[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone


130 sources différentes


03/08/2020 - ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES : 3 sources

1 - La Libre, politique belge
2 - RTL Infos - Belgique
3 - Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)


ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES (1) : Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Pologne: la Cour suprême confirme la réélection d'Andrzej Duda à la présidenceSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
La Cour suprême polonaise a validé lundi la réélection du conservateur Andrzej Duda à la présidence polonaise, estimant que certaines irrégularités lors du scrutin et signalées dans des recours n'avaient pas influencé son résultat.
Les Verts rencontreront De Wever et Magnette mardiSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Les Verts du nord et du sud du pays rencontreront ensemble mardi les préformateurs Bart De Wever et Paul Magnette pour discuter du contenu de la note politique que ceux-ci ont élaborée en vue de la constitution d'une nouvelle majorité fédérale, a indiqué le porte-parole de Groen lundi.
Le MR reste disponible, les Verts se font discretsSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Georges-Louis Bouchez et le MR restent disponibles pour négocier la formation d'un nouveau gouvernement fédéral, a répété lundi matin, le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin, au cours de l'émission "De Ochtend" (Radio 1-VRT), après les propos peu amènes à l'égard des libéraux francophones du préformateur et président de la N-VA Bart De Wever. Celui-ci recherche actuellement une majorité fédérale avec son collègue du PS Paul Magnette, dans le cadre de la mission que leur a confiée le Roi à la veille du 21 juillet dernier.
Crise au Venezuela - Près de trente partis d'opposition annoncent leur refus de participer aux électionsSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
L'opposition vénézuélienne boycotte les élections législatives de décembre. Au moins 27 partis politiques qui s'opposent au régime du président Nicolás Maduro l'ont annoncé dimanche dans une déclaration commune publiée entre autres sur le site Noticiero Digital.
Equateur: la justice annule la suspension du parti de l'ex-présient CorreaSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le Tribunal du contentieux électoral équatorien a annulé la décision de suspension du parti Fuerza Compromiso Social (FCS), fidèle à l'ex-président Rafael Correa (2007-2017), prise en juillet par le Conseil national électoral (CNE), a annoncé dimanche le Tribunal.
Un ancien ministre britannique arrêté après des accusations de violSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Un député britannique du Parti conservateur et ancien ministre a été arrêté samedi à la suite d'accusations de viol, rapporte le quotidien The Times.
Violences policières contre les Afro-Américains - Les agents fédéraux restent à Portland, déclare TrumpSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Les agents fédéraux envoyés à Portland par Washington resteront dans cette ville du nord-ouest des États-Unis jusqu'à que la police locale la débarrasse "des anarchistes et des agitateurs", a déclaré vendredi le président Donald Trump.
"Plus personne ne veut encore du MR dans le gouvernement"Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le préformateur Bart De Wever se dit persuadé à 99,9% que la "bulle de cinq partis" -PS, sp.a, CD&V, cdH, et N-VA - peut former un gouvernement d'ici deux à trois semaines, mais cette bulle ne représente que 70 sièges et en a besoin de cinq de plus pour constituer une majorité. A cet effet, il ne regarde en tout cas pas en direction du MR car "personne n'est encore partisan du MR au gouvernement", a-t-il affirmé vendredi soir, interrogé par VTM. En s'exprimant de la sorte, M. De Wever confirme le constat, fait auparavant dans le camp socialiste francophone, de l'existence d'un socle de cinq partis, mais il va plus loin en excluant d'emblée le MR des formules d'élargissement.
La balle est dans le camp libéral, dit-on au sein de plusieurs formationsSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
La balle est à présent dans le camp de la famille libérale, a-t-on estimé vendredi au sein de plusieurs formations engagées dans les échanges entourant la mission de préformation de Paul Magnette (PS et Bert De Wever (N-VA), après la présentation par ceux-ci d'un premier rapport au roi Philippe. "Le MR boxe au delà de son poids", a ainsi commenté un des principaux négociateurs.
Le Roi prolonge la mission du duo de préformateurs Magnette-De WeverSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le roi Philippe a décidé vendredi de prolonger la mission qu'il a confiée à la veille de la Fête nationale au duo de préformateurs Paul Magnette (PS) et Bart De Wever (N-VA).
La N-VA demande une réunion d'urgence de la commission de la Santé du parlement bruxelloisSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le député bruxellois de la N-VA, Gilles Verstraeten, a demandé vendredi une réunion d'urgence de la commission de la santé du Parlement bruxellois à propos de l'imminence, selon lui, d'une deuxième vague de la pandémie de Covid-19.
Hong Kong: Les législatives reportées à cause du coronavirusSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a annoncé vendredi le report des législatives qui étaient prévues en septembre en raison de la hausse des cas de coronavirus, une décision qui risque d'alimenter la colère du camp prodémocratie.
Le CD&V pour un congé parental élargi aux parents d'enfants de plus de 12 ansSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Alors que la forte augmentation du nombre d'infections au coronavirus menace la prochaine année scolaire, le CD&V a présenté un projet de loi afin que les parents d'élèves de l'enseignement secondaire puissent également demander un congé parental, peut-on lire vendredi dans les colonnes du Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.
Formation fédérale - Le duo Magnette-De Wever attendu au Palais royal pour un premier rapport de missionSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Les préformateurs Paul Magnette (PS) et Bart De Wever (N-VA) sont attendus vendredi à 14h30 par le roi Philippe à qui ils remettront un premier rapport sur leur travail en tant que préformateurs. La discrétion est de mise dans leur entourage, depuis le début de leurs travaux. Rien ne permet, pour le moment, de déterminer si ces travaux ont permis d'avancer vers des négociations de formation proprement dites.
La bourgmestre de Verviers Muriel Targnion exclue du PSSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
La bourgmestre de Verviers Muriel Targnion a été exclue du PS, à l'issue d'une saga politique qui secoue la Ville depuis maintenant un mois, a appris Belga à bonne source jeudi.

ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES (2) : Flux supprimé, momentanément inaccessible ou pas d'infos récentes - cliquer ici pour vérifier.

ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES (3) : RTL Infos - Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Les organisateurs du Rapencross de Lokeren espèrent trouver une nouvelle dateRTL Infos - Belgique

(Belga) Le Rapencross de Lokeren aurait dû donner le coup d'envoi de la saison de cyclo-cross en Belgique le 26 septembre mais a été annulé par les autorités communales lundi. Les organisateurs espèrent cependant pouvoir trouver une nouvelle date.

"C'est évidemment dur d'entendre qu'un événement que vous organisez doit être annulé. Nous savons tous que bien d'autres choses priment", a réagi Bram De Brauwer, l'organisateur. Lundi, la commune de Lokeren a décidé d'interdire tous les grands événements pendant tout le mois de septembre dont le Rapencross et le championnat de Belgique pour élites sans contrat et espoirs. Une nouvelle date pourrait cependant être trouvée pour les deux courses. "Personne ne peut prédire comment la situation va évoluer mais nous aimerions trouver une nouvelle date si c'est possible. Seulement, il est encore trop tôt pour savoir quand nous pourrons organiser la course", a conclu Bram De Brauwer. (Belga)

"Si tout le secteur horeca ne respecte pas les mesures, on va droit dans le mur"RTL Infos - Belgique

(Belga) Si la majorité du secteur horeca respecte actuellement les mesures de distanciation sociale et autres pour endiguer la deuxième vague de Covid-19, ce n'est pas le cas pour certains "cowboys", a indiqué lundi Thierry Neyens, président de la Fédération Horeca Wallonie. "Si on ne s'y met pas tous, on va droit dans le mur et c'est le second lockdown assuré."

M. Neyens réagissait notamment à une scène de fête filmée le week-end dernier dans un restaurant liégeois où les clients dansaient sur les tables, sans respecter les règles de distanciation sociale, mettant ainsi à mal "l'effort réalisé par la majorité du secteur". Quant aux prévisions pour les mois à venir, le président de la fédération horeca ne peut envisager "de perspective avant plusieurs semaines, voire des mois". Il rappelle en outre que le secteur wallon est "complexe", faisant émerger une tendance urbaine mais également une tendance rurale, qui ne présentent pas les mêmes atouts. "En milieu urbain, certaines grandes enseignes hôtelières n'ont pas encore rouvert et d'autres n'affichent que 10% d'occupation. Ils vivent habituellement d'une clientèle internationale qui est liée au tourisme et aux voyages d'affaires." A contrario, les établissements des zones rurales, qui arrivent à bien respecter les règles édictées par le gouvernement ou qui bénéficient d'une terrasse, s'en sortent en grande majorité "très bien", grâce notamment aux nombreux "séjours belgo-belges, de moyenne durée. Ils sont récompensés pour les efforts consentis, et grâce à la météo également". Thierry Neyens appelle les politiques à former un gouvernement de plein exercice capable d'"évaluer l'impact des mesures et d'ensuite prolonger ou renforcer celles-ci afin de soutenir le secteur qui doit l'être", celui-ci étant bientôt confronté au paiement des charges reporté en début de crise. "Parce qu'on constate notamment que, depuis l'annonce des dernières mesures du CNS, les réservations de grandes tablées ont été annulées." (Belga)

Les prises des bateaux belges représentaient un chiffre d'affaires de 81 M EUR en 2019RTL Infos - Belgique

(Belga) Les prises de poisson frais de la flotte belge, qui compte 68 chalutiers, ont atteint l'an dernier 19.309 tonnes, pour un chiffre d'affaires de 80,8 millions d'euros, a annoncé lundi la ministre flamande de l'Agriculture, Hilde Crevits.

Ce montant concerne aussi bien le poisson écoulé par les pêcheurs belges dans les ports du pays que dans les ports étrangers. Les prises écoulées dans les seuls ports belges atteignaient 13.754 tonnes, soit 71% du total. Les poissons les plus pêchés l'an dernier sont la sole, qui est devenue le poisson le plus important pour les pêcheurs belges, et la plie, qui a perdu du terrain. Selon le ministre flamande, la flotte belge n'est certes pas grande mais elle est résiliente, d'autant qu'un certain nombre de nouveaux bateaux, plus durables et plus sûrs, sont attendus en renouvellement d'une partie de cette flotte. (Belga)

Rénovation des tunnels bruxellois: les tunnels Rogier et Botanique sont rouvertsRTL Infos - Belgique

(Belga) Dans le cadre de la troisième et dernière fermeture estivale des tunnels bruxellois, les travaux dans le tunnel Rogier ont été terminés dans les temps au 31 juillet, ce qui a permis de rouvrir les tunnels Rogier et Botanique, a annoncé lundi l'agence régionale Bruxelles Mobilité.

La rénovation des tunnels bruxellois est à l'oeuvre depuis trois ans, avec des fermetures estivales pour les gros travaux et pour profiter au mieux de la diminution du trafic durant la période. Avec l'accentuation du phénomène liée à la crise sanitaire, la circulation a été jusqu'à diminuer de 20% en juillet par rapport à un mois "normal", hors des mois de vacances scolaires de juillet et août, selon Bruxelles Mobilité. Après cette fermeture estivale, d'autres travaux seront encore effectués la nuit pour une fin de chantier annoncée en 2021. "Bruxelles investit énormément pour faciliter les déplacements à pied, à vélo et en transport public, notamment avec ses 40 km de nouvelles pistes cyclables COVID et ses 350 millions pour améliorer la qualité du réseau de la STIB", met en avant la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt. "Nous n'en oublions pas pour autant les navetteurs et automobilistes. C'est 100 millions d'euros que nous investissons cette année dans les travaux en cours dans nos tunnels." Dans le tunnel Rogier, les travaux ont consisté à créer une paroi de séparation entre les deux sens de circulation. Par ailleurs, les travaux pour renforcer le plafond du pont Grosjean viennent de se terminer. Un nouvel éclairage et un habillage des murs sont planifiés en 2021. De grosses interventions sont toujours en cours au tunnel Léopold II, mais sont dans les temps prévus, les retards causés par le confinement ayant été rattrapés. Environ 90% du plafond a été rénové. Les travaux sur les chaussées, trottoirs et plafonds seront terminés à la fin de l'été. Le tunnel rouvrira le 1er septembre, mais des fermetures de nuit seront maintenues pour terminer la rénovation et la création de sorties de secours. Le tunnel Georges Henri subit un lifting complet, avec notamment des travaux au niveau de son plafond. Il restera fermé tous les jours de 07h00 à 19h00 jusqu'à la rentrée, de même que le tunnel Montgomery. A Delta, il reste beaucoup de travail dans la trémie menant vers le boulevard du Triomphe. Ces travaux sont effectués de nuit. Au pont Beaulieu, les joints de dilatattion sont sécurisés et des inspections approfondies sont en cours. Il sera de nouveau possible d'emprunter le pont dans les deux sens à partir du 15 août. (Belga)

Alain Maron veut soumettre l'ensemble du personnel des maisons de repos à un testRTL Infos - Belgique

(Belga) Le ministre bruxellois de la Santé Alain Maron a demandé à l'administration de la Commission Communautaire Commune d'organiser un testing systématique de l'ensemble du personnel des maisons de repos dans les toutes prochaines semaines. Interrogé par Belga, M. Maron a confirmé lundi l'information diffusée dans ce sens par la plate-forme multimedia flamande Bruzz.

Selon lui, même si l'on est loin de la situation à laquelle les maisons de repos ont été confrontées en mars et avril (plus d'équipements, plus de tests pratiqués,...), il importe d'agir anticipativement dans ces établissements qui se sont révélés être le point faible de la lutte contre la pandémie. "J'ai donc demandé à l'administration de travailler sur un testing généralisé sans attendre le fédéral. Une réunion de travail aura lieu demain à cet effet", a expliqué le ministre. Selon Alain Maron, dans chaque maison de repos de la capitale, le personnel sera testé au même moment (sur un ou deux jours). L'ensemble de l'opération sera menée sur maximum quelques semaines. Si un membre du personnel est testé positif, l'ensemble des résidents seront testés à leur tour. "Même si le virus ne circulera sans doute pas comme auparavant, nous devons aussi rassurer le personnel", a-t-il souligné. (Belga)

La Lituanie s'ajoute à la liste des destinations en zone rougeRTL Infos - Belgique

(Belga) Les voyages en Lituanie ne sont désormais plus possibles, indique le SPF Affaires étrangères, lundi, dans une mise à jour de ses recommandations aux voyageurs.

Outre la Lituanie, le SPF Affaires étrangères interdit aussi les déplacements non essentiels à destination des régions bulgares de Severoiztochen et Yugozapaden; des circonscription, région et villes espagnoles de Navarre, Aragon, Barcelone et Lleida; des régions roumaines du Centre, Sud-est, Sud-Munténie et Sud-Ouest Olténie; du département français de la Mayenne; de la ville britannique de Leicester et de la Région lémanique (Vaud, Valais, Genève) de Suisse. Les régions où les voyages sont conditionnés sont Chypre (test obligatoire), Danemark (test obligatoire pour le Groenland et les Îles Féroé), Estonie (quarantaine), Irlande (quarantaine), Islande (test obligatoire ou quarantaine), Lettonie (quarantaine), Norvège (quarantaine), Pays-Bas (quarantaine) et Slovénie (quarantaine). La vigilance est également accrue (zone orange) vers l'Autriche (Haute-Autriche et Vienne), la Bulgarie (Severen tsentralen, Yugoiztochen, Yuzhen tsentralen), la Croatie (région Adriatique, région orientale, Zagreb), l'Espagne (Gérone, Tarragona, Pays basque, La Rioja, Estrémadure, Soria et Guadalajara, Castellón, Valence, Murcie, Almeria), la France (Ile de France, sauf Seine-et-Marne, Pays de la Loire, Département du Nord, Haut-Rhin, Haute-Savoie, Meurthe-et-Moselle et Vosges), le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas (Zuid-Holland, Zeeland, Noord-Holland), la Pologne (Slaskie et Malopolski), le Portugal (Algarve, Région métropolitaine de Lisbonne), la Roumanie, la Slovénie (Slovénie orientale), la République tchèque (Prague, Bohême-Centrale, Jihovýchod et Moravie-Silésie), la Suède et le Royaume-Uni (East Midlands, North East & Yorkshire, North West et Irlande du Nord, Pays de Galles). L'ensemble des recommandations de voyage peut être consulté sur la page d'accueil du site internet du SPF Affaires étrangères, à l'adresse diplomatie.belgium.be. (Belga)

Mariette Bouverne, la doyenne des Belges, est décédéeRTL Infos - Belgique

La doyenne des Belges, Mariette Bouverne, est décédée lundi à l'âge de 111 ans dans la maison de repos et de soins (MRS) Zilversteere à Gand, où elle résidait, annonce l'ASBL Le Foyer, qui gère la MRS. La nouvelle doyenne est désormais Maria Julia Van Hool, âgée de 111 ans et qui réside actuellement à Lierre (province d'Anvers).

Née le 25 décembre 1908, Mariette était devenue la Belge la plus âgée du pays après le décès d'Elisabeth Proost le 25 janvier 2020. Mariette Bouverne était la fille d'Arthur Bouverne et de son épouse Maria Bracke. Elle a fait ses études à Gand et s'est mariée en 1932 à Anderlecht avec Albertus Dekens, un représentant commercial dans le secteur du chocolat. Mariette parlait couramment le français et l'anglais et avait suivi une formation de secrétaire, poste qu'elle a occupé chez un notaire pendant de nombreuses années. Son mari est décédé à Gand en 1960 et le couple ne laisse aucun enfant derrière lui. La nouvelle doyenne des Belges a également 111 ans. Née le 7 mai 1909 à Putte, elle réside actuellement à Lierre dans la province d'Anvers, précise Anthony Croes-Lacroix, correspondant pour le Benelux au sein de la section européenne des supercentenaires (European Supercentenarian Organistion, ESO).

Combien de Belges sont déjà revenus d'une zone rouge? Voici les chiffres dévoilés ce lundiRTL Infos - Belgique

Des milliers de personnes en provenance de zones classées rouge, soit à risque au niveau de l'épidémie de Covid-19, sont entrées en Belgique ces derniers jours, ressort-il lundi des données du "Passenger Locator Form", formulaire obligatoire depuis samedi pour toute personne qui entre en Belgique après un séjour d'au moins 48 heures à l'étranger et rassemblant des informations sur leur séjour et leur moyen de transport.

Les autorités avaient déjà reçu plus de 200.000 formulaires lundi matin, indique la porte-parole du SPF Santé publique, Vinciane Charlier. Entre 1.500 et 2.000 personnes sont arrivées par jour depuis des zones rouges. Elles doivent donc réaliser un test de dépistage et respecter une quarantaine de 14 jours. Entre 7.000 et 9.000 personnes supplémentaires sont, par ailleurs, rentrées dans le pays quotidiennement depuis des zones oranges. Elles sont quant à elles invitées à contacter leur médecin généraliste pour se faire dépister et à se mettre en quarantaine, mais il ne s'agit pas d'une obligation. Le suivi de personnes en quarantaine est toujours en cours d'élaboration. "En rassemblant les données du traçage de contacts, des formulaires des voyageurs et des laboratoires, nous pouvons savoir qui n'a pas encore été testé", a déclaré le secrétaire de la Conférence interministérielle de la santé publique, Pedro Facon, au Nieuwsblad.

Coopérer avec les autorités locales est également possible. Les chiffres du SPF Santé publique sont peut-être encore sous-estimés: les contrôles ont montré que de nombreuses personnes n'avaient pas rempli le formulaire avant leur retour. La police a notamment contrôlé 51 véhicules samedi sur la E40 à Adinkerke, dont seulement 18 étaient en règle. A partir de cette semaine, les agents infligeront une amende si le formulaire n'est pas rempli, confirme la porte-parole Jana Verdegem. Le système de codes de couleur pour les voyages sera par ailleurs peut-être adapté. Le groupe d'experts fédéraux Celeval en discutera mardi. Le système actuel est source de frustration, tant pour les voyageurs que pour les pays dont la couleur change.

Pompiers bruxellois: Le préavis de grève du SLFP est maintenu, après la réponse du ministreRTL Infos - Belgique

(Belga) Le SLFP SIAMU de la Région bruxelloise a annoncé lundi qu'il maintenait son préavis de grève (qu'il avait dans un premier temps menacé de déposer, ndlr.), malgré la réponse circonstanciée du secrétaire d'Etat Pascal Smet à plusieurs de ses attentes. Le syndicat juge cette réponse insuffisante.

Ses attentes concernent notamment les infrastructures dont plusieurs sont, selon lui délabrées. Le SLFP admet que les travaux sont lancés depuis la précédente législature et que cela s'accélère, mais il n'en demeure pas moins, selon lui, qu'il y a encore énormément de travaux à effectuer, alors que d'autres fonctionnaires bruxellois sont logés à bien meilleure enseigne. Le délégué SLFP Eric Labourdette estime qu'il est devenu "obligatoire de construire un nouvel Etat-major, l'actuel étant trop petit, inadapté aux besoins des pompiers d'une Région comme celle de Bruxelles, y compris en raison du carcan qui leur est imposé en termes de mobilité dans ses abords immédiats. Le SLFP a par ailleurs rappelé que le plan du personnel 2020 n'était toujours pas approuvé par le gouvernement régional "qui semble l'avoir mis sur 'pause'". Concernant la situation des éventuelles promotions et des évaluations pour Ie personnel du SIAMU, les procédures de promotions ont été initiées au conseil de direction, elles sont en cours de construction au département préparation, en collaboration avec l'Ecole du Feu. Pour cause du nouveau coronavirus, les formations relatives aux évaluations ont pris du retard, mais elles seront reprises, pour les membres du personnel tant opérationnel qu'administratif, mais le Covid-19 n'explique pas tout, juge le syndicat. En ce qui concerne l'organisation du déménagement du 112 et du dispatching ambulances à l'horizon décembre 2020, le syndicat reproche à Pascal Smet de nier l'existence d'un problème de parking et de ne pas respecter les promesses politiques de ne pas entamer ce déménagement tant que toutes les balises ne sont pas au vert. Il dit constater également des contradictions dans ce dossier en ce compris sur la question de savoir qui, précisément déménagera. "L'ensemble des représentants du personnel s'y oppose de même que la direction du SIAMU", soutient-il. (Belga)

Le chômage continue d'augmenter en Wallonie, mais moins rapidementRTL Infos - Belgique

(Belga) Le chômage, orienté à la hausse depuis la crise du coronavirus, a continué d'augmenter en juillet, le sud du pays comptant 219.458 demandeurs d'emploi inoccupés à fin du mois, soit +3,8% qu'en juillet 2019, annonce lundi le Forem. La hausse est toutefois de moindre ampleur que celle observée sur base annuelle au cours des trois mois précédents.

Fin juillet 2020, le taux d'emploi s'est établi à 13,8%, contre 13,3% en juillet 2019. Sur un an, le nombre total de demandeurs d'emploi inoccupés a augmenté de 8.067 personnes (+3,8%). "Même si la demande d'emploi reste orientée à la hausse en juillet 2020, cette augmentation est moindre par rapport aux trois mois précédents (+7,8 % en juin, +7,6% en mai et +6,6% en avril 2020)", observe le Forem. Comme les mois précédents, l'augmentation la plus importante concerne les jeunes de moins de 25 ans. Entre fin juillet 2019 et fin juillet 2020, cette catégorie a augmenté de 9,8%. A un mois d'écart, c'est-à-dire entre fin juin et fin juillet 2020, le nombre de demandeurs d'emploi inoccupé est en hausse de 5,9% ou 12.299 personnes de plus. "Cette progression n'est pas uniquement attribuable à la crise en cours, la période actuelle est aussi celle de l'inscription de deux catégories particulières de personnes. D'une part, de jeunes gens à la sortie de leurs études, débutant leur stage d'insertion professionnelle; d'autre part, du personnel de l'enseignement travaillant sous statut temporaire, arrivés en fin d'année académique", souligne encore le service wallon de l'emploi. En juillet 2020, le Forem a diffusé 24.887 offres d'emploi, ce qui représente une diminution de 25% par rapport au mois de juillet 2019 mais une tendance assez stable par rapport à juin 2020. (Belga)

Risque de tempête ou d'inondations dans plusieurs provinces: le numéro 1722 est activéRTL Infos - Belgique

Le SPF Intérieur active temporairement le numéro 1722, destiné aux interventions pompiers non urgentes, en raison de l'avertissement de mauvais temps diffusé lundi par l'Institut royal météorologique (IRM).

L'IRM a émis un avertissement de mauvais temps pour la plupart des provinces dès l'après-midi. Des averses localement intenses et se déplaçant lentement sont prévues. D'importants cumuls de précipitations seront donc possibles par endroits et pourraient atteindre ou dépasser 20 mm en 6 heures. Ces averses seront parfois orageuses et pourront donner lieu à des rafales de vent, indique l'institut. Le 1722 permet de décharger le numéro d'urgence 112 en cas de tempête et d'éviter que des personnes dont la vie est en danger potentiel ne doivent attendre inutilement. En raison de la pandémie de coronavirus, les opérateurs des centrales d'urgence 112, qui traitent également les appels au numéro 1722, doivent pouvoir se concentrer pleinement sur le traitement des appels urgents (aide médicale urgente et intervention urgente des pompiers) et des appels aux médecins de garde, qu'ils soient liés ou non à une infection due au Covid-19. Les personnes ayant besoin de l'aide des pompiers, alors qu'aucune vie n'est potentiellement en danger, doivent donc utiliser le formulaire électronique de leur service d'incendie (s'il en possède un) ou appeler le 1722. La liste des guichets électroniques mis en place par les zones de secours en cas de tempête ou d'inondations se trouve sur le site www.112.be, sous la rubrique "Pas urgent?".

 

Pologne: la Cour suprême confirme la réélection d'Andrzej Duda à la présidenceRTL Infos - Belgique

(Belga) La Cour suprême polonaise a validé lundi la réélection du conservateur Andrzej Duda à la présidence polonaise, estimant que certaines irrégularités lors du scrutin et signalées dans des recours n'avaient pas influencé son résultat.

Soutenu par le parti conservateur nationaliste Droit et Justice (PiS, au pouvoir), M. Duda a emporté le scrutin d'extrême justesse, avec 51% des suffrages face au candidat de la principale coalition de l'opposition, la Plate-forme civique (PO) Rafal Trzaskowski (49%). Après le scrutin, PO a déposé un recours demandant l'invalidation du scrutin et mettant en cause des irrégularités, ainsi que la partialité présumée de la télévision publique TVP. "Nous avons demandé que l'élection soit déclarée invalide", a déclaré le 16 juin son chef, Borys Budka, selon qui le scrutin n'était ni "équitable" ni "honnête", alors que "l'ensemble de l'appareil d'Etat a enfreint la loi" en apportant son soutien à M. Duda. Le scrutin devait avoir lieu en mai - à l'époque le président sortant était nettement en tête des intentions de vote - mais il a dû être reporté en raison du coronavirus. Le recours de la PO comprenait des plaintes pour irrégularités émanant de 2.000 personnes, faisant état de problèmes liés à l'inscription sur les listes électorales, à des bulletins de vote non envoyés à temps ou à la participation au scrutin d'électeurs se trouvant à l'étranger. Au total, quelques 5.800 recours ont été adressés à la Cour suprême. Celle-ci a estimé dimanche que 93 d'entre eux étaient justifiés, mais qu'ils n'ont pas influencé le résultat du vote. Des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) avaient estimé après le scrutin que le vote avait été "terni" par une couverture partiale de la télévision publique. La campagne électorale et "la couverture par les médias publics ont été marqués par une rhétorique homophobe, xénophobe et antisémite", a encore estimé le Bureau de l'OSCE chargé des Institutions démocratiques et des droits de l'homme (ODIHR). (Belga)

Voyages à l'étranger: le système de codes couleurs pour les régions à risques pourrait être adaptéRTL Infos - Belgique

Une adaptation du code couleur sera discutée mardi au cours d'une réunion du groupe d'experts fédéraux Celeval, confirme lundi le Service public fédéral Santé publique.

Face à l'imbroglio généré par le code couleur actuel, qui génère beaucoup de frustrations tant pour les vacanciers belges que pour les pays européens dont la couleur change, le groupe d'experts Celeval se réunira mardi afin de voir dans quelle mesure il sera possible d'adapter le système.

Le code actuel comprend trois couleurs distinctes: le vert, l'orange et le rouge. Les destinations situées en zone verte sont accessibles sans restriction. Celles classées orange sont accessibles sous certaines conditions (quarantaine et/ou tests obligatoires) ou impliquent une vigilance accrue. Les destinations en zone rouge ne sont pas accessibles pour le moment.

Dans le sens des retours, les zones géographiques marquées comme rouges impliquent une quarantaine et un test de dépistage obligatoire au retour. Pour les zones oranges, la quarantaine et le test sont conseillés. Il n'y a pas d'obligation ni de conseil particuliers en rentrant d'une zone verte. Ce code couleur est mis à jour quotidiennement vers 16h30 par le SPF Affaires étrangères sur la base d'informations transmises par le Celeval et le SPF Santé publique.

 

Emotion en Suède après la mort d'une fille de 12 ans dans une énième fusilladeRTL Infos - Belgique

(Belga) La mort par balle d'une fille de 12 ans près de Stockholm suscitait l'émoi lundi en Suède, confrontée à une multiplication inquiétante des fusillades liées à des gangs criminels depuis plusieurs années.

L'adolescente, qui n'était selon toute vraisemblance pas visée, a été mortellement blessée dans la nuit de samedi à dimanche devant un fast-food à Norsborg, banlieue modeste mais habituellement calme du sud de la capitale suédoise, a annoncé la police. Depuis les faits, des fleurs et des bougies ont été déposées pour former un coeur sur les lieux du crime, a constaté une journaliste de l'AFP. "Cela ne doit plus arriver. C'est une fille de 12 ans bon sang. Ceux qui habitent ici méritent mieux", s'indigne Christina Lundström, une riveraine de 51 ans venue se recueillir. "Aucun politique n'est là pour montrer son soutien, quel fiasco", déplore Daniel Acat, 32 ans. Le ministre de la Justice Morgan Johansson a exprimé à l'agence TT son "émoi et dégoût" face à une affaire qui suscite de nombreuses réactions. Selon les médias suédois, deux membres d'un gang criminel présents sur les lieux étaient la véritable cible des nombreux coups de feu. Globalement paisible avec un des taux d'homicide les plus faibles dans le monde, la Suède est confrontée depuis plusieurs années à un problème d'explosions et fusillades visant des bâtiments, des véhicules et, depuis plus récemment, des personnes. Au cours du premier semestre 2020, 20 personnes ont été tuées dans 163 fusillades en Suède, selon la police. L'an passé, 42 personnes avaient perdu la vie, pour 334 incidents. Les affaires sont rarement élucidées, mais selon le Conseil suédois pour la prévention des crimes, la hausse des cas est liée au trafic de drogue. En 2019, le gouvernement avait dévoilé 34 mesures pour combattre le problème, prévoyant notamment un renforcement des effectifs et des peines. Outre Stockholm et sa banlieue, le phénomène frappe les villes de Malmö, Göteborg, ou Helsinborg. Le débat avait atteint son paroxysme en août dernier lorsque deux femmes avaient été abattues à quelques semaines d'intervalle, dont une en plein jour à Malmö alors qu'elle portait son bébé - qui a survécu - dans les bras. La fille tuée ce week-end n'est pas la plus jeune victime: en 2015, une enfant de 4 ans avait été tuée avec trois adultes dans l'explosion d'une voiture piégée. (Belga)

Test, prise de température: comment contrôle-t-on dans nos aéroports?RTL Infos - Belgique

Comment les passagers revenant des zones à risques en Belgique sont-ils contrôlés ? Michaël Menten, journaliste pour RTL Info, s'est rendu à l'aéroport de Bruxelles pour voir comment cela se passait sur place. "Pas de test obligatoire à la sortie de l'avion pour les passagers mais l'idée est tout de même sur la table. Des discussions sont en cours avec les autorités et les experts mais cela prend du temps à organiser", nous informe notre journaliste. Pour l'instant, la prise de température via caméras thermiques est le seul contrôle réalisé à la sortie de l'avion. "C'est un système que nous organisons mais la quarantaine ou le test médical n'est pas organisée par l'aéroport", explique la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard. Tous les voyageurs sont concernés, qu'ils reviennent de zones vertes, oranges ou rouges.

De fait, il y a toujours des vols qui partent et qui reviennent de zones rouges. Notre journaliste a croisé ce matin des voyageurs revenant de ces zones à risques. Certains revenaient "du Canada, du Liban, d'Istanbul et d'Abou Dhabi, des pays qui se trouvent en dehors de l'Union européenne et de l'espace Schengen", précise Michael Menten. En général, ces voyageurs ont déjà été prévenus que dès leur arrivée en Belgique, c'est quarantaine et dépistage obligatoires. Ces changements de couleurs ont évidemment des conséquences sur l'aéroport. "Ce n'est pas l'aéroport qui détermine les zones rouges, vertes ou oranges mais évidemment, ça a des répercussions pour l'aéroport. Si vous ne pouvez pas voyager vers une zone rouge, ça veut dire aussi moins de passagers. Les passagers doivent vraiment s'informer dans quelles zones ils sont, dans quel pays ils vont quand ils reviennent puisque la couleur peut changer", précise la porte-parole de Brussels Airport.

La réduction de la bulle sociale à 5 personnes, une catastrophe pour l'Horeca: "Il faudra des mesures de soutien complémentaires"RTL Infos - Belgique

Les dernières décisions prises par le Conseil national de Sécurité semblent impacter directement le secteur de l'Horeca. Les autorités ont choisi de réduire la "bulle" de contacts autorisés à un maximum de 5 personnes par foyer. Ces 5 personnes, qui ne comprennent pas les enfants de moins de 12 ans, ne sont plus calculées par personne mais donc bien par famille.

Face à cela, des établissements ont dû faire face à des annulations en cascade. De plus, l'instauration du télé-travail a entraîné la perte de travailleurs habitués à prendre leurs repas au restaurant durant leur pause. "Même si l'on peut comprendre l'importance des mesures à respecter, c'est contraignant. Les conséquences sur l'ensemble du secteur Horeca sont catastrophiques depuis quelques jours. On espère que la perspective de septembre ne sera pas désastreuse. Il faudra des mesures de soutien complémentaires et prolongées", affirme Thierry Neyens, président de la fédération wallonne de l'Horeca. 

La situation semble cependant différente selon la situation géographique des restaurants et cafés. "Une partie du secteur s'en sort très bien. Ce sont les établissements situés en zone touristique, rurale. La clientèle est au rendez-vous car il y a des espaces verts, les gens peuvent être dehors. Et on a des établissements urbains qui dépendent d'une clientèle internationale et là on constate vraiment une perte de rentabilité et peu de fréquentation", indique le représentant.

On a besoin de faire cet effort collectif pour éviter le lockdown

De strictes règles ont été établies au sein des bars et restaurants afin de limiter au maximum la circulation du virus. "Le secteur a mis en œuvre un protocole contraignant, dans le but de protéger les travailleurs et la clientèle. Hélas, on constate aussi que certaines personnes ne respectent pas toujours les règles. On a besoin de faire cet effort collectif pour éviter le lockdown. Sinon, le secteur sera dans un bain de sang social", précise Thierry Neyens. 

Autre facteur que l'on ne maîtrise pas: la météo. Si de mauvaises conditions climatiques s'installent, des établissements devraient fermer leurs terrasses, réduisant ainsi largement leur capacité d'accueil. 

Zone verte, orange ou rouge: qui décide et comment?RTL Infos - Belgique

Genève en rouge, toute l’Italie en vert, le Pas-De-Calais en orange, puis finalement en vert aussi. Ceux qui peignent l’Europe en plusieurs couleurs depuis la réouverture des frontières, ce sont les membres du Celeval: la Cellule d’Évaluation composée de différents experts et présidée par le fédéral Santé Publique.

Le ministre de la Défense et des Affaire étrangères, Philippe Goffin, se base uniquement là-dessus: "Les informations ne viennent pas du ministère des affaires étrangères, mais du Celeval". Vous l’aurez compris, c’est donc le Celeval qui écrit un avis, les recommandations pour conseiller les autorités qui prennent ensuite une décision.

Un quinzaine de personnes

Parmi les experts qui la composent, il y a des visages connus: l’infectiologue Yves Van Laethem, le virologue Marc Van Ranst, le président du SPF Santé Publique. Il y a également des profils plus discrets comme un professeur de commerce ou même un expert mobilité.

"C’est assez divers, explique Steven Van Gucht, porte-parole interfédéral de la lutte contre la Covid-19. Sur base de la question ou de la problématique, on peut aussi inviter d’autres gens dans le groupe pour donner un avis."

Au total, la cellule compte une quinzaine de personnes. Les profils changent en fonction des réunions qui ont lieu deux fois par semaine. "Les couleurs pour les pays, ça peut changer très vite", ajoute Steven Van Gucht. "En quelques jours, un pays vert peut devenir orange. Pour ça, il faut vraiment évaluer minimum deux fois par semaine la situation en Europe."

Le choix des couleurs se fait sur base des chiffres communiqués par les pays, mais aussi des mesures sur place. À Genève par exemple, les discothèques sont ouvertes, ce qui implique un risque plus élevé selon le Celeval.

Mise en quarantaine, chômage temporaire: que peut m'imposer mon employeur à mon retour de vacances à l'étranger?RTL Infos - Belgique

Si vous partez en vacances en zone orange, la quarantaine est recommandée mais pas obligatoire. Il est donc difficile de savoir ce que cela implique sur le plan professionnel. 

Si la quarantaine n'est pas respectée, votre employeur peut-il vous l’imposer ?

Selon plusieurs juristes que nous avons contactés, l'employeur ne peut le faire. "Même si le travailleur viendrait au travail sans présenter de certificat médical, l'employeur ne peut lui bloquer l'accès au bureau. S'il agissait de la sorte, on pourrait considérer qu'il rompt le contrat de travail par son attitude", explique Olivier Marcq, juriste chez Acerta. L’employeur peut simplement demander à son employé de faire du télétravail. Dans le cas où l'employé n'accepterait pas ou si le télétravail n'est pas possible, l’employeur a d'autres possibilités. "Si le collaborateur présente des symptômes, il peut lui demander, via le médecin du travail de l'entreprise, de passer une visite médicale ou de quitter l'entreprise pour une question de sécurité à l'égard des autres collaborateurs", nous informe François Lombard, consultant juridique chez SD Works. Il peut aussi envisager de l'isoler dans une pièce de l'entreprise.

Si la quarantaine est respectée, avez-vous droit à votre salaire ?

Si le télétravail est possible, pas d'inquiétude, vous toucherez votre salaire habituel. Si ce n'est pas possible, vous aurez droit à des allocations de chômage temporaire. Il faut toutefois avoir un certificat de quarantaine de votre médecin pour en bénéficier. Si vous êtes malade, dans ce cas, vous êtes à charge de la mutuelle.

Partir en vacances en zone rouge: pas d'allocations de chômage 

Si vous partez volontairement dans une zone rouge, la quarantaine est obligatoire à votre retour. Dans ce cas, vous n’aurez pas droit aux allocations de chômage. Il ne s'agit pas ici d'une situation de force majeure car il y a une interdiction de voyager.

"L'ONEM, l'Office national de l'emploi, pourrait considérer et refuser l'indemnisation en partant du principe que le collaborateur qui se rend dans une zone rouge a pris un risque. La notion de force majeure n'est plus présente", précise François Lombard, consultant juridique chez SD Works.

L’Office national de l’emploi effectuera des contrôles pour s’assurer que toutes les conditions soient remplies.

Impressionnante trombe marine observée à la Côte belge ce matin (vidéo)RTL Infos - Belgique

Une impressionnante colonne s'est formée à la Côte belge, à Coxyde plus particulièrement, vers midi ce lundi. Vous êtes plusieurs à nous avoir envoyé des clichés et vidéos du phénomène météorologique via le bouton orange Alertez-nous.

Joint par notre rédaction, l'IRM explique: "C'est une trombe d'eau (marine), pas une tornade. C'est moins intense. C'est la version minimaliste d'une tornade", selon Fabian Debal de l'Institut Royal météorologique. "Ce n'est pas si rare pour la saison, on les retrouve souvent en deuxième partie d'été. Il faut notamment deux éléments: une ascendance (les averses) et des vents de directions différents. (...) Ça reste très impressionnant à observer." 

Une trombe marine est une colonne d'air mélangé d'eau en rotation, formant un entonnoir nuageux, sous un nuage convectif au-dessus d'une étendue d'eau. Ces phénomènes de micro-échelle se forment lorsque les conditions sont très instables alors que de l'air froid passe au-dessus d'eaux chaudes. Généralement moins intenses qu'une tornade, elles se dissipent une fois sur la terre.

9483273

9483274 (1)

 

Deux journées mitigées avant le retour de la fournaiseRTL Infos - Belgique

(Belga) Présents en forces ou éparpillés dans le ciel, les nuages menaceront les Belges lundi après-midi, des averses risquant de leur tomber sur la tête, selon les prévisions de l'Institut royal météorologique (IRM). Les gouttes seront plus abondantes dans l'ouest et pourraient même être accompagnées d'un coup de tonnerre. Des cumuls importants de précipitations seront possibles par endroits, prévient l'IRM. Personne n'y échappera: le centre sera touché en fin d'après-midi et l'est en soirée.

Outre les averses, il faudra aussi prendre garde au vent, les rafales, de l'ordre de 35 à 40 km/h, pouvant atteindre les 50 ou 60 km/h à la faveur de la pluie. Il fera entre 18 et 22 degrés. L'accalmie gagnera progressivement toutes les régions au cours de la nuit. Le relief de l'Ardenne devrait s'embrumer par endroit en seconde partie ou en fin de nuit. Les minima oscilleront entre 8 et 15 degrés. Brume et grisaille matinale se dissiperont peu à peu mardi matin, pour laisser place à un ciel partagé entre éclaircies et champs nuageux. L'Ardenne et la Lorraine belge pourraient encore tomber sous le coup d'une ondée locale. À la mer, le soleil brillera davantage, même si des voiles d'altitude apparaîtront en fin d'après-midi. Le thermomètre affichera 19 à 21 degrés en Ardenne, 21 degrés au littoral et entre 22 et 24 degrés ailleurs. Le mercure repartira à la hausse mercredi, avec 28 degrés prévus en Campine. La barre des 30 degrés sera dépassée jeudi et la température devrait rester caniculaire jusqu'à lundi au moins. (Belga)