[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone


130 sources différentes


06/12/2019 - ACTUALITES MONDE : 7 sources

1 - DH, Monde
2 - L'Avenir.net, Monde
3 - La Libre, Monde
4 - Le Soir, Monde
5 - RTBF, Monde
6 - RTL, Monde
7 - Le Soir, monde


ACTUALITES INTERNATIONALES (1) : DH, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Des policiers filmés en train de tabasser un manifestant : une enquête ouverte (VIDEO)DH, Monde
Des incidents ont éclaté ce jeudi peu à Paris en tête de la manifestation contre la réforme des retraites qui rassemblait des milliers de personnes dans la capitale.
Manifestation contre la réforme des retraites en France: des policiers ont-ils vraiment cassé une vitrine ?DH, Monde
La France a vécu hier une journée particulière.
Joe Bien utilise les moqueries supposées de Trudeau envers Trump dans un clip de campagneDH, Monde
Joe Biden, l'ancien vice-président démocrate et candidat à la Maison Blanche, a partagé ce jeudi 5 décembre un mini clip de campagne sur Twitter.
Il s'en prend violemment (et gratuitement) à Greta Thunberg : "Quelle imbécile, qu'elle retourne à l'école au lieu d'empêcher les enfants de dormir"DH, Monde
Le journaliste britannique Jeremy Clarkson, tête de gondole du programme Top Gear (sur Amazon Prime Video) et coutumier des polémiques vite emballées, s'en prend à l'égerie de la jeunesse qui se dresse pour la sauvegarde la planète, Greta Thunberg
Angela Merkel à Auschwitz pour la première foisDH, Monde
Angela Merkel est arrivée vendredi dans l'ancien camp nazi d'Auschwitz, symbole de l'Holocauste, franchissant pour la première fois le portail d'entrée surmonté de la sinistre devise des nazis "Arbeit macht frei" ("Le travail rend libre"). Elle est accompagnée, lors de ce déplacement, par le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, et par un survivant d'Auschwitz, Stanislaw Bartnikowski, 87 ans, ainsi que des représentants de la commmunauté juive.
Nombre record de passagers aériens transportés dans l'UE en 2018DH, Monde
Plus d'1,1 milliard de passagers aériens ont été transportés dans l'Union européenne en 2018, ce qui représente une hausse de 6% par rapport à 2017, de 43% par rapport à 2010, et un record, annonce vendredi Eurostat.
Près de 6.000 agressions sexuelles signalées à Uber aux Etats-Unis en 2017 et 2018DH, Monde
Uber a révélé que près de 6.000 agressions sexuelles ont été rapportées par des utilisateurs ou des conducteurs de son service, ainsi que des tiers, aux Etats-Unis en 2017 et 2018, dans un rapport sur la sécurité publié jeudi. Le groupe de VTC a ...
Joe Biden s'emporte lors d'un meeting politique: "Tu es un satané menteur", "Allons passer un test de Q.I."DH, Monde
L'ancien vice-président démocrate et candidat à la Maison Blanche Joe Biden s'est vivement emporté jeudi contre un électeur qui l'interrogeait sur son fils lors d'une réunion de campagne.
Une femme sauvée après six heures d'arrêt cardiaqueDH, Monde
Des médecins espagnols ont annoncé jeudi être parvenus à sauver la vie d'une Britannique après un arrêt cardiaque de six heures consécutif à une hypothermie sévère durant une excursion en montagne.
Un croiseur allemand de la Première Guerre mondiale redécouvert au large des MalouinesDH, Monde
L'épave du croiseur cuirassé allemand SMS Scharnhorst, coulé le 8 décembre 1914, a été redécouvert au large des Îles Malouines, indique jeudi la BBC.
Un routier sanctionné pour conduite erratique parce qu'il regarde... du pornoDH, Monde
Un routier circulant dans le village de Birkweiler dans le sud-ouest de l'Allemagne a reconnu honteusement que sa conduite erratique sur la route était due au fait qu'il regardait un film porno, indique jeudi la police.
Bruxelles veut un organe indépendant chargé de lutter contre le blanchiment d'argentDH, Monde
Les Etats membres de l'UE ont demandé jeudi à la Commission européenne d'étudier la création d'un organe européen indépendant, chargé de lutter contre le blanchiment d'argent.
Elon Musk: selon lui, le tweet où il qualifie un spéléologue de "mec pédo", n'a rien de diffamatoireDH, Monde
Elon Musk, fondateur de Tesla et de SpaceX, a maintenu mercredi devant le tribunal de Los Angeles où il est jugé depuis la veille, que le tweet dans lequel il qualifiait en juillet 2018 un spéléologue britannique de "mec pédo" était certes insultant ...
Un marin tue 2 personnes sur la base de Pearl Harbor et se suicideDH, Monde
Un marin américain a tué deux personnes par balles et en a blessé une troisième mercredi sur le chantier naval de la base militaire de Pearl Harbor, à Hawaï, avant de se suicider, a indiqué un responsable de la marine.
"Trump a commis des actes passibles de destitution"DH, Monde
Trois professeurs de droit ont jugé mercredi que la procédure de destitution contre Donald Trump était justifiée et même nécessaire pour protéger la démocratie américaine, s'attirant les foudres des élus républicains qui les ont accusés de partialité lors d'une audition fleuve au Congrès.
Une récente découverte évoque la probable destinée de notre système solaireDH, Monde
Pour la première fois, des chercheurs ont détecté la présence d'une planète géante, semblable à Neptune, à proximité d'une naine blanche. Cette découverte pourrait nous aider à comprendre ce que deviendra notre propre système solaire après la mort ...
L'étau se resserre sur Trump: "Il était prêt à mettre en péril la sécurité des Etats-Unis"DH, Monde
Donald Trump était "prêt à mettre en péril" la sécurité des Etats-Unis pour tirer un bénéfice personnel dans l'affaire ukrainienne, a affirmé mercredi le parlementaire démocrate chargé de la nouvelle phase d'enquête en destitution visant le ...
Le prix Nobel de la paix hospitaliséDH, Monde
Le prix Nobel de la paix sud-africain Desmond Tutu, âgé de 88 ans, a été hospitalisé au Cap (sud-ouest) pour "une infection tenace", a annoncé mercredi son épouse Leah. L'ancien archevêque anglican a été "hospitalisé à plusieurs reprises au cours ...
Un ours blanc aux étranges inscriptions sur la fourrure alarme les scientifiques (Mise à jour)DH, Monde
Les images d'un ours polaire en liberté sur lequel est peint le mot T-34, nom d'un célèbre tank soviétique, alarmaient des scientifiques russes qui craignent que la peinture dérange l'ours en chasse en gâchant son camouflage.
Intempéries en France: un corps retrouvé dans le Var, le bilan grimpe à 7 mortsDH, Monde
Le bilan des intempéries qui ont frappé dimanche le Sud-Est de la France a grimpé mercredi à sept morts après la découverte du corps sans vie d'une femme disparue dans le Var, a annoncé la préfecture.
France: mort du chef André Daguin, "inventeur" du magret de canardDH, Monde
André Daguin, l'ancien chef français étoilé qui a commercialisé pour la première fois dans la restauration le magret de canard, est décédé mardi à Auch (sud-ouest) à l'âge de 84 ans, a-t-on appris auprès de sa fille.
Scandale dans la version espagnole de Big Brother: la candidate de téléréalité porte plainte pour violDH, Monde
De grandes entreprises ont mis fin à leur parrainage publicitaire de la version espagnole de "Big Brother", entachée par le viol présumé d'une participante pendant son enregistrement il y a deux ans.
Trump, moqué par Johnson, Trudeau et Macron en marge du sommet de l'OTAN, contre-attaque: "Il est hypocrite" (Mise à jour)DH, Monde
Une vidéo diffusée sur Twitter par la Société Radio-Canada (SRC) montre plusieurs leaders mondiaux s'amuser de l'attitude du président Donald Trump en marge du sommet des pays de l'OTAN ces 3 et 4 décembre à Londres.
Kim Jong Un chevauchant dans la neige: que signifient ces nouveaux clichés énigmatiques? (Mise à jour)DH, Monde
Les médias nord-coréens ont de nouveau diffusé mercredi d'énigmatiques photos de Kim Jong Un montant un cheval blanc dans la neige sur une montagne sacrée de la péninsule, une mise en scène éminemment symbolique selon les experts qui rivalisent de conjectures sur sa signification.
Affaire Epstein: neuf nouvelles accusatrices dénoncent des abus sexuels lorsqu'elles étaient mineuresDH, Monde
Neuf femmes affirment avoir été abusées sexuellement lorsqu'elles avaient à peine 13 ans par le financier Jeffrey Epstein, qui était poursuivi avant son suicide pour avoir exploité sexuellement des jeunes filles mineures.
Trump mérite-t-il d'être destitué ?DH, Monde
Les faits reprochés à Donald Trump sont-ils suffisamment graves pour justifier sa destitution ?
Destitution: l'enquête a rassemblé des "preuves accablantes" contre Donald Trump sur deux sujetsDH, Monde
L'enquête en destitution contre Donald Trump a rassemblé des "preuves accablantes" de "conduite inappropriée" du président républicain, selon le rapport de la commission parlementaire qui a supervisé les investigations.
Macron, Merkel et Johnson ont rencontré Erdogan avant le début du sommet de l'OtanDH, Monde
Emmanuel Macron, Angela Merkel et Boris Johnson ont eu une rencontre "utile" de près d'une heure mardi avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, après une montée de tensions liées au dossier syrien, sans parvenir à lever "toutes les ambiguités selon le président français.
Air France annule 30% de ses vols intérieurs et 15% de ses vols moyen-courrier jeudiDH, Monde
La compagnie aérienne Air France va annuler environ 30% de ses vols intérieurs et 15% de ses vols moyen-courrier en raison du mouvement de grève contre la réforme des retraites, tandis que le long-courrier ne sera pas affecté, a-t-elle annoncé mardi à l'AFP.
Greta Thunberg débarque en Europe pour "continuer le combat" à la COP25DH, Monde
La jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg a promis mardi de "continuer le combat" contre le changement climatique à la COP 25 à Madrid, en débarquant à Lisbonne après avoir traversé l'Atlantique depuis les Etats-Unis à bord d'un voilier. ...
Pays-Bas: saisie de 2 tonnes de feux d'artifice illégauxDH, Monde
Deux tonnes de feux d'artifice illégaux ont été découverts dans deux endroits situés dans des zones résidentielles à Enschede aux Pays-Bas.
Corée du Nord: Kim Jong Un inaugure la ville nouvelle de Samjiyon, un projet titanesque aux confins du pays (PHOTOS)DH, Monde
Le leader nord-coréen Kim Jong Un a inauguré la ville nouvelle de Samjiyon, un chantier monumental aux confins du pays, située à proximité du Mont Paektu, berceau légendaire de la Nation coréenne, rapportent mardi les médias officiels nord-coréens. ...
"Nous nous ferons de plus en plus bruyants": les militants veulent mettre la pression sur la COP25DH, Monde
"Si nous ne réagissons pas, rien ne bougera. Nous allons donc poursuivre nos actions", déclarent les activistes belges du climat Adélaïde Charlier et Anuna De Wever ainsi que leur alliée suédoise Greta Thunberg dans une lettre ouverte diffusée mardi....
Un tué et 5 blessés par une voiture bélier dans l'Essex, le chauffeur arrêtéDH, Monde
Un conducteur a foncé lundi après-midi sur des passants à Loughton dans le comté d'Essex, au sud-est de l'Angleterre, tuant un garçon de 12 ans et blessant cinq autres personnes. Un quinquagénaire a été arrêté par la police, rapporte la BBC dans la nuit de lundi à mardi.
L'ex-président américain Jimmy Carter de nouveau hospitaliséDH, Monde
L'ancien président américain Jimmy Carter est de nouveau hospitalisé, cette fois pour une infection urinaire, quelques jours seulement après sa sortie d'un hôpital où il avait subi une opération, a annoncé lundi la fondation qui porte son nom.
Un homme arrêté pour avoir appelé... 24.000 fois son service clientDH, Monde
Un retraité japonais a été interpellé après avoir appelé environ 24.000 fois en deux ans le service client de son opérateur téléphonique, au motif que cette société n'aurait pas respecté son contrat, selon la police et des médias locaux.
Colère et grogne pour le sommet du 70e anniversaire de l'OtanDH, Monde
Les dirigeants des pays de l'Otan se réunissent mardi et mercredi en sommet à Watford, près de Londres, pour le 70e anniversaire de l'alliance, mais l'ambiance est loin d'être festive à cause de multiples différends. Le plus virulent oppose ...
USA: un milliardaire grec condamné à payer 58 millions de dollars pour harcèlement sexuelDH, Monde
Le milliardaire grec Alkiviades "Alki" David a été condamné à payer 58 millions de dollars d'indemnités à l'une de ses assistantes qu'il harcelait sexuellement, une sanction parmi les plus élevées de l'histoire judiciaire des Etats-Unis, a déclaré lundi l'avocate de la victime.
Collision de tramways à Montpellier: 10 blessés "en urgence relative", 41 légersDH, Monde
Une collision entre deux rames de tramway impliquant 200 personnes à Montpellier a fait lundi après-midi 10 blessés "en urgence relative" et 41 blessés légers, ont indiqué les pompiers de l'Hérault.
Un avion de Brussels Airlines cloué au sol: 106 passagers bloqués à MalagaDH, Monde
En raison d'un problème technique, un avion de Brussels Airlines n'a pas pu quitter, dimanche, Malaga pour Bruxelles avec ses 106 passagers. Lundi, l'avion n'était pas encore réparé et les passagers devront passer une nuit supplémentaire à Malaga, indique Brussels Airlines.
France: plus de 150 sangliers tués lors d'une battue qualifiée de "carnage"DH, Monde
Un groupe de 82 chasseurs a tué mercredi 158 sangliers lors d'une battue dans les Ardennes françaises, qualifiée de "dérapage" par le président de la fédération départementale de chasse qui ne "peut pas cautionner", a-t-on appris lundi de sources concordantes, confirmant une information de l'Ardennais.
Une femme affronte son bourreau djihadiste en direct à la télévision: "Tu m’as volé tous mes rêves"DH, Monde
Ashwaq Haji Hamid, une Yézidie enlevée en 2014 par l'Etat islamique et réduite à l'esclavage sexuel, a récemment affronté son tortionnaire djihadiste à la télévision irakienne.
L'ex-candidate à la commission Sylvie Goulard inculpée pour détournement de fonds publicsDH, Monde
L'ex-eurodéputée MoDem Sylvie Goulard a été mise en examen vendredi par la juge chargée de l'enquête sur les emplois présumés fictifs des assistants de députés européens, a appris lundi l'AFP de source judiciaire.
En Inde, une étrange mousse s'accumule sur les plages (PHOTOS et VIDEO) (Mise à jour)DH, Monde
Le phénomène est inhabituel voire intrigant, mais les causes sont, quant à elles, bien dramatiques.
Pourquoi l'assaillant de London Bridge a été libéréDH, Monde
Usman Khan, qui a tué deux personnes lors de l'attaque de London Bridge vendredi, avait été condamné pour terrorisme et libéré à mi-peine, une procédure classique et soumise à conditions.
Ursula von der Leyen a demandé un petit logement près de son bureau au Berlaymont, mais elle n'y a "pas encore dormi"DH, Monde
L'Allemande Ursula von der Leyen, présidente de la nouvelle Commission européenne, n'a pas encore dormi au Berlaymont, a révélé lundi un porte-parole de la Commission.
La Chine augmente encore le contrôle sur ses citoyens: il faut accepter la reconnaissance faciale pour acheter un mobileDH, Monde
Alors que la reconnaissance faciale est déjà largement utilisée en Chine, le gouvernement vient de faire passer une réglementation obligeant les personnes, qui souhaite acheter un nouveau téléphone ou choisir un nouveau contrat de téléphonie mobile, doivent désormais accepter de se soumettre à la reconnaissance faciale.
Une serveuse offre de la glace supplémentaire à des clients, elle reçoit... une voiture comme pourboireDH, Monde
L'histoire est belle et résume à elle toute seule la fête de Thanksgiving aux Etats-Unis.
Si Donald Trump s'engage à devenir vegan en janvier, les vétérans de l’armée américaine recevront un million de dollarsDH, Monde
L'organisation Million Dollar Vegan a interpellé Donald Trump pour qu'il s'occupe de l'alimentation et de la santé des Américains.
"Injuste", "douteux": Trump décline une invitation à se défendre devant le Congrès concernant sa destitutionDH, Monde
Dénonçant une enquête "injuste", la Maison Blanche a refusé dimanche soir de participer à une audition au Congrès, qui marque le début d'une nouvelle phase dans la procédure en destitution ouverte contre Donald Trump. Après deux mois d'enquête, la ...

ACTUALITES INTERNATIONALES (2) : L'Avenir.net, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Organisation des sommets européens: une dotation de 55 millions pour la Région de Bruxelles-Capitale L'Avenir.net, Monde

Le conseil des ministres a approuvé vendredi un arrêté royal permettant de libérer des fonds pour la Région bruxelloise chargée d’assurer la sécurité lors de l’organisation des Sommets européens, et pour faire face à ses dépenses de sécurité et de prévention liées à la fonction de capitale nationale et internationale de Bruxelles.

François Bayrou, président du MoDem et proche de Macron, entendu par la justice française L'Avenir.net, Monde

L’ancien ministre français François Bayrou, dirigeant centriste et proche allié d’Emmanuel Macron, était entendu vendredi au tribunal de Paris dans l’affaire des assistants d’eurodéputés de son parti, une audition qui pourrait lui valoir une inculpation.

Succession de Coluche: la justice condamne à nouveau Paul Lederman L'Avenir.net, Monde

La justice a de nouveau tranché en faveur des deux fils de Coluche en condamnant le producteur Paul Lederman à verser des arriérés de redevance pour 21 sketches de l'artiste, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Le chlorpyrifos, insecticide controversé, bientôt interdit dans l’UE L'Avenir.net, Monde

Les représentants des États membres ont voté sur deux propositions de la Commission européenne de ne pas renouveler les autorisations du chlorpyrifos et du chlorpyrifos-méthyl.

Document à l’appui, le Labour pointe les «mensonges» de Johnson sur le Brexit L'Avenir.net, Monde

À moins d’une semaine des législatives du 12 décembre, le chef du Labour Jeremy Corbyn a cité devant la presse un «rapport confidentiel» de 15 pages «qui dévoile les mensonges que Boris Johnson essaie de propager».

PHOTOS & VIDÉO | Angela Merkel à Auschwitz pour la première fois L'Avenir.net, Monde

Accompagnée notamment par un survivant de l’ancien camp nazi, la chancelière allemande Angela Merkel est arrivée à Auschwitz, franchissant pour la première fois le portail d’entrée surmonté de la sinistre devise «Arbeit macht frei».

+43% en 8 ans: nombre record de passagers aériens transportés dans l’UE en 2018 L'Avenir.net, Monde

Cela représente une hausse de 43% par rapport à 2010: plus d’1,1 milliard de passagers aériens ont été transportés dans l’Union européenne en 2018.

Deuxième tentative de vols réguliers pour Air Belgium L'Avenir.net, Monde

La compagnie aérienne Air Belgium reliera à partir de ce samedi Charleroi à la Guadeloupe et la Martinique. Il s’agit de la seconde tentative de liaison régulière au départ de l’aéroport carolo pour l’entreprise, après l’échec de celle vers Hong Kong en quelques semaines d’opérations.

Australie: plusieurs incendies fusionnent en un «mégafeu» au nord de Sydney L'Avenir.net, Monde

Plusieurs incendies de forêts en Australie ont fusionné en un seul et unique «mégafeu» qui brûle désormais de façon incontrôlée au nord de Sydney, ont annoncé vendredi les autorités, qui reconnaissent leur impuissance.

56 ours blancs aux abords d’un village russe, nourris par les habitants L'Avenir.net, Monde

Cinquante-six ours polaires se sont rassemblés aux abords d’un village de Tchoukotka, dans l’extrême nord-est de la Russie, nourris par les habitants à cause du retard de la formation de la banquise.

NBA: Houston s’impose à Toronto dans le match au sommet de la soirée L'Avenir.net, Monde

Malgré la relative discrétion de son joueur star James Harden, bien défendu par les Raptors, Houston s’est imposé 109-119 jeudi soir sur le parquet de Toronto, champion NBA en titre.

Guerre commerciale USA-Chine: exemption de taxes pour «certaines» importations de porc et soja L'Avenir.net, Monde

La Chine a annoncé vendredi qu’elle exempterait de droits de douane «certaines» importations de soja et de porc américains, un signe d’apaisement des tensions commerciales entre Pékin et Washington.

Près d’un millier d’habitations détruites ou endommagées par le feu à ce jour L'Avenir.net, Monde

Depuis le début de la saison des feux de brousse en Australie, plus de 680 maisons ont été détruites par les flammes qui ravagent de vastes zones au sud-est du pays, selon les pompiers de l’État de Nouvelle-Galles du Sud.

Bolsonaro veut peser sur le Mercosur L'Avenir.net, Monde

Les dirigeants des quatre pays du Mercosur se sont retrouvés ce jeudi à Bento Gonçalves, dans le sud du Brésil, pour un sommet auquel l’hôte, le président brésilien Jair Bolsonaro, entendait imprimer sa marque ultralibérale, avant l’arrivée au pouvoir en Argentine d’un péroniste de centre gauche.

«SVP, l’acte d’accusation de Trump!» L'Avenir.net, Monde

La chef des démocrates au Congrès américain réclame la rédaction de l’acte d’accusation contre le président Donald Trump.

ACTUALITES INTERNATIONALES (3) : La Libre, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Vidéo de policiers en train de tabasser un manifestant: une enquête est ouverteLa Libre, Monde
Des incidents ont éclaté ce jeudi à Paris lors de la manifestation contre la réforme des retraites qui rassemblait des milliers de personnes dans la capitale. Lors de ceux-ci, une vidéo, postée à l'origine par un certain "NnoMan", montre des ...
Manifestation contre la réforme des retraites en France: des policiers ont-ils cassé une vitrine ?La Libre, Monde
La France a vécu hier une journée particulière.
"Iron Dome": Israël vend une partie de sa technologie antimissile à la République tchèqueLa Libre, Monde
Israël a annoncé la vente à la République tchèque pour 125 millions de dollars de huit radars dont les prototypes sont déjà intégrés dans son bouclier antimissile "Iron Dome". Déployé depuis 2011, le système antimissile israélien "Dôme de fer", est ...
Joe Biden utilise les moqueries supposées de Trudeau envers Trump dans un clip de campagneLa Libre, Monde
Joe Biden, l'ancien vice-président démocrate et candidat à la Maison Blanche, a partagé ce jeudi 5 décembre un mini clip de campagne sur Twitter.
3e mandat de Nkurunziza au Burundi : la cour de justice ne se prononce pasLa Libre, Monde
La Cour de justice de l’EAC (East African Comunity, dont fait partie le Burundi) a rendu le 3 décembre son arrêt sur l’élection en 2015 du président burundais Pierre Nkurunziza. Contrairement à ce que répandent des partisans de ce dernier, toutefois,...
7.000 personnes arrêtées à la suite des manifestations en IranLa Libre, Monde
Au moins 7.000 personnes auraient été arrêtées suite aux protestations qui ont débuté le mois dernier en Iran, a alerté vendredi le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme, réclamant la libération des personnes arbitrairement détenues. "Au ...
A Auschwitz, Merkel insiste sur le devoir de mémoire allemandLa Libre, Monde
Le souvenir des crimes nazis demeure "inséparable" de l'identité allemande, a insisté vendredi la chancelière Angela Merkel pour sa première visite à Auschwitz, au moment où l'extrême droite allemande conteste cette culture de la repentance. "Se ...
Le président du Sénat congolais sera fixé le 9 janvierLa Libre, Monde
Tout le débat aujourd’hui, devant la justice belge, porte sur la résidence en Belgique du n°2 de l’État.
L’Inde prise dans le fléau du viol: "Les femmes restent trop souvent perçues comme des êtres inférieurs ou des objets sexuels"La Libre, Monde
Le pays est sous le choc depuis le viol en réunion et le meurtre d’une jeune vétérinaire à Hyderabad le 27 novembre. Sept ans après un fait divers très similaire qui avait forcé le Parlement à durcir les lois contre les crimes sexuels, le problème reste entier.
Le Labour livre un rapport reprenant les "mensonges" de Boris Johnson sur le BrexitLa Libre, Monde
L'opposition travailliste a produit vendredi un document gouvernemental qui prouve, selon elle, que le Premier ministre conservateur Boris Johnson cache aux Britanniques les réelles implications économiques de l'accord de divorce négocié avec ...
Des images de sacrifices rituels de grande ampleur choquent la toileLa Libre, Monde
Des milliers d'animaux ont été sacrifiés en deux jours lors des sacrifices rituels organisés par des fidèles hindous qui ont débuté mardi dernier dans le village népalais de Bariyarpur, près de la frontière indienne. Une odeur de viande fraîche ...
À six jours des élections, Corbyn altère les chances du LabourLa Libre, Monde
Le chef de l’opposition altère l’image des siens et fragilise même certains bastions des travaillistes.
Scènes de liesse en Inde: les quatre suspects du viol collectif qui a révulsé le pays ont été abattus par la policeLa Libre, Monde
L'affaire du viol collectif et du meurtre d'une vétérinaire qui avait révulsé l'Inde a connu vendredi un dramatique dénouement avec l'annonce de la mort des quatre suspects, tués par la police en marge de la reconstitution du crime. Un haut ...
La Corée du Nord craint une "rechute du gâtisme" de Donald TrumpLa Libre, Monde
Pyongyang a fustigé de récents propos irrévérencieux de Donald Trump au sujet de Kim Jong Un en s'inquiétant d'une "rechute du gâtisme" du président américain, faisant planer le spectre de nouveaux échanges d'insultes peu avant le terme d'un ...
Joe Biden s'emporte lors d'un meeting politique: "Tu es un satané menteur", "Allons passer un test de Q.I."La Libre, Monde
L'ancien vice-président démocrate et candidat à la Maison Blanche Joe Biden s'est vivement emporté jeudi contre un électeur qui l'interrogeait sur son fils lors d'une réunion de campagne.
Canada: Trudeau dévoile les priorités de son gouvernement minoritaireLa Libre, Monde
Lutte contre le changement climatique, aides à la classe moyenne, assurance-médicaments: Justin Trudeau a dévoilé jeudi les priorités de son nouveau gouvernement minoritaire dans un discours de politique générale qui tend la main à l'opposition.
Nouvelles accusations contre TéhéranLa Libre, Monde
Paris, Berlin et Londres dénoncent le développement d’un missile balistique à capacité nucléaire.
France: récit d’une journée pas comme les autres, plus de 1,5 million de personnes dans la rueLa Libre, Monde
L’affrontement était annoncé de longue date, entre le gouvernement et des syndicats remontés comme jamais contre une réforme des retraites considérée comme inique. Chacun s’attendait donc à un "grand barnum", l’une de ces journées de galère que redoutent les citadins - notamment les habitants de l’Ile-de-France - et qui font le bonheur des micro-trottoirs des journaux télévisés du soir.
Au moins 30.000 enfants migrants portés disparus en Europe de 2014 à 2017La Libre, Monde
Au moins 30.000 mineurs d'âge arrivés en Europe entre 2014 et 2017 ont été portés disparus, ressort-il d'un rapport de Missing Children Europe, l'ONG qui chapeaute à l'échelle européenne les organisations nationales telles que Child Focus en Belgique.
Trump assure qu'il va gagner le combat de la destitutionLa Libre, Monde
Les démocrates américains ont annoncé jeudi la prochaine rédaction de l'acte de mise en accusation de Donald Trump, qui de son côté exige une procédure accélérée afin de pouvoir être jugé "équitablement" au Sénat, contrôlé par les républicains....
Incidents à Paris durant la manifestation contre la réforme des retraitesLa Libre, Monde
De premiers incidents ont éclaté jeudi peu avant 16H00 à Paris en tête de la manifestation contre la réforme des retraites qui rassemblait des milliers de personnes dans la capitale, ont constaté des journalistes de l'AFP. Une remorque de ...
Quatre députés européens quittent le Brexit Party pour rejoindre Boris JohnsonLa Libre, Monde
Quatre eurodéputés élus en mai dernier sur les listes du Brexit Party de Nigel Farage ont annoncé jeudi quitter cette formation politique pour soutenir les Conservateurs du Premier ministre britannique Boris Johnson aux élections législatives du 12 ...
Rira bien qui rira le dernier: Donald Trump aurait mieux fait de ne pas se moquer de Kamala Harris...La Libre, Monde
Donald Trump se paie la tête de Kamala Harris qui lui répond avec beaucoup d'humour.
Jeudi noir en France: TGV, métros ou bus bloqués, écoles fermées et une mobilisation massiveLa Libre, Monde
TGV, métros ou bus bloqués, écoles fermées et près de 250 cortèges organisés: syndicats, partis d'opposition et "gilets jaunes" ont engagé jeudi avec l'exécutif un bras de fer autour de la future réforme des retraites, promesse phare du quinquennat d'Emmanuel Macron.
En pleine enquête en destitution, l'avocat de Trump voyage en UkraineLa Libre, Monde
Avocat personnel de Donald Trump et figure centrale de l'affaire ukrainienne, Rudy Giuliani était à Kiev mercredi pour un documentaire visant à démonter l'enquête en destitution visant le président américain, selon le New York Times. Alors que les démocrates poursuivent leur enquête à Washington, M. Giuliani s'est rendu à Budapest, en Hongrie, puis à Kiev pour rencontrer d'anciens procureurs ukrainiens, selon le journal.
Trump "vexé" par des moqueries supposées: Johnson, Trudeau et Macron s'expliquent sur la vidéo virale (Mise à jour)La Libre, Monde
Les trois chefs d'États pris en flagrant délit de "commérages" à propos du président Trump ont commenté la polémique.
Melania Trump se met en colère après une audition au Congrès: "Vous devriez avoir honte"La Libre, Monde
"Vous devriez avoir honte!" : la Première dame des Etats-Unis, Melania Trump, est sortie de sa réserve habituelle mercredi pour attaquer une universitaire qui venait de mentionner son fils Barron lors d'une audition au Congrès.
Un marin tue 2 personnes sur la base de Pearl Harbor et se suicideLa Libre, Monde
Un marin américain a tué deux personnes par balles et en a blessé une troisième mercredi sur le chantier naval de la base militaire de Pearl Harbor, à Hawaï, avant de se suicider, a indiqué un responsable de la marine.
La réforme des retraites de Macron met la France à l’arrêtLa Libre, Monde
Mobilisation contre le projet de réforme des retraites. Tous les mécontents du macronisme sont mobilisés. Le président Macron, lui, joue son quinquennat.
"Trump a commis des actes passibles de destitution"La Libre, Monde
Trois professeurs de droit ont jugé mercredi que la procédure de destitution contre Donald Trump était justifiée et même nécessaire pour protéger la démocratie américaine, s'attirant les foudres des élus républicains qui les ont accusés de ...
L’Iran plus que jamais sur la défensiveLa Libre, Monde
Le président Hassan Rohani a semblé lâcher un peu de lest en indiquant que l’Iran reste prêt à négocier.
L’Otan serre les rangs, blâme la Russie et tend la main à la ChineLa Libre, Monde
« Tant que nous restons unis, personne ne pourra nous battre et personne ne pourra commencer une guerre » . Le Premier ministre britannique Boris Johnson était l’hôte du sommet de l’Otan à Londres. Son appel résume l’état d’esprit après les passes ...
Emeutes contre les massacres de Beni: une juste colère et des manipulationsLa Libre, Monde
Depuis le 23 novembre, la population de Beni (nord du Nord-Kivu) proteste violemment contre l’”inertie” de la Monusco (Mission de l’Onu au Congo), alors qu’en un mois, une centaine de civils ont été massacrés dans la région, généralement à l’arme ...
L'étau se resserre sur Trump: "Il était prêt à mettre en péril la sécurité des Etats-Unis"La Libre, Monde
Donald Trump était "prêt à mettre en péril" la sécurité des Etats-Unis pour tirer un bénéfice personnel dans l'affaire ukrainienne, a affirmé mercredi le parlementaire démocrate chargé de la nouvelle phase d'enquête en destitution visant le ...
Les conclusions de Sophie Wilmès après le sommet de l'OtanLa Libre, Monde
La Première ministre belge Sophie Wilmès s salué mercredi, comme d'autres dirigeants alliés, l'"unité" qui a prévalu lors d'un "mini-sommet" atlantique organisé dans les environs de Londres, à l'occasion du 70e anniversaire de l'Alliance. "L'union, ...
Karl-Heinz Lambertz veut que la voix des autorités locales porte en EuropeLa Libre, Monde
Le Belge participe à sa dernière séance plénière du Comité européen des régions en tant que président de l'institution. Même le pouvoir de celle-ci n'est que consultatif, Karl-Heinz Lambertz plaide pour qu'elle se fasse entendre avec plus de vigueur durant le processus décisionnel européen.
Sommet de l'Otan: Trump annule sa conférence de presseLa Libre, Monde
Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi qu'il annulait sa conférence de presse prévue à l'issue du sommet du 70e anniversaire de l'Otan à Watford, près de Londres. "Je vais annuler la conférence de presse", a déclaré le locataire de ...
Après avoir découvert les moqueries de Trudeau à son égard, Trump le tacle à son tourLa Libre, Monde
Le président américain Donald Trump a déploré mercredi "l'hypocrisie" du Premier ministre canadien Justin Trudeau après ses moqueries capturées par une caméra lors du sommet de l'Otan et laissé entendre qu'il pourrait repartir sans tenir de ...
Trump a rencontré Erdogan en tête à tête au sommet de l'OtanLa Libre, Monde
Donald Trump a rencontré son homologue turc Recep Tayyip Erdogan en tête à tête mercredi en marge du sommet du 70e anniversaire de l'Otan pour évoquer les vives tensions provoquées au sein de l'Alliance par l'intervention turque au nord de la Syrie. ...
La Turquie affirme avoir expulsé 59 "terroristes étrangers" depuis novembreLa Libre, Monde
La Turquie a expulsé 59 "combattants terroristes étrangers" vers leur pays d'origine depuis le mois dernier, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère de l'Intérieur Ismail Catakli. Alors que 26 terroristes ont été envoyés aux États-Unis et ...
En pleine campagne au Royaume-Uni, la très discrète rencontre entre Johnson et TrumpLa Libre, Monde
Le Premier ministre britannique Boris Johnson a rencontré Donald Trump en toute discrétion en marge du sommet de l'Otan mais a démenti mercredi chercher à éviter de se montrer avec le président américain à quelques jours de législatives cruciales pour le Brexit.
Un jeudi noir pour la France qui se retrouvera paralyséeLa Libre, Monde
Chaos attendu dans les transports. La mobilisation contre la réforme des retraites s’annonce très suivie.
Macron, Trump et Erdogan imposent leur agenda au sommet de l’OtanLa Libre, Monde
Après plusieurs passes d’armes, les 29 alliés se retrouvent ce mercredi pour célébrer le 70è anniversaire de la plus grande alliance militaire du monde. « Qui est notre ennemi ? », interroge le président français à son arrivée.Après plusieurs passes d’armes, les 29 alliés se retrouvent ce mercredi pour célébrer le 70è anniversaire de la plus grande alliance militaire du monde. « Qui est notre ennemi ? », interroge le président français à son arrivée.
Trump moqué par Johnson, Trudeau et Macron en marge du sommet de l'OTAN: "Son équipe était complètement bouche bée" (Mise à jour)La Libre, Monde
Une vidéo diffusée sur Twitter par la Société Radio-Canada (SRC) montre plusieurs leaders mondiaux s'amuser de l'attitude du président Donald Trump en marge du sommet des pays de l'OTAN ces 3 et 4 décembre à Londres.
Affaire Epstein: neuf nouvelles accusatrices dénoncent des abus sexuels lorsqu'elles étaient mineuresLa Libre, Monde
Neuf femmes affirment avoir été abusées sexuellement lorsqu'elles avaient à peine 13 ans par le financier Jeffrey Epstein, qui était poursuivi avant son suicide pour avoir exploité sexuellement des jeunes filles mineures. Une action légale a été introduite mardi contre la structure financière construite par l'Américain, peu avant son décès en prison.
Qui a tué Jamal Khashoggi ? "Nous voulons continuer à déranger les responsables pour qu’ils n’en dorment plus la nuit"La Libre, Monde
Six mois ont passé depuis la publication de son rapport où elle conclut à la responsabilité de l’État saoudien dans la mort du journaliste Jamal Khashoggi. Et "rien, aucun progrès n’a été fait" sur base des révélations de sa longue enquête ...
Nucléaire iranien: l'Iran reste prêt à discuter avec les Etats-Unis s'ils lèvent les sanctionsLa Libre, Monde
L'Iran a indiqué mercredi qu'il restait disposé à discuter avec Washington, dans un cadre multilatéral, si les Etats-Unis lèvent les sanctions qu'ils ont rétablies contre la République islamique depuis leur sortie de l'accord international sur le ...
Dans les coulisses du "Tchernobyl chilien", cette baie de carte postale sacrifiée où les habitants ont "peur de respirer"La Libre, Monde
Au Chili, une baie de carte postale donnant sur le Pacifique a été sacrifiée dans les années 1950 par l'installation d'une zone industrielle. Depuis, les habitants de ce "Tchernobyl chilien" dénoncent le lent empoisonnement dont ils sont victimes.
Kim Jong Un chevauchant dans la neige: que signifient ces nouveaux clichés énigmatiques? (Mise à jour)La Libre, Monde
Kim Jong Un sur le Mont PaektuLes médias nord-coréens ont de nouveau diffusé mercredi d'énigmatiques photos de Kim Jong Un montant un cheval blanc dans la neige sur une montagne sacrée de la péninsule, une mise en scène éminemment symbolique selon les experts qui rivalisent de conjectures sur sa signification.
Destitution: les Démocrates resserrent l’étau sur Donald TrumpLa Libre, Monde
La Commission de la Justice prépare l’acte d’accusation. Que des élus voudraient élargir aux suspicions de Mueller dans l’affaire russe. Éclairage.

ACTUALITES INTERNATIONALES (4) : Le Soir, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
L’accusation veut augmenter la caution de Harvey Weinstein et affirme qu’il peut fuirLe Soir, Monde
Harvey Weinstein est pour le moment en liberté conditionnelle.
«Les commanditaires du meurtre de ma mère sont toujours en liberté»Le Soir, Monde
Dans un climat de tension et de division sur l’île, activistes et proches de la journaliste assassinée se mobilisent pour poursuivre son combat contre la corruption. Une nouvelle manifestation est prévue dimanche.
La Bosnie promet la fermeture prochaine d’un camp controverséLe Soir, Monde
Une centaine de migrants vivent dans des conditions désastreuses. La chute des températures aggrave la situation.
Fusillade sur une base en Floride: au moins trois personnes tuées dont le tireurLe Soir, Monde
Le nombre de personnes blessées est encore inconnu.
Cinquante ans après, Adorno explique aux Allemands comment lutter contre l’extrême droiteLe Soir, Monde
Le philosophe allemand est devenu l’icône de la lutte contre l’extrême droite un demi-siècle après son allocution à l’université de Vienne. La publication de son discours est un best-seller et montre à quel point les Allemands sont désorientés pour répondre aux arguments de l’extrême droite.
La journaliste maltaise assassinée vivait dans la peurLe Soir, Monde
«Ma mère avait peur pour sa sécurité», a déclaré lors de l’audition de vendredi Matthew Caruana Galizia, l’aîné des trois fils de la journaliste.
Edouard Philippe sur la grève générale en France: «Inacceptable de changer les règles en cours de partie»Le Soir, Monde
Le Premier ministre français s’est exprimé au lendemain de la première journée de grève générale, paralysant la France.
Enfant jeté du Tate Modern de Londres: le suspect plaide coupableLe Soir, Monde
L’adolescent britannique est accusé d’avoir jeté un garçon français de six ans du haut du musée Tate Modern de Londres, le blessant grièvement.
La Ciudad Nuclear, rêve nucléaire avorté de CastroLe Soir, Monde
Les autorités cubaines ont construit dans les années 1980 une centrale sur le modèle de Tchernobyl. Le réacteur n’a jamais été mis en service. Les Cubains ont bâti une ville pour loger les ingénieurs et techniciens. Ciudad Nuclear compte encore 5.000habitants.
Royaume-Uni: l’opposition travailliste pointe les «mensonges» de Boris Johnson sur le BrexitLe Soir, Monde
Selon le Labour, l’accord de Boris Johnson sera «désastreux pour les entreprises et l’emploi à travers tout le Royaume-Uni.»

ACTUALITES INTERNATIONALES (5) : RTBF, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Sur la rampe de "sélection" à Auschwitz, la "honte profonde" d'une chancelièreRTBF, Monde
Le visage fermé, tout de noir vêtue, la chancelière allemande s’avance en silence le long de la rampe d'Auschwitz-Birkenau, là où les déportés étaient “sélectionnés” à leur arrivée dans ce camp d'extermination nazi, devenu synonyme du Mal...
Destitution: vers une mise en accusation de Trump dans une Amérique diviséeRTBF, Monde
Les démocrates se dirigent rapidement vers la mise en accusation de Donald Trump. Mais, fort du solide soutien des républicains au Sénat, le président américain ne sera vraisemblablement pas destitué. Ces profondes divisions politiques se confirment...
Enfant français jeté du haut du musée Tate Modern de Londres: le suspect plaide coupableRTBF, Monde
Le jeune Britannique accusé d'avoir jeté un garçon français de six ans du haut du musée Tate Modern de Londres début août, le blessant grièvement, a plaidé coupable de tentative de meurtre vendredi devant la justice britannique. Cheveux et barbes...
Un insecticide toxique, pulvérisé depuis 50 ans, bientôt interdit en EuropeRTBF, Monde
Ça ne sentait décidément pas bon, ces derniers temps, pour le chlorpyrifos. Controversé, malgré un demi-siècle de pulvérisation, l’insecticide aura vu la fin de son utilisation approcher dès juin dernier. Juste avant l’été, donc, plusieurs...
En Estonie, un sapin unique pour sensibiliser à la sauvegarde de l'environnementRTBF, Monde
De nombreuses villes européennes rivalisent parfois d’ingéniosité pour faire la différence en termes de décoration de Noel. C’est notamment le cas de Viimsi, une petite ville en Estonie, qui à l’occasion des fêtes, a décidé d’installer un...
Inde: quatre suspects de viol abattus par la policeRTBF, Monde
Une affaire de viol collectif et de meurtre d’une vétérinaire qui avait révulsé l’Inde a connu vendredi un dénouement dramatique avec l’annonce de la mort des quatre suspects, tués par la police en marge de la reconstitution du crime. S’il a...
Etats-Unis: une fusillade éclate à la base aérienne de Pensacola, en FlorideRTBF, Monde
Un homme a ouvert le feu dans la base aérienne de Pensacola, en Floride, ce vendredi matin, tuant une personne et faisant...
Russie : un étudiant blogueur condamné pour "extrémisme"RTBF, Monde
La justice russe a condamné vendredi à trois ans de prison avec sursis un étudiant et blogueur reconnu pour "extrémisme", une peine inhabituellement clémente dans une affaire qui a provoqué une forte mobilisation en Russie. Le jeune homme de 21 ans,...
427 enfants en migration portés disparus en BelgiqueRTBF, Monde
Ils sont portés disparus. Mais, contrairement à quelques cas triés sur le volet, leur signalement est rarement relayé. Pour tout dire, sans parler d’indifférence, ces perdus de vue n’émeuvent pas grand monde. Autorités, forces de l’ordre ou...
France: Paris pourrait inaugurer une place... Sans-NomRTBF, Monde
Le moins que l'on puisse dire de Paris, c'est qu'elle ne manque pas de places. Place de la République, de la Nation, de la...
RDC : nouveau massacre près de Beni, une quinzaine de morts, selon la société civileRTBF, Monde
Une quinzaine de civils ont été tués et décapités dans un nouveau massacre près de Beni dans l’est de la République démocratique du Congo, ont rapporté vendredi des sources de la société civile. La nouvelle tuerie attribuée au groupe armé des...
Côte d'Ivoire : charbonnières au péril de leur santéRTBF, Monde
Impossible de les manquer. Elles sont des centaines, majoritairement des femmes, à s’activer sur des monticules bruns et mous, desquels s’échappent des faisceaux de fumée. Leur terrain à ciel ouvert s’étire sur des centaines de mètres. La fabrique...
Ebola en RDC : lancement d'une étude clinique sur un candidat-vaccin japonaisRTBF, Monde
Des scientifiques japonais ont annoncé vendredi le lancement d’un essai clinique pour tester l’efficacité d’un nouveau vaccin contre le virus mortel Ebola, qui sévit actuellement dans l’est de la République démocratique du Congo...
La chancelière allemande Angela Merkel en visite AuschwitzRTBF, Monde
La chancelière allemande Angela Merkel se rend vendredi pour la première fois dans l'ancien camp d'extermination d'Auschwitz, un déplacement symbolique alors que l'antisémitisme resurgit et que la disparition des témoins complique la transmission de la...
Australie: près d'un millier d'habitations détruites ou endommagées par les incendies, qui continuent de se propager RTBF, Monde
Depuis le début de la saison des feux de brousse en Australie, plus de 680 maisons ont été détruites par les flammes qui ravagent de vastes zones au sud-est du pays, selon les pompiers de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud. Les émanations de fumée...
Réforme des retraites en France : la grève des transports continueRTBF, Monde
Après une mobilisation massive jeudi, la grève se poursuit vendredi en France notamment dans les transports, alors que les syndicats opposés à la réforme des retraites, ragaillardis, doivent décider de la suite du mouvement social, avant d'éventuelles...
Marche pour le climat ce vendredi à Madrid pour mettre la pression sur la COP25RTBF, Monde
"Les discours ne suffisent plus". Avec la jeune Suédoise Greta Thunberg en tête, des milliers de personnes vont manifester vendredi à Madrid pour pousser les pays signataires de l'Accord de Paris à agir contre le réchauffement climatique. ►►► A...
Les Etats-Unis accusent le régime iranien d'avoir tué plus de 1000 manifestantsRTBF, Monde
Les Etats-Unis ont accusé jeudi le régime de Téhéran d’avoir tué plus de 1000 Iraniens lors de la répression "brutale" de la contestation qui a éclaté mi-novembre, un bilan bien supérieur à ceux évoqués jusqu’ici. "Il semble que le régime a...
Au moins 58 migrants meurent dans le naufrage de leur bateau au large de la MauritanieRTBF, Monde
Au moins 58 migrants africains sont morts noyés au large de la Mauritanie en tentant de gagner l'Europe, dans le pire naufrage en 2019 sur la route des migrations longeant la côte Atlantique. La mort de ce groupe - des Gambiens pour la plupart, selon...
France : Extinction Rebellion revendique le sabotage de 3600 trottinettes "briseuses de grève"RTBF, Monde
Le groupe activiste Extinction Rebellion (XR) a revendiqué jeudi la "mise hors service" de 3600 trottinettes électriques en libre-service, pour dénoncer leur impact écologique et soutenir la grève contre la réforme des retraites en...

ACTUALITES INTERNATIONALES (6) : RTL, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Un insecticide toxique, pulvérisé dans les cultures de fruits et légumes, bientôt interdit en EuropeRTL, Monde

Le chlorpyrifos, un insecticide controversé, sera définitivement interdit dans l'UE en 2020, après un vote vendredi des Etats membres, qui ont décidé de ne pas renouveler l'autorisation de sa commercialisation, a annoncé la Commission européenne.

"Les représentants des États membres ont voté" sur deux propositions de la Commission "de ne pas renouveler les autorisations du chlorpyrifos et du chlorpyrifos-méthyl" et "pour les deux substances, une majorité qualifiée a été atteinte", a annoncé un porte-parole de l'exécutif européen. "Cela signifie qu'une fois que les règlements (attendus en janvier 2020) auront été formellement adoptés, les États membres devront retirer toutes les autorisations de produits phytopharmaceutiques" contenant les substances concernées, a ajouté ce porte-parole. Un délai de trois mois maximum pourra être accordé pour éliminer les stocks de ces produits.

Le chlorpyrifos est un insecticide utilisé dans les cultures de fruits et légumes dont la licence dans l'UE expire fin janvier 2020. La proposition de non-renouvellement de la Commission --qui chapeaute les comités d'experts chargés d'étudier les demandes d'autorisation en matière de pesticides-- fait suite à une évaluation de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) confirmant "des risques pour la santé humaine". Les inquiétudes portent sur "la génotoxicité et la neurotoxicité" de ces substances pour le développement. Huit pays de l'UE, dont la Belgique ne fait pas partie, ont déjà interdit sur leurs territoires des produits contenant du chlorpyrifos. La Californie les a aussi bannis en août. Pour être commercialisée dans l'UE, une substance doit être autorisée par un comité d'experts composé de représentants des Etats membres et présidé par la Commission européenne. Chaque pays est ensuite responsable d'autoriser au non les produits qui contiennent cette substance.

Sur la rampe de "sélection" à Auschwitz, la "honte profonde" d'une chancelièreRTL, Monde

Le visage fermé, tout de noir vêtue, la chancelière allemande s’avance en silence le long de la rampe d'Auschwitz-Birkenau, là où les déportés étaient “sélectionnés” à leur arrivée dans ce camp d'extermination nazi, devenu synonyme du Mal absolu.

Les plus jeunes, les plus faibles et les plus âgés étaient immédiatement envoyés à la mort dans les chambres à gaz.

Pour sa première visite vendredi dans cet ancien camp nazi situé dans la Pologne actuelle, Angela Merkel a reconnu qu'il lui était "tout sauf facile" de se tenir dans ce lieu en raison de "la honte profonde" qui l'habite face aux "crimes commis par des Allemands".

"Des crimes", a-t-elle insisté, la voix altérée par l'émotion, "qui dépassent les limites de ce qui est concevable".

Sur la rampe, la dirigeante allemande, née neuf ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, s'arrête longuement devant un wagon à bestiaux, l'un de ceux qui ont transporté plus d'un million de personnes, principalement des Juifs, assassinées dans ce camp figé par un froid sibérien et dont l'étendue sidère les visiteurs.

- Fils barbelés -

Des baraques, encadrées de fils barbelés et de poteaux en béton, ponctuent le long quai où arrivaient les trains.

Des corbeaux planent au-dessus des arbres noirs et faméliques, le sol est parsemé de taches de neige verglacée. Une lumière blanche, rasante, éclaire l'entrée en briques rouges de Birkenau.

A quelques mètres de la chancelière sont exposées à ciel ouvert des photos en noir et blanc prises en 1944 par des SS allemands. Ces clichés montrent des enfants, casquettes sur la tête, se tenant la main. "Des Juifs sélectionnés par les SS pour une mort immédiate dans les chambres à gaz du crématorium IV et V", explique la légende.

Parmi les enfants qui ont survécu à Auschwitz, Bogdan Bartnikowski, qui avait 12 ans lorsqu'il y fut déporté avec sa mère, après l'insurrection de Varsovie le 12 août 1944. Agé aujourd'hui de 87 ans, le vieil homme a raconté au cours d'une cérémonie les heures qui ont suivi son arrivée à Auschwitz et où il eut le sentiment de se retrouver dans une "antichambre de l'enfer".

"Ce fut un grand choc. Tout à coup j'ai dû me déshabiller (...) Toutes les femmes étaient nues, ma mère était nue", a-t-il expliqué.

- "Pas d'autre issue" -

Plus tard, des prisonniers promus kapos, chargés d'encadrer les déportés, lui diront, à lui et à d'autres enfants: "il n'y a ici qu'un chemin vers la liberté, celui qui passe par les cheminées", celles des fours crématoires.

Après ce témoignage bouleversant, Angela Merkel, accompagnée notamment du Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki et de représentants de la communauté juive, a longé les ruines des chambres à gaz détruites par les nazis avant que l'Armée rouge ne libère Auschwitz-Birkenau le 27 janvier 1945.

Les soldats soviétiques y avaient découvert des milliers de détenus hagards, affamés, parmi lesquels l'écrivain italien Primo Levi.

Près de 75 ans plus tard, le camp continue d'attirer un nombre record de visiteurs. Parmi eux, des groupes scolaires qui franchissent, comme Angela Merkel en matinée, le portail surmonté de la sinistre devise nazie: "Arbeit macht frei" ("Le travail rend libre").

Pavel Chaloupecky, 40 ans, enseignant de français et d'anglais dans un lycée de Prague, effectue sa quatrième visite à Auschwitz.

"La première fois, ce fut un choc absolu. Auschwitz, c'est la suppression calculée et totale de l'humain", juge ce Praguois de 40 ans venu avec 35 élèves de terminale.

"A chaque visite, mon expérience devient plus intime. J'ai remarqué par exemple les marches d'escalier usées par les bottes des nazis. Je me suis dit que mes chaussures montaient sur les mêmes marches que ces gens", poursuit cet homme dont la grand-mère fut déportée à Auschwitz.

"Ma grand-mère ne parlait pas, elle avait peur de se retrouver face à une incompréhension totale", explique-t-il. Seuls les chiffres tatoués sur son avant-bras venaient rappeler son terrible destin.

A l'heure où sont en train de disparaître les derniers témoins de la Shoah, Angela Merkel a aussi rendu un hommage aux survivants qui ont témoigné "avec force et courage" de leur calvaire, durant des décennies.

Foule exceptionnelle à Alger pour le dernier vendredi avant la présidentielle (AFP)RTL, Monde

Une foule d'une ampleur exceptionnelle manifeste à Alger à l'occasion du dernier vendredi avant l'élection présidentielle, massivement rejetée par les Algériens, a constaté une journaliste de l'AFP.

La participation, impossible à évaluer précisément en raison notamment de l'absence de comptage officiel, semble comparable à celle du 1er novembre dernier --lorsque la marche a coïncidé avec le 65e anniversaire du début de la guerre d'indépendance-- et à celles des plus grandes manifestations de mars, avril et mai.

Les manifestants, parmi lesquels beaucoup de femmes, tapent des mains en criant à l'unisson "Makache (pas de) vote", "Etat civil et non militaire".

Après avoir obtenu en avril la démission d'Abdelaziz Bouteflika, président pendant 20 ans, le mouvement populaire de contestation qui agite le pays depuis février réclame désormais le démantèlement de la totalité du "système", au pouvoir depuis l'indépendance du pays en 1962.

Le mouvement ("Hirak") estime que la présidentielle du 12 décembre ne vise qu'à permettre à ce même "système" de ce régénérer.

"Pas de marche arrière", "Pas de vote, on jure que l'on ne s'arrêtera pas", a-t-on entendu alors que la marée humaine se mettait en marche, en début d'après-midi, pour un 42e vendredi consécutif de mobilisation dans le centre de la capitale, au son des youyous des femmes.

"Je ne vais pas voter et le 8 décembre je ferme ma boutique", ont aussi scandé les manifestants, relayant un appel à la grève générale à partir de dimanche, diffusé sur les réseaux sociaux.

"Eh Gaïd Salah, oublie le vote!" le 12 décembre, ont-ils aussi lancé à l'adresse du chef d'état-major de l'armée, qui exerce de facto le pouvoir depuis le départ d'Abdelaziz Bouteflika.

S'exprimant pour la première fois un vendredi depuis le début du "Hirak", le chef de l'armée a évoqué dans un discours "une échéance cruciale et importante, à savoir les élections présidentielles du 12 décembre qui seront, grâce à l'aide d'Allah le Tout-puissant, une fête électorale, à travers laquelle se réalise la volonté populaire".

En dépit d'une répression des manifestations qui, selon Amnesty International, s'est "intensifiée" à l'approche du 12 décembre, la contestation montre vendredi qu'elle reste massivement mobilisée contre le scrutin, pour lequel le pouvoir affirme voir "un élan populaire".

Depuis 25 ans, les grandes réformes des retraites en FranceRTL, Monde

La France a connu depuis 25 ans plusieurs réformes de ses systèmes de retraite pour répondre au vieillissement de la population et à la dégradation financière de ses caisses.

L'intégralité d'un nouveau projet - un "système universel" par points - doit être présentée mercredi par le Premier ministre Edouard Philippe.

Créé en 1945, le régime général de Sécurité sociale instaure un système de retraite par répartition. Mais certaines professions ou catégories de population en sont alors exclues.

Jusqu'en 1983, les réformes viseront à étendre l'assurance vieillesse à tous les secteurs et catégories, à augmenter les prestations et à abaisser l'âge légal de départ à la retraite (60 ans à partir d'avril 1983).

- 1991: Livre blanc -

La publication en 1991 du Livre blanc sur les retraites marque un tournant: il met en évidence les difficultés financières à venir des régimes et préconise d'allonger la durée de cotisation de 150 à 168 trimestres pour bénéficier d'une retraite à taux plein.

Les réformes qui suivront viseront toutes à réduire les déficits des caisses ou à revoir leurs modalités de financement.

- 1993: réforme Balladur -

En 1993, sous la présidence de François Mitterrand, le Premier ministre de cohabitation Edouard Balladur décide de porter progressivement de 37,5 ans à 40 ans (de 150 à 165 trimestres) la durée de cotisation dans le privé pour une retraite à taux plein.

Le montant des retraites est désormais calculé sur les 25 meilleures années de la vie active au lieu des 10 meilleures. Mise en oeuvre au coeur de l'été, la réforme provoque peu de remous.

- 1995 : plan Juppé -

En novembre 1995, sous la présidence de Jacques Chirac, le Premier ministre Alain Juppé présente un plan de redressement de la Sécurité sociale, comportant une réforme des retraites des agents de l'État et des services publics.

Les fonctionnaires observent plusieurs jours de grèves. Trains et métros sont paralysés pendant plus de trois semaines. Alain Juppé renonce aux mesures sur les retraites mais maintient le reste de son plan.

- 2003: réforme Fillon -

La réforme de François Fillon, ministre des Affaires sociales du gouvernement Raffarin, complète celle de Balladur, portant la durée de cotisation à 40 ans pour les fonctionnaires.

Elle fixe les règles d'allongement futur des durées de cotisation pour le privé et la fonction publique, incite à rester dans l'emploi après 60 ans, créant une surcote et limitant l'accès aux pré-retraites.

Négociée avec les syndicats, la réforme provoque grèves et manifestations. Elle n'est acceptée que par la CFDT.

- 2007 : régimes spéciaux -

La première réforme des retraites du quinquennat de Nicolas Sarkozy concerne les régimes spécifiques des sociétés de service public (EDF, GDF, SNCF, RATP, Banque de France, etc.) ainsi que les professions à statut particulier (clercs de notaires, élus et employés parlementaires).

Pour ces salariés, la durée de cotisation passe à 40 ans. La réforme est menée avec diplomatie pour ne pas répéter l'échec de 1995.

- 2010: réforme Woerth -

Du nom d'Éric Woerth, ministre du Travail, cette réforme met fin au principe de la retraite à 60 ans, héritage de François Mitterrand. Très impopulaire, la seconde réforme des retraites de la présidence Sarkozy provoque manifestations massives et blocages.

L'âge légal de départ est reculé de deux ans, passant progressivement à 62 ans. Il en va de même pour l'âge du départ à taux plein (67 ans en 2022).

La réforme étend le dispositif carrières longues à ceux qui ont commencé à travailler à 17 ans, permettant des départs anticipés.

- 2014: réforme Touraine -

Portée par la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine, sous la présidence de François Hollande, cette réforme inscrit dans le temps le principe de l'allongement de la durée de cotisation pour l'obtention d'une retraite à taux plein.

Cette durée est relevée d'un trimestre tous les trois ans de 2020 à 2035 pour atteindre 172 trimestres (43 ans) pour les générations 1973 et suivantes.

Un compte personnel de pénibilité est instauré pour permettre à ceux qui exercent des métiers difficiles d'anticiper leur départ.

La Bourse de Paris termine en nette progression de 1,21%RTL, Monde

La Bourse de Paris a achevé la semaine en nette hausse (+1,21%) vendredi, galvanisée par un rapport sur l'emploi américain bien supérieur aux attentes qui, couplé à de meilleurs échos en matière commerciale, a conforté l'enthousiasme des marchés.

L'indice CAC 40 a progressé de 7,36 points pour terminer à 5.871,91 points, dans un volume d'échanges modéré de 3 milliards d'euros. La veille, il avait fini quasiment à l'équilibre (+0,03%).

  1. Euronext CAC40

Retraites: nouvelle journée de mobilisation mardi, l'exécutif pressé de répondreRTL, Monde

La grève se poursuivait vendredi notamment dans les transports et les syndicats, revigorés par la mobilisation massive de jeudi contre la réforme des retraites, ont décidé d'une nouvelle journée d'action mardi pour arracher d'éventuelles concessions de l'exécutif.

Exhorté à s'exprimer, le Premier ministre Edouard Philippe doit prendre la parole à 15h30 pour "faire un point sur la mobilisation sociale" et détailler le calendrier des prochains jours, selon Matignon.

Tous les partenaires sociaux vont être reçus lundi par la ministre des Solidarités Agnès Buzyn et par le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye, a annoncé Mme Buzyn en affirmant que la "colère des Français" a été "entendue".

Il s'agira de "tirer les conclusions" des rencontres avec les différents acteurs, a précisé dans la matinée M. Delevoye, avant de les remettre au Premier ministre, qui doit présenter l'architecture générale de la réforme en milieu de semaine prochaine.

L'intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU et trois organisations de jeunesse ont appelé vendredi à une grève interprofessionnelle le mardi 10 décembre, avec une nouvelle intersyndicale le soir même pour "décider de la suite". La CFE-CGC préfère de son côté attendre les annonces du gouvernement.

"Nous sommes déterminés, ce n'est pas un mouvement d'humeur de quelques jours", a assuré Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, première fédération chez les enseignants, profession particulièrement remontée et présente dans les cortèges jeudi.

Beaucoup de profs étaient néanmoins retournés en salle de cours vendredi avant une nouvelle journée de grève mardi. Le taux de grévistes était de 4,55% dans le primaire et de 5,42% dans le secondaire (collèges et lycées), selon le ministère.

Au lendemain d'une mobilisation qui a vu au moins 800.000 personnes, selon l'Intérieur, manifester en France et des secteurs entiers tourner au ralenti pour protester contre le futur "système universel" de retraite par points, les responsables syndicaux à l'initiative du mouvement se montraient satisfaits.

- "Généraliser la grève" -

"Il y avait beaucoup de personnes en grève, il faut que ça augmente encore si on veut peser sur les décisions, il faut généraliser les grèves dans toutes les entreprises", a déclaré le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.

La contestation, d'ampleur, a touché les transports, l'éducation, la police, la justice mais aussi les entreprises privées. Ou encore les raffineries: au moins quatre (La Mède, Lavera, Grandpuits et Gonfreville) étaient de nouveau bloquées vendredi, selon la CGT.

Dans l'Ouest, très mobilisé jeudi, la mobilisation s'est poursuivie. A Caen, 800 personnes ont défilé, à Rennes, ils étaient entre 200 à 300, et au Havre, fief du Premier ministre, 300 manifestants ont bloqué un rond-point.

"On s'installe dans la durée et on prend contact avec nos homologues de Belgique, d'Italie et d'Espagne pour éviter que des approvisionnements viennent de l'extérieur", a expliqué Emmanuel Lépine de la CGT Chimie.

Dans le secteur de l'énergie, les grèves reconduites vendredi ont surtout pour objectif de "préparer le temps fort de mardi", a indiqué à l'AFP Sébastien Menesplier de la CGT Énergie.

Deux syndicats, Alliance et Unsa Police, ont appelé leurs troupes "à continuer le service minimum" et "à se tenir prêts à toutes autres actions" pour défendre leur régime spécifique de retraite.

La situation dans les transports restait extrêmement perturbée. A Paris, la reconduction du mouvement à la RATP a été votée jusqu'à lundi et neuf lignes de métro restaient fermées, même si une légère amélioration était constatée.

Côté SNCF, en Île-de-France, un train sur cinq circule. Près d'un tiers des cheminots étaient en grève vendredi, 87,2% des conducteurs, selon la direction.

Interrogée par l'AFP sur le recul du taux moyen de grévistes parmi les cheminots par rapport à jeudi, la direction a indiqué que "les agents autres que ceux qui sont +essentiels+ se sont moins massivement mobilisés qu'hier".

- Cheminots en intersyndicale -

Les nerfs des usagers des transports publics étaient parfois mis à rude épreuve.

"C'est un cauchemar, les gens sont encore plus fous que d'habitude. En arrivant à Gare du Nord, ils ne nous laissaient pas descendre", a commenté Lola, dans le RER B.

Sur la France, 90% de TGV et 70% de TER ont été annulés selon la direction. Le taux de grévistes au sein de la compagnie ferroviaire avait atteint 55,6% jeudi, du jamais vu depuis 2007. Les trois syndicats représentatifs ayant appelé ensemble à la grève illimitée, la CGT-Cheminots, l'Unsa ferroviaire et SUD-Rail, se réuniront de nouveau samedi à 10H00 au siège de la CGT.

Les routes de l'agglomération parisienne totalisaient plus de 210 km de bouchons à la mi-journée après un pic dans la matinée.

Air France a annoncé l'annulation vendredi de 30% de ses vols intérieurs et 10% de ses moyen-courriers, EasyJet, Transavia et Ryanair laissant également des avions au sol. Les compagnies aériennes ont été priées de réduire de 20% leur programme.

La journée de samedi devrait être plus calme dans les airs, seuls des retards et perturbations sont à prévoir, selon des prévisions de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC).

A l'origine de la colère: le "système universel" de retraite par points censé remplacer à partir de 2025 les 42 régimes de retraites existants (général, des fonctionnaires, privés, spéciaux, autonomes, complémentaires).

L'exécutif promet un dispositif "plus juste", quand les opposants redoutent une "précarisation" des retraités. Côté syndicats, seule la CFDT continue de soutenir l'idée d'un régime "universel".

bur-ac-esp-jlo/bfa/sp

L’homme pris à tort pour Xavier Dupont de Ligonnès sort du silence: "On vit toujours une histoire de fou"RTL, Monde

L'homme arrêté à l'aéroport de Glasgow le 11 octobre dernier n'était donc pas le Français Xavier Dupont de Ligonnès, suspecté du meurtre en 2011 de sa femme et de ses quatre enfants, l'une des grandes énigmes criminelles des dernières décennies en France.

La police a compris le lendemain, le samedi 12 octobre 2019, qu’il y avait eu une erreur suite à des analyses ADN et un examen approfondi. Les enquêteurs ne se trouvaient pas face au tueur présumé, Xavier Dupont de Ligonnès, mais bien face à Guy Joao.

Ce dernier a vécu un véritable calvaire après avoir été mêlé à cette affaire criminelle. Lors de son arrestation en Écosse, il a appris que son domicile, situé à Limay dans les Yvelines (à l’ouest de Paris), avait été perquisitionné. 

On ne peut pas faire le deuil de cette affaire

Aujourd'hui, dans un entretien accordé au média français M6, Guy Joao sort du silence. "J’ai envoyé un courrier le 1er novembre 2019 à la ministre de la Justice, pour que l’on me rembourse une porte qui a été détériorée lors de la perquisition à mon domicile. Je n’ai toujours pas reçu de réponse. On nous manque de respect dans cette histoire", a-t-il confié. "On a vécu et on vit toujours une histoire de fou. On ne peut pas faire le deuil de cette affaire."

Dans cette interview, Guy Joao a aussi remercié son entourage, en France et en Écosse, pour le soutien apporté. Ses voisins avaient par exemple rapidement averti la police que le père de famille ne pouvait pas être Xavier Dupont de Ligonnès, avec la suite que l'on connaît.
 

Xavier Dupont de Ligonnès toujours recherché
 
De son côté, Xavier Dupont de Ligonnès, qui a disparu depuis le meurtre en 2011 de sa femme et ses quatre enfants à Nantes, est activement recherché depuis cette date. A maintes reprises, des signalements sont parvenus aux enquêteurs dont les milliers de procès verbaux rédigés n'ont pas permis de dire s'il était mort ou vivant, s'il avait pu organiser sa fuite ou s'il s'était suicidé.

L'homme avait été aperçu pour la dernière fois en avril 2011: le 14 avril, il avait été filmé par la caméra d'un distributeur de billets, et le 15, il avait quitté à pied un hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens (dans le Var, sud de la France) avec, sur le dos, un étui pouvant contenir une carabine.

Six jours plus tard, les corps de sa femme et de ses quatre enfants étaient découverts, enterrés sous la terrasse de la maison familiale, enroulés dans des draps et de la chaux.

Agnès Dupont de Ligonnès, 48 ans, Arthur, 21 ans, Thomas, 18 ans, Anne, 16 ans, et Benoît, 13 ans, ont été tués à la 22 Long Rifle, vraisemblablement deux semaines plus tôt, entre le 3 et le 5 avril, d'au moins deux balles dans la tête. Une "exécution méthodique", selon les rapports d'autopsie.

Avec six jours de retard sur le père de famille, les enquêteurs avaient alors remonté le fil de son emploi du temps, sans percer l'énigme.

Plusieurs opérations et campagnes de fouilles ont été conduites dans le Var, département français où la famille Dupont de Ligonnès avait habité dans les années 1990, notamment après des découvertes de cadavres non identifiés.

A plusieurs reprises, les enquêteurs ont été menés sur de fausses pistes par des témoins qui affirmaient l'avoir aperçu.
 
Retraites: Philippe ferme sur "la disparition des régimes spéciaux", prêt à des "transitions progressives"RTL, Monde

Un système de retraites universel "implique la disparition des régimes spéciaux", a réaffirmé vendredi Edouard Philippe, tout en disant sa "disposition totale" à négocier pour élaborer des "transitions progressives" alors que le mouvement de grève se poursuit contre la réforme.

Depuis le perron de Matignon, le chef du gouvernement a précisé qu'il allait présenter "l'intégralité du projet du gouvernement" de réforme des retraites mercredi 11 décembre à midi, au lendemain de nouveaux échanges entre les partenaires sociaux, le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye et la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn.

"Je le dis tranquillement: la mise en place d'un système universel de retraite implique la disparition des régimes spéciaux. Je ne crois pas que les Français puissent durablement accepter des régimes qui conduisent aujourd'hui certains à partir, alors qu'ils font le même métier, avec un peu plus et plus tôt que d'autres", a insisté le Premier ministre.

Mais sa "logique ne sera jamais celle de la confrontation", a-t-il ajouté, en récusant toute "brutalité" dans la mise en place du futur système.

"Il ne serait pas raisonnable, pas acceptable, pas juste de changer les règles en cours de partie", a ainsi développé le chef du gouvernement, en s'adressant aux salariés de la SNCF et de la RATP. "C'est la raison pour laquelle j'ai indiqué, et je répète aujourd'hui, ma disposition totale pour faire en sorte que les transitions soient progressives", a-t-il souligné, avant de recevoir le nouveau patron de la SNCF Jean-Pierre Farandou et la présidente de la RATP Catherine Guillouard.

La France a connu jeudi une mobilisation massive à l'appel des syndicats, à l'exception de la CFDT, et la grève se poursuivait vendredi notamment dans les transports. Les syndicats opposés à la réforme des retraites ont décidé d'une nouvelle journée de grèves et manifestations mardi.

Ces syndicats contestent le "système universel" par points censé remplacer à partir de 2025 les 42 régimes de retraite existants (général, des fonctionnaires, privés, spéciaux, autonomes, complémentaires). L'exécutif promet un dispositif "plus juste", quand les opposants redoutent une "précarisation" des retraités.

Dans ce cadre, M. Philippe a de nouveau adressé un message aux enseignants pour qui le système universel, "ce n'est pas la baisse des pensions des enseignants".

"Au contraire, c'est la revalorisation progressive de leur traitement de façon à ce que leur pension, leur pouvoir d'achat, au moment des retraites ne baissent pas", a-t-il fait valoir, laissant entrevoir des compensations puisque "l'application absurde des nouvelles règles les pénaliserait".

Le chef du gouvernement présentera le projet du gouvernement mercredi au Conseil économique, social et environnemental (CESE), instance qui est "la chambre du dialogue social et des corps intermédiaires", a-t-il souligné.

"Je crois au dialogue social", a assuré M. Philippe, en observant qu'il était arrivé "que certains critiquent le gouvernement pour la verticalité avec laquelle il aurait pris des décisions".

Or, le projet du gouvernement prendra "en compte bien des propositions formulées par les organisations syndicales", a-t-il affirmé.

La prime de Noël sera versée le 13 décembre à 2,3 millions de ménages modestesRTL, Monde

La prime de Noël, d'un montant inchangé depuis dix ans, sera versée le 13 décembre à "2,3 millions de ménages aux revenus modestes", a annoncé vendredi le ministère des Solidarités.

Mise en place par le gouvernement de Lionel Jospin en 1998, cette aide est accordée aux "bénéficiaires de certains minima sociaux", comme le revenu de solidarité active (RSA), l'allocation de solidarité spécifique (ASS) et l'allocation équivalent retraite (AER), a précisé le ministère dans un communiqué.

Elle est distribuée par les caisses d'allocations familiales ou de Mutualité sociale agricole, ou par Pôle emploi.

"La prime de Noël, c'est un gain de pouvoir d'achat des foyers les plus fragiles, qu'il s'agisse d'une personne seule, d'un couple ou d'une famille", a souligné la secrétaire d'Etat Christelle Dubos.

Comme depuis 2009, le montant de cette prime exceptionnelle de fin d'année sera de 152,45 euros pour une personne seule, 228,67 euros pour un foyer de deux personnes (couple sans enfant, adulte isolé avec un enfant) et 274,41 euros pour trois personnes (couple avec un enfant, adulte isolé avec deux enfants).

À partir de quatre personnes, le montant de la prime est plus élevé pour un foyer monoparental (335,39 euros) que pour un couple avec deux enfants (320,14 euros) et la prime est complétée de 60,98 euros par enfant supplémentaire.

Rugby: Toulouse veut garder son double champion du monde Jerome Kaino RTL, Monde

Le Stade Toulousain "essaie de convaincre" son double champion du monde néo-zélandais Jerome Kaino de rester au club à l'issue de son contrat à la fin de la saison, a déclaré le manager général Ugo Mola vendredi en conférence de presse.

"Au niveau sportif, ce qui est l'essence même de notre milieu, on a un Jerome qui ne paraît pas usé (il aura 37 ans en avril, NDLR), ni mentalement, ni physiquement", a déclaré Mola qui essaie "de le convaincre qu'il peut apporter autre chose que sa qualité de joueur et de leader".

Selon une source proche du club champion de France en titre, les deux parties devraient annoncer une prolongation de contrat assez rapidement. Le troisième ligne devrait se voir offrir une année de contrat supplémentaire avant d'intégrer le staff par la suite.

"C'est la volonté de Didier (Lacroix, le Président, NLDR) Jérôme (Cazalbou, le responsable du haut-niveau, NDLR) et la mienne de l'intégrer à terme dans notre staff", a ensuite précisé Mola, pour qui "ce serait dommage que son passage ne soit qu'un passage éphémère (il est arrivé à l'été 2018, NDLR)".

Promu capitaine la saison dernière après la blessure du talonneur Julien Marchand, Kaino occupe toujours un rôle majeur au sein du vestiaire toulousain où il fait l'unanimité depuis son arrivée.

"J'adore le club, l'environnement, les moments que je passe ici et je me sens bien physiquement" a pour sa part déclaré le troisième ligne. "Je ne parle pas encore très bien français, donc je me considère pas encore comme Français mais au niveau de la cuisine et du mode de vie, là oui", a-t-il ensuite souri avant de conclure... en français: "Rester ici, pourquoi pas?"

Kaino sera titulaire au poste de n°8, dimanche pour la réception de Montpellier à l'occasion de la 3e journée de Coupe d'Europe dans la poule dans une poule 5, dominée par Toulouse (9 pts) devant son voisin héraultais (5).

Enfant français jeté du Tate Modern de Londres: le suspect plaide coupableRTL, Monde

Le jeune Britannique accusé d'avoir jeté un garçon français de six ans du haut du musée Tate Modern de Londres début août, le blessant grièvement, a plaidé coupable de tentative de meurtre vendredi devant la justice britannique.

Cheveux et barbes hirsutes, Jonty Bravery, 18 ans (17 au moment des faits), comparaissait par vidéoconférence devant la Cour criminelle de l'Old Bailey dans la capitale britannique.

Le jugement doit être rendu le 17 février prochain et de nouvelles expertises psychologiques doivent être menées d'ici là, a indiqué le juge.

L'enfant, qui visitait Londres avec sa famille au moment du drame, a subi une hémorragie cérébrale et de multiples fractures, à la colonne vertébrale, aux jambes et aux bras, après être tombé d'une plateforme d'observation du 10e étage du musée d'art moderne. Il avait atterri sur un toit du cinquième étage, une trentaine de mètres plus bas.

Le Tate Modern, un musée d'art moderne situé sur les rives de la Tamise, est un des lieux touristiques les plus visités du Royaume-Uni. La plateforme d'observation est située dans une extension ajoutée en 2016 au bâtiment, une ancienne centrale électrique.

GB: ultime duel entre Boris Johnson et Jeremy Corbyn sur fond de BrexitRTL, Monde

Le Premier ministre britannique Boris Johnson et son rival travailliste Jeremy Corbyn s'affrontent vendredi lors d'un ultime duel télévisé, point culminant d'une journée marquée par des attaques mutuelles sur le Brexit, à moins d'une semaine des législatives.

Ce deuxième et ultime face-à-face, à 20H30 (locale et GMT) sur la BBC, est organisé alors que le dirigeant conservateur est accusé de vouloir éviter les questions difficiles, ayant refusé, contrairement aux autres chefs de partis, d'être interrogé par un présentateur vedette très incisif de l'audiovisuel public

Boris Johnson reste en tête des sondages, crédité d'une dizaine de points d'avance pour les élections du 12 décembre, convoquées pour sortir le pays de l'impasse politique qui a suivi le référendum du Brexit en 2016.

Mais il reste un dirigeant clivant dans un pays toujours très partagé sur le Brexit. Face à lui, Jeremy Corbyn n'a eu de cesse de mener une campagne très à gauche, en promettant nationalisations et investissements dans les services publics, pour tourner la page d'une décennie d'austérité sous les conservateurs.

- Contrôles aux frontières -

Dans une nouvelle charge contre Boris Johnson vendredi, M. Corbyn a produit un document confidentiel du gouvernement qui prouve, selon lui, que celui-ci cache aux Britanniques les réelles implications économiques de l'accord de divorce négocié avec l'Union européenne.

Ce rapport montre qu'il y aura des contrôles réglementaires, voire des tarifs douaniers "dommageables", entre la province britannique d'Irlande du Nord et la Grande-Bretagne après le Brexit, contrairement à ce qu'affirme le dirigeant sur l'absence de frontière entre les deux territoires séparés par la mer d'Irlande, a-t-il détaillé lors d'un discours de campagne à Londres.

"L'accord de Johnson sera désastreux pour les entreprises et l'emploi à travers tout le Royaume-Uni", a estimé Jeremy Corbyn.

"Complètement absurde", a rétorqué Boris Johnson lors d'un meeting dans le Kent (sud-est de l'Angleterre). Cet "accord fantastique" ne prévoit "pas de contrôles sur les biens", a-t-il martelé.

Boris Johnson a fait de la mise en œuvre du Brexit l'axe principal de sa campagne. En cas de victoire, il prévoit de présenter à nouveau aux députés l'accord conclu avec Bruxelles afin que la sortie du Royaume-Uni de l'UE soit effective le 31 janvier, date à laquelle elle est désormais prévue après trois reports.

Très critiqué pour son indécision sur le Brexit, Jeremy Corbyn a lui promis de négocier un nouvel accord avec Bruxelles et de le soumettre à un référendum, affirmant qu'il resterait "neutre" dans cette campagne.

- "Bidouiller" le référendum -

"Votre programme expose un projet de bidouiller votre deuxième référendum sur le Brexit", en accordant le droit de vote aux ressortissants de l'UE au Royaume-Uni, a dénoncé Boris Johnson dans une lettre au chef travailliste. "C'est une tentative sournoise de miner le résultat du référendum de 2016, et c'est profondément antidémocratique."

Le Premier ministre a été accusé de vouloir esquiver les questions qui dérangent en refusant de s'entretenir avec l'intervieweur star Andrew Neil sur la BBC.

Au terme d'un entretien avec le chef de file de l'europhobe Parti du Brexit, Nigel Farage, M. Neil a défié le Premier ministre jeudi soir, en expliquant directement aux téléspectateurs: "Le fil rouge de nos questions est la confiance. Et pourquoi à de si nombreuses reprises dans (la) carrière (de M. Johnson), dans la politique et le journalisme, des personnes critiques et parfois même celle proches de lui l'ont jugé peu fiable", a lancé M. Neil.

Dans un communiqué, le chef adjoint des europhiles libéraux-démocrates, Ed Davey, a qualifié de "lâche" le chef de gouvernement, qui a de son côté estimé qu'"on ne peut contenter tout le monde".

Coup dur supplémentaire pour ce dernier, l'ex-Premier ministre conservateur John Major doit appeler vendredi les électeurs à soutenir trois ex-députés tories expulsés du parti par Boris Johnson en raison d'un désaccord sur le Brexit, lors d'un meeting contre la sortie de l'UE dans l'après-midi.

"Il a tort", a commenté M. Johnson. "Nous devons maintenant respecter la volonté du peuple et réaliser le Brexit".

Wall Street ouvre dans le vert après le rapport sur l'emploiRTL, Monde

Wall Street progressait vendredi à l'ouverture, portée par un rapport mensuel sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis meilleur que prévu.

Vers 15H05 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, gagnait 1,03% à 27.964,14 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, progressait de 0,91%, à 8.648,44 points, et l'indice élargi S&P 500 s'appréciait de 0,86%, à 3.144,10 points.

La Bourse new-yorkaise avait fini en légère hausse jeudi dans un marché attentif aux développements commerciaux sino-américains: le Dow Jones était monté de 0,10% et le Nasdaq avait grappillé 0,05%.

Avec 266.000 emplois créés en novembre, un chiffre bien supérieur aux projections des économistes (+ 182.000), le marché du travail américain a continué d'afficher une santé insolente.

Cette hausse "a été favorisée par le retour au travail de 41.000 salariés de GM qui ont fait grève, mais même en prenant cela en compte, cela suggère que les conditions sur le marché du travail demeurent solides", selon Andrew Hunter de Capital Economics.

"Cela renforce aussi l'idée que la Fed est peu susceptible d'assouplir de nouveau sa politique monétaire", ajoute M. Hunter.

Le taux de chômage est, lui, tombé à 3,5% (-0,1 point), un plus bas en 50 ans.

La place new-yorkaise restait également attentive vendredi aux dernières nouvelles sur le front commercial sino-américain après des informations contrastées ayant fait osciller les principaux indices depuis le début de la semaine.

La Chine a envoyé un signe d'apaisement en annonçant qu'elle exempterait de droits de douane "certaines" importations de soja et de porc américains.

"L'annonce n'était pas détaillée, mais ce n'est pas surprenant étant donné que l'ambiguïté est une constante dans les pourparlers commerciaux", note Patrick O'Hare de Briefing.

"Néanmoins, étant donné que la décision de la Chine semble être une sorte de concession, elle est interprétée comme un développement positif", poursuit l'expert.

- Un accord "proche" -

Sur la chaîne CNBC, le conseiller économique de la Maison Blanche Larry Kudlow a de son côté assuré qu'un accord commercial avec Pékin était "proche", mais que Donald Trump était prêt à quitter les négociations si les Etats-Unis n'obtenaient pas ce qu'ils souhaitaient.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine progressait, s'établissant à 1,842% contre 1,810% la veille à la clôture.

Parmi les valeurs, Uber s'appréciait de 0,54%. Le géant de la réservation de voitures avec chauffeur a publié jeudi un rapport révélant que près de 6.000 agressions sexuelles avaient été rapportées par des utilisateurs ou des conducteurs de son service, ainsi que des tiers, aux Etats-Unis en 2017 et 2018.

L'entreprise a affirmé que ces incidents représentaient une proportion infime des courses tout en assurant mener des efforts pour lutter contre ce fléau.

Plusieurs entreprises du secteur de l'énergie progressaient après l'annonce par les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole de coupes supplémentaires dans leur production d'or noir: Chevron montait de 2,32%, Exxon Mobil de 1,87% et Occidental de 2,26%.

La chaîne de magasins de cosmétiques Ulta Beauty grimpait de 11,80% après avoir fait part de bénéfices supérieurs aux attentes lors de la publication de ses résultats trimestriels vendredi.

Le spécialiste des services de vidéo-conférence Zoom chutait lui de 9,36% après avoir fait état jeudi, après la clôture, d'un ralentissement dans la croissance de ses revenus.

  1. Nasdaq

Nobel de littérature: à Stockholm, Peter Handke rattrapé par la polémiqueRTL, Monde

"J'aime la littérature, pas les opinions": à Stockholm où il doit recevoir le prix Nobel, Peter Handke a été rattrapé par la polémique sur ses positions pro-Serbes pendant les guerres dans l'ex-Yougoslavie.

Lors de la traditionnelle conférence de presse des lauréats du prix de littérature avant les cérémonies du 10 décembre, l'écrivain autrichien s'est montré très agacé par la controverse, refusant de répondre sur le fond aux questions des médias.

"J'aime la littérature, pas les opinions", a-t-il dit à une journaliste qui lui demandait s'il avait changé d'opinion sur ce qui s'était passé dans les Balkans dans les années 1990. "J'abhorre les opinions", a-t-il insisté.

En anglais et dans une élocution heurtée, il a assuré avoir vainement tenté à plusieurs reprises de nouer un dialogue avec ses détracteurs et assuré vouloir faire un geste de "réconciliation".

"J'ai demandé à un ami en Bosnie-Herzégovine comment y parvenir, mais il m'a dit que pour le moment ce n'était pas possible. Je voulais rencontrer (...) deux mères seules ayant perdu leurs enfants à la guerre, une côté serbe, l'autre côté musulman, mais ce n'est pas possible", a-t-il déclaré.

Un journaliste du site d'investigation The Intercept lui a ensuite demandé pourquoi dans ses livres il ne prenait pas acte des travaux du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) qui a reconnu le génocide de Srebrenica pour lequel Ratko Mladic, chef militaire des Serbes de Bosnie, et Radovan Karadzic, son équivalent politique, ont été condamnés.

"Poursuivez vos questions, j'aime vos questions", a ironisé Peter Handke, avant de lire une lettre hostile qui lui a été récemment envoyée avec du papier hygiénique. "Je préfère une lettre anonyme avec du papier toilette à vos questions vides et ignorantes", a-t-il lancé, précisant qu'il avait également reçu de nombreux courriers de soutien.

La conférence de presse avait pourtant bien commencé, un chœur joyeux dans l'assistance ayant entonné un "Happy birthday" en l'honneur de l'écrivain nobélisé qui fêtait ses 77 ans ce vendredi.

En 1996, un an après la fin des conflits en Bosnie et en Croatie, Peter Handke avait publié un pamphlet, "Justice pour la Serbie", qui avait suscité la polémique.

L'auteur, qui réside près de Paris, avait condamné en 1999 les bombardements occidentaux sur la Serbie, menés pour forcer Slobodan Milosevic, homme fort de Belgrade durant toute cette période, à retirer ses troupes du Kosovo.

Et il s'était rendu en 2006 aux funérailles de Milosevic, décédé avant d'entendre son verdict pour crimes de guerre devant la justice internationale.

- Tempête à l'Académie -

Depuis l'annonce du prix début octobre, l'Académie suédoise qui décerne le Nobel est elle également au cœur de la tempête.

Vendredi, quelques heures avant la conférence de presse de Peter Handke, un éminent académicien, Peter Englund, a fait savoir qu'il n'assisterait pas à la cérémonie de remise du prix.

"Je ne participerai pas à la semaine Nobel cette année. Célébrer le prix Nobel de Peter Handke serait pure hypocrisie de ma part", a écrit Peter Englund, historien et écrivain, au quotidien Dagens Nyheter,

Secrétaire perpétuel de l'Académie suédoise entre 2009 et 2015, Peter Englund a couvert les conflits des années 1990 dans les Balkans pour des journaux suédois.

Deux membres (non académiciens) du comité Nobel ont par ailleurs annoncé lundi leur démission.

Kristoffer Leandoer a indiqué qu'il n'avait pas "la patience" de suivre les réformes internes lancées par l'académie après le scandale d'agressions sexuelles qui l'a faite imploser en 2017.

Gun-Britt Sundström a pour sa part invoqué, entre autres motifs, l'attribution du Nobel à Peter Handke.

Alors qu'elle se dit "heureuse" d'avoir participé à la désignation de la poétesse polonaise Olga Tokarczuk pour le prix 2018, elle se dit en revanche opposée au sacre de l'écrivain autrichien pour l'édition 2019.

"Le choix du lauréat 2019 ne s'est pas limité à récompenser une œuvre littéraire mais a également été interprété, tant au sein qu'en dehors de l'académie, comme une prise de position qui place la littérature au-dessus de la +politique+", a-t-elle écrit au journal Dagens Nyheter.

"Cette idéologie n'est pas la mienne", a-t-elle ajouté.

Le Vatican inaugure sa crèche et son sapin de Noël sur la Place Saint-Pierre (vidéo)RTL, Monde

Le pape avait au préalable reçu des délégations des localités donatrices du nord de l'Italie, frappées en octobre et en novembre 2018 par de violentes tempêtes qui avaient déraciné des centaines d'arbres dont des épicéas rouges, le bois de prédilection des violons Stradivarius.

Une quarantaine d'épicéas seront replantés dans la zone d'où provient l'arbre de Noël du Vatican, un effort de reforestation salué par le pape.

La crèche est "une façon authentique de communiquer l'Evangile, dans un monde qui parfois semble avoir peur de se souvenir de ce qu'est véritablement Noël et annule les signes chrétiens pour maintenir seulement ceux d'un imaginaire banal, commercial", a commenté le pape.

L'épicéa rouge de 70 centimètres de diamètre offert au pape provient précisément du haut plateau de Asiago, dans la région de la Vénétie (nord-est de l'Italie).

La crèche géante - entièrement réalisée en bois avec une vingtaine de santons à taille humaine et un paysage intégrant quelques troncs venant des zones dévastées - est arrivée du village de Scurelle, dans la province autonome de Trente, encore plus au nord.

Le sapin et la crèche resteront exposés jusqu'au dimanche 12 janvier.

Dimanche dernier, le pape François s'était rendu dans la commune italienne de Greccio (au nord-ouest de Rome), où selon la tradition chrétienne Saint François d'Assise installa pour la première fois en 1223 une reproduction vivante de la Nativité.

A cette occasion, le souverain pontife a publié une "lettre apostolique" soutenant la tradition de la crèche de Noël au sein des familles. Tout comme "la coutume de l'installer sur les lieux de travail, dans les écoles, les hôpitaux, les prisons, sur les places publiques", une question qui fait polémique depuis quelques années dans certains pays laïcs comme la France.

"C'est vraiment un exercice d'imagination créative, qui utilise les matériaux les plus variés pour créer de petits chefs-d'oeuvre de beauté", a plaidé le pape en saluant une tradition "populaire".

"Je souhaite que cette pratique ne se perde pas; mais au contraire, j'espère que là où elle est tombée en désuétude, elle puisse être redécouverte et revitalisée", a écrit François dans sa lettre.

Deux ans après, la ferveur est intacte sur la tombe de Johnny Hallyday à Saint-BarthRTL, Monde

Le petit groupe grossit à mesure que le soleil descend sur Saint-Barthélemy. Au cimetière de Lorient, une cinquantaine de personnes attendent, vêtues de blanc ou de T-shirts à l'effigie de leur idole. Deux ans jour pour jour après la mort de Johnny Hallyday, sa veuve doit arriver d'un moment à l'autre pour se recueillir sur sa tombe.

Le rockeur, décédé d'un cancer à l'âge de 74 ans, repose depuis le 11 décembre 2017 dans cette petite île des Antilles qu'il aimait tant et où il avait fait bâtir une villa en 2008.

On est à des milliers de kilomètres de la métropole, mais cela n'a pas découragé ses fans les plus endurcis. Parmi eux, deux sœurs ch'tis, Nathalie Bommelaere et Nelly Fossaert, venues spécialement de l'Ain et du Gard. "Ça fait un an et demi qu'on économise pour ce voyage", indique Nathalie, qui s'est fait une manucure spéciale Johnny Hallyday pour l'occasion, en faisant une pause sous l'ombre d'un flamboyant.

En voyant la tombe couverte de coquillages et galets signés par les pèlerins, elle n'a pas pu retenir ses larmes. "Johnny, c'est toute notre jeunesse", explique Nelly. Elles s'attendent à pleurer de nouveau à l'arrivée de Laeticia Hallyday, pour la veillée.

Le choix de Johnny de se faire inhumer si loin de ses fans en avait déçu beaucoup, il y a deux ans. En premier lieu ses plus grands enfants, David Hallyday et Laura Smet, entrés dans un conflit d'héritage avec la veuve Laeticia.

"C'est une île paradisiaque, il est très bien ici. A Paris, ça n'aurait pas été pareil, sa tombe aurait peut-être été dégradée", estime au contraire Joëlle Meline, 65 ans, venue déposer une plaque de marbre avec les noms de sa famille sur la sépulture.

Outre le recueillement sur la tombe du chanteur, les fans partagent un moment ensemble, liés par une ferveur commune. Chacun y va de son anecdote. Joëlle sort de son sac à main un objet qui ne la quitte jamais: un petit médiator noir avec lequel Johnny Hallyday a gratté ses cordes à Dijon, en 2013.

- "Il m'apaise" -

Ce voyage lui a été offert par sa nièce Alexandra. "Un magnifique cadeau ! C'était la première fois que je prenais l'avion. Mon mari a la phobie, il est resté à la maison. Moi, j'ai surmonté ma peur pour venir", raconte cette Franc-Comtoise.

Sur son épaule est tatoué le portrait de Johnny, et sur son avant-bras, son nom. "J'ai fait le tatouage parce qu'en 2009, je suis tombée malade. Et lui aussi. Je me suis dit si on part, on part ensemble."

Le rockeur a pris une telle place dans la vie de Joëlle que sa maison est un véritable musée, remplie d'objets à son effigie et de 2.800 disques vinyles. "Quand il est mort, c'était l'apocalypse. Mon fils m'a envoyé un message +sincères condoléances maman+. Je ne peux pas aller me coucher sans regarder une vidéo ou une photo. Il m'apaise."

Jeudi soir, elle a rencontré sur la tombe Laeticia Hallyday et ses filles. "Il y avait 300 ou 400 bougies, j'ai trouvé Laeticia et les enfants très émouvants", renchérit Richard Chochoy, 62 ans, venu des Hauts-de-France pour dix jours. "Je lui ai dit que ses filles étaient belles. Nous avons chanté quelques chansons. En 52 ans de fidélité à Johnny, j'ai mémorisé 900 chansons. C'est énorme !", poursuit ce fan.

Sur cet île prisée par la jet-set et les grands fortunes, il vient plusieurs fois par jour au cimetière de Lorient, en stop, de préférence quand il n'y a pas trop de monde, pour se recueillir tranquillement. "Je suis venu pour faire mon deuil. Je suis étonné du bon accueil qu'on reçoit à Saint-Barth, dit-il. Je craignais qu'on soit rejetés, parce qu'on est quand même le peuple."

Mondial de hand: les Françaises tombent de leur piédestalRTL, Monde

Dominatrices depuis deux ans, les handballeuses françaises sont tombées de leur piédestal au Mondial où elles ont abandonné leur titre dès le premier tour après une nouvelle défaite contre le Danemark, 20 à 18, vendredi à Kumamoto, au Japon.

"C'est une bonne claque", a reconnu l'entraîneur Olivier Krumbholz.

On savait qu'à quelques mois de l'objectif suprême, les Jeux olympiques, ce tournoi serait difficile à aborder mentalement. Ce n'est pas pour rien que dans l'histoire du handball une seule équipe a réussi à remporter le Mondial et les Jeux olympiques dans la foulée (la Norvège en 2011 et 2012). Mais de là à imaginer une telle déroute...

C'est la pire performance de la France dans un Mondial depuis qu'elle est devenue une grande puissance de ce sport, avec sa finale en 1999. C'est aussi la fin d'une série inédite de quatre médailles d'affilée: argent aux J0-2016, bronze à l'Euro-2016 et or au Mondial-2017 et à l'Euro-2018.

- "Atterrissage difficile" -

"L'atterrissage va être difficile. C'est la première fois qu'on va jouer la Coupe du président", a reconnu Allison Pineau, l'une des anciennes du groupe, parlant des deux matchs de classement à venir pour les places de 13e à 24e.

Les Bleues s'étaient mises dans la difficulté d'entrée en perdant contre toute attente face à la Corée du Sud (29-27), puis en concédant un match nul contre le Brésil (19-19), deux équipes qui ne font pas partie des grands candidats au podium.

Le sursaut de mercredi contre l'Allemagne (27-25) a entretenu l'espoir d'un sauvetage, mais il n'a pas été confirmé contre les Danoises, une équipe que la France a pourtant l'habitude de battre aussi, comme l'an passé à l'Euro.

Mais les Scandinaves étaient surmotivées parce qu'en cas de défaite, elles auraient non seulement quitté le Mondial mais aussi tiré un trait sur leurs espoirs de participer aux Jeux. Les Bleus, elles, sont qualifiées pour Tokyo depuis leur titre à l'Euro-2018.

Comme lors des matchs précédents, les Françaises ont été catastrophiques au tir (12 buts sur 37 tentatives dans le champ) à l'image d'Estelle Nzé-Minko (0 sur 3), qui avait été la meilleure Française à l'Euro-2018, mais aussi de la jeune Orlane Kanor (2/6) ou de Grâce Zaadi (2/6).

- Se tourner vers Tokyo -

"On avait réglé ce problème du tir dans les deux dernières compétitions avec des joueuses qui avaient des stats exceptionnelles, mais là, on redérape", s'est désolé Krumbholz.

Les Françaises, qui pouvaient se contenter d'un résultat nul pour se hisser in extremis au tour principal, ont couru sans cesse après le score et ne sont jamais parvenues à passer devant. Pourtant les Danoises, à peine moins maladroites qu'elles, n'ont pas fait non plus un grand match, à l'exception de la gardienne de Brest Sandra Toft (15 arrêts).

Tombée dans le groupe le plus relevé, l'équipe de France a souffert de l'absence de sa capitaine Siraba Dembélé (maternité) et de celle de la deuxième gardienne Laura Glauser, blessée au genou cet automne, qui a laissé à Amandine Leynaud l'entière responsabilité de la cage, assumée d'ailleurs avec talent. "C'est la seule à sauver dans ce Mondial", a dit la pivot Béatrice Edwige.

Aussi cuisant soit-il, cet échec ne remet nullement en cause l'objectif des Françaises d'être championnes olympiques pour la première fois l'été prochain. A condition que "tout le monde se remette en cause!", a prévenu Krumbholz, qui envisage "des formes de renouveau dans le jeu ou dans les joueuses".

Personne frappée au sol par des policiers jeudi: une enquête judiciaire ouverte à ParisRTL, Monde

Une enquête judiciaire a été ouverte après la diffusion d'une vidéo montrant une personne au sol frappée par deux policiers, jeudi lors de la manifestation parisienne contre la réforme des retraites, a-t-on appris vendredi du parquet de Paris.

Cette vidéo d'un photo-reporter indépendant a été mise en ligne jeudi soir après avoir été filmée boulevard de Magenta, non loin de la place de la République. Elle montre une personne qui reçoit des coups de pied et de matraques de deux membres des forces de l'ordre, alors qu'elle se trouve au sol. Les policiers partent ensuite sans procéder à son arrestation.

L'enquête, ouverte pour "violences par personnes dépositaires de l'autorité publique", a été confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), a précisé le parquet, confirmant une information de Libération.

La manifestation parisienne a rassemblé jeudi quelque 65.000 personnes selon les chiffres du ministère de l'Intérieur (250.000 selon la CGT). Elle a été émaillée d'incidents, dont une remorque de chantier retournée et incendiée et plusieurs vitrines brisées.

mch/bl/al/or

Les mères de lycéens arrêtés voici un an à Mantes-la-Jolie vent debout contre l'"humiliation"RTL, Monde

Il y a tout juste un an, l'image de lycéens arrêtés à Mantes-la-Jolie, à genoux mains sur la tête par la police, avait provoqué un tollé. Ayant vécu cela comme "une humiliation", des mères réclament justice, appelant à une marche dimanche à Paris.

Le 6 décembre 2018 au matin, la tension est palpable aux abords de deux lycées de cette ville populaire des Yvelines, après trois jours de heurts et de dégradations en marge du mouvement de protestation lycéen.

Des groupes de jeunes mettent le feu à des poubelles; deux voitures partent en fumée. La police tente de les disperser à coup de LBD et de tirs de gaz lacrymogènes.

Soudain, une charge policière. Un groupe volatil de jeunes gens, élèves sortant de cours et fauteurs de troubles mêlés, est regroupé devant le lycée Saint-Exupéry.

L'image va faire le tour des réseaux sociaux: 151 jeunes, âgés de 12 à 21 ans, à genoux, tête baissée, mains sur la tête, dans un jardin privé et l'arrière-cour d'une association, tenus en respect par des policiers avant d'être dispatchés dans des commissariats.

Une vidéo tournée par un policier avec le commentaire "voilà une classe qui se tient sage", diffusée quelques heures plus tard, achève d'attiser la polémique.

Le fils de Myriam (elle se présente sous son seul prénom) est "resté agenouillé pendant trois heures et demie" avant de passer dans trois commissariats différents puis d'être finalement interrogé. Mais "sans avocat ni être filmé, ce qui annule la procédure normalement", relève la mère de l'adolescent, 16 ans aujourd'hui, qui n'a finalement pas été poursuivi.

"Les gens, quand ils voient les enfants à genoux, ils voient des jeunes de banlieue qui ont cassé. Et quand vous leur dites que ce n'est pas vrai, qu'ils sont ressortis avec des rappels à la loi pour plus de 90% des enfants, ils disent +oui, mais il y a forcément quelque chose qui ne va pas+", peste Myriam.

- "Zizanie" -

Soad Dahoumane, mère d'un lycéen, affirme que "la grosse majorité" sortait du lycée pour déjeuner, comme son fils. "C'est une minorité qui a foutu la zizanie devant le lycée et en fait, tout le monde a pris!".

Sollicitée par l'AFP, la direction de la police des Yvelines n'a pas souhaité s'exprimer, mais le syndicat Unsa Police a tenu à rappeler que "cela faisait plusieurs jours que de nombreux jeunes présents devant les établissements scolaires mettaient en danger leur intégrité physique et celle des habitants".

Pour le syndicat, l'intervention était "nécessaire": "en face de 150 jeunes", les forces de l'ordre ont "figé la situation", pas pour "faire un exemple" mais pour pouvoir ultérieurement "déterminer le degré d'implication de chacun".

La méthode employée choque toujours Yessa Belkhodja, porte-parole du Collectif de défense des jeunes du Mantois, créé au lendemain des interpellations: la position à genoux a été "vécue comme une posture d'humiliation".

Plusieurs familles ont porté plainte pour violences policières, emboîtant le pas au syndicat lycéen UNL, mais l'enquête préliminaire de la police des polices a débouché sur un non-lieu.

L'UNL et le collectif ont décidé de redéposer plainte avec constitution de parties civiles, pour obtenir l'ouverture d'une instruction.

"Trois jeunes seulement ont été auditionnés" par le parquet de Nanterre (où a été dépaysé le dossier à la demande des plaignants), déplore Me Arié Alimi, l'un de leurs avocats. Il demandera, dès qu'un juge d'instruction sera nommé, à ce que l'ensemble des interpellés soient entendus.

Parallèlement, soutenu par quelque 70 partis politiques, syndicats et associations, le collectif appelle à marcher dimanche à Paris du quartier Barbès à la place de la République "contre l'arbitraire policier" et "pour la justice et la dignité".

Une enquête administrative a conclu à l'absence de "comportements déviants de la part des policiers".

L'auteur de la vidéo a été sanctionné administrativement et une action disciplinaire a été sollicitée. Une enquête du Défenseur des droits est toujours en cours.

Taxe numérique: Paris juge "inacceptable" la proposition américaine à l'OCDERTL, Monde

La proposition américaine d'une "solution optionnelle" pour la taxation du numérique est "inacceptable", a tranché vendredi le ministre français des Finances Bruno Le Maire, appelant les États-Unis, qui menacent Paris de sanctions douanières, à reprendre "de bonne foi" les discussions à l'OCDE.

Dans une lettre adressée jeudi à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a réitéré son soutien aux négociations en cours pour aboutir à un accord mondial d'ici juin sur la taxation des entreprises numériques.

Mais il a aussi avancé une proposition fondée sur le "safe harbor regime" ("solution de repli"). Selon une source proche des négociations, l'expression cache un principe "d'optionalité" permettant aux multinationales de choisir entre le système actuellement en vigueur ou celui qui serait conclu au terme des débats à l'OCDE.

"La proposition américaine d'avoir une solution optionnelle, où les entreprises choisiraient librement oui ou non d'être taxées, très franchement je n'y crois pas trop (...) une solution optionnelle, évidemment, ne serait pas acceptable ni par la France ni par ses partenaires de l'OCDE", a réagi vendredi Bruno Le Maire.

"Je n'ai pas vu beaucoup d'entreprises qui acceptent librement d'être taxées; on peut toujours compter sur la philanthropie de chacun, mais je ne suis pas sûr qu'en matière de finances publiques, ça mène très loin", a poursuivi le ministre, inaugurant à Bercy un forum des industries de la mode.

Le projet de texte à l'OCDE "doit être évidemment contraignant pour toutes les entreprises", a-t-il insisté, appelant les États-Unis "reprendre le fil de la négociation (...) de bonne foi, pas sur une base optionnelle, mais sur une base contraignante pour tous les États qui signeraient cet accord".

Ces négociations internationales se compliquent pour cause de durcissement entre Paris et Washington, les États-Unis dénonçant l'instauration en France d'une taxe nationale sur les géants du numérique.

En représailles, l'administration Trump a menacé lundi de surtaxer "jusqu'à 100%" l'équivalent de 2,4 milliards de dollars de produits français, dont des champagnes, fromages, cosmétiques et articles de maroquinerie.

"Il est regrettable que ces guerres commerciales amènent aujourd'hui nos amis et alliés américains (...) à s'attaquer directement aux produits qui symbolisent notre culture française", a observé M. Le Maire, assurant que la taxation française "n'est pas discriminatoire".

Le ministre français a assuré avoir obtenu "le plein soutien" du commissaire européen au Commerce Phil Hogan pour "travailler à toutes les options de ripostes possibles" au cas où les sanctions américaines se concrétiseraient.

Dans un entretien à l'agence Bloomberg, publié vendredi, Phil Hogan a indiqué qu'il se rendrait en janvier aux États-Unis pour discuter avec Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce, des menaces de sanctions douanières de Washington contre la France.

"Nous examinons toutes les possibilités, mais nous préférons un arrangement négocié (...) Je me rendrai aux États-Unis en janvier pour rencontrer" M. Lighthizer "afin d'explorer les façons possibles de parvenir un accord plutôt que d'engager la confrontation", a souligné M. Hogan.

ACTUALITES MONDE (7) : Le Soir, monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
L’accusation veut augmenter la caution de Harvey Weinstein et affirme qu’il peut fuirLe Soir, monde
Harvey Weinstein est pour le moment en liberté conditionnelle.
«Les commanditaires du meurtre de ma mère sont toujours en liberté»Le Soir, monde
Dans un climat de tension et de division sur l’île, activistes et proches de la journaliste assassinée se mobilisent pour poursuivre son combat contre la corruption. Une nouvelle manifestation est prévue dimanche.
La Bosnie promet la fermeture prochaine d’un camp controverséLe Soir, monde
Une centaine de migrants vivent dans des conditions désastreuses. La chute des températures aggrave la situation.
Fusillade sur une base en Floride: au moins trois personnes tuées dont le tireurLe Soir, monde
Le nombre de personnes blessées est encore inconnu.
Cinquante ans après, Adorno explique aux Allemands comment lutter contre l’extrême droiteLe Soir, monde
Le philosophe allemand est devenu l’icône de la lutte contre l’extrême droite un demi-siècle après son allocution à l’université de Vienne. La publication de son discours est un best-seller et montre à quel point les Allemands sont désorientés pour répondre aux arguments de l’extrême droite.
La journaliste maltaise assassinée vivait dans la peurLe Soir, monde
«Ma mère avait peur pour sa sécurité», a déclaré lors de l’audition de vendredi Matthew Caruana Galizia, l’aîné des trois fils de la journaliste.
Edouard Philippe sur la grève générale en France: «Inacceptable de changer les règles en cours de partie»Le Soir, monde
Le Premier ministre français s’est exprimé au lendemain de la première journée de grève générale, paralysant la France.
Enfant jeté du Tate Modern de Londres: le suspect plaide coupableLe Soir, monde
L’adolescent britannique est accusé d’avoir jeté un garçon français de six ans du haut du musée Tate Modern de Londres, le blessant grièvement.
La Ciudad Nuclear, rêve nucléaire avorté de CastroLe Soir, monde
Les autorités cubaines ont construit dans les années 1980 une centrale sur le modèle de Tchernobyl. Le réacteur n’a jamais été mis en service. Les Cubains ont bâti une ville pour loger les ingénieurs et techniciens. Ciudad Nuclear compte encore 5.000habitants.
Royaume-Uni: l’opposition travailliste pointe les «mensonges» de Boris Johnson sur le BrexitLe Soir, monde
Selon le Labour, l’accord de Boris Johnson sera «désastreux pour les entreprises et l’emploi à travers tout le Royaume-Uni.»