[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone


134 sources différentes


19/02/2019 - ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES : 3 sources

1 - La Libre, politique belge
2 - RTL Infos - Belgique
3 - Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)


ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES (1) : Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Donald Trump souhaite bonne chance à "Bernie"Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Donald Trump a souhaité mardi bonne chance à Bernie Sanders, qui s'est lancé une nouvelle fois dans la course à la présidentielle et pourrait être son adversaire en 2020, tout en estimant que le sénateur avait laissé passer sa chance.
La conférence de Theo Francken à Verviers est annuléeSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
La conférence du député et ex-secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken (N-VA), à Verviers est annulée, a-t-il annoncé sur son compte twitter.
Antisémitisme: "La République est un bloc" dit Emmanuel Macron au Mémorial de la ShoahSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
"La République est un bloc", a dit Emmanuel Macron au Mémorial de la Shoah, à Paris, où il s'est rendu mardi en fin de journée en compagnie des présidents des deux chambres du Parlement, pour se recueillir et déposer une gerbe.
Muriel Targnion, la bourgmestre de Verviers parmi les manifestants anti FranckenSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
La bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion, s'est jointe mardi soir aux manifestants qui se sont rassemblés devant l'hôtel Verviers pour protester contre la venue de Theo Francken.
Le PS dépose deux propositions en faveur de la restitution de biens culturels africainsSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
La députée bruxelloise et sénatrice Simone Susskind (PS) a déposé deux propositions de résolution en faveur de la restitution de biens culturels africains.
Italie: premier vote en commission du Sénat contre un procès de Matteo SalviniSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Une commission du Sénat italien s'est prononcée mardi contre la tenue d'un procès à l'encontre du ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, accusé de séquestration de personnes pour avoir interdit en août le débarquement de 177 migrants.
Pensions des collaborateurs: le gouvernement invité à prendre langue avec les AllemandsSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
La commission des Affaires étrangères de la Chambre a adopté mardi une proposition de résolution d'Olivier Maingain (DéFI) demandant au gouvernement belge de requérir la liste des bénéficiaires d'une pension allemande séjournant sur le territoire belge, condamnés pour collaboration avec le régime nazi. L'objectif est de mettre un terme à l'octroi de ces pensions.
Vers un abaissement de l'obligation scolaire à 5 ans à partir du 1er septembre 2020Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
La commission de l'Education de la Chambre a adopté mardi à l'unanimité une proposition de loi qui abaisse, de 6 à 5 ans, l'obligation scolaire en Belgique. Cette évolution entrera en vigueur à partir de la rentrée scolaire du 1er septembre 2020.
Une patrouille militaire avait repéré l'un des kamikazes du 22 mars à l'aéroportSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le 5 mars 2016, un soldat en patrouille à l'aéroport de Bruxelles-National avait reconnu dans la foule Khalid El Bakraoui, futur kamikaze du métro Maelbeek le 22 mars. La police avait été avertie mais n'avait pas pu retrouver l'individu, ressort-il d'une réponse fournie par le ministre de la Défense à une question écrite du sénateur Lionel Bajart (Open Vld).
Mariano Rajoy témoignera le 26 février au procès des indépendantistes catalansSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol au moment de la tentative de sécession de la Catalogne en octobre 2017, témoignera le 26 février dans le procès de 12 dirigeants indépendantistes, a annoncé mardi la Cour suprême.
Le sénateur démocrate Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle 2020Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le sénateur américain Bernie Sanders, candidat malheureux à la primaire démocrate de 2016 face à Hillary Clinton, a annoncé mardi sa candidature à la présidentielle 2020.
Groen pour un retour des djihadistes dans les conditions de sécurité les plus élevéesSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
La Belgique devrait se résoudre à rapatrier ses ressortissants partis combattre en Syrie pour autant que les conditions de sécurité les plus élevées soient réunies, a affirmé mardi dans De Ochtend (VRT radio) le député Groen Stefaan Van Hecke, prenant le contre-pied de plusieurs voix au gouvernement.
Charles Michel dénonce "une forme d'arrogance chez certains Ecolo"Skynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le Premier ministre démissionnaire Charles Michel, qui s'est engagé lundi dans la campagne électorale en reprenant la présidence du MR, a porté sa première attaque mardi dans les médias à l'encontre d'Ecolo, accusé de "créer la perception que rien n'a été fait" en matière climatique.
Le registre des lobbys de la Chambre reste videSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le registre des lobbyistes du parlement fédéral ne connaît pas un lancement retentissant. Un seul groupe de lobbying ne s'est jusqu'à présent inscrit, rapporte De Tijd, mardi.
Le Collectif citoyen demande l'appui des autres partisSkynet politique (dépêches politiques Agence Belga)
Le nouveau parti "Collectif citoyen" a écrit aux autres formations politiques pour leur demander leur soutien pour le dépôt de listes en vue des élections du 26 mai, rapporte La Libre, mardi.

ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES (2) : La Libre, politique belge

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
"Hallucinante pensée unique": Theo Francken réagit à l'annulation de sa conférence à VerviersLa Libre, politique belge
La conférence du député et ex-secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken (N-VA), à Verviers est annulée, a-t-il annoncé sur son compte twitter.
Plus d'une centaine de personnes protestent contre la venue de Theo Francken à VerviersLa Libre, politique belge
Une centaine de personnes sont rassemblées mardi en fin d'après-midi devant l'hôtel Verviers pour protester contre la venue de l'ancien secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Theo Francken. Ce dernier est attendu dans la cité verviétoise pour ...
Charles Michel: "Chez Ecolo, on se comporte déjà en vainqueurs, avec une certaine forme d’arrogance"La Libre, politique belge
Le nouveau président du MR veut " une stratégie économique totalement mobilisée sur la question climatique".
"Notre pays est complexe, les institutions sont donc complexes. Mais on a franchi une ligne rouge"La Libre, politique belge
Pour Marc Verdussen (UCLouvain), la Charte est dépassée : il faut la moderniser en partant des idées citoyennes.
"Ce qui se passe avec Charles Michel est inhabituel, mais ce n'est pas en soi problématique"La Libre, politique belge
Jean Faniel (Crisp) analyse la situation - pas tout à fait inédite - du Premier ministre et note la valse des présidents. (...)
Élections: Écolo et le PTB ne soutiendront pas Collectif citoyen, les autres partis, peut-êtreLa Libre, politique belge
Les partis entendront-ils l’appel du parti citoyen ? Apporteront-ils leur soutien à un potentiel concurrent ?
Le deal secret du MR pour la composition des listesLa Libre, politique belge
On ne le mesure pas toujours mais l’attribution des places pour les élections s’apparente à un jeu de mikado où un choix dans une circonscription peut avoir des conséquences importantes dans les autres. (...)
La Belgique propose une alternative au retour des djihadistesLa Libre, politique belge
Michel, Reynders et De Croo sont opposés à leur rapatriement en Belgique. Une option est de les juger en Irak. Les pays de la coalition contre le groupe État islamique réfléchissent à la mise sur pied d’un tribunal ad hoc qui jugerait les ...
"Opaline Meunier (CDH) a vraiment envisagé de rejoindre le MR”, assure Denis DucarmeLa Libre, politique belge
“Opaline Meunier (CDH) a pris contact avec nous, mais on ne lui a jamais offert de place éligible”, tient à clarifier le ministre Denis Ducarme, désigné ce lundi tête de liste fédérale dans le Hainaut par son parti, le MR.{{1}} Il ne fait ...
Charles Michel à la présidence du MR: les réactions virulentes de l'oppositionLa Libre, politique belge
L'opposition a vivement réagi à la nomination de Charles Michel à la présidence du MR, suite à la démission d'Olivier Chastel. L'information a été donnée ce lundi matin par nos confrères de la Dernière Heure: Charles Michel remplacera ...
Élections: le nouveau parti Collectif citoyen sollicite l'appui des autres partis pour déposer ses listesLa Libre, politique belge
Le nouveau parti Collectif citoyen, officiellement fondé le 20 janvier dernier à Namur, a écrit ce lundi matin aux présidents des autres partis francophones pour leur demander leur soutien en vue du dépôt de listes dans les différentes ...
Charles Michel président du MR: "Rien ne l'interdit, mais..."La Libre, politique belge
Charles Michel assumera jusqu'à l'issue du processus électoral et des négociations gouvernementales le mandat de président du MR.
Francis Delpérée (CDH) renonce à ses indemnités de sortieLa Libre, politique belge
Francis Delpérée (CDH) fait une croix sur ses indemnités de sortie. Le député fédéral, 77 ans, mettra un terme à sa carrière politique après les élections du 26 mai. Ce faisant, La Libre écrivait ce lundi qu’il aura droit, comme tous ...
Tout comprendre au débat de la suppression des Provinces (Mise à jour)La Libre, politique belge
Le débat faire rage : faut-il garder ces institutions, les supprimer, les réformer ? On fait le point ensemble.
Charles Michel reprend la présidence du MR, Olivier Chastel à l'Europe : voici toutes les têtes de liste MR (INFOGRAPHIE)La Libre, politique belge
Le Premier ministre l'a annoncé ce lundi matin en Conseil du MR : il remplacera Olivier Chastel à la présidence du MR.
Opaline Meunier, convoitée par le MR, renoue avec le CDHLa Libre, politique belge
Opaline Meunier et le CDH ont enterré la hache de guerre. Ce mardi, lors du conseil communal de Mons, où elle est élue, elle confirmera son apparentement au parti centriste. Sera-t-elle en bonne position? Elle s'est confiée à La Libre ...
Elections 2019: Philippe Malherbe (ex-RTL) sera deuxième sur la liste du cdH à BruxellesLa Libre, politique belge
Philippe Malherbe, ex-présentateur et rédacteur en chef des journaux télévisés de RTL, sera deuxième sur la liste du cdH en Région bruxelloise derrière Céline Frémault, rapporte Le Soir, lundi.
Les députés wallons très discrets sur leurs indemnités de sortie (INFOGRAPHIE)La Libre, politique belge
Dès le 1er juin 2019, les parlementaires sortants non réélus auront droit à des indemnités de sortie. Certains les prendront, d’autres y renonceront . Le Parlement flamand veut les plafonner à 24 mois maximum, y compris pour ses élus les plus ...
Voici ce que pourront toucher les futurs ex-députésLa Libre, politique belge
Dès le 1er juin 2019, les parlementaires sortants non réélus auront droit à des indemnités de sortie. Certains les prendront, d’autres y renonceront. Le Parlement flamand veut les plafonner à 24 mois maximum, y compris pour ses élus les plus anciens....
Excuses de la Belgique pour son passé colonial: Qu'en pense le monde politique ?La Libre, politique belge
Les réactions politiques se font rares depuis qu'un groupe d'experts de l'ONU a recommandé, il y a une semaine, à la Belgique de présenter des excuses pour son passé colonial. Il faut dire que le travail des experts se poursuit et qu'un rapport ...
Geen commentaar: la question climatique chamboule le champ politique flamandLa Libre, politique belge
Le climat se dérègle. Et dérègle en même temps les plans de bataille que les partis politiques flamands avaient savamment élaborés en vue des élections de mai. On a déjà dit combien la N-VA semble mal à l’aise sur le terrain environnemental et que ses tentatives pour ramener l’attention médiatique vers des thèmes qui lui sont plus familiers - la sécurité, le communautaire - se sont pour l’instant soldées par autant d’échecs. Cette semaine, Liesbeth Homans a à nouveau essayé en refusant la nomination de 4 bourgmestres de la périphérie.
Joël Riguelle (CDH): "Parmi les députés bruxellois du CDH, certains travaillent, d'autres moins..."La Libre, politique belge
Réélu en octobre dernier, Joël Riguelle a entamé sa seizième année de bourgmestre de Berchem-Saint-Agathe, commune de 25.000 âmes du nord-ouest de la Région bruxelloise. Aujourd'hui, même s'il n'est plus membre du bureau politique du CDH et qu'il ne ...
Comment Kris Peeters veut accélérer la formation du futur gouvernement fédéralLa Libre, politique belge
Le vice-Premier ministre et ministre fédéral de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) espère qu'un gouvernement fédéral émergera très vite des élections législatives du 26 mai, indique-t-il samedi dans une interview au Belang van Limburg. Pour M. Peeters, le ...
N-VA, CD&V et Open Vld n'excluent pas d'oeuvrer ensemble après les électionsLa Libre, politique belge
La N-VA, le CD&V et l'Open Vld n'excluent pas la possibilité de former une nouvelle coalition suédoise après les élections du 26 mai, en dépit de la chute du gouvernement fédéral fin 2018. Les chefs de parti se sont exprimés en ce sens lors d'un ...
Zakia Khattabi: "C'est au MR que j'en veux le plus, je commence presque à avoir pitié d’eux"La Libre, politique belge
Écolo cumule les excellents sondages. Si l’on votait demain, les verts seraient notamment en pole position en Région bruxelloise. La coprésidente d’Écolo, Zakia Khattabi, revient sur le contexte de cette "vague verte". Ecolo veut-il restreindre la ...
Un huissier de justice sera mandaté par la Ville de Charleroi dans le dossier DespiegeleerLa Libre, politique belge
La décision d'accorder à Claude Despiegeleer, l'ancien échevin socialiste carolo, un plan de recouvrement a été retirée. Le collège communal qui l'avait prise n'était pas compétent pour le faire, a indiqué vendredi la Ville de Charleroi. Cette ...
Elections 2019: les résultats du premier sondage de l'annéeLa Libre, politique belge
Le premier sondage de l'année, réalisé pour Le Soir, RTL-TVI, VTM et Het Laatste Nieuws confirme la vague verte qui déferle sur le pays, pointant notamment, à cent jours du scrutin, Ecolo à la première place à Bruxelles et Groen deuxième parti en Flandre.
Elections 2019: Koen Geens et Peter Van Rompuy tireront les listes du CD&V en Brabant flamandLa Libre, politique belge
Le ministre de la Justice Koen Geens et le chef de groupe au parlement flamand Peter Van Rompuy tireront les listes - respectivement fédérale et régionale - du CD&V en Brabant flamand, a annoncé vendredi le parti qui fera campagne sous le slogan: ...
La réforme des hôpitaux votée avec le soutien de la N-VA : voici à quoi pourrait ressembler le futur paysage hospitalierLa Libre, politique belge
Le projet de loi de Maggie De Block a été adoptée jeudi soir à la Chambre.
Voici les grandes priorités du MR pour la mobilité à BruxellesLa Libre, politique belge
À cent jours des élections régionales, le MR met le turbo pour reconquérir la capitale.Le Mouvement réformateur n’est plus aux responsabilités en Région bruxelloise depuis 2004, soit depuis quinze ans. Une éternité en politique. Inutile de ...
Elections 2019: Christian Leysen tirera la liste Open Vld à Anvers à la ChambreLa Libre, politique belge
L'homme d'affaires Christian Leysen (64 ans) emmènera la liste de l'Open Vld pour l'élection à la Chambre dans la circonscription de la province d'Anvers, ont confirmé jeudi des sources libérales.
Le Parlement flamand veut réduire de moitié les indemnités de départ les plus élevéesLa Libre, politique belge
Le Parlement flamand veut couper dans les indemnités de départ de ses élus les plus anciens.
L'ambitieuse proposition du MR pour la taxe habitation: “Le but est de favoriser l’accès à la propriété”La Libre, politique belge
Un abattement de 500 € sur le précompte immobilier, premier pas vers une suppression complète.
Visas humanitaires : "Je ne tiens pas à éluder ma responsabilité politique"La Libre, politique belge
L’ex-secrétaire d’État était (volontairement) auditionné ce mercredi à propos de possibles fraudes dans l’attribution de visas humanitaires.
Plus de 2,2 milliards d’euros de demandes en infrastructures hospitalières en WallonieLa Libre, politique belge
Le gouvernement wallon devrait valider prochainement un vaste plan d’investissement dans le secteur hospitalier.
Les cinq reproches du PS wallon sur le décret "maisons de repos"La Libre, politique belge
Éliane Tillieux (PS) craint une marchandisation croissante du secteur et un accueil des aînés à trois vitesses. Le secteur des maisons de repos en Wallonie va croître dans les années qui viennent avec le vieillissement attendu de la ...
Visas humanitaires : Francken dit rester "à 100% derrière les opérations humanitaires"La Libre, politique belge
"Je reste à 100% derrière les opérations même si elles sont améliorables", a affirmé mercredi l'ex-secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken, interrogé mercredi en commission de l'Intérieur de la Chambre sur un trafic présumé de ...
Cécile Jodogne: "Si je deviens la première femme sur notre liste régionale, je renonce à mon mandat d’échevine"La Libre, politique belge
La secrétaire d’État sortante renoncera à son mandat d’échevine si elle est la première femme sur la liste régionale. Décidément, le retrait de Didier Gosuin, ministre bruxellois Défi sortant, de la course aux régionales du 26 mai génère pas ...
Trafic de visas humanitaires : les Nations unies auraient pu être un partenaire de la BelgiqueLa Libre, politique belge
Les Nations unies auraient pu être un partenaire de la Belgique dans l'octroi de visas humanitaires à des chrétiens fuyant la Syrie, ressort-il de la réponse donnée par le Haut commissariat aux réfugiés à la commission de l'Intérieur de la Chambre. ...
Rudi Vervoort : "Nous devons reconnaître notre responsabilité envers le passé colonial belge"La Libre, politique belge
Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) a estimé mardi que les autorités se doivent d'être "en état de reconnaître notre responsabilité" envers le passé colonial de la Belgique, pointé du doigt lundi par un groupe d'experts des Nations ...
Le discours aux accents sociaux et environnementaux de Charles Michel sur l'avenir de l'EuropeLa Libre, politique belge
Le Premier ministre du gouvernement démissionnaire, le libéral Charles Michel, a tenu mardi devant les étudiants du Collège d'Europe, à Bruges, un discours sur l'avenir de l'Union européenne aux accents sociaux et environnementaux, à côté des ...
La Belgique doit-elle s'excuser pour son passé colonial ? Charles Michel réagit au rapport du groupe d'experts de l'ONULa Libre, politique belge
Le rapport intermédiaire d'un groupe d'experts de l'Onu sur la période coloniale de la Belgique, tel qu'il a été présenté lundi, est "très étrange", a estimé mardi le Premier ministre Charles Michel, interrogé en marge d'une intervention au Collège ...
L'école va-t-elle devenir obligatoire dès la troisième maternelle ? Sophie Wilmès (MR) plaide dans ce sensLa Libre, politique belge
Le débat va-t-il enfin atterrir ? Une large majorité existe à la Chambre pour voter l’abaissement de l’obligation scolaire de six à cinq ans, c’est-à-dire pour la faire passer de la première primaire à la troisième maternelle. La question revient en ...
Liesbeth Homans rallume le feu linguistique en refusant de nommer quatre bourgmestres de la périphérieLa Libre, politique belge
Liesbeth Homans suivra immédiatement son mentor et ami Bart De Wever sur la liste du Parlement flamand à Anvers. Mais c’est un secret de poesjenelle qu’au sein de la N-VA, la blonde ministre de l’Intérieur nordiste au regard sévère ne fait ...
"Nous ne vous lâcherons pas !" : les jeunes qui marchent pour le climat interpellent les élus wallonsLa Libre, politique belge
L'agitation était palpable, lundi soir, au Parlement de Wallonie où étaient attendues Anuna De Wever et Adelaïde Charlier, deux figures de proue du mouvement "Youth for Climate" qui, chaque jeudi, parvient à faire descendre dans la rue, aux 4 coins ...
Ducarme (MR) : "La proposition de Laurette Onkelinx est injuste pour les gens qui travaillent"La Libre, politique belge
Ce matin, Denis Ducarme (MR), ministre fédéral en charge des Indépendants et des Classes moyennes, a avalé son café de travers en lisant La Libre et la DH. La "sortie" médiatique de Laurette Onkelinx l'a révolté. Il a tenu à réagir....
Paul Magnette ne ferme pas la porte à un poste de Premier ministre (Mise à jour)La Libre, politique belge
Le bourgmestre de Charleroi "ne souhaite pas" quitter sa ville, mais n’exclut rien : décryptage
Les bourgmestres des communes à facilité réagissent au refus de la ministre flamande de les nommerLa Libre, politique belge
Le refus de la ministre flamande Liesbeth Homans (N-VA) de nommer les bourgmestres de quatre communes à facilités de la périphérie bruxelloise compliquera la gestion communale, ont souligné lundi deux d'entre eux. A Rhode-Saint-Genèse, Pierre Rolin ...
Réunion du bureau du MR bruxellois : Reynders tête de liste au fédéral, Wilmès en numéro 2La Libre, politique belge
Cela faisait plusieurs semaines que cette configuration était pressentie. Le bureau du MR bruxellois a évoqué ce matin les noms des deux premiers candidats sur la liste électorale libérale pour la Chambre : comme on s'y attendait, le vice-Premier ...
Le ton monte entre la N-VA et le MR après la déclaration de la ministre Liesbeth HomansLa Libre, politique belge
La ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans (N-VA), a annoncé lundi matin au micro de la VRT-radio son refus de nommer les bourgmestres de quatre communes à facilités de la périphérie bruxelloise (Drogenbos, Rhode-Saint-Genèse, ...

ACTUALITES POLITIQUES ET DIVERSES (3) : RTL Infos - Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Le dialogue entre les procureurs généraux et les journalistes se poursuitRTL Infos - Belgique

(Belga) Une réunion entre l'Association des journalistes professionnels (AJP) et le collège des procureurs généraux a eu lieu mardi après-midi à Bruxelles à propos de la nouvelle circulaire organisant organisant la communication du ministère public vers les médias. A son issue et après une "bonne écoute", les représentants de la profession ont décidé de rédiger une note rassemblant toutes leurs demandes de précisions et de modifications du texte. Elle sera ensuite étudiée par les procureurs généraux.

La circulaire en question, édictée par le collège des procureurs généraux, en remplace une autre, édictée en 1999. Plusieurs dispositions sont toutefois préoccupantes pour les journalistes et leur travail, selon l'AJP, voire même "inacceptables". Le document prévoit ainsi que les journalistes ou réalisateurs d'émissions, reportages et documentaires télévisés doivent signer une convention rédigée par le parquet, convention qui contiendra obligatoirement une clause permettant de censurer inconditionnellement le contenu du reportage. L'association représentant les journalistes, qui a regretté ne pas avoir été associée à la rédaction du texte, s'est dès lors entretenue mardi avec Christian De Valkeneer, président du collège des procureurs généraux. Etaient également présents un représentant de la VVJ (association flamande des journalistes), du Raad voor Journalistiek (équivalent flamand du Conseil de déontologie) et deux personnes de la RTBF. "Notre interlocuteur s'y est dit ouvert à une clarification si nécessaire. Or, pour nous, il faut une modification du texte, qui est déjà en vigueur", a insisté Martine Simonis, secrétaire générale de l'AJP. Il a été convenu que les représentants des journalistes allaient rédiger une note avec toutes leurs demandes de clarifications et de modifications. Le document sera ensuite transmis à M. De Valkeneer, qui se penchera dessus avec ses collègues procureurs généraux. (Belga)

La conférence de Theo Francken à Verviers est annuléeRTL Infos - Belgique

(Belga) La conférence du député et ex-secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken (N-VA), à Verviers est annulée, a-t-il annoncé sur son compte twitter.

M. Francken devait présenter son livre "Continent sans frontière" à l'hôtel Vandervalk-Verviers. Sa venue a suscité la vive hostilité de nombreux manifestants. "La police ne peut pas garantir ma sécurité", a indiqué l'ex-secrétaire d'Etat qui a mis en cause des actes de vandalisme commis par des militants "d'extrême-gauche" ainsi que la présence de la bourgmestre Muriel Targnion (PS) parmi les manifestants. "Hallucinante pensée unique. Démocratie?", a ajouté M. Francken. (Belga)

Grand Baromètre: voici les efforts que les Belges sont prêts à faire pour lutter contre le réchauffement climatiqueRTL Infos - Belgique

Quelles habitudes les Belges sont-ils prêts à changer pour lutter contre le réchauffement climatique ? Parmi les mesures les plus populaires, il y a le fait de ne plus gaspiller de nourriture. 64% des Belges le font déjà. 30% se disent prêts à le faire.

Diminuer la consommation de papier fait aussi partie de vos priorités. Plus de 90% des personnes interrogées le confirment dans le sondage.

Changer son mode de transport, comme ne plus prendre l'avion pour les vacances, interpelle un Belge sur deux, mais 31% affirment ne pas être prêts à céder à cette contrainte.

Acheter une voiture électrique séduit sur le principe, mais dans la réalité, 68% des Belges estiment ne pas pouvoir le faire.

Par contre, construire des éoliennes séduit 8 Belges sur 10. Quant à l'idée de toucher au portefeuille avec des taxes, comme en taxant les déplacements en avion, séduit 55% des Belges, avec une plus grande popularité en Wallonie et à Bruxelles.

Quant à l'idée d'interdire la vente de véhicules essence ou diesel, elle n'est approuvée que par 24% des Belges. Notons toutefois que cette mesure est nettement plus populaire à Bruxelles (41%) qu'ailleurs.

Le PS dépose deux propositions en faveur de la restitution de biens culturels africainsRTL Infos - Belgique

(Belga) La députée bruxelloise et sénatrice Simone Susskind (PS) a déposé deux propositions de résolution en faveur de la restitution de biens culturels africains.

Depuis la réouverture du Musée d'Afrique de Tervuren, la question de la restitution de biens culturels africains a (res)suscité le débat autour de cet enjeu lié à l'histoire coloniale. D'après les experts, entre 90 et 95% des biens culturels d'Afrique, principalement d'Afrique subsaharienne, se trouveraient hors de ce continent. Pour Simone Susskind, "l'ampleur de la privation matérielle et immatérielle imposée aux peuples et aux états africains est glaçante". A ses yeux, "nous vivons un momentum où la nécessaire reconnaissance des crimes et des abus commis pendant la période coloniale côtoie la mise à l'agenda culturel et politique d'un dialogue interculturel inclusif sur la question d'une plus juste répartition des richesses, naturelles et culturelles". Dans ce contexte, Mme Susskind a déposé deux propositions de résolution. La première est déposée au Sénat avec le président du groupe socialiste, Christophe Lacroix, et co-signée par le sp.a. Elle vise la mise en place d'un groupe d'experts interfédéral, paritaire, composé de Belges, de Belges afrodescendants et mixte qui auront pour mission de faire l'inventaire des biens culturels et patrimoniaux africains concernés et d'établir des recommandations quant à leur restitution. Ce texte vise aussi à obtenir la restitution des ossements et des restes humains issus des expéditions punitives lors de la période coloniale, lorsqu'une demande est formulée et l'organisation d'une grande conférence interfédérale et internationale sur ces questions, actuellement débattues, en Angleterre, au Chili, en Allemagne, en France... Au parlement bruxellois, Simone Susskind a également déposé une proposition de résolution complémentaire, demandant notamment la création d'une Fondation, qui permette d'étudier, d'analyser et de participer à la valorisation des archives coloniales. Pour la députée socialiste, la Région bruxelloise doit être "un des traits d'union dans le nécessaire dialogue interculturel présent et à venir". (Belga)

Italie: premier vote en commission du Sénat contre un procès de Matteo SalviniRTL Infos - Belgique

(Belga) Une commission du Sénat italien s'est prononcée mardi contre la tenue d'un procès à l'encontre du ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, accusé de séquestration de personnes pour avoir interdit en août le débarquement de 177 migrants.

La commission pour les immunités a rejeté par 16 voix contre 6 la demande du tribunal de Catane, en Sicile, de pouvoir ouvrir un procès contre M. Salvini, sénateur et chef de la Ligue (extrême droite). La décision définitive revient cependant au Sénat dans son ensemble, qui devra voter d'ici un mois concernant cette affaire. Le tribunal des ministres (autorité compétente pour les membres du gouvernement) de Catane avait engagé une procédure pour "séquestration de personnes" à l'encontre de M. Salvini, accusé d'avoir interdit pendant plusieurs jours le débarquement de 177 migrants secourus en août par le Diciotti, un navire des garde-côtes italiens. Les migrants avaient finalement été répartis dans plusieurs pays de l'UE. La décision finale du Sénat devrait également être favorable à M. Salvini, la Ligue et son partenaire au gouvernement, le Mouvement 5 Etoiles (M5S), disposant de la majorité à la chambre haute du parlement. Cette affaire avait provoqué des remous au sein du M5S, dont l'un des principes de base est d'autoriser les procès contre les hommes politiques. Le mouvement avait cependant organisé lundi un vote en ligne pour permettre à ses adhérents de se prononcer et la majorité d'entre eux (près de 60%), se sont prononcés contre un procès de M. Salvini. (Belga)

Pensions des collaborateurs: le gouvernement invité à prendre langue avec les AllemandsRTL Infos - Belgique

(Belga) La commission des Affaires étrangères de la Chambre a adopté mardi une proposition de résolution d'Olivier Maingain (DéFI) demandant au gouvernement belge de requérir la liste des bénéficiaires d'une pension allemande séjournant sur le territoire belge, condamnés pour collaboration avec le régime nazi. L'objectif est de mettre un terme à l'octroi de ces pensions.

Faisant valoir des éléments légaux de protection de la vie privée, les autorités allemandes ont toujours refusé de communiquer cette liste à leurs homologues belges. Amendée, la résolution vise, à défaut, à tenter la mise sur pied d'une commission scientifique belgo-allemande, qui permettrait de contourner l'écueil officiel. Initié par le député Tim Vandeput (Open Vld), et enrichi par plusieurs parlementaires, cet amendement suggère également à la Belgique de transmettre la liste des collaborateurs condamnés, le croisement de listes pouvant mener à une solution. En cas de refus persistant de l'Allemagne, la nouvelle Chambre issue des élections du 26 mai devrait se réapproprier le dossier. Selon les derniers chiffres vingt-deux personnes séjournant en Belgique, condamnées pour collaboration, perçoivent encore aujourd'hui une pension versée par les autorités allemandes. (Belga)

Angelina, 16 ans, n'a plus été aperçue depuis le 29 janvier à Deurne: l'avez-vous vue?RTL Infos - Belgique

Le mardi 29 janvier 2019, Angelina VAN DER LINDEN, une jeune fille âgée de 16 ans, a été aperçue pour la dernière fois à Deurne. Depuis elle ne s’est plus manifestée.

Angelina mesure 1m65 et est de corpulence forte. Elle a les yeux bruns et de longs cheveux bruns.

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu

Angelina

Quand un policier ouvre le coffre d'une voiture lors d'un contrôle: "Vous allez avoir des bêtes… il faudra s'arrêter près d'une poubelle"RTL Infos - Belgique

Lors d'un contrôle, les agents fouillent le coffre d'une voiture où ils découvrent des déchets en tout genre. Et ils ne sont pas au bout de leurs surprises. "Il faudrait peut-être ranger un petit peu", conseille un policier au conducteur qui lui rétorque simplement: "Oui je sais bien".

"Vous allez avoir des bêtes", continue l'agent. "Je sais bien… On a fait la fête et tout ça", répond l'homme.

"Une sacrée fête mais à un moment donné il faudra s'arrêter près d'une poubelle… Mon Dieu", s'exclame le policier, en remuant des bouteilles en plastique et de nombreux détritus, avec sa lampe de poche. "S'il a mis quelque chose dans le coffre et qu'il le fume après il va être malade, vu l'état du coffre", ajoute l'agent.

Dans la boîte à gants, c'est le même état. "Comment vous retrouvez un document là-dedans", demande le policier au conducteur. "Je sais mais je peux vous donner les documents si vous voulez", assure-t-il.

Le reportage complet sera diffusé ce soir à 19h45 sur RTL TVI.

L'âge auquel les élèves seront OBLIGÉS d'aller à l'école va bientôt changer en BelgiqueRTL Infos - Belgique

Ce vote est intervenu après 15 ans de discussions parlementaires. La commission a voté mardi sur la base d'une proposition de loi de la cheffe de groupe cdH Catherine Fonck, amendée par le MR, l'Open Vld, le CD&V et le cdH.

L'obligation scolaire est une des rares compétences à encore échoir au fédéral en matière d'enseignement. Un avis des Communautés était nécessaire pour aller de l'avant. Celui de la Communauté flamande s'est fait attendre. Il a fini par arriver et il est positif à la condition que la loi n'entre en vigueur qu'à partir de l'année scolaire 2020-21 pour une question de sécurité juridique, de manière à éviter un changement de cap en cours d'année scolaire.

La Fédération Wallonie-Bruxelles avait formulé la même demande. L'objectif recherché par l'abaissement de l'obligation scolaire est de renforcer l'égalité des chances alors que dans certaines poches de la population, des enfants de moins de 6 ans échappent encore à la scolarité. Certains ont fait état de la nécessité de stimuler les fonctions cognitives dès le plus jeune âge et favoriser l'apprentissage du langage, notamment dans certaines familles où il n'est pas fait usage des langues officielles du pays.

DéFI aurait voulu aller plus loin à travers une proposition de loi abaissant l'obligation scolaire à 3 ans. Dans son avis, le Conseil d'Etat avait cependant appelé à étayer les arguments en faveur d'une limitation aussi radicale de la liberté en matière d'enseignement par rapport aux objectifs visés.

Le sp.a a déposé un amendement allant dans le même sens mais seuls les socialistes l'ont soutenu (DéFI ne dispose pas du droit de vote en commission).

Vers un abaissement de l'obligation scolaire à 5 ans à partir du 1er septembre 2020RTL Infos - Belgique

(Belga) La commission de l'Education de la Chambre a adopté mardi à l'unanimité une proposition de loi qui abaisse, de 6 à 5 ans, l'obligation scolaire en Belgique. Cette évolution entrera en vigueur à partir de la rentrée scolaire du 1er septembre 2020.

Ce vote est intervenu après 15 ans de discussions parlementaires. La commission a voté mardi sur la base d'une proposition de loi de la cheffe de groupe cdH Catherine Fonck, amendée par le MR, l'Open Vld, le CD&V et le cdH. L'obligation scolaire est une des rares compétences à encore échoir au fédéral en matière d'enseignement. Un avis des Communautés était nécessaire pour aller de l'avant. Celui de la Communauté flamande s'est fait attendre. Il a fini par arriver et il est positif à la condition que la loi n'entre en vigueur qu'à partir de l'année scolaire 2020-21 pour une question de sécurité juridique, de manière à éviter un changement de cap en cours d'année scolaire. La Fédération Wallonie-Bruxelles avait formulé la même demande. L'objectif recherché par l'abaissement de l'obligation scolaire est de renforcer l'égalité des chances alors que dans certaines poches de la population, des enfants de moins de 6 ans échappent encore à la scolarité. Certains ont fait état de la nécessité de stimuler les fonctions cognitives dès le plus jeune âge et favoriser l'apprentissage du langage, notamment dans certaines familles où il n'est pas fait usage des langues officielles du pays. DéFI aurait voulu aller plus loin à travers une proposition de loi abaissant l'obligation scolaire à 3 ans. Dans son avis, le Conseil d'Etat avait cependant appelé à étayer les arguments en faveur d'une limitation aussi radicale de la liberté en matière d'enseignement par rapport aux objectifs visés. Le sp.a a déposé un amendement allant dans le même sens mais seuls les socialistes l'ont soutenu (DéFI ne dispose pas du droit de vote en commission). (Belga)

Le conseiller communal N-VA Melikan Kucam reste en prisonRTL Infos - Belgique

(Belga) La chambre des mises en accusation d'Anvers a confirmé mardi le mandat d'arrêt émis à l'encontre de Melikan Kucam (44 ans), ce conseiller communal N-VA suspecté d'avoir facilité la délivrance de visas humanitaires contre d'importantes sommes d'argent. Ses avocats avaient demandé sa libération sous condition. En raison de la décision de la chambre, M. Kucam restera en prison pendant encore au moins un mois.

Melikan Kucam est soupçonné de trafic d'êtres humains, d'organisation criminelle, de corruption passive et de détournement. M. Kucam était l'un des particuliers qui, en concertation avec le cabinet de l'ancien secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA), rédigeait des listes de personnes pouvant entrer en ligne de compte pour l'octroi d'un visa humanitaire. Il s'agissait notamment de membres de la communauté chrétienne assyrienne. Il aurait reçu entre 2.000 et 10.000 euros pour mettre des noms sur cette liste. M. Kucam nie avoir perçu de tels montants. "L'attribution des visas humanitaires s'est déroulée de façon normale. Monsieur Kucam n'a jamais été payé", affirme son avocat. "Des 200 personnes qui ont été emmenées jusqu'en Belgique, il y en a deux qui ont déposé plainte. Y a-t-il peut-être une autre raison derrière ces plaintes? Y avait-il des intermédiaires impliqués dont mon client n'était pas au courant? Ce sont toutes des questions que nous nous posons. Nous avons donc demandé de nombreux devoirs d'enquête supplémentaires, qui ont déjà été accordés en partie", détaille Me Walter Damen. Ce dernier avait demandé mardi à la chambre des mises en accusation de libérer sous conditions le conseiller communal. "Nous estimons que sa détention n'est plus nécessaire pour l'enquête mais le ministère public et la chambre des mises sont visiblement d'un autre avis. Nous espérons que le mois supplémentaire qu'il doit désormais passer en détention préventive sera bien utilisé. Espérons que les confrontations entre notre client et les gens qui ont porté plainte contre lui seront organisées", a glissé l'avocat. Cela fait à présent cinq semaines que Melikan Kucam se trouve en prison. Il avait interjeté appel de son maintien en détention par la chambre du conseil d'Anvers. Cette dernière devra à nouveau se prononcer sur cette question d'ici un mois. (Belga)

Une personne sur 4 tuée dans un accident de la route a plus de 65 ans: faut-il obliger les seniors à repasser le permis?RTL Infos - Belgique

Certaines personnes âgées sont effectivement inaptes à la conduite mais, en majorité, les seniors sont-ils vraiment plus dangereux que les autres sur la route ? Pour répondre à cette question, Benoit Godart, le porte-parole de Vias était en plateau dans le RTL INFO 13H.

Aujourd’hui, une personne sur 4 tuée dans un accident de la route a plus de 65 ans. Il y a 10 ans, c’était une personne sur six. La population vieillit. Maintenant, ce qu’on peut dire c’est que les seniors sont plus en danger, qu’ils ne sont dangereux. Le risque d’être tué ou blessé dans un accident de la route est pour eux quatre fois plus important. Et ce n’est pas parce qu’ils sont impliqués dans des accidents graves. Au contraire, ils sont plutôt impliqués dans des accidents matériels, dans des carrefours compliqués, mais moins dans des pertes de contrôle du véhicule. Par contre, il est évident que le même accident a des conséquences beaucoup plus importantes pour quelqu’un de plus de 65 ans que pour un conducteur de 20 ans, par exemple.


Est-ce qu’on pourrait faire repasser le permis aux seniors ?

Non, cela n’est pas du tout à l’ordre du jour. Nous ne constatons pas que des lacunes au niveau du code de la route provoquent de nombreux accidents. De manière générale, les seniors ont davantage de temps pour se mettre à jour. Il existe de nombreuses plateformes, de nombreuses initiatives lancées au niveau local. Cela n’apporterait pas grand-chose en termes de sécurité routière (pour faire baisser par exemple le nombre de blessés sur les routes).


Ne faudrait-il pas imposer un examen médical à partir d’un certain âge ?

Nous ne sommes pas pour non plus. Le vieillissement est un processus très personnel. Certains conducteurs déclinent à partir de 50, 60 ans. Certains autres sont encore tout à fait capables de conduire au-delà de 80, 90 ans. Maintenant, cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire. Il y a des règles qui disent que normalement vous devez être apte à la conduite. Si vous avez des doutes, vous devez passer un examen d’aptitude à la conduite dans un organisme qui s’appelle le CARA. Et là, tout n’est pas noir ou blanc. Souvent, le senior peut continuer à conduire moyennant certaines restrictions ( par exemple : pas pendant la nuit, pas sur autoroute,…) et généralement cela lui convient très bien. Cela lui permet de conserver une certaine vie sociale et là on trouve un équilibre entre son besoin de mobilité et la sécurité routière.

Attentats à Bruxelles: une patrouille militaire avait repéré l'un des kamikazes à l'aéroportRTL Infos - Belgique

Les militaires accomplissaient leur mission de surveillance dans le cadre de l'opération Vigilant Guardian mise en place après les attentats de Paris. Ils ont reconnu le terroriste sur la base d'une liste de noms et de photos de personnes suspectées d'être impliquées dans ces attaques de novembre 2015.

Le comité R, qui contrôle les services de renseignement, a accordé une attention particulière à la transmission d'informations. De trois cas particuliers étudiés, il conclut que les informations tirées de Vigilant Guardian n'avaient pas été communiquées à tous les départements concernés, notamment la présence de Khalid El Bakraoui à Zaventem.


Le comité R pointe les lacunes du SGRS

Il note même la passivité du Service Général de Renseignement et de Sécurité (SGRS -renseignement militaire). Celui-ci n'a pas transmis les rapports en question à la Sûreté de l'Etat et à l'Organe de Coordination et d'Analyse de la Menace (OCAM).

Il n'en traitait même pas le contenu car il estimait que la responsabilité du traitement de ces rapports incombait à la police fédérale pour le compte de laquelle les militaires accomplissaient sa mission de surveillance. Une conclusion que ne partage pas le comité R: "Le SGRS n'est pas dispensé de vérifier si, dans les documents envoyés, il n'y a pas, le cas échéant, des informations qui peuvent concerner le service".

Les constats du comité R rejoignent ceux de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats terroristes qui avait jugé sévèrement le travail des services de renseignement et la coopération entre les services.

La réorganisation du Service Général de Renseignement et de Sécurité (SGRS, renseignement militaire) a depuis lors mené à la création d'un poste de coordinateur de la lutte contre le terrorisme, a indiqué M. Bajart.

Belle unité de la famille royale lors de la messe en mémoire de leurs ancêtres (vidéo)RTL Infos - Belgique

Les membres de la famille royale belge ont assisté ce matin à une messe en mémoire des membres décédés de leur famille.

Malgré les polémiques, notre famille royale a affiché une unité à toute épreuve: le roi Albert II, la reine Paola et le prince Laurent étaient également présents.

Ce dernier, il y a deux semaines, a adressé une lettre de mise en demeure au Premier ministre Charles Michel, pour récupérer l'argent perdu en Libye via son association.

Contre toute attente, on a découvert ici à la messe un beau moment de complicité entre les deux frères. C'est assez rare. Dans le bain de foule, ils ont même pris le temps de poser ensemble pour des photos.

Nous avons tenté d'interroger le prince, mais il nous a répondu que ce n'était ni le lieu, ni le moment, pour évoquer les polémiques. Il a dit qu'il était là, en effet, pour honorer ses ancêtres.

Quant au roi Albert II et à la reine Paola, qui espacent leurs apparitions publiques, ils ont effectivement eu du mal à se déplacer, à gravir les marches de l'église de Laeken. En revanche, ils semblaient heureux d'être présents en famille.

Si vous avez acheté des mini-salamis de la marque Delhaize, rapportez-les en magasinRTL Infos - Belgique

Delhaize, en accord avec l'AFSCA (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire), demande à ses clients de rapporter en magasin le produit "mini-salami" de la marque 365, communique mardi la chaîne de distribution. La présence de salmonelle a en effet été décelée dans ces produits.


Les mini-salamis visés sont contenus dans des sachets de 2x25G, ils affichent le code EAN 5400601356783 et la date de péremption du 05/10/2019. Ils font partie du lot L9038023.Les symptômes possibles d'une intoxication causée par la salmonelle sont les suivants: fièvre, crampes abdominales et diarrhée, et cela dans un délai de 6 à 72 h après la consommation de l'aliment contaminé. Le risque d'infection est plus élevé chez les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.Les personnes qui ont consommé les mini salamis de la marque 365 et qui présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant, indique Delhaize.

Procès Nemmouche: "Un accusé de faits d'une telle gravité a le devoir de s'exprimer"RTL Infos - Belgique

Une personne qui est accusée d'un fait aussi grave qu'un attentat terroriste a le devoir de s'exprimer, en vertu de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'Homme, a rappelé mardi Me François Koning, conseil de la famille de Dominique Sabrier, devant la cour d'assises de Bruxelles.

Lors de sa plaidoirie, l'avocat a rappelé le cas d'un suspect d'un attentat commis en Irlande du Nord dans les années nonante. Comme Mehdi Nemmouche, qui a opposé son fameux "DAS" aux questions qui lui ont été posées depuis le tout début de l'enquête, l'individu avait fait usage de son droit au silence et été condamné par la justice de son pays. Il avait alors fait appel de la décision devant la CEDH, mais la grande chambre de l'instance européenne, au sein de laquelle était rassemblé l'ensemble des juges, avait estimé que face à des faits aussi graves, un accusé avait le devoir de s'expliquer. Son recours au droit au silence peut donc dans ce cas être assimilé à une preuve de culpabilité, a souligné Me Koning à l'attention des jurés.

"Ma cliente est la seule qui s'est vue assassinée par un terroriste", a aussi déclaré Me François Koning, mardi matin devant la cour d'assises de Bruxelles, prenant la parole pour défendre les intérêts des proches de Dominique Sabrier. Cette dernière, qui était bénévole au Musée juif de Belgique, avait été tuée lors de l'attentat qui s'y est produit le 24 mai 2014.

Après avoir résumé l'enquête, l'avocat a, comme son confrère Me Dalne la veille, tenu à saluer la mémoire des quatre personnes assassinées. "Que justice soit rendue aux victimes", a affirmé Me François Koning, rappelant les propos d'un témoin."Le risque, c'est qu'on se focalise uniquement sur ceux qui sont vivants. La défense répète : 'vous avez la vie de nos clients entre nos mains'. Mais vous êtes là aussi pour rendre justice aux gens qui ont été assassinés", a poursuivi l'avocat de la partie civile, parlant de "gâchis considérable".


"Quatre belles personnes ont été assassinées"

"Ce sont quatre belles personnes qui ont été assassinées: une éditrice pleine de culture, polyglotte et qui venait de se réinstaller à Bruxelles, un couple marié depuis 18 ans qui a deux adolescentes, un jeune homme d'origine marocaine qui se prend d'intérêt pour la culture hébraïque et qui se fait assassiner au nom de l'islamisme. Elles étaient toutes en bonne santé, même ma cliente qui était âgée de 66 ans. On les a privées de leur vie", a-t-il dit.

"Ma cliente est la seule qui s'est vue assassinée. Elle voit toute la scène, elle essaie de pousser sur ce bouton d'alerte... Des secondes qui ont duré une éternité", a insisté l'avocat. "Demandez-vous quel signal la nation entend donner à toute personne qui sera candidate à commettre des assassinats terroristes. Ceci ne peut plus jamais avoir lieu", s'est-il adressé aux jurés.


Me François Koning, conseil de la famille de Dominique Sabrier, a également rappelé aux jurés de la cour d'assises de Bruxelles qu'on leur demandait de se prononcer sur la culpabilité des accusés Mehdi Nemmouche et Nacer Bendrer au-delà de tout doute raisonnable, mais qu'il n'y a jamais de preuve parfaite. "Il peut rester une parcelle de doute. Ne tenez pas compte du doute déraisonnable que (la défense) va vous vendre de l'autre côté de la barre", a-t-il plaidé mardi matin.

Me Koning a poursuivi sa plaidoirie en soulignant que les accusés ne s'étaient pas retrouvés dans le box par hasard. Deux juridictions professionnelles, la chambre du conseil et la chambre de mises en accusation, se sont déjà penchées sur les faits. Elles ont conclu qu'il s'agissait d'un assassinat terroriste et qu'il existait des indices de culpabilité suffisants pour renvoyer Mehdi Nemmouche et Nacer Bendrer devant la cour d'assises, a rappelé l'avocat.


"Les deux accusés ont gravement menti"

Ce dernier a insisté sur le fait que cette décision n'avait pas été prise "à la légère". "Elles n'ont pas jugé aveuglément, sans réfléchir", a insisté Me Koning. Mounir Attallah était aussi inculpé, mais il a été décidé qu'il ne devait pas être renvoyé devant la cour. En outre, plusieurs personnes qui auraient pu être poursuivies: l'ami de Mehdi Nemmouche, la jeune femme dont le téléphone a été utilisé pour appeler Nacer Bendrer..., ne l'ont pas été, a souligné le pénaliste, qui y voit une preuve que le dossier a bien été instruit à charge et à décharge.

Si trois douaniers "envoyés par la providence" n'étaient pas montés dans le bus à Marseille pour effectuer un contrôle de routine, lors de l'arrestation de Mehdi Nemmouche, il y aurait eu bien d'autres personnes en train de pleurer des victimes, a encore dit Me Koning. "Les suspects ont le droit de mentir et de se taire, mais vous avez le droit et le devoir de ne pas les croire", a-t-il adressé aux jurés. "Les deux accusés ont gravement et abondamment menti (...), encore devant vous, avec un culot inouï."

Une "Super Lune" attendue dans notre ciel dans quelques heuresRTL Infos - Belgique

Pensez à lever les yeux vers le ciel dès la fin de journée. Dans la nuit du 19 février au 20 février, la lune offrira un spectacle particulier, celui d'une super-Lune. Ce terme particulièrement en vogue ces dernières années ne relève pas d'une véritable définition officielle. Il désigne un phénomène au cours duquel la Lune passe relativement proche de la Terre et apparaît plus brillant et lumineux qu'à l'accoutumée. Et c'est le cas ce soir. Le pic est attendu pour 16h53, heure belge. Mais "la différence ne sera pas spectaculaire par rapport à une pleine Lune normale à l’œil nu", prévient Florent Delefile astronome à l'Observatoire de Paris-PSl à nos confrères de RTL France. "Ce sera une grosse pleine Lune. La pleine Lune sera 30% plus lumineuse et 7% plus grosse que d'ordinaire", poursuit-il. "On va avoir une Lune très brillante mais ce n'est pas dans cette phase que l'on voit les plus belles choses. C'est plutôt proche du premier ou du dernier quartier. En phase de pleine Lune, la lumière du Soleil nous éblouit".

La distance séparant la planète bleue de la Lune oscille entre 356.410 et 406.740 kilomètres. Pour qu'il y ait "Super Lune", la distance de l'astre au moment de la Pleine Lune doit être comprise entre ce point le plus près et 358.000 kilomètres environ. Ce 19 février, "la Lune sera située à environ 356.000 kilomètres de la Terre."

Revoir le reportage: une éclipse totale de lune était visible le 21 janvier dernier

 

Le rendez-vous Tinder d’un Belge tourne au CAUCHEMAR en ColombieRTL Infos - Belgique

Ruben ne risque pas d’oublier ce flirt en Colombie... Il s’est rendu à un rendez-vous avec Thalia, une jolie Colombienne, dans un bar de Medellin. La jeune fille lui a proposé de passer la deuxième partie de soirée ensemble. Ils ont pris un Uber. Mais leur course a été arrêtée nette par deux individus, armés de couteaux et de pistolets à impulsions électriques.

Ruben est depouillé de son argent et de ses papiers d'identité, il est exfiltré hors de la ville par les égouts. Il s’est retrouvé les yeux bandés en pleine montagne. Ses ravisseurs lui ont alors demandé de vider ses comptes avec son smartphone. Mais il n’y a ni réseau wiFi, ni 4G. La corde autour du cou, au fond d'un trou en pleine nature, notre compatriote est prié de donner ses codes d'accès bancaire... En cas "d’erreur", les 2 hommes le menaçaient de lui couper un doigt.


Le sommeil lourd

La transaction a fonctionné. Ruben est ramené dans le centre de Medellin. Après plus de 48h de prise d’otage, Ruben s'est assoupit dans la chambre d'un hôtel de passe. A son réveil, son geôlier était dans un sommeil profond.

Le belge en a profité pour s'enfuir, il s’est donc retrouvé habillé d'un simple caleçon au beau milieu de la ville. Il a pu trouver de l’aide auprès des gardes d'une banque qui l’ont mis à l'abri.

L'histoire s’est donc bien terminée pour Ruben qui a été rapatrié en Belgique ce dimanche. Le Belge devrait pouvoir récupérer le millier d'euros qu'il a perdu dans sa mésaventure.

Thermomètre en hausse: faut-il déjà enlever ses pneus hiver?RTL Infos - Belgique

Avec le retour d’une météo plus clémente, quand vous prenez votre voiture, vous voyez le thermomètre et vous vous demandez si vous devez changer vos pneus. Un conseil : n’allez pas trop vite en besogne.

Pierre Boonen est gérant d’un magasin de pneus. Et il incite à patienter un peu avant d’envisager d’enlever ses pneus hiver. "Il y a deux ans par exemple, au mois de mars on a encore eu de la neige donc quelque part tant que la température ne passe pas régulièrement au-dessus des 17, 18 degrés, il n’y a pas lieu de changer ses pneus hiver parce que la nuit, il y a encore des températures qui sont proches du gel", argumente-t-il. Et les pneus hiver sont efficaces jusqu’à 7 degrés.

Le professionnel pointe une autre chose à prendre en considération : l’importance d’utiliser ses pneus hiver. "Je considère qu’il faut surtout gérer le temps, le nombre de kilomètres qu’on parcourt avec des pneus hiver et donc le nombre de km qu’on parcourt avec les pneus été", dit-il.


Pourquoi ?

Pierre Boonen prend l’exemple d’un client qui fait 20.000 km par an avec son véhicule : "Je lui conseille fortement de faire 10.000 km par an avec ses pneus hiver et 10.000 avec ses pneus été".

Pourquoi ? "S’il en fait moins avec ses pneus hiver, au bout de cinq ans, ses pneus seront très beaux mais le problème, c’est que la gomme sera sèche et ne sera plus efficace sur neige". En général, le rush dans les magasins de pneus se déroule au mois de mars.

Météo de la semaine: douceur et soleil sont-ils encore au programme?RTL Infos - Belgique

Les températures pourraient atteindre jusqu'à 7 à 11 degrés. Le vent, modéré le plus souvent, soufflera depuis le sud-ouest, s'orientant ensuite à l'ouest. Il faiblira quelque peu durant la soirée, qui connaitra un ciel nuageux mais sec et des températures entre 0 et 5 degrés. Mercredi, des maxima de 7 à 12 degrés sont attendus, ainsi qu'un vent de sud-ouest et un ciel partiellement nuageux mais restant sec.

Jeudi, la nébulosité sera variable et le temps généralement sec. Les maxima seront de l'ordre de 13 degrés dans le centre. Vent faible à modéré d'ouest à sud-ouest.

Vendredi, après la dissipation de l'éventuelle grisaille matinale, le temps deviendra ensoleillé avec quelques nuages d'altitude. Les maxima oscilleront autour de 14 voire 15 degrés dans le centre. Vent faible et variable.

Samedi, le ciel restera bien dégagé. Les températures maximales atteindront des valeurs de 10 à 15 degrés ou localement un peu plus. Vent faible à modéré de secteur est.

Dimanche, temps calme avec à nouveau beaucoup de soleil et des températures maximales comparables à la veille, entre 10 et 15 degrés.

Le temps sec et assez doux semble se prolonger pour le début de semaine prochaine, avec davantage de nuages et des maxima un peu moins élevés autour de 13 degrés dans le centre.