d'autres dossiers immobiliers plus récents, en particulier parce qu'il s'agit d'importants contrats de location impliquant des travaux d'aménagement. Pour toutes ces raisons, le député socialiste réclame une réunion rapide, soit à la rentrée, de la commission des Finances de la Chambre afin d'entendre non seulement les auteurs du rapport mais aussi le ministre qui a la tutelle sur la Régie des Bâtiments. (Belga)

Un cycliste suisse bat un record du Guinness Book en terminant par la BelgiqueRTL Infos - Belgique

(Belga) Stéphane Cand, un cycliste suisse, a battu seul, samedi en début d'après-midi, un record du Guinness Book à Mouland (Fourons, province de Liège). Il a parcouru seize pays en six jours avec, au total, plus de 2.200km et plus de 300km par jour en dormant seulement trois à quatre heures. Il bat ainsi le record de quatorze pays en sept jours établi par le polonais Marek Dzienisiuk.

Le cycliste de Seiry, dans le Canton de Fribourg, a démarré dimanche de République tchèque, puis a traversé la Slovaquie, la Serbie, la Hongrie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, la Slovénie, l'Autriche, l'Italie, le Liechtenstein, l'Allemagne, la Suisse, la France, le Luxembourg, la Belgique, avant de passer par les Pays-Bas et de s'arrêter à la frontière à Mouland samedi à 13h10 pour réaliser l'exploit de parcourir seize pays en six jours, alors qu'il en prévoyait sept. "Je suis passé par tous les éléments météorologiques. Il faisait 44 degrés en Hongrie et parfois seulement trois degrés dans les descentes de cols. J'ai cru ne pas y arriver, mais je suis très content, c'est mon plus bel exploit même si le but était avant tout de voyager et prendre du plaisir. Je suis surpris, je viens de me rendre compte que je l'ai fait en six jours au lieu de sept", se réjouit Stéphane Cand. Le cycliste a pédalé les 100 derniers kilomètres en grande partie en Belgique. Il est remonté par Saint-Vith, Malmedy, Jalhay, Verviers, Herve, et enfin les Fourons, où sa famille et ses amis l'attendait. "J'ai été étonné de l'état des routes, avec les classiques ardennaises, je pensais que les routes seraient meilleures". C'était également la première fois que l'athlète de 47 ans passait par les pays de l'Est et son coup de cœur a été la Hongrie. "J'ai été agréablement surpris, il y a moins de circulation et les Hongrois sont vraiment sympas et très accueillants", explique le cycliste suisse. Il a eu quelques moments de doute, mais étonnamment, ce n'est pas pendant le record que les moments étaient les plus difficiles. "J'ai perdu un peu de temps à cause des fortes chaleurs dans les pays de l'Est, j'ai dû faire un détour en Suisse à cause de travaux et j'ai eu une crevaison, mais le moment le plus difficile était dans l'avion pour me rendre en Autriche avant le départ. On se remet en question et on commence aussi à stresser", confie-t-il. "Après, tout s'est très bien passé et ce n'était que du plaisir". La préparation physique et mentale s'était faite avec l'aide d'un médecin. "J'ai beaucoup travaillé avec le médecin pour le côté nourriture et le sommeil. Je ne devais manger que du salé en roulant et, après des tests, je savais qu'avec 02h30 de sommeil, c'était suffisant pour rouler le reste de la journée. J'ai tout de même dû rouler 36 heures d'affilées pour rattraper le retard accumulé, mais tout s'est bien déroulé». Le coureur parcourt chaque jour 140 kilomètres pour se rendre à son travail et l'expérience qu'il a accumulée lui a été utile "Le vélotaf et les 16.000 kilomètres que j'ai dans les jambes depuis le début de l'année ont fait la différence et m'ont permis de réussir cet exploit. L'avantage c'est qu'il y ait de la pluie, de la neige ou n'importe quel temps, je monte sur le vélo et je vais au travail", expose l'athlète. Le Guinness Book doit désormais valider le record de Stéphane. "Je dois faire un dossier avec un maximum d'éléments, de photos, vidéos et articles de presse qui peuvent confirmer mon record", raconte-t-il. Son prochain objectif est déjà fixé pour l'année prochaine, où il prévoit de traverser l'Europe en partant du Cap Nord, en Norvège, pour rejoindre le sud de l'Espagne. Il espère aussi parcourir toutes les capitales de l'Europe. (Belga)

Formation fédérale: les informateurs reçus par le Roi pour un rapport intermédiaireRTL Infos - Belgique

Les informateurs Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (sp.a) ont été reçus en audience au Palais royal samedi après-midi pour faire rapport au roi Philippe des discussions en cours dans le cadre de la formation d'un nouveau gouvernement fédéral. Ils feront un nouveau rapport au Roi le 9 septembre, précise le Palais.

L'audience a commencé vers 16h30 et s'est terminée à 18 heures. Didier Reynders, actuel vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de la Défense, ainsi que Johan Vande Lanotte, ancien vice-Premier ministre, ont été désignés informateurs fédéraux le 30 mai dernier, quatre jours après le scrutin. Les résultats ont compliqué la mise sur pied des nouveaux gouvernements aux différents niveaux de pouvoir. Les informateurs ont déjà fait rapport au souverain à plusieurs reprises, notamment le 29 juillet, au lendemain d'une rencontre entre sept partis (N-VA, PS, MR, CD&V, Open Vld, sp.a et Groen mais pas Ecolo).

Les formations politiques avaient accepté d'être de la note préparée par MM. Reynders et Vande Lanotte pour servir de base à la "préformation" d'un gouvernement fédéral. Le Roi avait alors prolongé la mission des informateurs jusqu'au 9 septembre, tout en leur demandant de faire un nouveau rapport intermédiaire ce 17 août. Aucune rencontre similaire n'a eu lieu depuis lors, même si des "contacts politiques" bilatéraux ont été maintenus par les informateurs.

Vendredi matin, les quotidiens flamands "Het Nieuwsblad" et "Gazet van Antwerpen" avaient évoqué la piste de l'élaboration d'un gouvernement de programme, limité à une dizaine de domaines aux objectifs clairement définis. Johan Vande Lanotte a toutefois rejeté cette idée. "Que serait un 'programme neutre? '", a-t-il affirmé à l'hebdomadaire flamand 'Knack'. "Après tout, chaque gouvernement est basé sur un programme. Le mot 'gouvernement de programme' a déjà été utilisé. Mais maintenant y chercher un contenu et une stratégie, cela est étrange."

Formation fédérale - Les informateurs reçus par le Roi pour un rapport intermédiaireRTL Infos - Belgique

(Belga) Les informateurs Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (sp.a) ont été reçus en audience au Palais royal samedi après-midi pour faire rapport au roi Philippe des discussions en cours dans le cadre de la formation d'un nouveau gouvernement fédéral. Ils feront un nouveau rapport au Roi le 9 septembre, précise le Palais.

L'audience a commencé vers 16h30 et s'est terminée à 18 heures. Didier Reynders, actuel vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de la Défense, ainsi que Johan Vande Lanotte, ancien vice-Premier ministre, ont été désignés informateurs fédéraux le 30 mai dernier, quatre jours après le scrutin. Les résultats ont compliqué la mise sur pied des nouveaux gouvernements aux différents niveaux de pouvoir. Les informateurs ont déjà fait rapport au souverain à plusieurs reprises, notamment le 29 juillet, au lendemain d'une rencontre entre sept partis (N-VA, PS, MR, CD&V, Open Vld, sp.a et Groen mais pas Ecolo). Les formations politiques avaient accepté d'être de la note préparée par MM. Reynders et Vande Lanotte pour servir de base à la "préformation" d'un gouvernement fédéral. Le Roi avait alors prolongé la mission des informateurs jusqu'au 9 septembre, tout en leur demandant de faire un nouveau rapport intermédiaire ce 17 août. Aucune rencontre similaire n'a eu lieu depuis lors, même si des "contacts politiques" bilatéraux ont été maintenus par les informateurs. Vendredi matin, les quotidiens flamands "Het Nieuwsblad" et "Gazet van Antwerpen" avaient évoqué la piste de l'élaboration d'un gouvernement de programme, limité à une dizaine de domaines aux objectifs clairement définis. Johan Vande Lanotte a toutefois rejeté cette idée. "Que serait un 'programme neutre? '", a-t-il affirmé à l'hebdomadaire flamand 'Knack'. "Après tout, chaque gouvernement est basé sur un programme. Le mot 'gouvernement de programme' a déjà été utilisé. Mais maintenant y chercher un contenu et une stratégie, cela est étrange." (Belga)

La fédération guinéenne suspend Paul Put à vie pour corruptionRTL Infos - Belgique

(Belga) La commission d'éthique de la fédération guinéenne de football (Guinéefoot) a condamné vendredi l'ancien entraîneur national, notre compatriote Paul Put, pour corruption. Put a été suspendu à vie et a écopé d'une amende de 100.000 euros. L'Anversois a été le sélectionneur national de la Guinée entre mars 2018 et juillet 2019. Après une Coupe d'Afrique des nations décevante, au cours de laquelle la Guinée s'est inclinée en huitième phase finale face à l'Algérie, le futur vainqueur, Put a été licencié.

Après cette élimination, la commission d'éthique de la Guinéefoot a ouvert une enquête à la suite de soupçons de corruption contre Put. Un mois plus tard, le verdict est tombé. Le Comité d'éthique a établi que Put avait obligé ses assistants à lui verser une partie de leur prime de match. Il s'est mis, à son tour, à remettre 10% de son salaire à Amadou Diaby, le vice-président de Guinéefoot. Diaby a été suspendu pendant sept ans. Plus tôt cette semaine, Put a nié toutes les accusations portées contre lui dans un communiqué de presse. "Je n'ai jamais pris d'argent d'un joueur ou d'un membre du staff de ma carrière. Quiconque prétend le contraire doit fournir des preuves." Pour l'instant, la suspension ne s'applique qu'en Guinée, mais la Fédération internationale (FIFA) doit encore se prononcer et peut étendre la suspension au monde entier. Paul Put peut toujours faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Paul Put, 63 ans, a déjà été impliqué dans une affaire de corruption liée au football, la fameuse "affaire Zheyun Ye", il y a treize ans. En tant qu'entraîneur de Lierse, Put a reçu de l'argent de l'homme d'affaires chinois pour fausser le résultat de neuf matchs de championnat en 2004-05 et 2005-06. Put a été condamné par l'Union belge de football et par la justice belge. (Belga)

De plus en plus de Belges quittent Facebook: pourquoi le réseau social ne convainc plus?RTL Infos - Belgique

Ophélie et Jayson sont inscrits depuis 5 ans et 2 ans sur Facebook. Ces jeunes ont déjà changé leur manière d’utiliser le réseau social. "Facebook, je l’utilise moins, je trouve que c’était mieux avant", dit Jayson. "Avec les problèmes qui se passent sur les réseaux, ça ne m’intéresse pas…le genre d’harcèlement, les vidéos d’abattoirs, je n’aime pas", explique Ophélie.

Il y a moins d’utilisateurs mais aussi moins de temps passé sur le réseau. Début 2018, Facebook avait 7 millions et demi d’utilisateurs actifs. Aujourd’hui: 6 millions 800 mille. La baisse historique s’accélère: - 7,3%. en 6 mois. Facebook ne communique pas là-dessus, ces résultats ont été compilés par un consultant grâce à des recherches ciblées.


Des départs qui touchent toutes les tranches d'âge

"C’est ça qui est nouveau, parce qu’il y a un an on parlait du départ des jeunes mais c’était largement compensé par les segments plus âgés. Ici on voit que le départs se font dans tous les segments, toutes les tranches d’âges", pointe Xavier Degraux, consultant et formateur en réseaux sociaux.

Sont mises en cause, la crédibilité: seuls 20% des internautes font confiance aux médias sociaux, d'après l'Union européenne de radio-télévision;
et la sécurité, après le scandale des données personnelles volées.

"On a quand même entendu beaucoup d’utilisation parfois un peu erronée ou malhonnête des données qui étaient sur Facebook et je pense que les gens ont eu un peu peur", témoigne un homme.


Pas vraiment une mauvaise nouvelle pour le réseau social

Une déconvenue pour le leader? Pas vraiment. Un glissement s’opère, vers le petit frère, Instagram : + 25 % en 2018. "Il y a de plus en plus de réseaux sociaux. Il y a d’autres choses qu’on nous propose. Donc on essaye d’autres choses aussi", affirme une femme.

"Facebook, c’est un groupe qui possède aussi Instagram, qui va très bien, merci pour eux ! Il possède aussi WhatsApp, Messenger. C’est évidemment l’ensemble qu’il faut voir. Cette vue hélicoptère-là, elle n’est pas vraiment effrayante. D’ailleurs Facebook a publié pas plus tard qu’il y a quelques jours ses derniers chiffres trimestriels… Ils sont juste excellents", analyse le consultant Xavier Degraux.

Facebook tire toujours son épingle du jeu avec ses rentrées publicitaires. Les prix augmentent même.

 

Un temps généralement sec avec des éclaircies annoncé pour la semaine prochaineRTL Infos - Belgique

(Belga) Après un week-end globalement pluvieux, le temps devrait redevenir plus sec la semaine prochaine avec en prime quelques éclaircies, selon les prévisions de samedi à la mi-journée de l'Institut royal météorologique.

Samedi après-midi, le temps sera plus sec sur l'ouest, avec quelques éclaircies dans la région côtière. Ailleurs, les champs nuageux seront encore bien présents avec parfois des pluies ou des averses. Les maxima seront compris entre 17 et 22 degrés. Dimanche, la journée débutera par des pluies marquées. Un risque d'orage est possible sur le sud-est. Ensuite, le temps deviendra graduellement plus sec avec des éclaircies à partir de l'ouest. Les maxima oscilleront entre 17 et 24 degrés. Lundi matin, le temps sera sec avec des éclaircies. Toutefois, à la Côte, le risque d'une ondée ne sera pas exclu. En cours de journée, les nuages se feront plus nombreux et il y aura un faible risque d'une averse locale. Mardi, le temps restera légèrement instable. En matinée, il y aura une alternance de nuages avec parfois de larges éclaircies. Puis l'après midi, quelques ondées pourront se développer localement. Mercredi, nuages et éclaircies alterneront et le temps restera sec. Jeudi, le temps devrait rester sec également avec un ciel partiellement nuageux. Enfin, vendredi, le temps sera calme et assez ensoleillé avec des maxima de l'ordre de 24 ou 25 degrés dans le centre. (Belga)

Décès de deux pompiers à Beringen: dernier hommage émouvant dans leur caserneRTL Infos - Belgique

La caserne des pompiers de Heusden-Zolder a rendu un dernier hommage, samedi, aux deux pompiers décédés dimanche dernier à Beringen, dans le Limbourg. Ensemble avec des collègues sapeurs-papiers venus des quatre coins du pays, ils ont formé une haie d'honneur impressionnante le long de la Koerselsesteenweg où se situe la caserne des pompiers qui organisait la cérémonie d'adieu. Olivier Raymond, le sergent Professionnel au poste de Wavre a livré son ressenti après ce moment émouvant.

2 pères de famille

Les deux victimes ont parcouru la haie d'honneur avant de regagner leur caserne, où les attendaient familles, amis, confrères et dignitaires. Des centaines de personnes ont assisté à la cérémonie. "Aujourd'hui, nous sommes ensemble pour honorer Chris et Benni. Pour remercier ces hommes fantastiques à la personnalité si humaine", annonce le capitaine de secteur Werner Van Kerckhove. Chris Medo avait 42 ans. Il était sergent et pompier volontaire depuis bientôt 10 ans. Benni Smulders avait 37 ans. Ils étaient tous les deux pères de famille. Les pompiers qui sont de garde ce soir verseront leur prime aux familles des deux disparus. Le ministre de l'intérieur, Pieter de Crem a remis aux deux pompiers décédés la croix civique de première classe pour leur courage et leur sacrifice.

 

Pompier, un travail difficile

Christian Exteens, est venu donner son avis sur le métier de pompier. Il a été pompier volontaire pendant 12 ans dans la caserne de Wavre. Il y a peu, il a décidé d'écrire un livre, "Aventures et mésaventures d'un pompier volontaire", pour relayer le quotidien difficile de cette profession.

Un dernier adieu 

Dimanche 11 août, ces deux pompiers de la caserne de Heusden-Zolder avaient péri lors d'un grave incendie qui s'était produit à Beringen. Un troisième pompier avait été grièvement blessé. Vendredi soir, les communautés catholiques de Beringen et Heusden-Zolder ont organisé un moment de prière pour les victimes de ce tragique accident. Une prière islamique a également été formulée. Après la veillée, les personnes qui le souhaitaient ont pu rendre hommage à Chris Medi et Benni Smulders à la caserne de Heusden-Zolder tout comme ce samedi matin.

Ukraine: huit morts dans l'incendie d'un hôtel à OdessaRTL Infos - Belgique

(Belga) Huit personnes ont été tuées et dix autres blessées dans l'incendie d'un hôtel à Odessa, en Ukraine, dans la nuit de vendredi à samedi, ont annoncé les services d'urgence ukrainiens.

L'incendie de l'hôtel Tokyo Star a commencé à 1h30 du matin (22h30 vendredi soir GMT) et n'a pu être éteint que trois heures plus tard avec l'intervention de 65 pompiers et 13 véhicules, ont précisé les autorités. Odessa, grande ville portuaire sur la Mer noire, située à près de 500 km au sud de Kiev, est également une station balnéaire qui attire les touristes en été. (Belga)

Incendie dans une ancienne discothèque à PéruwelzRTL Infos - Belgique

(Belga) Un incendie s'est déclaré, dans la nuit de vendredi à samedi, dans une ancienne discothèque de Braffe, dans l'entité de Péruwelz (Hainaut). Le bâtiment était en cours de rénovation. Le feu serait accidentel, selon les pompiers.

Les services de secours de Wallonie picarde ont été alertés samedi soir, vers 23h15, qu'un incendie s'était déclenché dans un bâtiment implanté le long de la rue de Willaupuis dans le village de Braffe. Venant des casernes de Leuze-en-Hainaut, Péruwelz et Basècles, deux autopompes, un camion-citerne, un camion-échelle et un véhicule de commandement ont été envoyés sur les lieux. "Il s'agissait d'un incendie dans une ancienne discothèque qui était en cours d'aménagement. Il s'agit d'un bâtiment qui était exclusivement composé d'un rez-de-chaussée. A notre arrivée sur place, les flammes sortaient de la toiture et un cinquième du bâtiment était en feu. On a dû défoncer une porte pour accéder à l'intérieur. Le feu avait pris dans des matériaux qui étaient entreposés, principalement des plaques de bois et des planches. Ces matériaux, qu'on a dû déblayer, ont été détruits. Par contre, le bâtiment a pu être préservé", explique le lieutenant José Rucuero qui a dirigé l'intervention. Selon l'officier, le feu serait accidentel. "Des travaux concernant l'électricité ont été effectués en cours de journée. On attend cependant les conclusions de l'expert", précise-t-il. Les pompiers sont rentrés dans leurs casernes vers 02h00 du matin. Les faits ont été constatés par les policiers de la zone Péruwelz-Bernissart. (Belga)

Sept policiers fédéraux mettent en demeure le commissaire général: il y aurait trop de plomb dans l'eau proposée au personnelRTL Infos - Belgique

Sept policiers (hommes et femmes) de la police fédérale mettent officiellement en demeure leur patron, le commissaire général Marc De Mesmaeker. En cause: des teneurs en plomb trop élevées dans l'eau potable des casernes bruxelloises, rapportent samedi les journaux La Dernière Heure et Het Laatste Nieuws.

Il s'agit de sept administratifs travaillant tous dans le Bloc 5 du Quartier Couronne: à la Direction de la police maritime. Selon leur avocat, Me Dimitri Dedecker, les analyses de sang montrent des résultats trop élevés, notamment en plomb, cobalt et créatine.

Après ces analyses sanguines, un syndicat a chargé en cachette un laboratoire indépendant de procéder à une nouvelle batterie de tests ciblés sur un robinet dont l'eau n'avait pas été analysée par les premiers tests. Un robinet relié à la fontaine d'eau destinée au personnel du rez-de-chaussée du bloc 5. Il y avait 21 fois trop de plomb.

Au nom des sept policiers, la CGSP police a chargé, le 15 juillet, un avocat, Me Dimitri Dedecker, de mettre officiellement en demeure le patron de la police Marc Demesmaeker. Une réponse était attendue pour le 9 août, mais toujours rien. Marc Dusplessis, délégué permanent CGSP police, menace maintenant de déposer une plainte pénale, à l'auditorat du travail.

Le service de presse de la police a confirmé aux journaux la mise en demeure et souligne que la "santé du personnel est, pour elle, une priorité".

Le procès de Nizar Trabelsi a été suspendu aux États-UnisRTL Infos - Belgique

Le tribunal d'instance pour le district de Columbia a décidé, jeudi, de suspendre le procès de Nizar Trabelsi aux États-Unis. Décision prise à la suite de l'arrêt prononcé par la cour d'appel de Bruxelles, annoncent ses avocats dans un communiqué samedi. Celle-ci a estimé début août qu'il était contraire au droit international de juger une nouvelle fois Nizar Trabelsi aux Etats-Unis, pour des faits pour lesquels il a déjà été jugé par le passé en Belgique, soit la tentative d'attentat suicide contre la base militaire de Kleine-Brogel.

Des audiences préliminaires étaient fixées les 21, 22 et 23 août et l'ouverture du procès devant le Grand Jury de Washington était prévue pour le 9 septembre prochain. "L'ensemble de ces audiences a fait l'objet d'un report sine die", indiquent les avocats.


Rappel

Le Tunisien avait été condamné en appel en 2004, en Belgique, pour avoir planifié en 2001 une attaque contre la base aérienne de Kleine Brogel, qui abrite un détachement de l'armée américaine. L'ancien joueur de football a été extradé vers les Etats-Unis en 2013, malgré la bataille de ses avocats pour contrer cette demande.

Il a entre-temps purgé l'intégralité de sa peine belge, de 10 années de prison ferme, mais un nouveau procès le visant était planifié devant la justice américaine , entre autres pour la participation à une association de malfaiteurs visant l'assassinat de ressortissants américains, en dehors des Etats-Unis, soit la planification de l'attaque de Kleine-Brogel. "Par son arrêt de ce 8 août 2019, la cour d'appel de Bruxelles a fait pleinement écho aux craintes exprimées par Nizar Trabelsi, qui affirme depuis le début que les poursuites diligentées à son encontre aux États-Unis visent à le faire condamner une nouvelle fois pour les même faits, commis en Belgique, et pour lesquels il a purgé l'entièreté de sa peine", ajoute le communiqué.

PS et N-VA pour diriger ensemble? Voici l'avis de Laurette OnkelinxRTL Infos - Belgique

"Cela ne sert à rien d'essayer. Même de parler. PS et N-VA sont incompatibles", martèle samedi dans l'Echo Laurette Onkelinx, qui remettra le tablier de présidente du PS bruxellois à l'automne.

"Si la N-VA appelle le PS à parler de confédéralisme au fédéral, c'est 'un niet absolu'. C'est clair. Nous n'en voulons pas au PS, car c'est l'éclatement du pays, de la sécurité sociale", poursuit-elle. "Je lis dans la presse que la pression monte sur le PS. Alors qu'en fait, c'est fou comme c'est la N-VA, plutôt, qui change de discours constamment. Avant les élections, il n'était pas question de parler au PS. Maintenant, c'est à peine s'ils ne pleurent pas pour qu'on vienne autour de la table".

Quant aux pistes de solutions pour éviter un blocage, "il y a des possibilités de former un gouvernement sans la N-VA ou sans le PS", répond Laurette Onkelinx. "Que les informateurs cherchent. Qu'ils fassent une feuille de route avec une esquisse d'accord de gouvernement et, de là, qu'ils déterminent qui veut venir. Il y aura peut-être des surprises".

L'ancienne ministre s'exprime également sur la formation d'un gouvernement en Flandre. "La coalition suédoise (N-VA, Open Vld et CD&V) en cours de négociation, sous la houlette du formateur Jan Jambon, n'est pas étonnante", estime-t-elle. "Il est normal que la N-VA aille chercher les partenaires les plus à droite possible, comme nous, au niveau bruxellois ou wallon, avons cherché les partenaires les plus progressistes".

Une enquête interne du CD&V révèle une crise profondeRTL Infos - Belgique

(Belga) Les "douze apôtres", le groupe de travail qui doit évaluer le CD&V, n'aboutissent pas à une image très flatteuse du parti, ressort-il samedi de documents provisoires que le journal De Standaard a pu consulter.

Le groupe de travail a interviewé des représentants de partis, des députés, des bourgmestres et des militants. Les critiques exprimées dans ce premier recueil de réactions et de recommandations ne sont pas tendres. Au sommet du parti, seuls la figure de proue de la campagne Hilde Crevits et le président Wouter Beke sont épargnés. D'autres personnalités telles que Joke Schauvliege, Kris Peeters et Pieter De Crem sont qualifiées de "trop peu enthousiastes" et de "mismatch" dans leur rôle au sein du gouvernement. La manière dont le parti a établi sa liste pour les élections est également sous le feu des critiques. Pas assez transparente, pas assez novatrice, indique-t-on. De leur côté, les députés au Parlement étaient "insuffisamment visibles" durant la campagne. Si certains maitrisent bien leur dossier, d'autres ont à peine levé le petit doigt. Les députés se plaignent, eux, d'un "manque de respect". Le siège du parti n'est pas en reste. La prise de décision se fait dans les coulisses et il est question d'une "ambiance de travail sans engagement de 10h00 à 16h00". Le rapport définitif de cette évaluation interne est attendu à la mi-septembre. (Belga)

Une enquête interne du CD&V révèle une crise profondeRTL Infos - Belgique

(Belga) Les "douze apôtres", le groupe de travail qui doit évaluer le CD&V, n'aboutissent pas à une image très flatteuse du parti, ressort-il samedi de documents provisoires que le journal De Standaard a pu consulter.

Le groupe de travail a interviewé des représentants de partis, des députés, des bourgmestres et des militants. Les critiques exprimées dans ce premier recueil de réactions et de recommandations ne sont pas tendres. Au sommet du parti, seuls la figure de proue de la campagne Hilde Crevits et le président Wouter Beke sont épargnés. D'autres personnalités telles que Joke Schauvliege, Kris Peeters et Pieter De Crem sont qualifiées de "trop peu enthousiastes" et de "mismatch" dans leur rôle au sein du gouvernement. La manière dont le parti a établi sa liste pour les élections est également sous le feu des critiques. Pas assez transparente, pas assez novatrice, indique-t-on. De leur côté, les députés au Parlement étaient "insuffisamment visibles" durant la campagne. Si certains maitrisent bien leur dossier, d'autres ont à peine levé le petit doigt. Les députés se plaignent, eux, d'un "manque de respect". Le siège du parti n'est pas en reste. La prise de décision se fait dans les coulisses et il est question d'une "ambiance de travail sans engagement de 10h00 à 16h00". Le rapport définitif de cette évaluation interne est attendu à la mi-septembre. (Belga)

"L'affaire Dutroux? Un défi", pour le juge d'instruction Jacques LangloisRTL Infos - Belgique

(Belga) Retraité dans une quinzaine de jours, le juge d'instruction d'Arlon Jacques Langlois, qui a dirigé les délicats dossiers Dutroux et Pierson, revient samedi sur sa carrière dans l'Avenir.

Dans les heures qui ont suivi le dessaisissement de Jean-Marc Connerotte par la Cour de cassation, en 1996, le président du tribunal de 1re instance de Neufchâteau, Francis Moinet, lui a demandé de prendre le relais, se souvient celui qui fêtera ses 66 ans en novembre. "J'ai pris un jour de congé pour réfléchir. J'avais 42 ans, six semaines d'expérience à l'instruction. J'ai dit que j'acceptais ce défi!" "Je ne regrette rien de la façon dont on a travaillé. J'ai été entouré d'enquêteurs de grande qualité". Lors du procès d'assises à Arlon, "j'ai témoigné pendant une semaine entière, ensuite pendant trois jours sous un feu nourri de questions, pas toujours amicales. Et j'ai pu conclure que 'nous étions allés au fond des choses'". Le juge Langlois confie encore avoir reçu "quantité" de lettres anonymes d'injures et d'invectives, mais également de soutien. "MM. Bourlet et Connerotte avaient bénéficié de mesures de sécurité comme une voiture blindée, un système d'alarme, moi je n'ai pas voulu de tout cela. J'ai préféré continuer à vivre normalement." Le magistrat gaumais se dit enfin "inquiet" de l'évolution de la Justice et principalement de l'évolution du statut du juge d'instruction, considérant que le système actuel, avec chambre du conseil ou chambre des mises en accusation, constitue un bon "garde-fou", et "qu'il serait hasardeux" de le jeter aux oubliettes. (Belga)

PS et N-VA sont incompatibles, selon Laurette OnkelinxRTL Infos - Belgique

(Belga) "Cela ne sert à rien d'essayer. Même de parler. PS et N-VA sont incompatibles", martèle samedi dans l'Echo Laurette Onkelinx, qui remettra le tablier de présidente du PS bruxellois à l'automne.

"Si la N-VA appelle le PS à parler de confédéralisme au fédéral, c'est 'un niet absolu'. C'est clair. Nous n'en voulons pas au PS, car c'est l'éclatement du pays, de la sécurité sociale", poursuit-elle. "Je lis dans la presse que la pression monte sur le PS. Alors qu'en fait, c'est fou comme c'est la N-VA, plutôt, qui change de discours constamment. Avant les élections, il n'était pas question de parler au PS. Maintenant, c'est à peine s'ils ne pleurent pas pour qu'on vienne autour de la table." Quant aux pistes de solutions pour éviter un blocage, "il y a des possibilités de former un gouvernement sans la N-VA ou sans le PS", répond Laurette Onkelinx. "Que les informateurs cherchent. Qu'ils fassent une feuille de route avec une esquisse d'accord de gouvernement et, de là, qu'ils déterminent qui veut venir. Il y aura peut-être des surprises." L'ancienne ministre s'exprime également sur la formation d'un gouvernement en Flandre. "La coalition suédoise (N-VA, Open Vld et CD&V) en cours de négociation, sous la houlette du formateur Jan Jambon, n'est pas étonnante", estime-t-elle. "Il est normal que la N-VA aille chercher les partenaires les plus à droite possible, comme nous, au niveau bruxellois ou wallon, avons cherché les partenaires les plus progressistes." (Belga)

La grève à la SNCB a débuté ce samedi matin: voici les perturbations prévuesRTL Infos - Belgique

La grève menée par le Syndicat indépendant pour cheminots (SIC) a débuté samedi vers 03h00. Le trafic ferroviaire est conforme aux prévisions: environ la moitié des trains circulent. "Les voyageurs peuvent compter sur les trains que nous avions annoncés", a indiqué peu après 07h00 samedi le porte-parole de la SNCB, Dimitri Temmerman.

C'est la deuxième fois en l'espace d'un mois que le SIC part en grève. Il dénonce un manque de personnel récurrent parmi les accompagnateurs de train, surtout pendant la période des vacances.

Tout comme lors du dernier mouvement de grève, datant du 27 juillet dernier, un service minimum est garanti: 53% des trains circulent par rapport au service offert un samedi normal. La plupart des trains vers le festival Pukkelpop, la Côte et l'Ardenne sont assurés. La SNCB conseille tout de même aux voyageurs de consulter le planificateur de voyage en ligne de la SNCB avant leur départ.


Vers une solution au problème soulevé par le syndicat?

Pour que les accompagnateurs de train puissent prendre leurs congés, il faudrait que la SNCB engage suffisamment de personnel. Vendredi, il a été annoncé que 1.300 nouveaux collaborateurs avaient déjà été recrutés à la SNCB cette année, soit les trois quarts des 1.750 collaborateurs prévus cette année. Parmi eux figurent 230 candidats accompagnateurs de train (sur un total de 300 que la SNCB compte recruter cette année).

Le siège de la police fédérale aurait coûté 40 millions d'euros en trop au contribuableRTL Infos - Belgique

D'après un rapport d'audit confidentiel de l'Inspection des Finances, le siège de la police fédérale a coûté des dizaines de millions d'euros en trop au contribuable, indique samedi l'Echo, qui s'est procuré le document.

Dans le rapport, l'Inspection explique en détail comment des dizaines de millions d'euros ont été gaspillés dans le cadre d'un seul et unique projet: le siège principal de la police fédérale à Bruxelles. Ce siège en question, qui a coûté 312 millions d'euros, présenterait un surcoût injustifié de 40 millions d'euros.


Plusieurs règles n'auraient pas été respectées

La loi sur les marchés publics aurait été violée, un promoteur immobilier se serait retrouvé seul à la barre, personne n'aurait été prêt à commencer les travaux, la Régie des Bâtiments n'aurait pas contrôlé correctement les factures, et les loyers n'auraient pas été négociés.

De plus, le gouvernement avait lui-même vendu le bâtiment en question à prix cassé au promoteur immobilier pour le relouer quelques années plus tard contre un loyer exorbitant, explique l'Echo.

L'Inspection des Finances met en garde contre le risque que les manquements constatés dans ce dossier se répètent dans d'autres dossiers immobiliers plus récents, en particulier parce qu'il s'agit d'importants contrats de location impliquant des travaux d'aménagement.

Prévisions météo: tenez bon, le soleil n'est plus très loinRTL Infos - Belgique

Aujourd'hui, le ciel sera d'abord très nuageux avec des périodes de pluie ou de bruine. L'après-midi, le temps deviendra plus sec sur l'ouest et le nord-ouest du pays, avec parfois des éclaircies. Dans la moitié sud-est du pays, les champs nuageux resteront plus nombreux avec de la pluie ou des averses. Les maxima seront compris entre 17 degrés en Hautes-Fagnes et 22 ou 23 degrés sur l'ouest du pays. Le vent restera orienté au secteur sud-ouest; il sera modéré à assez fort dans l'intérieur des terres, et assez fort à parfois fort à la côte. Les rafales se situeront autour de 50 km/h.

Ce soir, le ciel deviendra à nouveau très nuageux partout avec un risque d'averses, essentiellement au sud du sillon Sambre et Meuse. Durant la nuit, des pluies plus répandues et plus intenses toucheront notre territoire à partir de la frontière française. En fin de nuit ou demain matin, nous prévoyons un risque de précipitations abondantes dans certaines régions du pays. Les minima se situeront entre 14 et 18 degrés. Le vent sera d'abord faible à modéré de secteur sud à sud-ouest ou de direction variable. En fin de nuit, il se renforcera dans le sud-est du pays pour devenir assez fort avec des rafales jusque 60 ou 70 km/h.


Avertissement jaune pour dimanche

Dimanche, une perturbation s'attardera encore sur nos régions en début de journée. Le temps deviendra ensuite plus sec avec des éclaircies à partir de l'ouest. Sur le sud-est, il pourra encore y avoir de la pluie jusqu'en fin d'après-midi. Ces précipitations pourront être assez abondantes.

L'Institut Royal Météorologique (IRM) a lancé un avertissement jaune pour de la pluie sur tout le territoire. L'alerte débutera dimanche à 2h du matin et devrait se terminer à 18h. "Durant la nuit de samedi à dimanche et dimanche matin, une onde pluvieuse très active touchera notre pays avec un risque de précipitations abondantes dans plusieurs régions. Ce système affectera encore le sud-est du territoire le dimanche après-midi. Durant cet épisode, des cumuls de plus de 25 litres/m² en 24h seront possibles", prévient l'IRM.

Les maxima seront compris entre 17 et 23 degrés. Sur la moitié nord du pays, le vent de sud sera d'abord faible et deviendra ensuite modéré de secteur ouest à sud-ouest. Sur le sud, le vent sera d'abord modéré à assez fort de secteur sud, puis il s'orientera à l'ouest et deviendra modéré.


Début de semaine déjà moins pluvieux

Lundi, il fera d'abord sec avec de larges éclaircies. En cours de journée, des nuages cumulifornes se développeront et alterneront avec les éclaircies. Une petite averse isolée n'est pas exclue. Les maxima se situeront entre 18 et 22 degrés sous un vent modéré de sud-ouest.

Mardi, nous attendons le même type de temps que la veille : une alternance de nuages avec parfois de larges éclaircies. L'après-midi, quelques faibles averses pourront se développer localement. Maxima de 18 à 22 degrés sous un vent faible à modéré de secteur ouest.


Et des éclaircies à partir de mercredi

Mercredi, le temps devrait rester généralement sec sous une nébulosité variable et des maxima proches de 21 degrés sur le centre.

Jeudi, le temps devrait également rester sec avec un ciel partiellement nuageux et des maxima de 22 degrés.

Vendredi, il semble que le temps reste généralement sec sous une nébulosité variable.