[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone


134 sources différentes


25/04/2019 - ACTUALITES MONDE : 7 sources

1 - DH, Monde
2 - L'Avenir.net, Monde
3 - La Libre, Monde
4 - Le Soir, Monde
5 - RTBF, Monde
6 - RTL, Monde
7 - Le Soir, monde


ACTUALITES INTERNATIONALES (1) : DH, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Institutions, impôts... Macron esquisse le deuxième acte de son quinquennatDH, Monde
"Est-ce qu'on a fait fausse route ? Je crois tout le contraire": résolu et offensif, Emmanuel Macron a livré jeudi ses réponses au grand débat et à la crise des "gilets jaunes", multipliant les annonces fiscales et institutionnelles lors d'une ...
Vingt-six ans après avoir tué sa femme, ses enfants et ses parents, le faux docteur Romand va être libéréDH, Monde
Après 26 ans de détention, Jean-Claude Romand, le faux médecin de l'OMS condamné à perpétuité pour avoir tué son épouse, ses deux enfants et ses parents, a obtenu jeudi une libération conditionnelle et devrait sortir de prison avant l'été.
Joe Biden annonce sa candidature à la présidentielle américaine de 2020DH, Monde
Après plus de 45 ans de carrière politique,l'ancien vice-président démocrate Joe Biden a officialisé jeudi sa candidature à la Maison Blanche, fort de son image de modéré rassembleur et d'une popularité persistante malgré de récentes polémiques sur ...
Une femme se réveille après 27 ans dans le comaDH, Monde
Une Emiratie a repris connaissance après 27 ans passés dans un coma profond à la suite d'une grave lésion cérébrale, a indiqué mercredi son fils en affirmant n'avoir jamais perdu espoir de voir sa mère se réveiller.
Après une longue attente, le moment de vérité est arrivé pour Emmanuel MacronDH, Monde
Moment de vérité pour Emmanuel Macron: le chef de l'Etat livre jeudi devant la presse ses réponses au grand débat, pour tenter d'éteindre la crise des "gilets jaunes" et relancer son quinquennat à un mois des élections européennes. A 18H00, ...
Carlos Ghosn est sorti de prisonDH, Monde
Carlos Ghosn, libéré sous caution, a quitté jeudi le centre de détention de Tokyo, où il se trouvait depuis sa nouvelle arrestation surprise le 4 avril sur des accusations de malversations. L'ex-PDG de Renault-Nissan est sorti peu après 22H20 (15H20 ...
La déclaration de Kim Jong Un au sujet de la Russie qui pourrait déranger TrumpDH, Monde
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a déclaré jeudi à Vladimir Poutine vouloir développer les liens "historiques" entre les deux pays, alliés proches pendant la Guerre froide, en une relation "plus stable et solide". "Je pense que cette rencontre ...
USA: un garçon de trois ans retrouvé seul à la frontière avec le MexiqueDH, Monde
Un enfant de trois ans a été retrouvé seul mercredi à la frontière avec le Mexique par des agents des douanes américains, selon lesquels il a été "abandonné par des passeurs".
Theresa May snobe Greta ThunbergDH, Monde
Présente à Londres, la jeune militante a fait face à une chaise vide qui n'a pas manqué de faire réagir la presse britannique. Enchaînant les meetings à travers le monde, Greta Thunberg est arrivée au Royaume-Uni cette semaine. ...
Un homme traîne son chien et le tue en pleine rue: la vidéo qui choque la France et la toileDH, Monde
L'individu a été hospitalisé en soins psychiatriques.
Attentats de Pâques: le Sri Lanka reconnaît une "défaillance" dans la sécuritéDH, Monde
Le Sri Lanka a reconnu mercredi une "défaillance" en matière de sécurité de l'État, incapable d'empêcher les attentats djihadistes du dimanche de Pâques qui ont tué autour de 360 personnes, malgré des informations préalables de la communauté du renseignement.
Incendie à Notre-Dame de Paris: des ouvriers ont bravé l'interdiction de fumerDH, Monde
L'entreprise Le Bras Frères qui montait l'échafaudage autour de la flèche de Notre-Dame a reconnu et "regretté" mercredi que certains de ses compagnons se soient "affranchis" d'une interdiction de fumer sur ce chantier mais a "exclu" tout lien avec l'incendie de la cathédrale.
Notre-Dame: l'origine de l'incendie vient-elle d'être révélée?DH, Monde
Des cloches électrifiées placées à la demande du clergé et non-conformes aux normes de sécurité auraient pu générer un court-circuit à l'origine de l'incendie, selon nos confrères de Marianne et du Canard Enchaîné. L'enquête sur ...
Quand le grand-duc Jean de Luxembourg était à Bruxelles, incognito, sous le nom de John LuxemburgDH, Monde
C’est en soldat qu’il a participé à la libération de l’Europe, depuis le débarquement jusqu’à la capitulation nazie.
Greta Thunberg à Londres: "Cet avenir a été vendu à un petit nombre de personnes pour qu'elles en tirent un argent inimaginable"DH, Monde
L'avenir des jeunes a été "volé", a dénoncé la jeune militante suédoise pour le climat Greta Thunberg, lors d'une rencontre avec des députés britanniques, mardi à Londres, où des manifestants ont manifesté pour la neuvième journée consécutive pour ...
Une colonie israélienne sur le plateau du Golan va porter le nom... de TrumpDH, Monde
Benjamin Netanyahu a annoncé mardi qu'une colonie israélienne sur le plateau du Golan occupé allait porter le nom du président américain Donald Trump pour remercier ce dernier d'avoir reconnu la souveraineté de l'Etat hébreu sur la partie de ce territoire syrien annexé par Israël. En visite dans la région avec sa famille à l'occasion des vacances de la Pâque juive, le Premier ministre israélien a déclaré dans un message vidéo qu'il soumettrait prochainement cette résolution au gouvernement.
Un premier tremblement martien détecté sur la planète rougeDH, Monde
"Un signal sismique faible mais distinct": le sismomètre français SEIS déployé sur Mars dans le cadre de la mission américaine InSight a capté, le 6 avril, son premier séisme martien, a annoncé mardi l'agence spatiale française Cnes. "C'est formidable d'avoir enfin le signe qu'il existe encore une activité sismique sur Mars", s'enthousiasme dans un communiqué Philippe Lognonné, chercheur de l'Institut de Physique du Globe de Paris. "Nous avons attendu notre premier séisme martien pendant des mois", ajoute le père du précieux instrument.
Faire travailler les Français plus longtemps: la piste de Macron pour financer ses baisses d'impotsDH, Monde
Le débat sur l'allongement du temps de travail est assez tendu en France. Emmanuel Macron devrait dévoiler prochainement sa position sur le sujet. La situation promet d'être explosive pour les jours qui vont suivre. Il s'agit d'une véritable ...
Des images de surveillance montrent un suspect entrer dans l'église peu avant une des attaques au Sri Lanka (VIDEO)DH, Monde
Un suspect équipé d'un sac à dos a été repéré sur les images de surveillance d'une église catholique qui a fait l'objet d'un attentat au Sri Lanka et relayées par une chaîne de télévision nationale. L'enquête sur les attaques ...
L'ONU tire la sonnette d'alarme: un nombre colossal d'espèces pourraient être menacées d'extinctionDH, Monde
L'Homme dépend de la nature mais la détruit méthodiquement: jusqu'à un million d'espèces animales et végétales pourraient être menacées d'extinction, dont beaucoup "dans les prochaines décennies", selon un projet de rapport de l'ONU sur la ...
Quand Donald Trump attaque Twitter... sur TwitterDH, Monde
Twitter a affiché une hausse de ses usagers quotidiens monétisables et présenté des résultats financiers solides au premier trimestre, au moment où le président américain Donald Trump se livrait à une attaque en règle contre le réseau social... sur Twitter.
"Un grand parapluie" protégera Notre-Dame contre les intempériesDH, Monde
Un "grand parapluie" viendra protéger la cathédrale Notre-dame des intempéries. Il s'agit dans les faits d'une bâche qui couvrira l'entièreté du bâtiment, a expliqué vendredi Charlotte Hubert, présidente de la compagnie des architectes en chef des ...
La candidate du parti de Macron aux européennes a figuré sur une liste d'extrême droite dans sa jeunesseDH, Monde
La tête LREM aux européennes Nathalie Loiseau a figuré sur une liste d'extrême droite dans sa jeunesse, rapporte Mediapart. Le site français explique que Mme Loiseau était sur une liste lors d'élections étudiantes à Sciences Po en 1984....
Phénomène rare : des millions d'insectes survolent le ciel de Calais !DH, Monde
Pourquoi les mouches ont-elles pris d'assaut le ciel calaisien, et notamment la plage ? Le mystère reste entier
François Fillon et sa femme renvoyés devant le tribunal correctionnelDH, Monde
Des juges d'instruction parisiens ont ordonné un procès devant le tribunal correctionnel pour l'ancien Premier ministre François Fillon et son épouse Penelope, dans l'affaire des emplois fictifs de cette dernière, a-t-on appris mardi auprès d'une ...
L'Etat islamique revendique les attentats au Sri LankaDH, Monde
Le groupe jihadiste État islamique (EI) a revendiqué mardi les attaques suicides contre des églises et hôtels de luxe qui ont fait plus de 320 morts et 500 blessés le dimanche de Pâques au Sri Lanka, attentats parmi les plus meurtriers depuis le 11 septembre 2001.
Une grève aux USA va coûter des millions de dollars au groupe Ahold DelhaizeDH, Monde
La grève qui mobilisait le personnel de "Stop & Shop", une filiale américaine du groupe de distribution belgo-néerlandais Ahold Delhaize, a pris fin au bout de 11 jours. Ce mouvement de grogne aura un impact de 90 à 110 millions de dollars (80 à 98 ...
Le Grand-Duc Jean de Luxembourg est décédéDH, Monde
Le Grand-Duc Jean de Luxembourg est décédé à l'âge de 98 ans, annonce ce mardi son fils le Grand-Duc Henri.
Attentats au Sri Lanka: le bilan des victimes s'alourdit à 310 morts, de nouvelles arrestationsDH, Monde
Le bilan des attentats dimanche au Sri Lanka s'est alourdi mardi à 310 morts après que plusieurs blessés ont succombé à leurs blessures, a annoncé la police locale, qui a procédé à de nouvelles arrestations.
Séisme aux Philippines: le bilan grimpe à 11 mortsDH, Monde
Le bilan d'un séisme dans le nord des Philippines, d'une magnitude 6,1, a grimpé à 11 morts mardi alors que les sauveteurs tentent toujours d'extraire les personnes enfouies sous les décombres d'au moins deux bâtiments, indiquent les autorités.
Les attentats au Sri Lanka réveillent le souvenir des années noires: "Maintenant, nous avons peur de toucher les sacs-poubelle en plastique noir"DH, Monde
Pour beaucoup de Sri-Lankais, les attentats du dimanche de Pâques ont réveillé les terribles souvenirs de la violence des années noires de la guerre civile, qui a pris fin il y a juste dix ans.
La dernière humeur: terroriser à Pâques, encore et toujoursDH, Monde
Une humeur signée Thierry Remacle.
Les célèbres alpinistes tués dans une avalanche au Canada étaient en train de descendreDH, Monde
Les trois alpinistes de renommée mondiale tués par une avalanche dans l'ouest du Canada avaient réussi à atteindre le sommet du col Howse avant de perdre la vie lors de leur descente, ont annoncé lundi des responsables de Parcs Canada.
Des chercheurs ont calculé la fonte du Groenland depuis 1972: "Ça fait peur"DH, Monde
Mesurer la fonte des glaces au Groenland ou en Antarctique est un exercice relativement précis en 2019, grâce à un arsenal de satellites, de stations météo et de modèles climatiques sophistiqués.
Trois enfants de la plus grosse fortune danoise tués dans les attentats au Sri LankaDH, Monde
Anders Holch Povlsen, l’homme le plus riche du Danemark, et sa femme, ont perdu trois de leurs quatre enfants dans les attentats qui ont fait 290 morts dimanche, a annoncé lundi un porte-parole de la société de confection Povlsen.
"Gilets jaunes": un pompier interpellé en possession de cocktails Molotov et de feux d'artificeDH, Monde
Un sapeur-pompier du Val d'Oise, soupçonné de faire partie des "Black blocs", a été interpellé samedi à Paris lors de l'acte 23 des "gilets jaunes" en possession de cocktails Molotov et de feux d'artifice
Trump met en garde les démocrates: vous ne pouvez pas me destituerDH, Monde
Furieux, le président américain Donald Trump a assuré lundi que le Congrès n'était "pas en mesure" de le destituer, une hypothèse avancée par certains élus démocrates se fondant sur le rapport d'enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle de 2016.
Donald Trump fait bondir les prix du pétrole en une annonceDH, Monde
Les cours du pétrole se maintenaient en forte hausse lundi après l'officialisation par la Maison Blanche de la fin des exemptions qui permettaient à huit pays l'achat de pétrole iranien malgré des sanctions américaines.
Incendie à Notre-Dame de Paris: le gouvernement serbe fait un don d'un million d'euros pour la reconstructionDH, Monde
Le gouvernement serbe a décidé lundi de faire un don d'un million d'euros pour aider la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Un acquittement pour le meurtre d'une domestique indonésienne provoque l'indignationDH, Monde
L'acquittement d'une Malaisienne accusée du meurtre de sa domestique indonésienne après l'avoir torturée et forcée à dormir dehors avec un chien a provoqué l'indignation de militants des droits de l'homme lundi.
Sri Lanka: explosion à Colombo durant une opération de déminage (PHOTO+VIDÉO)DH, Monde
La police du Sri Lanka a découvert lundi 87 détonateurs dans une gare de bus de la capitale Colombo, au lendemain d'une vague d'attentats suicides qui ont fait plus de 290 morts dans le pays.
Sri Lanka: un mouvement islamiste local est à l'origine des attentats de PâquesDH, Monde
Un mouvement islamiste local serait derrière les attentats de Pâques, a annoncé le gouvernement ce lundi.
Sri Lanka: ce retraité a échappé au drame grâce à une envie de s'asseoirDH, Monde
Quand Dilip Fernando est arrivé dimanche, il y avait une foule telle à son église de Negombo, au nord de Colombo, qu'il a choisi d'aller assister ailleurs à la messe de Pâques, pour ne pas rester debout. Cette décision lui a peut-être sauvé la ...
Explosions au Sri Lanka: le bilan ne cesse de s'alourdir...DH, Monde
Environ 290 personnes ont été tuées et 500 blessées dans les attentats suicide du dimanche de Pâques au Sri Lanka, selon un nouveau bilan annoncé lundi par la police locale. "Le bilan est autour de 290 (morts) et 500 blessés", a déclaré à ...
Série d'attentats au Sri Lanka: ce que l'on saitDH, Monde
Le Sri Lanka a été frappé dimanche par une série d'attentats contre des hôtels de luxe et des églises célébrant la messe de Pâques, faisant plus de 200 morts.
Explosions au Sri Lanka: les Affaires étrangères n'ont actuellement pas connaissance de Belges parmi les victimesDH, Monde
Aucune victime belge n'est actuellement à déplorer parmi les personnes qui ont perdu la vie dans les attentats perpétrés dimanche dans des hôtels de luxe et des églises catholiques célébrant Pâques au Sri Lanka, a fait savoir le porte-parole des Affaires étrangères, Matthieu Branders.
Ukraine: le comédien Zelensky élu président avec 73% des voixDH, Monde
A l'écran, Volodymyr Zelensky a déjà été président d'Ukraine. La fiction est devenue réalité dimanche pour le comédien qui a su tirer partie, par une campagne de "type simple" venu du peuple, de la déception des Ukrainiens envers leurs élites post-soviétiques.
Huit personnes ont été arrêtées en lien avec la vague d'attentats au Sri LankaDH, Monde
Huit personnes ont été arrêtées au Sri Lanka en lien avec la vague d'attentats qui a frappé dimanche l'île, faisant au moins 207 morts, a annoncé le Premier ministre Ranil Wickremesinghe.
Pourparlers au SoudanDH, Monde
La contestation annonce des discussions avec les militaires.
Un comédien bientôt à la présidenceDH, Monde
L’Ukraine se préparait à une victoire probable de Volodymyr Zelensky.

ACTUALITES INTERNATIONALES (2) : L'Avenir.net, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
La chasse à l’homme se poursuit dans un Sri Lanka sous tension L'Avenir.net, Monde

La chasse à l’homme se poursuivait jeudi dans un Sri Lanka sous tension, où les craintes de nouveaux attentats offraient un terreau fertile aux rumeurs, quatre jours après le bain de sang des attaques djihadistes de Pâques.

DIRECT VIDÉO | Face aux Français, Macron lance l’acte II de son quinquennat L'Avenir.net, Monde

Moment de vérité pour Emmanuel Macron: le chef de l’Etat livre ce jeudi devant la presse ses réponses au grand débat, pour tenter d’éteindre la crise des «gilets jaunes» et relancer son quinquennat à un mois des élections européennes.

Démission du plus haut responsable du ministère de la Défense du Sri Lanka L'Avenir.net, Monde

Le plus haut responsable du ministère de la Défense du Sri Lanka a démissionné jeudi à la suite des attentats djihadistes qui ont fait 359 morts dimanche, a annoncé à l’AFP une source ministérielle.

La sécheresse menace dans une partie de l’Europe L'Avenir.net, Monde

Feux de forêt, puits à secs et cultures menacées: avant même l’été la sécheresse menace une partie de l’Europe, à l’Est et au Nord, après une année 2018 où la pluie s’était déjà faite rare.

L’entreprise américaine 3M supprime 2.000 emplois dans le monde L'Avenir.net, Monde

L’entreprise américaine à technologies diversifiées 3M va supprimer 2.000 emplois dans le monde, a-t-elle fait savoir jeudi à l’occasion de la publication de chiffres trimestriels «décevants».

L’ancien vice-président démocrate Joe Biden candidat à la Maison Blanche L'Avenir.net, Monde

Joe Biden, vice-président de Barack Obama de 2009 à 2017, a annoncé sa candidature aux primaires démocrates pour la présidentielle américaine de 2020 ce jeudi.

RÉTROSPECTIVE | Ils nous ont quittés en 2019 L'Avenir.net, Monde

Plusieurs personnalités belges et d’ailleurs ont perdu la vie depuis le début de cette année 2019. Cliquez sur les images ci-dessous pour avoir plus d’infos sur ces décès.

Carlos Ghosn: le tribunal approuve sa demande de libération pour 4 millions d’euros L'Avenir.net, Monde

Le tribunal de Tokyo a annoncé jeudi avoir approuvé la libération sous caution de Carlos Ghosn, qui était retourné en prison début avril après une ré-arrestation surprise.

Premier sommet Kim-Poutine en pleine impasse sur le nucléaire L'Avenir.net, Monde

Après le fiasco de son sommet avec Donald Trump sur le nucléaire, Kim Jong Un vient chercher l’appui d’un allié historique: le dirigeant nord-coréen rencontre pour la première fois Vladimir Poutine jeudi à Vladivostok, dans l’Extrême-Orient russe.

Un garçon de trois ans retrouvé seul à la frontière avec le Mexique L'Avenir.net, Monde

Un enfant de trois ans a été retrouvé seul mercredi à la frontière avec le Mexique par des agents des douanes américains, selon lesquels il a été «abandonné par des passeurs».

Rougeole: les États-Unis vivent leur pire épidémie depuis 2000, avec 695 cas enregistrés L'Avenir.net, Monde

Les États-Unis avaient enregistré à la date de mercredi 695 cas de rougeole depuis le début de l’année, soit la pire résurgence de la maladie depuis son élimination officielle en 2000, selon les Centres de préventions pour la maladie.

L’extrême droite annonce la couleur L'Avenir.net, Monde

Le nouveau gouvernement estonien compte des ministres d’extrême droite. «Mais il est légitime», insiste la présidente Kersti Kaljulaid.

La Catalogne, champ de bataille des élections de dimanche L'Avenir.net, Monde

Un an et demi après la tentative de sécession, la Catalogne reste au centre de la campagne avant les élections législatives de dimanche en Espagne et constitue le principal angle d’attaque de la droite contre le Premier ministre socialiste, Pedro Sanchez.

L’ex-patron d’Interpol, en détention, formellement arrêté L'Avenir.net, Monde

Le Parquet chinois a émis ce mercredi une demande formelle d’arrestation qui vise l’ex-patron d’Interpol, Meng Hongwei, soupçonné d’avoir accepté des pots-de-vin et fait déjà l’objet d’une sanction disciplinaire du Parti communiste chinois (PCC).

Deux heures pour convaincre les Français L'Avenir.net, Monde

C’est aujourd’hui qu’Emmanuel Macron dévoile les mesures découlant du «grand débat» des derniers mois.

ACTUALITES INTERNATIONALES (3) : La Libre, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Affaire Leys : l’État belge persiste et signeLa Libre, Monde
Dans un nouveau procès, son avocate nie toute responsabilité des autorités. Nos lecteurs pouvaient penser que la tristement fameuse "affaire Simon Leys" s’était achevée, le 11 avril 2013, avec le jugement de la cour d’appel de Bruxelles ...
Face à la baisse démographique, le Japon ouvre ses portes à l'immigrationLa Libre, Monde
Je Japon en pleine mutation: le défi de l'immigration.
Institutions, impôts... Macron esquisse le deuxième acte de son quinquennatLa Libre, Monde
"Est-ce qu'on a fait fausse route ? Je crois tout le contraire": résolu et offensif, Emmanuel Macron a livré jeudi ses réponses au grand débat et à la crise des "gilets jaunes", multipliant les annonces fiscales et institutionnelles lors d'une ...
Bruits de bottes aux frontières du RwandaLa Libre, Monde
La communauté internationale s'inquiète de la tension croissante aux frontières du Rwanda. Plusieurs pays invitent ainsi leurs ressortissants à la prudence s'ils se rendent au Rwanda, en particulier dans les zones frontalières avec l'Ouganda, le ...
Vingt-six ans après avoir tué sa femme, ses enfants et ses parents, le faux docteur Romand va être libéréLa Libre, Monde
Après 26 ans de détention, Jean-Claude Romand, le faux médecin de l'OMS condamné à perpétuité pour avoir tué son épouse, ses deux enfants et ses parents, a obtenu jeudi une libération conditionnelle et devrait sortir de prison avant l'été. ...
La justice algérienne mène une fronde inédite à l’encontre d’hommes d’affaires proches du pouvoirLa Libre, Monde
En moins d’un mois, plusieurs hommes d’affaires connus pour leur proximité avec le pouvoir sont les cibles de la justice.
Brigitte Macron renoue avec son ancienne vieLa Libre, Monde
Brigitte Macron va participer à la création de deux écoles destinées à de jeunes adultes sans formation et sans emploi, dont l'une à Clichy-sous-Bois (Seine-saint-Denis) où elle interviendra pour des cours de français, a indiqué jeudi son cabinet. ...
Trump raille la candidature de Joe Biden avec le style qu'on lui connaitLa Libre, Monde
"Je ne vois pas Joe Biden comme une menace". La phrase de Donald Trump résume, paradoxalement, combien il semble redouter l'ancien vice-président démocrate qui vient de se lancer dans la course pour tenter de lui succéder en 2021. Il n'a pas ...
Décès d'Abassi Madani, chef de file de l’islam politique en AlgérieLa Libre, Monde
Abassi Madani avait profité du multipartisme porté par le vent de réformes de 1988 pour fonder le Front islamique du salut (Fis). Son parti avait connu une ascension fulgurante et remporté les scrutins municipaux de 1990 et législatifs de 1991. ...
Joe Biden annonce sa candidature à la présidentielle américaine de 2020La Libre, Monde
Après plus de 45 ans de carrière politique,l'ancien vice-président démocrate Joe Biden a officialisé jeudi sa candidature à la Maison Blanche, fort de son image de modéré rassembleur et d'une popularité persistante malgré de récentes polémiques sur ...
Les Belges font-ils partie des eurodéputés les plus influents?La Libre, Monde
Les eurodéputés belges les plus influents Quels sont les députés européens qui ont compté au cours de la législature qui s’achève ? Le site VoteWatchEurope s’est livré à l’exercice et a établi un top des 100 élus les plus influents sur les ...
Les églises du Sri Lanka ferment leurs portes après les attentatsLa Libre, Monde
Toutes les églises catholiques du Sri Lanka resteront fermées et aucune messe ne sera célébrée jusqu'à "l'amélioration de la situation sécuritaire" après les attentats de Pâques, qui ont fait 359 morts dimanche, a annoncé à l'AFP un haut responsable ...
Après une longue attente, le moment de vérité est arrivé pour Emmanuel MacronLa Libre, Monde
Moment de vérité pour Emmanuel Macron: le chef de l'Etat livre jeudi devant la presse ses réponses au grand débat, pour tenter d'éteindre la crise des "gilets jaunes" et relancer son quinquennat à un mois des élections européennes. A 18H00, ...
En froid avec Trump, Kim Jong Un se tourne vers PoutineLa Libre, Monde
Kim Jong Un et Vladimir Poutine se sont retrouvés pour leur premier sommet jeudi avec l'objectif de renforcer les "liens historiques" entre Moscou et Pyongyang, en pleine impasse diplomatique avec Washington sur le nucléaire. Malgré ses ...
Plus de 400 millions d'euros de dons pour la restauration de Notre-Dame de Paris : "Ces sommes colossales dépassent les coûts prévisibles"La Libre, Monde
Plus de 400 millions d'euros ont été déjà rassemblés par les quatre collecteurs retenus par le ministère de la Culture pour les dons de particuliers et d'entreprises en faveur de la restauration de Notre-Dame de Paris. C'est la Fondation Notre-Dame ...
Une femme se réveille après 27 ans dans le comaLa Libre, Monde
Une Emiratie a repris connaissance après 27 ans passés dans un coma profond à la suite d'une grave lésion cérébrale, a indiqué mercredi son fils en affirmant n'avoir jamais perdu espoir de voir sa mère se réveiller. Mounira Omar avait 32 ans ...
Pourquoi une pétition circule-t-elle en Ecosse contre Donald Trump ?La Libre, Monde
Une pétition contre le parcours de golf de Donald Trump en Ecosse examinée jeudi
Le ton monte entre l'Ukraine et la RussieLa Libre, Monde
Le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé mercredi les Occidentaux à renforcer les sanctions contre Moscou, qui a décidé de simplifier l'octroi de la nationalité russe aux habitants des régions séparatistes de l'est de l'Ukraine. ...
Trump menace d'envoyer des "soldats armés" à la frontière avec le MexiqueLa Libre, Monde
Donald Trump a annoncé mercredi envoyer des "soldats armés" à la frontière sud après un incident avec des militaires mexicains, qu'il accuse d'être complices de trafiquants de drogue, une nouvelle escalade verbale dans sa guerre ouverte contre ...
L’appel du Premier ministre arménien aux députés belgesLa Libre, Monde
Le pays a commémoré ce 24 avril l’anniversaire du début du génocide. De nombreux Arméniens ont déposé des fleurs devant le mémorial d’Erevan. Le Premier ministre Pashinyan demande au parlement belge d’être cohérent. Le Premier ministre ...
"Un énorme nuage noir", "On en avait plein les cheveux": une horde de mouches envahit la plage à CalaisLa Libre, Monde
Le phénomène a été observé à Calais durant le week-end de Pâques. Scène de film d'horreur. " Nous étions à pied, au niveau du Village gourmand à la plage, quand le phénomène est apparu. Le nuage de mouches se déplaçait d’ouest en est. On ...
Un homme traîne son chien et le tue en pleine rue: la vidéo qui choque la France et la toileLa Libre, Monde
L'individu a été hospitalisé en soins psychiatriques.
Vers un second référendum en Écosse ? "Nous allons prochainement présenter un projet de loi"La Libre, Monde
Le gouvernement écossais va introduire "prochainement" un projet de loi visant à organiser un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Ecosse d'ici 2021, a déclaré mercredi la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon. "Nous allons prochainement ...
Affaire Vincent Lambert: le Conseil d'Etat décide d'interrompre les traitements, les parents déposent un recoursLa Libre, Monde
Les parents de Vincent Lambert ont déposé un recours devant la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) après la confirmation du Conseil d'Etat d'une interruption des traitements de leur fils, tétraplégique en état végétatif depuis dix ans, ...
Theresa May snobe Greta ThunbergLa Libre, Monde
Présente à Londres, la jeune militante a fait face à une chaise vide qui n'a pas manqué de faire réagir la presse britannique. Enchaînant les meetings à travers le monde, Greta Thunberg est arrivée au Royaume-Uni cette semaine. ...
Restauration de Notre-Dame: le gouvernement a présenté un projet de loi controverséLa Libre, Monde
Le choix du gouvernement de présenter un projet de loi pour restaurer Notre-Dame autorisant des dérogations aux normes de marchés publics et de protection patrimoniale, a suscité surprise et mécontentement, la "précipitation" et le non respect ...
Une figure emblématique du mouvement raccroche temporairement son gilet jauneLa Libre, Monde
Eric Drouet, figure emblématique du mouvement des "gilets jaunes" a annoncé se mettre "en pause (...), voire plus peut-être" dans une publication Facebook, évoquant des "menaces" sur sa famille, des "insultes" et une grande fatigue. "Mode pause pour ...
Sommet entre la Corée du nord et la Russie : Vladimir Poutine a peut-être autant à gagner dans l'aventure que Kim Jong-unLa Libre, Monde
Leur première rencontre au sommet, ce jeudi, à Vladivostok, est aussi importante pour le président russe que pour le numéro un nord-coréen.
Incendie à Notre-Dame de Paris: des ouvriers ont bravé l'interdiction de fumerLa Libre, Monde
L'entreprise Le Bras Frères qui montait l'échafaudage autour de la flèche de Notre-Dame a reconnu et "regretté" mercredi que certains de ses compagnons se soient "affranchis" d'une interdiction de fumer sur ce chantier mais a "exclu" tout lien avec l'incendie de la cathédrale.
Notre-Dame: l'origine de l'incendie vient-elle d'être révélée?La Libre, Monde
Des cloches électrifiées placées à la demande du clergé et non-conformes aux normes de sécurité auraient pu générer un court-circuit à l'origine de l'incendie, selon nos confrères de Marianne et du Canard Enchaîné. L'enquête sur ...
RDC : Tshisekedi promet un gouvernement "dans les prochains jours"La Libre, Monde
Trois mois après son investiture comme nouveau chef de l'Etat congolais, le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a promis mardi de nommer "dans les prochains jours" le Premier ministre et les ministres du nouveau gouvernement de coalition ...
Sri Lanka: le bilan des attentats revendiqués par l'Etat islamique s'alourdit encoreLa Libre, Monde
Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué les attaques suicides de Pâques au Sri Lanka dont le bilan s'est encore alourdi mercredi, passant à 359 morts et au moins 500 blessés, et comptant parmi les attentats les plus meurtriers depuis le ...
Le Brexit vire au cauchemar pour MayLa Libre, Monde
Le nouveau parti anti-Brexit Change UK a lancé mardi sa campagne en vue des élections européennes, un scrutin en forme de boulet pour la Première ministre Theresa May, qui, incapable de concrétiser le divorce avec l'UE, se retrouve de nouveau ...
Égypte: la révision constitutionnelle prolongeant la présidence Sissi largement approuvéeLa Libre, Monde
La révision constitutionnelle controversée permettant la prolongation de la présidence d'Abdel Fattah al-Sissi, et qui renforce ses pouvoirs et ceux de l'armée égyptienne, a été approuvée par référendum à 88,83%, a annoncé mardi l'Autorité ...
"La politique de Washington devient de plus en plus agressive et imprudente"La Libre, Monde
La Russie a dénoncé mardi la politique "agressive et imprudente" des Etats-Unis vis-à-vis de l'Iran, après la décision de Washington de sanctionner les pays qui continuent à acheter du pétrole à Téhéran. "Une telle ligne de conduite n'ajoutera aucun ...
Une colonie israélienne sur le plateau du Golan va porter le nom... de TrumpLa Libre, Monde
Benjamin Netanyahu a annoncé mardi qu'une colonie israélienne sur le plateau du Golan occupé allait porter le nom du président américain Donald Trump pour remercier ce dernier d'avoir reconnu la souveraineté de l'Etat hébreu sur la partie de ce ...
La Cour suprême américaine se voit confrontée à un dilemme qui aura un impact important sur les électionsLa Libre, Monde
L’introduction d’une question sur la nationalité dans le recensement de 2020 peut affecter la représentation des États au Congrès. Éclairage.
Le mariage pour tous, un outil législatif qui se montre efficace contre les discriminations homophobesLa Libre, Monde
Le mariage pour tous: un outil législatif efficace pour lutter contre les discriminations
Des images de surveillance montrent un suspect entrer dans l'église peu avant une des attaques au Sri Lanka (VIDEO)La Libre, Monde
Un suspect équipé d'un sac à dos a été repéré sur les images de l'attentat au Sri Lanka, relayées par une chaîne de télévision nationale. L'enquête sur les attaques meurtrières qui ont causé la mort de plus de trois cent ...
Faire travailler les Français plus longtemps : la piste de Macron pour financer ses baisses d'impotsLa Libre, Monde
Le débat sur l'allongement du temps de travail est assez tendu en France. Emmanuel Macron devrait dévoiler prochainement sa position sur le sujet. La situation promet d'être explosive pour les jours qui vont suivre. Il s'agit d'une véritable ...
Avec son Brexit Party, Nigel Farage voit grandLa Libre, Monde
Le fondateur du parti europhobe Ukip revient sur le devant de la scène…
Grande première: Kim Jong Un et Poutine se rencontreront jeudi en Extrême-Orient russeLa Libre, Monde
Le leader nord-coréen Kim Jong Un rencontrera Vladimir Poutine jeudi à Vladivostok, en Extrême-Orient russe, a annoncé mardi un conseiller du Kremlin alors que la Corée du Nord cherche de nouveaux soutiens internationaux dans son bras de fer avec ...
Gaspard Glanz fiché S, violenté, placé 48h en garde à vue: une tentative d'intimidation et une atteinte à la liberté de la presse?La Libre, Monde
Un "doigt d'honneur" suffit-il à justifier une garde à vue de 48 h ? Sans verser dans le corporatisme pour autant, la liberté d'expression est-elle menacée ? Récit d'une affaire qui fait grand bruit chez nos voisins de l'Hexagone. ...
"Un grand parapluie" protégera Notre-Dame contre les intempériesLa Libre, Monde
Un "grand parapluie" viendra protéger la cathédrale Notre-dame des intempéries. Il s'agit dans les faits d'une bâche qui couvrira l'entièreté du bâtiment, a expliqué vendredi Charlotte Hubert, présidente de la compagnie des architectes en chef des ...
La candidate du parti de Macron aux européennes a figuré sur une liste d'extrême droite dans sa jeunesse (VIDEO)La Libre, Monde
La tête LREM aux européennes Nathalie Loiseau a figuré sur une liste d'extrême droite dans sa jeunesse, rapporte Mediapart. Le site français explique que Mme Loiseau était sur une liste lors d'élections étudiantes à Sciences Po en 1984. ...
Pourquoi la pression est encore plus forte aujourd'hui pour Theresa MayLa Libre, Monde
Royaume-Uni L’assassinat en Irlande du Nord d’une journaliste a secoué le pays et souligné la fragilité du processus de paix. (...)
François Fillon et sa femme renvoyés devant le tribunal correctionnelLa Libre, Monde
Plus de deux ans après l'ouverture d'une enquête qui a entraîné la chute politique de François Fillon, les juges d'instruction ont ordonné un procès pour lui et son épouse Penelope, rattrapés par les soupçons d'emplois fictifs dont elle aurait ...
L'Etat islamique revendique les attentats au Sri LankaLa Libre, Monde
Sri Lanka La menace djihadiste était connue, mais les tensions politiques ont nui à la bonne communication. Le groupe djihadiste État islamique (EI ou Daech) a revendiqué mardi les attaques suicides contre des églises et hôtels de luxe qui ...
Un jour après son élection, le nouveau président ukrainien doit déjà faire marche arrière sur certaines promessesLa Libre, Monde
Le nouveau président a déjà dû faire marche arrière sur certaines promesses électorales.
Malgré les attentats, pas d’annulation massive des voyages vers le Sri LankaLa Libre, Monde
Jusqu’à présent, les violents attentats perpétrés au Sri Lanka n’ont pas mené à une annulation massive des voyages prévus dans l’État insulaire.

ACTUALITES INTERNATIONALES (4) : Le Soir, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
L’Arabie saoudite accueille le Dakar et décapite ses prisonniersLe Soir, Monde
Les informations se sont entrechoquées: on a appris le 15 avril que le rallye Dakar quittait l’Amérique du Sud en 2020 pour aller en Arabie saoudite, puis ce pays annonçait neuf jours plus tard que 37 condamnés à mort avaient été exécutés.
Le Sri Lanka revoit fortement à la baisse le bilan des attentats de Pâques, à 253 mortsLe Soir, Monde
Le bilan s’élevait à 359 morts.
Face à Kim Jong-un, Poutine veut se remettre au centre du jeuLe Soir, Monde
Le dirigeant nord-coréen a, pour la première fois, rencontré le président russe ce 25 avril, à Vladivostok.
Emmanuel Macron aux gilets jaunes: «Est-ce qu’on a fait fausse route? Je crois tout le contraire»Le Soir, Monde
Ce jeudi, le président français s’exprime depuis le palais de l’Élysée devant plus de 300 journalistes, en réponse au grand débat.
Attentats au Sri Lanka: les deux derniers voyageurs belges partis avec Connections sont rentrés en BelgiqueLe Soir, Monde
Au moment des attentats djihadistes qui ont fait 359 morts dimanche, 79 clients de Connections séjournaient au Sri Lanka.
Plus de 350 morts au Sri Lanka: six suspects sont toujours recherchésLe Soir, Monde
Le Sri Lanka a lancé une gigantesque traque de suspects en lien avec les attaques terroristes qui ont fait au moins 359 morts et environ 500 blessés dimanche.
RD Congo: Jeanine Mabunda ou l’irrésistible ascension d’une femme de pouvoirLe Soir, Monde
Une femme, Jeanine Mabunda, a été élue, mercredi à Kinshasa, présidente de l’Assemblée nationale pour la première fois en République démocratique du Congo. Ancienne ministre, elle fut aussi conseillère de l’ex-président Joseph Kabila dans la lutte contre les violences sexuelles.
Libéré sous caution, Carlos Ghosn quitte le centre de détention de TokyoLe Soir, Monde
L’ex-PDG de Renault-Nissan avait été arrêté une seconde fois le 4 avril pour des accusations de malversations.
Attentats au Sri Lanka: démission du plus haut responsable du ministère de la DéfenseLe Soir, Monde
La polémique enfle sur le manque de réactivité de Colombo en amont des attentats suicides.
Economie, climat, immigration: les enjeux belges des élections européennes à J-31Le Soir, Monde
«Politico» et «Le Soir» s’associent pour vous fournir à trois reprises, les clés pour comprendre la campagne européenne. Deuxième épisode: ce qui divise les partis belges.

ACTUALITES INTERNATIONALES (5) : RTBF, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Etats-Unis: voici les vingt candidates et candidats à l'investiture du Parti démocrateRTBF, Monde
Des sénateurs et sénatrices, un entrepreneur, un ancien Marine ou encore une romancière… ces vingt candidats ont officialisé leur participation aux primaires du Parti démocrate américain. Qui sera le prochain candidat démocrate dans la course à la...
Bulgarie: un ex-ministre inculpé pour détournement de dizaine de millions d'euros de fonds européensRTBF, Monde
Un ministre bulgare de l'Economie a été inculpé jeudi pour fraude aux fonds européens, dans le cadre d'une enquête portant sur le possible détournement de dizaines de millions d'euros destinés au développement touristique. Alexandar Manolev, 42 ans,...
Sommet Kim-Poutine: "Ca complique la donne pour les Etats-Unis"RTBF, Monde
Kim Jong-Un et Vladimir Poutine se sont rencontrés aujourd'hui pour la première fois, à Vladivostok. Au menu de leurs discussions: la dénucléarisation de la Corée du Nord, la politique américaine et les lourdes sanctions auxquelles Pyongyang est...
La coalition anti-EI a tué 1600 civils à Raqa durant son offensive en 2017RTBF, Monde
Plus de 1.600 civils ont été tués en quatre mois durant l'offensive de la coalition internationale antijihadiste dirigée par les Etats-Unis contre le groupe Etat islamique (EI) en 2017, dans la ville syrienne de Raqa, selon un rapport publié jeudi par...
Trump et Biden s'affrontent déjà en vue de la présidentielle 2020RTBF, Monde
"Je ne vois pas Joe Biden comme une menace". La phrase de Donald Trump résume, paradoxalement, combien il semble redouter l'ancien vice-président démocrate qui vient de se lancer dans la course pour tenter de lui succéder en janvier 2021. L'actuel...
Présidentielle américaine: Joe Biden officialise sa candidature à l'investiture démocrateRTBF, Monde
Après une longue réflexion, l'ancien vice-président démocrate Joe Biden a finalement annoncé ce jeudi qu'il se lançait dans la course à la Maison Blanche, fort de son image de modéré rassembleur et d'une popularité persistante malgré de récentes...
Moins de 40% des Européens savent que les élections ont lieu en maiRTBF, Monde
Moins de 40% des Européens savent que les élections européennes se tiendront en mai, et seulement 5% peuvent en citer les dates exactes, entre le 23 et le 26 mai, selon un baromètre réalisé par Kantar Public. Selon ce sondage publié jeudi par le...
Louboutin accusé d'"appropriation culturelle" avec son nouveau modèle RTBF, Monde
Des rues poussiéreuses de Peshawar aux pavés des Champs-Elysées. Le créateur français Christian Louboutin, connu pour ses escarpins à semelles rouges, s'est inspiré de sandales pakistanaises pour l'un de ses derniers modèles, s'attirant des critiques...
Sri Lanka: la police enquête sur une nouvelle explosion à l'est de la capitaleRTBF, Monde
Une explosion a été entendue jeudi aux abords d'un tribunal de la ville sri-lankaise de Pugoda, située à 40 km à l'est de la capitale Colombo, ont rapporté la police et des habitants. Aucune victime n'est à déplorer, a déclaré un porte-parole de la...
Kim Jung-un et Vladimir Poutine affichent leur optimisme au début d'un sommet inéditRTBF, Monde
Kim Jong-un et Vladimir Poutine ont entamé leur sommet inédit par une poignée de main, jeudi à Vladivostok, ville portuaire de l'Extrême-Orient russe, affichant leur volonté de profiter de cette rencontre pour définir les moyens qui permettront de...
Pour la deuxième fois, Carlos Ghosn peut espérer sortir de prisonRTBF, Monde
Le tribunal de Tokyo a annoncé jeudi avoir approuvé la libération sous caution de Carlos Ghosn, qui était retourné en prison début avril après une ré-arrestation surprise. Le parquet va probablement faire appel, mais si ce recours est rejeté, le...
Une jeune handicapée syrienne supplie l'ONU d'aider les personnes atteintes de handicap en Syrie: "Nous sommes invisibles"RTBF, Monde
Nujeen Mustafa, une Syrienne de 20 ans souffrant de paralysie cérébrale, a exhorté mercredi au cours d'un témoignage émouvant le Conseil de sécurité de l'ONU à rendre visibles "les invisibles", les personnes victimes d'un handicap, en Syrie. En 2014,...
Une première en RDC: une femme élue à la tête de l'Assemblée nationaleRTBF, Monde
Une femme, Jeanine Mabunda, a été élue mercredi présidente de l'Assemblée nationale pour la première fois en République démocratique du Congo au cours d'une session boycotée par les députés de l'opposition. Ancienne ministre et ancienne...
Le golf détenu par Donald Trump en Ecosse menacé par une pétition des habitantsRTBF, Monde
Le golf du président américain Donald Trump près d'Aberdeen, dans le nord-est de l'Ecosse, continue de provoquer la colère des riverains, dont une pétition sera examinée jeudi par les autorités locales. Alors que le conseil du Aberdeenshire avait...
La France déroge à plusieurs lois afin que Notre-Dame soit restaurée plus rapidementRTBF, Monde
Le gouvernement français envisage une série de dérogations par ordonnance pour "faciliter la réalisation des travaux" nécessaires à la restauration de Notre-Dame de Paris, que le président Emmanuel Macron a promise d'ici cinq ans. Selon le...
Vladimir Poutine simplifie l'octroi de la nationalité russe aux habitants de l'est de l'UkraineRTBF, Monde
Vladimir Poutine a simplifié mercredi l'octroi de la nationalité russe aux habitants des régions séparatistes de l'Ukraine, une mesure dénoncée par Kiev et le nouveau président Volodymyr Zelensky, qui a demandé un renforcement des sanctions contre...
Le sauvetage des derniers éléphants du parc de Niassa au MozambiqueRTBF, Monde
Des gardes du parc de Niassa patrouillent avec des policiers dans la savane arborée. Cette immense réserve de 42.000 km2 (grande comme la Suisse) a été décimée par le braconnage d’éléphants. « Quand le Kenya et la Tanzanie ont commencé à...
La Première Ministre écossaise réclame un second référendum sur l'indépendanceRTBF, Monde
La Première Ministre écossaise Nicola Sturgeon a affirmé vouloir tenir un second référendum sur l’indépendance de l’Ecosse en 2021, dans le cas où le Brexit venait à aboutir. « Un choix entre le Brexit et un avenir pour l’Ecosse en tant que...
Lutte contre le paludisme: produit à Rixensart, le vaccin de GSK est testé à grande échelle en Afrique et représente un grand espoirRTBF, Monde
C’est un grand pas en avant dans la lutte contre le paludisme, qui fait chaque année des centaines de milliers de morts en Afrique: le Malawi vient de lancer le premier test grandeur nature d’un vaccin expérimental mis au point par GSK en Brabant...
L'ONU condamne les exécutions de masse "choquantes" en Arabie saouditeRTBF, Monde
Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme a fermement condamné mercredi les exécutions de masse "choquantes" perpétrées en Arabie saoudite, en affirmant qu'au moins trois des 37 suppliciés étaient mineurs au moment de leur condamnation. Les...

ACTUALITES INTERNATIONALES (6) : RTL, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Macron veut faciliter le référendum à l'initiative du peuple, écarte le RICRTL, Monde

(Belga) Emmanuel Macron veut faciliter la mise en oeuvre d'un référendum à l'initiative du peuple, en proposant d'abaisser à 1 million le nombre de signatures nécessaires pour saisir le Parlement, a-t-il annoncé jeudi, tout en écartant le "référendum d'initiative citoyenne" (RIC) voulu par des "gilets jaunes".

Cette mesure figurerait dans la réforme constitutionnelle que le chef de l'Etat veut voir revenir au Parlement "à l'été", a-t-il dit lors de sa conférence de presse de conclusion du grand débat national. Tel que proposé par les "gilets jaunes", le référendum d'initiative citoyenne "me semble remettre en cause la démocratie représentative, mais je crois malgré tout, que nous devons donner plus de place à la voie référendaire dans notre démocratie", a déclaré le chef de l'Etat devant les journalistes réunis à l'Elysée. Emmanuel Macron veut "aller plus loin sur le référendum d'initiative partagée", a-t-il dit. Ce dernier nécessite actuellement le soutien de 20% des parlementaires et de 10% du corps électoral, soit près de 4,5 millions de signatures. Le président de la République veut en "simplifi(er) les règles en permettant que l'initiative puisse venir de citoyens, un million de citoyens qui signeraient une pétition et qu'elle puisse prospérer en projet de loi, et si elle n'était pas examinée par les Assemblées, aller au référendum", a-t-il expliqué. Autre proposition d'ordre institutionnel: inclure 150 citoyens tirés au sort au sein de l'actuel Conseil économique, social et environnemental (Cese) afin de créer un "Conseil de la participation citoyenne". Emmanuel Macron a en revanche écarté l'idée du vote obligatoire ou d'un vote blanc comptabilisé comme un vote exprimé. (Belga)

Rami Malek et Léa Seydoux au casting du prochain James BondRTL, Monde

L'Américain Rami Malek jouera le "méchant" et la Française Léa Seydoux la "James Bond girl" dans le 25e opus de 007 -au titre toujours inconnu- aux côtés de Daniel Craig qui se glisse pour la cinquième fois dans le costume du célèbre espion britannique.

Le casting a été révélé jeudi par le réalisateur américain Cary Fukunaga, au cours d'un événement retransmis en ligne à partir de la Jamaïque. C'est sur cette île des Caraïbes que 007 avait vu le jour, sous la plume du romancier britannique Ian Fleming qui y avait une villa.

Léa Seydoux, qui avait joué dans "Spectre", le précédent volet de la série sorti en 2015, revient dans le rôle de la psychologue Madeleine Swann, fille de M. White, ennemi de Bond dans "Casino Royale" et "Quantum of Solace". "Je suis très contente d'être de retour et impatiente de commencer", a-t-elle déclaré.

De son côté, l'Américain d'origine égyptienne Rami Malek, qui a reçu cette année l'Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans "Bohemian Rhapsody", a laissé entendre qu'il jouerait le méchant, promettant de "faire en sorte que M. Bond n'ait pas la tâche facile pour sa 25e mission".

Dans ce nouvel opus, "Bond a quitté ses activités au sein des services secrets et profite enfin d'une vie tranquille en Jamaïque" mais "sa quiétude est vite interrompue lorsque son vieil ami de la CIA, Felix Leiter, vient lui demander de l'aide", présente Universal Pictures dans un communiqué. L'agent devra reprendre du service pour porter secours à un scientifique retenu en otage, une mission qui "le mènera sur la trace d'un mystérieux méchant, armé d'une dangereuse nouvelle technologie".

- "Rêve d'enfant" -

Avant Léa Seydoux, plusieurs Françaises avaient charmé le célèbre agent secret, parmi lesquelles Carole Bouquet ("Rien que pour vos yeux"), Sophie Marceau ("Le Monde ne suffit pas") et Eva Green ("Casino Royale").

Outre Léa Seydoux revient aussi dans le prochain Bond la Britannique Naomie Harris qui incarne Miss Moneypenny, la fidèle assistante de "M", le patron de 007, joué par Ralph Fiennes. Ben Whishaw fait également son retour dans le rôle de "Q", un geek fan de chats qui dirige la laboratoire du MI6.

Le jeune acteur franco-algérien Dali Benssalah rejoint aussi l'équipe du film. "Quand j'étais enfant, je rêvais d'être James Bond. Quand j'avais 20 ans c'était plutôt une blague... Et maintenant, me voilà", dit-il dans une vidéo publiée sur le compte Twitter du film.

- "J'espère que ce n'est pas le dernier" -

A 51 ans, l'acteur britannique Daniel Craig, endosse quant à lui le costume du célèbre espion de Sa Majesté pour la cinquième - et sans doute dernière - fois.

L'acteur avait assuré qu'il préfèrerait se "tailler les veines" plutôt que de jouer dans un cinquième Bond... avant de finalement confirmer en 2017 sa participation.

La productrice Barbara Broccoli a dit pour sa part espérer qu'il poursuive l'aventure.

"Il dit que c'est son dernier film mais j'espère que ça ne l'est pas. Attendons de voir", a-t-elle déclaré à l'agence de presse britannique Press association.

Le mystère demeure quant au titre de ce nouvel opus. La production a seulement fait savoir que le tournage débuterait le 28 avril, avec des scènes tournées à Londres, en Norvège, en Italie et à la Jamaïque.

C'est sur cette île que Ian Fleming a écrit plusieurs romans mettant en scène l'agent secret. Pour Barbara Broccoli, la Jamaïque est le "foyer spirituel" de Bond.

Sur la plage "the Laughing Waters" avait été tournée une des scènes mythiques de "James Bond 007 contre Dr No", mettant en scène Ursula Andress sortant de l'eau en chantonnant.

Tandis que les précédents réalisateurs de 007 étaient majoritairement britanniques, c'est un Américain qui a été choisi pour les nouvelles aventures cinématographiques de "007".

Né en Californie en 1977, Cary Fukunaga a remplacé le Britannique Danny Boyle, le réalisateur oscarisé de "Slumdog Millionnaire", qui avait jeté l'éponge en août 2018 en raison de "différends artistiques".

Ce changement avait retardé le tournage du film, dont la sortie était prévue pour l'automne 2019, une échéance désormais repoussée au 8 avril 2020.

Fukunaga a notamment réalisé "Beasts of No Nation" et "Sin Nombre", et mis en scène la première saison de la série à succès "True Detective", pour laquelle il a reçu un Emmy en 2014.

Nouvel album de Prince avec 14 titres inédits en juinRTL, Monde

Les héritiers de Prince ont donné leur accord à la sortie, en juin, d'un nouvel album du défunt chanteur américain, comprenant 14 titres inédits, essentiellement des démos enregistrées pour d'autres artistes et dont plusieurs sont ensuite devenues des tubes.

L'album sera disponible en exclusivité, à compter du 7 juin, anniversaire de Prince, durant deux semaines sur la plateforme de musique en ligne Tidal, dont le rappeur Jay-Z est actionnaire principal, selon un communiqué publié jeudi.

Il sera ensuite mis en ligne le 21 juin sur l'ensemble des autres services de streaming, disponible en téléchargement mais aussi vendu en CD. Une version vinyle sortira en juillet.

Le projet vise à mettre en lumière le travail que Prince a effectué pour d'autres, aspect moins connu de son oeuvre.

L'album, intitulé "Originals", comprendra ainsi des enregistrements de travail de morceaux devenus, par la suite, des succès mondiaux, enregistrés par d'autres.

"Manic Monday" (Bangles), "The Glamorous Life" (Sheila E.), "Nothing Compares 2 U" (Sinead O'Connor) ou "Love... Thy Will Be Done" (Martika), qui figurent sur ce nouvel opus dans leur version originale chantée par Prince, se sont ainsi tous hissés dans les dix meilleures ventes de disques aux Etats-Unis.

Il s'agit de la première publication officielle de ces démos, dont des versions circulent, sous le manteau, depuis des décennies, à l'exception de "Nothing Compares 2 U", qui était déjà sorti officiellement en 2018.

Les morceaux ont été sélectionnés par le producteur Troy Carter, mandaté par les héritiers de Prince et Jay-Z, en collaboration avec la maison de disques Warner Bros.

Tout au long de sa carrière, Prince a accompagné de nombreux artistes, offrant la notoriété à des chanteurs ou chanteuses parfois inconnus, en premier lieu Sinead O'Connor, dont la trajectoire reste marquée par "Nothing Compares 2 U".

Prince a également travaillé pour Chaka Khan ("I Feel for You"), Sheena Easton ("Sugar Walls") ou Stevie Nicks ("Stand Back") avec, à chaque fois, à la clé, un titre dans le top 10 aux Etats-Unis.

C'est le second album posthume de Prince, après "Piano and a Microphone 1983", un document de travail sorti l'an dernier avec l'imprimatur des héritiers du chanteur.

Prince est mort le 21 avril 2016 à 57 ans des suites d'une overdose de fentanyl, un antalgique 50 fois plus fort que l'héroïne.

Macron veut une baisse des impôts financée en travaillant "davantage"RTL, Monde

Emmanuel Macron, tout en défendant la suppression de l'ISF, a annoncé jeudi son intention de réduire "significativement" l'impôt sur le revenu, une mesure financée "en travaillant davantage", en supprimant "certaines niches fiscales" pour les entreprises et en réduisant la dépense publique.

"Je ne veux pas de hausse d'impôts et je veux des baisses pour ceux qui travaillent en réduisant significativement l'impôt sur le revenu", a-t-il affirmé lors de sa conférence de presse organisée à l'issue du grand débat national pour répondre à la crise des "gilets jaunes".

"J'ai demandé au gouvernement de mettre en oeuvre cette baisse d'impôt en la finançant par la suppression de certaines niches fiscales pour les entreprises, la nécessité de travailler davantage et des réductions de notre dépense publique", a-t-il ajouté.

Le président de la République n'a pas précisé s'il envisageait de supprimer un jour férié supplémentaire pour financer cette baisse d'impôts.

"Il me semble que la meilleure orientation pour répondre aux besoins de justice fiscale n'est pas d'augmenter les impôts de tel ou tel, mais plutôt de baisser les impôts pour un maximum de nos concitoyens, en particulier pour celles et ceux qui travaillent", a-t-il affirmé, en se référant spécifiquement aux classes moyennes.

M. Macron a également défendu la suppression de l'Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) dès le début de son quinquennat, une mesure souvent critiquée lors du grand débat et lors des manifestations des gilets jaunes.

A ses yeux, il s'agit d'une "réforme pour produire, pas une réforme pour les plus fortunés". Il a toutefois souligné que la suppression de l'ISF serait "évaluée en 2020". "Nous regarderons son efficacité. Si elle n'est pas efficace, nous la corrigerons", a-t-il assuré.

Face aux Français, Macron se défend d'avoir fait "fausse route" et multiplie les annonces fiscales et institutionnellesRTL, Monde

"Est-ce qu'on a fait fausse route ? Je crois tout le contraire": résolu et offensif, Emmanuel Macron a livré jeudi ses réponses au grand débat et à la crise des "gilets jaunes", multipliant les annonces fiscales et institutionnelles lors d'une grande conférence de presse à l'Elysée.

Lors d'un propos liminaire de près d'une heure, M. Macron a d'abord évoqué le "mouvement inédit" depuis le 17 novembre des "gilets jaunes" dont il a salué les "justes revendications à l'origine", qui ne doivent pas être "occultées par les violences de quelques-uns".

Face au "profond sentiment d'injustice fiscale, sociale et territoriale", au "sentiment de manque de considération de beaucoup de nos concitoyens", "est-ce qu'il faudrait arrêter tout ce qui a été fait depuis deux ans ? (...) Est-ce qu'on a fait fausse route ? Je crois tout le contraire", a lancé le président de la République, pour qui "les transformations en cours ne doivent pas être arrêtées".

"Le sentiment que j'ai donné" d'être "dur", "parfois injuste", "je le regrette", a concédé le chef de l'Etat, en réponse à la première question de la conférence de presse.

Assis sur une estrade, derrière un bureau blanc orné d'un drapeau tricolore, dans la salle des fêtes de l'Elysée, le chef de l'Etat a pris place devant 320 journalistes, dont près d'un tiers de correspondants étrangers, pour un exercice inédit depuis le début du quinquennat.

Parmi les mesures ayant fuité de son intervention non diffusée du 15 avril en raison de l'incendie de Notre-Dame, le chef de l'Etat a confirmé vouloir réduire "significativement" l'impôt sur le revenu, une décision financée en supprimant "certaines niches fiscales" et avec "la nécessité de travailler davantage".

Autre confirmation: la réindexation des pensions de retraites de moins de 2.000 euros sur l'inflation. Avec une nouveauté: la fin de la "sous-indexation" de toutes les retraites en 2021.

Promesse incluse dans le discours avorté du 15 avril, le chef de l'Etat a dit ne plus vouloir de fermetures "ni d'hôpitaux ni d'écoles" d'ici 2022.

Au plan éducatif, il a notamment souhaité des classes de 24 élèves maximum de la grande section de maternelle au CE1.

S'exprimant longuement sur les questions institutionnelles, le chef de l'Etat a confirmé, sans précision, vouloir instaurer une "part significative de proportionnelle", rejetant en revanche l'instauration du vote blanc et du vote obligatoire.

Il souhaite réformer le référendum d'initiative partagée instauré en 2008 en abaissant le seuil de déclenchement à 1 million de signatures citoyennes. Quant au référendum d'initiative citoyenne (RIC), revendication récurrente des "gilets jaunes", il souhaite l'instaurer au niveau local en créant "une forme de droit d'interpellation des élus" qui pourront "inscrire un sujet à l'ordre du jour d'une assemblée locale".

Il a confirmé sa volonté de réformer le Conseil économique, social et environnemental (Cese), qui intègrera "dès le mois de juin" 150 citoyens tirés au sort, qui plancheront en tout premier lieu sur les questions climatiques.

M. Macron a également annoncé "un nouvel acte de décentralisation" pour début 2020 et "une profonde réorganisation de l'administration" que le Premier ministre Edouard Philippe présentera au mois de mai.

Il a qualifié de "rumeur", sans la désigner précisément, la suppression de l'ENA, très critiquée depuis une semaine, mais expliqué vouloir mettre fin aux "grand corps" de la fonction publique.

Alors qu'ONG, opposition mais aussi aile écologiste de la majorité se sont inquiétées ces derniers jours de la faiblesse des annonces en matière d'environnement, M. Macron a expliqué vouloir mettre en place un "Conseil de défense écologique".

Il présidera cette instance qui réunira le Premier ministre et les ministres concernés et devra "prendre les choix stratégiques et mettre au cœur de toutes nos politiques cette urgence climatique".

Souvent critiqué sur ce thème, le président a également promis d'être "intraitable" face à "l'islam politique qui veut faire sécession avec notre République".

Les membres du gouvernement sont appelés à "se mettre en ordre de bataille très rapidement" pour défendre et lancer les mesures annoncées, a indiqué la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. Pour cela, le Premier ministre Edouard Philippe réunira lundi en "séminaire" ministres et responsables de la majorité, avec l'"ambition de changer la méthode de l'action gouvernementale".

Les Français attendaient ces annonces avec scepticisme. Tout en approuvant les principales mesures confirmées par le président, plus de trois quart d'entre eux (76%) estiment que le grand débat n'aura pas permis d'améliorer la situation politique, économique et sociale du pays, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde, le Cevipof et la Fondation Jean-Jaurès.

Macron: les CAF auront des "prérogatives pour prélever les pensions alimentaires impayées" RTL, Monde

Emmanuel Macron a souhaité jeudi que les caisses d'allocations familiales (CAF) aient la "prérogative pour prélever les pensions alimentaires familiales" et ainsi aider les familles monoparentales.

"Ces fameuses familles monoparentales sont souvent ces mères vivant seules", a souligné devant la presse le président de la République, estimant qu'"on ne peut pas faire reposer sur des mères l'incivisme de leurs anciens conjoints".

Le chef de l'Etat a également évoqué le cas des aidants familiaux, estimant qu'"il y a des millions de nos concitoyens qui sont là aussi comme oubliés" évoquant "celles et ceux, souvent les femmes, qui ont mis entre parenthèses ou sacrifié leur vie professionnelle pour s'occuper d'un enfant en situation de handicap, d'un proche, une personne de la famille devenue dépendante".

"Nous devons les reconnaître, les nommer, mais aussi dans nos politiques publiques leur bâtir une place pendant la réforme des retraites et leur construire des droits", a poursuivi Emmanuel Macron.

Au cours de son discours prononcé devant 320 journalistes réunis à l'Elysée, le chef de l'Etat a présenté les premiers enseignements du grand débat qu'il avait lancé le 15 janvier pour répondre à la crise sociale née en novembre avec le mouvement des "gilets jaunes".

Sucre: Saint-Louis se penche sur son plan social, dans un secteur en criseRTL, Monde

Le numéro un du sucre, le groupe allemand Südzucker, a examiné jeudi le plan social de sa filiale française Saint-Louis Sucre avec à la clé plusieurs centaines de salariés et d'agriculteurs touchés, ce qui semble n'être que le début d'une restructuration de l'ensemble du secteur.

Le plan social annoncé mi-février a été au cœur du comité social d'entreprise réuni au siège parisien de Saint-Louis. Il prévoit la suppression de près de 130 postes sur les 723 que compte la branche française du groupe allemand, touché, comme l'ensemble des acteurs de cette industrie, par une déprime persistante des cours du sucre.

Durant trois heures, les élus syndicaux ont posé des questions par rapport aux documents qui leur avaient été remis en amont, notamment au sujet du contexte économique.

"La direction est restée droit dans ses bottes", a déploré Loïc Touzé, délégué syndical central FO, à la sortie. Il a dénoncé une attitude "protectionniste" de Südzucker, au détriment de la France qui "encaisse 65% de la baisse" de production de sucre dans l'ensemble du groupe.

Les mesures d'accompagnement des salariés seront au cœur d'une réunion de négociation le 30 avril prochain.

Saint-Louis Sucre a assuré jeudi dans un communiqué avoir subi "des pertes depuis cinq années", dans un "marché extrêmement difficile", et estimé que ce plan était "nécessaire pour assurer sa pérennité".

- D'autres groupes touchés -

L'un de ses rivaux, le numéro deux français Cristal Union (Daddy), a annoncé la semaine dernière avoir été déficitaire au cours de son dernier exercice annuel et étudier la fermeture de deux sites, celui de Bourdon (Puy-de-Dôme) et de Toury (Eure-et-Loire), ainsi que l'arrêt partiel de l'activité de conditionnement à Erstein (Bas-Rhin).

Le numéro un français et deuxième groupe mondial, Tereos, qui connaît une grave crise de gouvernance, assure, lui, "qu'aucune fermeture d'usine - ni totale ni partielle - n'est à l'ordre du jour", dans un courrier adressé à une parlementaire et dont l'AFP a eu copie.

De son côté, le groupe Exel Industries, qui produit notamment des arracheuses de betteraves, a anticipé jeudi "un contexte difficile pendant au moins deux ans", et justifié ainsi sa décision de supprimer une centaine de postes dans son site de production en Allemagne.

"La France ne doit pas devenir la variable d'ajustement dans la bataille féroce que se livrent les sucriers européens", déclarait dans son courrier du 19 avril Alexis Duval, président du directoire de Tereos, se disant "convaincu de l'avenir de la filière sucrière française" si celle-ci faisait l'objet de mesures de soutien (aides européennes, non-distorsion de concurrence).

Les cours du sucre ont chuté de moitié depuis trois ans, pour des causes cycliques, accentuées par la fin des quotas en Europe et une production qui a explosé sur le continent, mais également chez de gros producteurs comme l'Inde ou la Thaïlande.

Dans le détail, la maison mère allemande de Saint-Louis Sucre souhaite supprimer 74 des 82 postes de la sucrerie de Cagny (Calvados) et 53 des 58 que compte le site historique de conditionnement de Marseille.

- Les agriculteurs souhaitent reprendre les sucreries -

A la sucrerie d'Eppeville (Somme), 76 des 126 salariés, dédiés à la production, seraient reclassés à "poste équivalent" dans le site voisin de Roye, tandis que la plupart des salariés restants seraient maintenus sur le site, notamment pour assurer des activités de déshydratation et de stockage.

Au-delà des salariés, ce sont des centaines de planteurs de betteraves à sucre qui risquent, faute de débouchés, de voir leur modèle économique remis en cause: 1.036 planteurs qui travaillaient pour Cagny et 1.268 planteurs autour d'Eppeville.

Ceux de Cagny, isolés, n'ont pas d'autre solution pour écouler leur production et devront, si la situation en reste là, renoncer à la culture de la betterave.

Dans la Somme, une partie des agriculteurs pourraient écouler leurs betteraves vers Roye, voire à la concurrence, selon M. Touzé.

Pour éviter cette issue tragique, les betteraviers souhaitent présenter un projet de reprise des sucreries de Saint-Louis à Cagny et Eppeville, normalement le 15 mai, à la direction de Südzucker, selon le syndicat des betteraviers.

Du côté de Cristal Union, un projet de reprise du site de Bourdon par les coopérateurs est également à l'étude, selon la FDSEA du Puy-de-Dôme.

La procédure d'information et de consultation du plan social de Saint-Louis, quant à elle, va se poursuivre aux mois de mai et de juin. "Le projet prévoit une mise en œuvre au premier semestre 2020", a précisé la direction.

Macron veut des classes de 24 élèves maximum de la grande section de maternelle au CE1RTL, Monde

Emmanuel Macron a annoncé jeudi son souhait que les classes de grande section de maternelle, de CP et de CE1 ne "dépassent jamais 24 élèves" par classe, défendant un "investissement dans nos enfants dans lequel (il) croit profondément".

Le chef de l'Etat veut "étendre le dédoublement des classes (de CP et CE1), qui fonctionne, et a déjà de très bons résultats dans les quartiers défavorisés, (...) à la grande section de maternelle" et "pouvoir, dans toutes les écoles de la République, de la grande section de maternelle au CE1, avoir des classes à taille humaine, c'est-à-dire qui ne dépassent jamais 24 élèves", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'Elysée.

"C'est une vraie organisation, un vrai travail, une transformation en profondeur, mais c'est le moment où on apprend à lire, à écrire, à compter, à bien se comporter, il est absolument essentiel et c'est un investissement dans nos enfants dans lequel je crois profondément", a-t-il dit.

Une des mesures phares du programme d'Emmanuel Macron pour la présidentielle était la division par deux des effectifs des classes de CP et CE1 en zones prioritaires REP et REP+.

En janvier, le ministère de l'Education nationale avait livré une première évaluation "encourageante" du dédoublement des CP et CE1, avec une baisse de la proportion d'élèves en difficulté de 7,8% pour le français et 12,5% pour les mathématiques.

GP d'Azerbaïdjan: Ferrari doit réduire le score face à MercedesRTL, Monde

Menée par Mercedes trois doublés en trois courses contre deux troisièmes places et une polémique, Ferrari doit au plus vite retrouver la même ligue que sa rivale, de préférence dès le Grand Prix d'Azerbaïdjan ce week-end.

La performance des Flèches d'argent, qui affichent déjà 57 points d'avance au classement des constructeurs, était inédite depuis Williams en 1992. Rien ne garantit toutefois que Lewis Hamilton, leader chez les pilotes, et Valtteri Bottas, son dauphin à six points, vont continuer à dominer les débats comme Nigel Mansell et Riccardo Patrese à l'époque.

Ferrari finira par évoluer à nouveau à la vitesse et au niveau de fiabilité qui étaient les siens lors des essais d'avant-saison, s'entendent à dire les observateurs. La question est de savoir quand.

"Malgré les statistiques, je ne pense pas que 2019 suivra le même script que 1992", écrit dans une tribune le directeur sportif de la F1 Ross Brawn, passé par les deux écuries. "Ces trois doublés sont à mettre au crédit d'une équipe qui fonctionne à la perfection en ce moment, qui dispose d'un package technique de grande qualité, mais il faut aussi reconnaître que la concurrence est plus forte que face à Williams."

"Les premières courses ont confirmé que, si Ferrari veut défier Mercedes, tout doit être parfait à tous les niveaux: la performance (qui a manqué en Australie et en Chine, ndlr), la fiabilité (qui a fait défaut à Bahreïn, ndlr) et le travail d'équipe, poursuit Brawn. C'est ce que Mattia Binotto (le "team principal" de la Scuderia, ndlr) et ses gars doivent faire et, connaissant Mattia, je suis sûr qu'il le sait et dédiera toute son énergie à faire en sorte que cela se produise."

- "Pas complètement gagné" -

"Les forces peuvent ne pas s'inverser mais évoluer" dans les courses à venir, abonde le quadruple champion du monde Alain Prost, interrogé par l'AFP. "A partir de maintenant à Bakou, mais surtout de la prochaine manche à Barcelone, le développement des monoplaces ne va pas s'arrêter, donc il serait imprudent, malgré les trois doublés, de dire que Mercedes va survoler le Championnat. Ça n'est pas encore complètement gagné."

"Ferrari a fait les mauvais choix en matière d'aérodynamique. Ils essayent de les corriger mais cela prendra du temps", détaille le champion du monde 2016, l'Allemand Nico Rosberg, sur sa chaîne YouTube. "Pour le moment, ils sont forts uniquement sur ces circuits avec beaucoup de lignes droites."

Or le tracé urbain de Bakou mêle lignes droites très rapides qui devraient avantager la Scuderia et virages lents dans lesquels les monoplaces rouges perdront en toute logique du temps. "Il est très difficile de juger si ce sera un circuit sur lequel elles seront devant, mais je placerais Mercedes devant partout pour le moment", conclut l'ancien pilote de l'écurie allemande.

- "Nouveautés" -

Contrairement à Mercedes, Ferrari apporte les premières "nouveautés" à sa voiture ce week-end, pendant que Red Bull passe elle à une version améliorée et normalement plus fiable de son moteur Honda. Reste à voir si elles feront une différence sur un circuit sur lequel la scuderia n'a pas encore gagné, contrairement à Mercedes (avec Rosberg en 2016 et Hamilton en 2018) et Red Bull (avec Daniel Ricciardo en 2017).

Reste à voir également comment l'écurie italienne réagira - ou pas - aux vives critiques de sa stratégie privilégiant Sebastian Vettel au détriment de Charles Leclerc, même quand le jeune pilote est plus rapide que le quadruple champion du monde, et combien de temps le Monégasque se conformera à cette consigne.

Les trois premiers GP de 2019 ont suivi des scénarios surprenants. La course organisée dans les rues de la capitale azérie, sur un tracé à la fois rapide et étroit et donc propice aux accrochages et aux sorties de piste, pourrait offrir à nouveau une bonne dose de rebondissements, comme en 2017 et 2018.

N'oublions pas que les trois éditions en date sont aussi les trois dernières à avoir vu un pilote n'appartenant pas à l'une des écuries de pointe (Mercedes, Ferrari et Red Bull) monter sur le podium!

Macron veut faciliter le référendum à l'initiative du peuple, écarte le RICRTL, Monde

Emmanuel Macron veut faciliter la mise en oeuvre d'un référendum à l'initiative du peuple, en proposant d'abaisser à 1 million le nombre de signatures nécessaires pour saisir le Parlement, a-t-il annoncé jeudi, tout en écartant le "référendum d'initiative citoyenne" (RIC) voulu par des "gilets jaunes".

Cette mesure figurerait dans la réforme constitutionnelle que le chef de l'Etat veut voir revenir au Parlement "à l'été", a-t-il dit lors de sa conférence de presse de conclusion du grand débat national.

Tel que proposé par les "gilets jaunes", le référendum d'initiative citoyenne "me semble remettre en cause la démocratie représentative, mais je crois malgré tout, que nous devons donner plus de place à la voie référendaire dans notre démocratie", a déclaré le chef de l'Etat devant les journalistes réunis à l'Elysée.

Emmanuel Macron veut "aller plus loin sur le référendum d'initiative partagée", a-t-il dit. Ce dernier nécessite actuellement le soutien de 20% des parlementaires et de 10% du corps électoral, soit près de 4,5 millions de signatures.

Le président de la République veut en "simplifi(er) les règles en permettant que l'initiative puisse venir de citoyens, un million de citoyens qui signeraient une pétition et qu'elle puisse prospérer en projet de loi, et si elle n'était pas examinés par les Assemblées, aller au référendum", a-t-il expliqué.

Autre proposition d'ordre institutionnel: inclure 150 citoyens tirés au sort au sein de l'actuel Conseil économique, social et environnemental (Cese) afin de créer un "Conseil de la participation citoyenne".

Emmanuel Macron a en revanche écarté l'idée du vote obligatoire ou d'un vote blanc comptabilisé comme un vote exprimé.

Soudan: les manifestants visent "le million" pour faire pression sur l'arméeRTL, Monde

Au son de chants révolutionnaires, une foule immense est rassemblée jeudi à Khartoum pour la "marche du million" à l'appel des leaders de la contestation pour faire pression sur l'armée dans les discussions sur un transfert du pouvoir à une administration civile.

Un Conseil militaire de transition dirige le Soudan depuis le renversement par l'armée du président Omar el-Béchir le 11 avril sous la pression de la rue. Mais le mouvement de contestation réclame que cette instance transfère le pouvoir à une autorité civile sans tarder.

"Des gens arrivent de Khartoum et d'ailleurs, mais plus sont attendus encore ce soir. Nous maintiendrons notre sit-in cette nuit, demain et jusqu'à ce que nos demandes soient satisfaites", affirme Ahmed Najdi, un manifestant, en référence au rassemblement devant le quartier général de l'armée qui dure depuis le 6 avril.

Plusieurs cortèges distincts ont défilé jeudi dans les rues de la capitale pour rejoindre le siège de l'armée. Parmi eux, des ingénieurs agricoles mais aussi, pour la première fois, des dizaines de juges.

Drapés dans leur robe, ils sont partis de la Cour constitutionnelle pour réclamer "l'indépendance" du système judiciaire et rejeter toute "intervention politique", a affirmé l'un d'entre eux à des journalistes.

Des groupes de femmes, particulièrement actives depuis le début de la contestation le 19 décembre, ont passé les contrôles de sécurité installés par les manifestants autour du site en brandissant des drapeaux soudanais et en chantant.

Des manifestants venus des Etats de Jazira (centre) et du Nil Bleu (sud-est), ainsi que du village natal du président déchu, étaient également présents à Khartoum.

"Oeil pour oeil, dent pour dent, nous n'accepterons pas les compensations" proposées par les militaires jusqu'à présent, chantent les manifestants, qui réclament également la condamnation des responsables du régime d'Omar el-Béchir.

Des rassemblements ont été signalés dans cinq autres Etats du pays, dont un dans la région occidentale du Darfour, chacun répondant à sa façon à l'appel à participer à la "marche du million" lancé par l'Alliance pour la liberté et le changement (ALC), qui regroupe les principales formations du mouvement de protestation.

Face à une contestation qui va crescendo, le Conseil militaire a annoncé mercredi avoir conclu un "accord" avec l'ALC "sur la plupart des exigences présentées" par cette coalition, sans donner plus de détails ni de calendrier pour le transfert du pouvoir à une autorité civile.

- "Comité conjoint" -

Dans un communiqué sur Twitter, l'Association des professionnels soudanais (SPA), fer de lance de la contestation qui fait partie de l'ALC, a vu dans la réunion de mercredi une étape vers un "renforcement de la confiance" entre les deux parties et annoncé la mise en place d'un "comité conjoint" pour "discuter des problèmes en suspens".

"Les discussions entre la SPA et le Conseil militaire avancent, nous espérons que c'est pour le mieux", se réjouit une manifestante à l'entrée du sit-in, Weam Abdel Azim.

Peu après la réunion, le Conseil militaire a annoncé la démission de trois de ses dix membres, les généraux Omar Zinelabidine, Jalaluddine al-Cheikh et Al-Tayeb Babikir. Il n'a pas fourni d'explications.

"Nous sommes très contents des démissions, mais cela ne veut pas dire qu'on va partir", insiste Ahmed Najdi, ajoutant espérer "un conseil souverain militaro-civil".

L'un des leaders de la contestation, Siddiq Farouk, avait brandi mercredi la menace d'une "grève générale" à travers le pays si le Conseil militaire n'accédait pas aux revendications des manifestants.

La contestation, déclenchée le 19 décembre par la décision du gouvernement Béchir de tripler le prix du pain, avait rapidement mué en dénonciation du président Béchir et du système en place.

Le mouvement a reçu cette semaine le soutien de Washington qui a dit appuyer "la demande légitime" des Soudanais d'un gouvernement dirigé par des civils.

- Pressions américaines -

Un responsable américain avait indiqué plus tôt en avril que les Etats-Unis étaient prêts à retirer le Soudan de leur liste des pays accusés de soutenir le terrorisme si le Conseil militaire engageait un "changement fondamental" de gouvernance.

Plusieurs pays africains réunis mardi chez le voisin égyptien sous la houlette de son président Abdel Fattah al-Sissi ont décidé mardi d'accorder trois mois au Conseil militaire pour assurer une "transition pacifique et démocratique".

Le Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union africaine avait auparavant menacé le 15 avril de suspendre Khartoum si l'armée ne quittait pas le pouvoir d'ici 15 jours au profit d'une "autorité politique civile".

Réagissant à la déclaration du Caire, des Soudanais ont protesté jeudi devant le consulat et l'ambassade d'Egypte à Khartoum, arborant des banderoles sur lesquelles était écrit: "Sissi (...) pas d'ingérence dans nos affaires", selon des témoins.

Arrivé au pouvoir par un coup d'Etat en 1989, M. Béchir a dirigé d'une main de fer un pays miné par une situation économique désastreuse et par des rébellions dans plusieurs régions. La Cour pénale internationale (CPI) a lancé des mandats d'arrêt contre lui pour "crimes de guerre" et "génocide" dans la région du Darfour (ouest).

Institutions, impôts... Macron esquisse le deuxième acte de son quinquennatRTL, Monde

En saluant "de justes revendications" portées par les "gilets jaunes", Emmanuel Macron a esquissé les orientations du deuxième acte de son quinquennat, jeudi, en appelant à poursuivre les réformes, notamment avec un nouvel acte de décentralisation et une baisse "significative" de l'impôt sur le revenu.

Lors d'un long propos qui doit précéder une conférence de presse, à l'Élysée, le chef de l'État a d'abord partiellement répondu à l'une des revendications-phare du mouvement né à l'automne, en disant "aller plus loin sur le référendum d'initiative partagée", en faisant passer son seuil d'environ 4,5 millions de signatures (10% du corps électoral) à un million.

Sur le plan social et économique, Emmanuel Macron a appelé à "travailler davantage" pour financer la baisse d'impôts, notamment ceux sur le revenu, qu'il veut "baisser significativement".

Il n'a toutefois pas souhaité revenir sur la réforme de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), mais a admis le principe d'une évaluation et d'un éventuel réajustement de son mécanisme et de son assiette.

Emmanuel Macron a en outre défendu la poursuite des "transformations indispensables à faire dans notre pays", tout en reconnaissant qu'elles n'ont pas été, "à l'endroit de certains", "suffisamment rapides", "suffisamment radicales", "suffisamment humaines".

Outre une réforme constitutionnelle, qui doit être présentée au parlement d'ici l'été, le président de la République a appelé le gouvernement à présenter le mois prochain "une profonde réforme de l'administration", et a annoncé la création dans "chaque canton", d'ici à "la fin du quinquennat", d'un "endroit où l'on puisse trouver une solution aux problèmes", baptisé "France services".

Emmanuel Macron a encore dit souhaiter "un nouvel acte de décentralisation", en retenant le principe de différenciation territoriale, qui doit porter "sur la politique de la vie quotidienne" comme "le logement, le transport, la transition écologique pour garantir des décisions prises au plus près du terrain".

Le chef de l'État a encore réclamé "la fin des grands corps de l'État", sans toutefois évoquer l'École nationale d'administration (ENA), dont l'existence était annoncée menacée depuis plusieurs jours.

Le président a encore annoncé la fin des fermetures des hôpitaux et des écoles d'ici 2022, en indiquant en outre vouloir des classes de "24 élèves maximum"de la grande section de maternelle au CE1.

Il a enfin reconduit la prime exceptionnelle défiscalisée, avant de revenir sur la sous-indexation des retraites.

La Bourse de Paris réduit la voilureRTL, Monde

La Bourse de Paris a perdu un peu de terrain (-0,33%) jeudi pour la seconde séance d'affilée, dans le sillage des marchés asiatiques qui ont accueilli froidement des propos émanant de la Banque centrale chinoise, tandis que les résultats trimestriels ont continué d'animer la cote.

L'indice CAC 40 a reculé de 18,39 points pour terminer à 5.557,67 points. La veille, l'indice de la place parisienne avait déjà clôturé en léger recul (-0,28%) après avoir aligné huit séances consécutives de hausse.

"La Chine a déçu cette nuit, les marchés chinois ayant enregistré de gros replis après que la Banque centrale chinoise a écarté l'hypothèse de baisser les ratios prudentiels des banques", a souligné auprès de l'AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

Dans le sillage de cette annonce, nous observons "une sensibilité sectorielle sur les marchés européens", les titres liés au luxe et à l'automobile étant orientés à la baisse, a-t-il ajouté.

En Chine continentale, les investisseurs ont semblé dépités à l'idée que la Banque centrale chinoise puisse réduire ses injections de liquidités dans l'économie, à la suite de propos d'un vice-gouverneur de l'institut d'émission, Liu Guoqiang, qui a défendu une politique monétaire neutre.

Ces déclarations ont semblé conforter les conclusions d'une récente réunion du Bureau politique du Parti communiste au pouvoir, écartant un assouplissement monétaire en réponse à l'affaiblissement de l'activité lié entre autres à la guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Par ailleurs, "les marchés n'ont pas rebondi après les très bons chiffres des commandes de biens durables aux Etats-Unis, ressorties nettement au-dessus des attentes", ce qui pourrait signifier que les investisseurs anticipent déjà tellement de choses que les bonnes nouvelles ne permettent pas de les satisfaire, selon M. Baradez.

Les commandes industrielles de biens durables aux Etats-Unis ont fortement augmenté en mars, tirées par le secteur des transports et dépassant les attentes des analystes, selon les chiffres du département du Commerce publiés jeudi.

Toujours outre-Atlantique, les demandes hebdomadaires d'allocations chômage ont nettement augmenté après avoir décliné pendant plusieurs semaines jusqu'à leur plus bas niveau en presque 50 ans, a indiqué le département du Travail jeudi.

Le marché continuait en outre à digérer une avalanche de résultats des deux côtés de l'Atlantique.

Sur le front des valeurs, Carrefour a fini en tête du CAC 40 (+3,55% à 17,35 euros), porté par une "performance encourageante de ses ventes au premier trimestre", selon Barclays.

Le secteur automobile a été pénalisé par les craintes concernant la politique monétaire chinoise, à l'instar de Plastic Omnium (-3,88% à 26,54 euros), ALD (-4,18% à 13,28 euros), Faurecia (-3,15% à 46,12 euros), Valeo (-1,15% à 30,83 euros) ou encore Renault (-1,55% à 59,56 euros).

PSA a perdu 3,05% à 23,55 euros, lesté par un chiffre d'affaires trimestriel en repli de 1,1%.

Michelin a avancé au contraire de 0,74% à 115,35 euros grâce à la confirmation de ses objectifs annuels et à un chiffre d'affaires en hausse de 11,3% au premier trimestre.

Hermès, qui a entamé l'année avec une accélération de ses ventes, mais ne donne pas de perspectives chiffrées pour 2019 a reculé de 0,19% à 617,80 euros. .

Bic a plongé en revanche de 7,89% à 76,50 euros après avoir livré des résultats trimestriels inférieurs aux attentes.

  1. Euronext CAC40

Les électeurs désabusés de "l'Espagne vide", enjeu des législativesRTL, Monde

Tout près d'Albarracin, l'un des plus beaux villages d'Espagne, d'autres agonisent ou sont déjà morts. Illustration d'une "Espagne vide" sur une vaste moitié du territoire, devenue un enjeu important des élections de dimanche où chaque siège va compter.

Deux collectifs de citoyens des provinces les plus désertées du pays - Teruel, en Aragon, et Soria, au nord de Madrid - ont lancé ce printemps une "révolte de l'Espagne vidée".

Fin mars, ils ont mobilisé 50.000 manifestants à Madrid pour attirer l'attention des candidats sur un dépeuplement galopant dénoncé depuis vingt ans.

A trois heures de route de Madrid, une citadelle médiévale d'origine arabe apparaît, magnifique, perchée sur son piton rocheux: Albarracin, un village aragonais admirablement restauré, visité par des touristes du monde entier. Il maintient ainsi, vaille que vaille, son millier d'habitants.

Mais alentour, on peut rouler une demi-heure sans croiser personne.

"La densité de population peut descendre à moins de deux habitants au kilomètre carré", explique Manuel Gimeno, porte-parole de la plateforme "Teruel existe", évoquant "un désert démographique" comparable au nord de la Suède ou au nord de la Finlande.

Traversant une immense étendue de sabines et pinèdes, cet ancien médecin de 67 ans désigne ici un village "en voie d'extinction", là un autre "inhabité"...

- Pas un enfant en vue -

A l'approche de Calomarde, un des nombreux villages sans enfant de la province de Teruel, le téléphone portable indique qu'il n'y a aucun réseau.

La commune compte officiellement 74 habitants. On en trouve quelques-uns dans le bâtiment de la mairie où un bar-restaurant a remplacé l'école fermée depuis des décennies.

"L'an dernier, nous étions 24, cette année seulement 12" à passer l'hiver ici, explique l'énergique gérante du bar, Paqui Bauza, 60 ans, servant la soupe à quelques touristes belges. "Les politiques vivent dans les villes et depuis leurs bureaux, conçoivent l'avenir des villages en prenant des mesures qui servent autant que de donner un coup d'épée dans l'eau!"

"L'Espagne vide": l'expression a été popularisée par un livre du même nom publié en 2016 par le journaliste Sergio del Molino. Elle englobe les deux Castilles, l'Estrémadure, l'Aragon et la Rioja: des régions qui occupent 53% du territoire mais abritent 15% de la population, selon lui.

Le grand exode vers les villes s'y est produit entre 1950 et 1970. Puis "les agriculteurs espagnols n'ont jamais été un sujet politique ayant la capacité d'influencer les institutions", a-t-il relevé.

- Candidat caressant un veau -

Avant des élections qui s'annoncent très incertaines, ils font toutefois l'objet de toutes les attentions alors que le mécanisme électoral fait qu'un siège dans l'"Espagne vide" se conquiert avec beaucoup moins de voix qu'en milieu urbain.

Les deux grandes formations - Parti populaire (PP, conservateur) et Parti socialiste - se répartissaient la centaine de sièges en jeu dans ces régions sur les 350 que compte la chambre des députés mais la concurrence de nouveaux partis change la donne.

Alors, le conservateur Pablo Casado a été vu caressant un veau et le libéral Albert Rivera (Ciudadanos) juché sur un tracteur.

Inquiet de perdre des sièges notamment au profit de l'extrême droite de Vox, le PP se présente comme "le parti des champs et des villages". Le chef du gouvernement sortant, le socialiste Pedro Sanchez, a lui présenté une Statégie nationale de lutte contre le dépeuplement.

Mais à Calomarde, un ancien pilote de montgolfière de 67 ans, Jose Alberto Ramos, estime qu'"une fois les élections passées, personne ne se souviendra du dépeuplement".

Pourtant le temps presse. En un siècle, la province de Teruel a perdu près de la moitié de sa population et la fermeture annoncée en 2020 d'une centrale thermique, générant 4.000 emplois directs et indirects, pourrait condamner d'autres villages.

A Terriente, les cloches de l'église sonnent encore tous les quarts d'heure; on compte une boulangerie, un café et même trois nouveaux-nés. Mais l'école a fermé et il ne reste pas la moitié des 173 habitants recensés.

Parmi ses brebis, Teresa Domingo, éleveuse de 64 ans, lance: "Quand les agriculteurs qui restent mourront, ce sera +adieu, on ferme+".

France: 26 ans après, le faux médecin qui avait massacré sa famille va être libéréRTL, Monde

La cour d'appel de Bourges a accordé jeudi la liberté conditionnelle à Jean-Claude Romand, le faux docteur qui avait tué sa famille, ont annoncé jeudi son avocat Me Jean-Louis Abad à l'AFP et le parquet général. "La liberté conditionnelle a été accordée", a déclaré Me Abad à l'AFP. "C'est imminent mais sans doute pas aujourd'hui (jeudi)." La décision doit être mise à exécution avant le 28 juin, selon un communiqué de presse du parquet général de Bourges. Cette libération est conditionnée à une "période de placement sous surveillance électronique probatoire d'une durée de deux ans à l'issue de laquelle le condamné sera soumis pour une durée de dix ans à des mesures d'assistance et de contrôle", selon le communiqué de Marie-Christine Tarrare, procureure générale de Bourges.

Soumis à des conditions

Le faux docteur, incarcéré depuis 26 ans, devra à l'issue de la période probatoire s'établir "en un lieu autorisé par l'autorité judiciaire", s'abstenir d'entrer en relation avec les victimes et les parties civiles et aura interdiction de se rendre dans les régions Ile-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes, précise le communiqué. M. Romand devra aussi "s'abstenir de toute communication médiatique relative aux crimes pour lesquels il a été condamné", "réparer en tout ou partie" les dommages qu'il a causés et "se soumettre à des mesures d'examen médical, de traitement ou de soins", selon la même source.

La chambre de l'application des peines de Bourges a par cet arrêt infirmé la décision du tribunal de Châteauroux qui avait refusé la liberté conditionnelle à M. Romand le 8 février dernier. Condamné à la perpétuité en 1996, M. Romand était libérable depuis 2015, après une période de sûreté de 22 ans. Pendant plus de 15 ans, le faux "docteur Romand", aujourd'hui âgé de 65 ans, avait menti à son entourage, se faisant passer pour un médecin travaillant pour l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), avant d'assassiner en janvier 1993 son épouse, ses deux enfants et ses parents alors que la vérité allait éclater.

Carlos Ghosn retrouve la liberté, mais sous strictes conditionsRTL, Monde

L'ex-PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn est sorti de prison dans la soirée de jeudi à Tokyo, libéré sous caution mais dans des conditions strictes, avec notamment l'interdiction de voir son épouse sans l'autorisation préalable du tribunal.

"Restreindre les communications et le contact entre ma femme et moi est cruel et inutile", a à cet égard réagi vendredi M. Ghosn dans un communiqué en anglais diffusé par ses avocats.

Le tribunal de Tokyo chargé de l'affaire avait à la mi-journée accepté sa requête en vue de sa libération, mais le bureau des procureurs avait aussitôt fait appel, jugeant "regrettable" que le juge ait donné son feu vert "en dépit de craintes de destruction de preuves".

Ce recours a été rejeté quelques heures plus tard et sa libération est devenue effective peu après.

L'ex-PDG de Renault-Nissan est sorti à 22H22 (13H22 GMT) d'un pas assuré, encadré par des gardiens, portant un costume sans cravate, sous les flashes des appareils photo, avant de monter dans un véhicule noir, selon des journalistes de l'AFP sur place.

L'image tranchait avec celle de sa première libération sous caution le 6 mars : il était alors apparu déguisé, coiffé d'une casquette bleue, dans un uniforme d'ouvrier de voirie, le visage barré de lunettes et d'un masque de protection blanc, un accoutrement qui avait fait de lui la risée des médias alors même qu'il visait à duper les journalistes massés devant la prison.

L'avocat à l'origine de ce scénario avait dû ensuite présenter ses excuses pour cet "échec" qui avait terni la réputation de son illustre client.

- Strictes conditions -

Le magnat de l'automobile déchu de 65 ans, qui était retourné dans le centre de détention de Kosuge (nord de Tokyo) début avril après une nouvelle arrestation surprise, a dû payer une deuxième caution, cette fois de 500 millions de yens (quatre millions d'euros).

Carlos Ghosn s'était déjà acquitté d'une grosse somme -un milliard de yens- pour obtenir le droit de quitter le 6 mars la prison, où il avait passé 108 jours dans la foulée de son interpellation initiale le 19 novembre dernier pour des malversations financières présumées.

L'ancien grand patron est désormais à l'air libre mais soumis à de strictes conditions : "assignation à résidence, interdiction de quitter le Japon et autres conditions visant à empêcher destruction de preuves et fuite", a précisé le tribunal.

Surtout, il n'a le droit de voir son épouse que "si le tribunal approuve une requête" en ce sens, a expliqué son avocat, Me Junichiro Hironaka, à la presse. Carole Ghosn, dans le viseur des procureurs pour son rôle supposé dans un des volets de l'affaire, est en outre soupçonnée par le parquet d'avoir contacté des protagonistes du dossier.

Au cours de sa précédente remise en liberté, Carlos Ghosn avait pu retrouver sa famille dans un appartement de location à Tokyo, enregistré auprès du tribunal et dont il n'avait pas le droit de s'absenter plus de trois jours. Il retournera dans le même logement, selon Me Hironaka.

Si un nouveau rebondissement n'est pas à exclure dans cette affaire hors normes, qui a vu la chute d'un des plus puissants PDG de la planète au moment où il s'apprêtait à tirer sa révérence, la dernière mise en examen de Carlos Ghosn semble clore les investigations du parquet.

- La justice critiquée -

Ce dirigeant franco-libanais-brésilien est sous le coup de quatre inculpations : deux pour des dissimulations de revenus dans des documents boursiers et deux pour des cas différents d'abus de confiance aggravé.

La dernière affaire, la plus sérieuse aux yeux des experts, porte sur des détournements présumés de fonds de Nissan, d'un montant de cinq millions de dollars, selon le bureau des procureurs.

Face à ce qu'il qualifie d'"acharnement judiciaire", M. Ghosn a usé de plusieurs moyens - entretien avec quelques médias dont l'AFP, communiqués, comparution à sa demande devant un tribunal - pour clamer son innocence et dénoncer un "complot" ourdi par Nissan à son encontre.

Dans une récente vidéo, enregistrée la veille de sa ré-arrestation le 4 avril mais rendue publique quelques jours plus tard, il a encore insisté sur la thèse du piège tendu par les dirigeants du groupe japonais afin de le faire tomber et de stopper ainsi le processus de fusion Renault-Nissan qu'il préparait.

Sa épouse Carole se mobilise depuis des semaines pour dénoncer le traitement dont fait l'objet son mari.

Sa campagne est soutenue par plusieurs avocats étrangers comme japonais et des organismes internationaux, qui estiment que le système judiciaire nippon ne respecte pas les droits de la défense, dénonçant des interrogatoires répétés, sans avocat, pendant la garde à vue.

Maintenant qu'il a la possibilité de passer autant de temps qu'il le souhaite avec ses avocats, Carlos Ghosn va pouvoir se consacrer activement à la préparation de son procès qui n'est pas attendu avant plusieurs mois.

mis-kh-anb-kap/bds

Macron souhaite "un nouvel acte de décentralisation" début 2020  RTL, Monde

Le président de la République a annoncé jeudi "un nouvel acte de décentralisation" dans les territoires, qui devra aboutir "au premier trimestre 2020".

Cette nouvelle décentralisation doit être "adaptée à chaque territoire" et porter "sur la politique de la vie quotidienne" comme "le logement, le transport, la transition écologique pour garantir des décisions prises au plus près du terrain", a poursuivi Emmanuel Macron au cours d'une conférence de presse, qui clôt la séquence du grand débat national.

Macron: "les transformations en cours ne doivent pas être arrêtées"RTL, Monde

Emmanuel Macron a affirmé jeudi, évoquant son action à l'Elysée, que "les transformations en cours et les transformations indispensables à faire dans notre pays ne doivent pas être arrêtées, parce qu'elles répondent profondément à l'aspiration de nos concitoyens".

"Elles n'ont pas été suffisamment rapides à l'endroit de certains, pas suffisamment radicales, pas suffisamment humaines - je vais y revenir - mais je pense très profondément que les orientations prises durant ces deux premières années, à bien des égards, ont été justes", a-t-il poursuivi lors de son propos liminaire de sa conférence de presse organisée à l'issue du grand débat national.

Le Mozambique sous la menace d'un nouveau cycloneRTL, Monde

Le Mozambique se préparait à l'arrivée jeudi soir sur ses côtes nord du puissant cyclone Kenneth, un mois à peine après le passage dévastateur plus au sud de son prédécesseur Idai qui s'était soldé par un millier de morts dans la région.

Avant d'atteindre le continent africain, Kenneth est passé mercredi soir au large du petit archipel des Comores, où il a fait au moins trois morts, selon les autorités.

"Les dégâts sont très importants après les vents violents et les fortes pluies de la nuit dernière", a expliqué le président Azali Assoumani, qui a constaté jeudi l'étendue des dégâts.

Au Mozambique, Kenneth pourrait provoquer des inondations et des glissements de terrain d'importance dans la province du Cabo Delgado, à la frontière avec la Tanzanie et théâtre depuis 2017 d'une insurrection islamiste que les autorités ne parviennent pas à contrôler.

Selon le dernier bulletin de la météo mozambicaine, "le cyclone tropical Kenneth continue de s'intensifier et de maintenir sa trajectoire vers la côte", qu'il devrait atteindre "dans l'après-midi" avec des vents entre 180 et 200 km/h.

Dès jeudi matin, tous les vols à destination de Pemba, la plus grande ville du nord du Mozambique, ont été annulés en prévision du passage du cyclone et le gouvernement a ordonné par précaution la fermeture de toutes les écoles de la région.

Selon l'Institut mozambicain de gestion des situations d'urgence (INGC), près de 700.000 personnes sont menacées par Kenneth.

Les prévisionnistes de Météo-France ont évalué à 5 mètres la hauteur maximale des vagues susceptibles d'atteindre les côtes de l'extrême-nord du Mozambique.

Le sud de la Tanzanie voisine pourrait aussi être touché.

Les autorités locales ont émis des messages d'alerte à destination des populations des provinces de Mtwara, Lindi et Ruvuma en raison des fortes précipitations et des vents violents attendus.

Des habitants de Mtwara ont commencé à quitter les régions côtières avec leurs familles, ont indiqué des témoins à l'AFP.

- "La peur au ventre" -

La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) s'est dite "particulièrement inquiète" des dégâts que le cyclone pourrait provoquer au Mozambique.

"Une autre tempête serait un autre coup dur porté au peuple mozambicain", qui "tente de se remettre" d'Idai, a aussi estimé le Programme alimentaire mondial (PAM), qui vient en aide à un million de personnes touchées par Idai en Afrique australe.

Le 14 mars, le cyclone tropical Idai a noyé la ville de Beira, au centre du Mozambique, et sa région sous des trombes d'eau et des vents violents, puis a poursuivi sa route meurtrière vers l'ouest et le Zimbabwe voisin.

Son passage a fait plus d'un millier de morts et des centaines de milliers de sans-abris dans ces deux pays. La Banque mondiale a estimé à plus de 2 milliards de dollars la facture des dégâts causés au Mozambique, au Zimbabwe et au Malawi voisin.

Aux Comores, les autorités évaluaient jeudi l'ampleur des dégâts provoqués par le passage du cyclone Kenneth, qui a arraché des arbres et emporté des habitations en tôle.

"Nous avons passé la nuit la peur au ventre. A partir de 22h00, nous n'avons pas pu dormir", a témoigné à l'AFP un habitant de la capitale Moroni, Abdereman Moissi.

"Le temps s'est dégradé et nous ne savions où aller dans le noir, de surcroît avec des enfants. Il pleuvait à trombes et il y avait beaucoup de vent. Les arbres ont été déracinés", a-t-il ajouté.

La direction technique de la météorologie des Comores (ANACM) a signalé jeudi matin sur sa page Facebook que Kenneth continuait à s'éloigner de l'archipel mais répété ses conseils de prudence à la population.

"Il faut toujours rester prudents, éviter de toucher les fils électriques à terre, attendre que la circulation soit autorisée, garder encore les enfants à la maison", a énuméré l'ANACM.

strs-pa/bed/thm

"Gilets jaunes": Macron salue "les justes revendications à l'origine du mouvement"RTL, Monde

Emmanuel Macron a salué jeudi les "justes revendications" portées par les "gilets jaunes", qui ne doivent pas être "occultées par les violences de quelques-uns", dans le propos liminaire de sa conférence de presse organisée à l'issue du grand débat national.

Evoquant "un mouvement inédit", il a remarqué qu'il "s'est ensuite progressivement transformé, tiraillé entre les injonctions contradictoires", puis a été "récupéré par les violences de la société". "Mais je ne veux pas que les dérives de quelques-uns occultent les justes revendications portées à l'origine de ce mouvement et profondément soutenues", a-t-il souligné.

ACTUALITES MONDE (7) : Le Soir, monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
L’Arabie saoudite accueille le Dakar et décapite ses prisonniersLe Soir, monde
Les informations se sont entrechoquées: on a appris le 15 avril que le rallye Dakar quittait l’Amérique du Sud en 2020 pour aller en Arabie saoudite, puis ce pays annonçait neuf jours plus tard que 37 condamnés à mort avaient été exécutés.
Le Sri Lanka revoit fortement à la baisse le bilan des attentats de Pâques, à 253 mortsLe Soir, monde
Le bilan s’élevait à 359 morts.
Face à Kim Jong-un, Poutine veut se remettre au centre du jeuLe Soir, monde
Le dirigeant nord-coréen a, pour la première fois, rencontré le président russe ce 25 avril, à Vladivostok.
Emmanuel Macron aux gilets jaunes: «Est-ce qu’on a fait fausse route? Je crois tout le contraire»Le Soir, monde
Ce jeudi, le président français s’exprime depuis le palais de l’Élysée devant plus de 300 journalistes, en réponse au grand débat.
Attentats au Sri Lanka: les deux derniers voyageurs belges partis avec Connections sont rentrés en BelgiqueLe Soir, monde
Au moment des attentats djihadistes qui ont fait 359 morts dimanche, 79 clients de Connections séjournaient au Sri Lanka.
Plus de 350 morts au Sri Lanka: six suspects sont toujours recherchésLe Soir, monde
Le Sri Lanka a lancé une gigantesque traque de suspects en lien avec les attaques terroristes qui ont fait au moins 359 morts et environ 500 blessés dimanche.
RD Congo: Jeanine Mabunda ou l’irrésistible ascension d’une femme de pouvoirLe Soir, monde
Une femme, Jeanine Mabunda, a été élue, mercredi à Kinshasa, présidente de l’Assemblée nationale pour la première fois en République démocratique du Congo. Ancienne ministre, elle fut aussi conseillère de l’ex-président Joseph Kabila dans la lutte contre les violences sexuelles.
Libéré sous caution, Carlos Ghosn quitte le centre de détention de TokyoLe Soir, monde
L’ex-PDG de Renault-Nissan avait été arrêté une seconde fois le 4 avril pour des accusations de malversations.
Attentats au Sri Lanka: démission du plus haut responsable du ministère de la DéfenseLe Soir, monde
La polémique enfle sur le manque de réactivité de Colombo en amont des attentats suicides.
Economie, climat, immigration: les enjeux belges des élections européennes à J-31Le Soir, monde
«Politico» et «Le Soir» s’associent pour vous fournir à trois reprises, les clés pour comprendre la campagne européenne. Deuxième épisode: ce qui divise les partis belges.