[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone



137 sources différentes

21/10/2021 - ACTUALITES MONDE : 7 sources

1 - DH, Monde
2 - L'Avenir.net, Monde
3 - La Libre, Monde
4 - Le Soir, Monde
5 - RTBF, Monde
6 - RTL, Monde
7 - Le Soir, monde


ACTUALITES INTERNATIONALES (1) : DH, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Mort mystérieuse de Gabby Petito: des "restes humains" et des effets personnels appartenant à Brian Laundrie retrouvés dans un parc (Mise à jour)DH, Monde
La police a annoncé ce mercredi soir que des restes humains avaient été découverts.
Pandora Papers: le président équatorien refuse de témoignerDH, Monde
Le président équatorien Guillermo Lasso, cité dans les Pandora papers, a refusé de témoigner mercredi devant une commission parlementaire chargée d'enquêter sur cette affaire.
Un petit garçon se présente devant le pape François et tente d’attraper sa calotte (vidéo)DH, Monde
Un petit garçon s'est présenté mercredi, à l'improviste, devant le pape François, au cours de son audience générale hebdomadaire au Vatican, cherchant à prendre sa calotte, avant de s’asseoir à sa droite sur une chaise libérée par un cardinal.
Forcé à témoigner à un procès, l'ancien président Sarkozy joue l'apaisementDH, Monde
L'ancien président français Nicolas Sarkozy a joué l'apaisement mercredi, au lendemain de sa convocation comme témoin au procès des sondages de l'Elysée, expliquant que les forces de l'ordre n'avaient "pas besoin" d'intervenir pour le faire témoigner.
Le tireur du lycée de Parkland en Floride qui a fait 17 morts plaide coupable: "Je suis vraiment désolé"DH, Monde
Nikolas Cruz, auteur d'une tuerie dans un lycée en Floride en 2018, s'est excusé mercredi face aux familles de ses victimes massées dans un tribunal près de Miami, après avoir plaidé coupable de ses 17 meurtres commis avec un fusil d'assaut.
Un homme décapité dans le Vaucluse: la piste terroriste non privilégiéeDH, Monde
Un homme a été retrouvé décapité et éviscéré chez lui mercredi à Bollène, dans le Vaucluse, a-t-on appris auprès des gendarmes, une source proche de l'enquête précisant que la piste terroriste n'était "absolument pas privilégiée" à ce stade.
Une femme violée dans un train devant des passagers aux Etats-Unis: personne n'a aidé et certains auraient même filmé la scèneDH, Monde
Personne n’a bougé le petit doigt.
Furieuse, cette maman hurle sur des manifestantes et commence à leur rouler dessus (vidéo)DH, Monde
Les images font le tour des réseaux sociaux.
Nouveau record pour le Bitcoin qui s'envole !DH, Monde
Le cours du bitcoin s'envolait mercredi à un nouveau plus haut, à plus de 66.000 dollars, porté par le lancement d'un produit financier à Wall Street lié à la cryptomonnaie, étape historique pour sa démocratisation.
Susan gagne deux fois à la loterie le même jour et devient multimillionnaireDH, Monde
Susan se souviendra très longtemps de ce jour mémorable.
Le prix Sakharov du Parlement européen décerné à l'opposant russe Alexeï NavalnyDH, Monde
Le Parlement européen a décerné mercredi le prix Sakharov 2021 de défense des droits de l'Homme et de la liberté de pensée à l'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny, a appris l'AFP de plusieurs sources parlementaires.
Poutine décrète une semaine de congés payés en Russie pour enrayer l'essor du Covid-19DH, Monde
Le président Vladimir Poutine a ordonné mercredi une grosse semaine chômée début novembre en Russie et imploré les nombreux récalcitrants de se faire vacciner pour tenter de circonscrire une flambée épidémique de Covid-19 hors de contrôle.
Covid-19: les Etats-Unis "prêts" à vacciner les enfants de 5 à 11 ans dès le mois prochainDH, Monde
La Maison Blanche a dévoilé mercredi son plan pour commencer dès le mois prochain la vaccination contre le Covid-19 de 28 millions d'enfants américains âgés de 5 à 11 ans avec le remède de Pfizer, une fois l'autorisation donnée par les autorités sanitaires.
Quand Eric Zemmour s'amuse à tirer sur la presse: les images polémiquesDH, Monde
Le polémiste a eu un comportement qui n'a pas plu à tout le monde.
"Ma fille de 4 ans raconte des choses extrêmement choquantes" : que sait-on de cet appel d’une mère à la brigade des mineurs ?DH, Monde
Un enregistrement, publié par Karl Zéro sur les réseaux sociaux, illustre une mauvaise prise en charge par la brigade des mineurs, en France. La préfecture de police de Paris indique qu’une saisine administrative de l’IGPN a été demandée.
La reine Elizabeth II accepte "à contrecoeur" de se reposer sur avis médicalDH, Monde
La reine Elizabeth II, 95 ans, a accepté "à contrecoeur" le conseil de ses médecins de se reposer pour quelques jours, la contraignant à annuler une visite en Irlande du Nord, a annoncé mercredi le palais de Buckingham.
Poutine n'ira pas à la conférence mondiale sur le climat COP 26DH, Monde
La nouvelle vient d'être annoncée.
Une influenceuse chinoise de 25 ans met fin à ses jours en direct sur les réseaux sociauxDH, Monde
Elle a ingurgité des pesticides.
Plus de cent morts en Inde et au Népal dans des inondations et glissements de terrain (Mise à jour)DH, Monde
Plus de 100 personnes sont mortes après plusieurs jours d'inondations massives et de glissements de terrain dévastateurs qui ont emporté des routes et des maisons en Inde et au Népal, ont annoncé mercredi les autorités, et des dizaines d'autres sont portées disparues.
Syrie: 14 morts dans un attentat à la bombe visant un bus militaire à DamasDH, Monde
Photo d'illustrationAu moins 14 personnes ont été tuées mercredi dans un attentat à la bombe visant un bus militaire à Damas, la plus importante attaque du genre dans la capitale syrienne depuis des années, a rapporté l'agence de presse officielle SANA.
Coronavirus dans le monde: le Royaume-Uni surveille un sous-variant du Delta, près de 5 millions de morts dans le monde (Mise à jour)DH, Monde
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.
Eruption d'un volcan au Japon (VIDEO)DH, Monde
Le mont Aso, l'un des volcans les plus actifs du Japon, est entré en éruption mercredi, projetant des cendres à 3.500 mètres d'altitude et faisant s'éloigner en toute hâte des randonneurs de ce site touristique du Sud-Ouest de l'archipel nippon.
Le Mexique accuse l'OMS de "négligence" pour ne pas approuver Spoutnik: "Un goulet d'étranglement"DH, Monde
Le président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, a accusé mardi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de "négligence" pour son refus d'approuver le vaccin russe Spoutnik V et un sérum chinois. M. Lopez Obrador a comparé l'OMS à un "goulet d'étranglement". "Cela fait longtemps qu'ils sont là-dessus (...), je dirais que c'est plutôt de la négligence", a-t-il reproché.
Assaut du Capitole: des élus américains recommandent des poursuites contre Steve Bannon proche allié de TrumpDH, Monde
Une commission d'enquête parlementaire américaine s'est prononcée mardi en faveur de poursuites judiciaires pour "entrave au travail du Congrès" contre Steve Bannon, un ancien conseiller de Donald Trump qui refuse de participer aux investigations sur l'assaut contre le Capitole.
Bolsonaro va être lourdement incriminé pour l'hécatombe causée par le coronavirus au BrésilDH, Monde
Une Commission d'enquête parlementaire (CPI) du Sénat brésilien va demander mercredi l'inculpation du président Jair Bolsonaro pour une série de crimes "intentionnels" lors de la pandémie de Covid-19 qui a fait plus de 600.000 morts dans son pays.
Un avion civil s'écrase au Texas, les 21 passagers rescapés (VIDEO) (Mise à jour)DH, Monde
Un avion transportant 21 personnes s'est écrasé mardi au décollage près de Houston, au Texas, tous les passagers et membres d'équipage parvenant à s'extraire de l'appareil avant que celui-ci ne prenne feu, ont rapporté les pompiers et les autorités locales.
Coronavirus : le Royaume-Uni enregistre son plus grand nombre de décès en six moisDH, Monde
Le nombre de décès quotidiens dus au coronavirus au Royaume-Uni a atteint lundi son plus haut niveau depuis six mois, indiquent mardi les autorités sanitaires du pays.
Trump fustige Colin Powell : "Il a fait plein d'erreurs mais bon, qu'il repose en paix !"DH, Monde
Le 45ème président des Etats-Unis a réagi au décès de Colin Powell, à sa manière.
Près de 2 000 habitants se retrouvent sans connexion internet à cause de rats: "Nous ne savons pas combien de temps ça va durer"DH, Monde
Près de 2 000 habitants de Torridge, en Angleterre, sont actuellement sans accès à Internet.
Éruption volcanique à La Palma : un mois de lave, 7.000 personnes évacuées et 2.000 bâtiments détruits (Mise à jour)DH, Monde
Les autorités de l'île espagnole de La Palma ont demandé aux 7.000 résidents de la ville d'El Paso de rester à leur domicile en raison de la faible qualité de l'air.
Des médecins recadrent Éric Zemmour après ses propos sur l'hôpital: "Ce n’est évidemment pas vrai et vous le savez"DH, Monde
Les propos de Éric Zemmour ont fait bondir de nombreux médecins sur les réseaux sociaux.
Cary donne naissance à un bébé de 6 kilos et bat le record de l’hôpital: "Je n'ai jamais vu un bébé aussi gros!"DH, Monde
Le 4 octobre dernier, Cary Patonai, une Américaine qui vit en Arizona, a donné naissance à un petit garçon de 6 kg. Un événement rarissime a fait le tour du monde.
Jeff Bezos est soupçonné d'avoir menti sous serment lors d'une audition à la ChambreDH, Monde
Jeff Bezos alors PDG d'Amazon s'exprimait par vidéoconférence le 29 juillet 2020, lors d'une audience de la sous-commission du droit antitrust, commercial et administratif, au Capitole à Washington.L'ex-patron d'Amazon est soupçonné d'avoir menti au Congrès américain lorsqu'il a déclaré que la société n'utilisait pas les données de vendeurs tiers pour développer ses propres produits.
Geneviève de Fontenay réagit aux accusations d'une association féministe sur le concours Miss France: "Je n'ai pas eu l'impression que ce concours desservait la femme"DH, Monde
Jugé "sexiste", le concours Miss France a été attaqué en justice par l'association "Osez le féminisme" ainsi que par trois femmes car il violait le droit du travail. Geneviève de Fontenay, invitée en direct sur CNews, a réagi à la polémique.
Pas de pass sanitaire exigé pour skier en Suisse cet hiverDH, Monde
L'Association des remontées mécaniques en Suisse ne prévoit pas d'exiger un pass sanitaire pour permettre aux skieurs d'accéder aux pistes.
Procès des sondages de l'Elysée: Sarkozy forcé de témoigner devant le tribunalDH, Monde
Le tribunal a ordonné mardi l'audition de l'ancien président Nicolas Sarkozy comme témoin au procès des sondages de l'Elysée, un dossier dans lequel il n'est pas poursuivi car couvert par son immunité présidentielle.
Elle avait tenté de fuir: une ex-secrétaire de camp nazi jugée en Allemagne à 96 ansDH, Monde
Le procès d'une ex-secrétaire de camp de concentration nazi âgée de 96 ans, qui avait brièvement pris la fuite le jour de l'ouverture de son procès en Allemagne avant d'être interpellée, a finalement débuté mardi en présence de l'accusée.
"Terrible et bouleversant": des rescapés du Bataclan partagent des photos inédites prises quelques minutes avant la tuerieDH, Monde
Alors que le procès est en cours, des survivants du Bataclan ont tenu à partager des clichés inédits du concert du 13 novembre 2015.
Une association féministe attaque le concours Miss France en justice: "Un impact négatif et rétrograde sur l'ensemble de la société"DH, Monde
Selon plusieurs médias français, l'association Osez le féminisme ainsi que trois femmes ont décidé d'attaquer en justice le concours Miss France. Ces dernières se seraient vues refuser leur participation car elles ne satisfaisaient pas aux critères exigés par les organisateurs.
L'inquiétude grandit quatre jours après la disparition de Cleo, une fillette de 4 ans, en AustralieDH, Monde
En Australie, l'inquiétude grandit quatre jours après la disparition de Cleo, une petite fille âgée de 4 ans. Les services de secours recherchent l'enfant à l'aide de drones et d'avions, et se disent "très inquiets" à son sujet.
Coup d'Etat en Birmanie : la junte militaire du Myanmar procède à la libération de 5.600 prisonniersDH, Monde
Selon des témoins sur place, plusieurs centaines de prisonniers ont déjà été libérés mardi matin et de nombreux autres devraient suivre dans le courant de la journée.
Le Royaume-Uni sous pression face à une nouvelle vague de coronavirus : "Ils sont le moteur de cette marée "DH, Monde
Malgré une campagne de vaccination menée tambour battant, le Royaume-Uni se trouve confronté à un nombre de contaminations au Covid-19 parmi les plus élevés en Europe et croissant. Cette situation questionne la politique sanitaire très libérale du gouvernement britannique.
Coronavirus dans le monde : la pandémie a donné lieu à des entraves "sans précédent" de la liberté d'expression, la Lettonie reconfine !DH, Monde
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde. Liberté d'expression entravée selon Amnesty De nombreux gouvernements à travers le monde ont profité de la ...
Trump a témoigné à New York dans une procédure en justice contre ses gardes du corpsDH, Monde
Donald Trump a témoigné lundi à New York dans une procédure judiciaire enclenchée par une plainte de militants qui accusent des gardes du corps de l'ancien président américain de les avoir violentés lors d'une manifestation en 2015, alors qu'il ...
La Corée du Nord a lancé un missile balistique, selon Séoul (Mise à jour)DH, Monde
La Corée du Nord, poursuivant une série de tests commencée il y a quelques semaines, a lancé un missile balistique, qui aurait été tiré par un sous-marin, a annoncé mardi l'armée sud-coréenne.
France: sauvetage de 213 migrants dans la Manche qui tentaient de rejoindre l'AngleterreDH, Monde
Deux cent treize migrants, qui tentaient de rejoindre l'Angleterre à bord d'embarcations de fortune, ont été secourus entre dimanche et lundi en France lors de plusieurs opérations au large du Nord et du Pas-de-Calais, a annoncé la préfecture maritime.
La police espagnole descend dans "la plus grande plantation de cannabis d'Europe"DH, Monde
La police espagnole a arrêté trois personnes lors d'une opération contre une ferme cultivant quelque 135.000 plants de cannabis, la plus importante de ce type en Europe, selon la Guardia Civil.
Allemagne: le rédacteur en chef de Bild limogé pour une liaison et un comportement "fautif"DH, Monde
Le groupe de presse Axel Springer a annoncé lundi avoir démis de ses fonctions le rédacteur en chef du tabloïd allemand Bild, Julian Reichelt, accusé de "comportement fautif" en lien avec une relation intime nouée au sein de la rédaction du journal le plus lu du pays.
Sous le choc, le Parlement britannique rend hommage au député tuéDH, Monde
Un "serviteur loyal" de ses administrés: Boris Johnson s'est joint lundi aux hommages émus rendus par le Parlement britannique au député David Amess, mortellement poignardé lors d'une permanence parlementaire, assurant que la démocratie l'emporterait.
Un couple divorce après avoir perdu un ticket de loterie gagnant de 3,5 millions d’euros: "Nous sommes heureux de ne pas avoir gagné"DH, Monde
Martyn et Kay Tott étaient ravis d'apprendre qu'ils avaient acheté le billet de loterie gagnant en 2001.

ACTUALITES INTERNATIONALES (2) : L'Avenir.net, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
VIDÉO| Dessine-moi une actu: «Est-ce que les aliens existent vraiment?» L'Avenir.net, Monde

Deux fois par mois, le JDE répond à des questions d’enfants dans une vidéo faite de dessins. Cette semaine, on vous parle d’espace et d’aliens.

Bertrand Cantat au cœur d’une nouvelle polémique: un théâtre parisien refuse de le déprogrammer L'Avenir.net, Monde

Le directeur du Théâtre de la Colline, à Paris, a refusé ce mardi de déprogrammer le chanteur français Bertrand Cantat, condamné pour le meurtre de sa compagne en 2003, et à qui il a demandé de composer la musique de son prochain spectacle.

Les États-Unis «prêts» à vacciner les enfants de 5 à 11 ans dès le mois prochain L'Avenir.net, Monde

La Maison Blanche a dévoilé son plan pour commencer dès le mois prochain la vaccination contre le Covid-19 de 28 millions d’enfants américains âgés de 5 à 11 ans avec le remède de Pfizer, une fois l’autorisation donnée par les autorités sanitaires.

PHOTOS & VIDÉO | Quand un garçon s’invite à la droite du pape, joue avec lui et obtient... sa calotte L'Avenir.net, Monde

Ce mercredi, l’audience générale hebdomadaire du Vatican a été gentiment perturbée par un garçon plein d’énergie.

À Dubaï, Cristiano Ronaldo porte le mauvais maillot au musée Madame Tussauds L'Avenir.net, Monde

La statue de cire de Cristiano Ronaldo au musée Madame Tussauds de Dubaï porte le maillot de la Juventus, son ancien club.

Une ado de 16 ans frappée à coups de ceinture et de cuillère pour avoir flirté L'Avenir.net, Monde

Une jeune fille de 16 ans a été maltraitée par sa famille parce qu’elle fréquentait un garçon, dans l’Isère.

L’opposant russe Alexeï Navalny reçoit le prix Sakharov du Parlement européen L'Avenir.net, Monde

Le Parlement européen a décidé de décerner son prix Sakharov 2021 pour la liberté de l’esprit à l’opposant russe Alexei Navalny, actuellement incarcéré en Russie.

Total a sciemment minimisé son rôle dans la menace du changement climatique, selon des scientifiques L'Avenir.net, Monde

Total avait connaissance des conséquences néfastes de ses activités pour le climat dès 1971, mais a ensuite entretenu le doute et cherché à contrecarrer les efforts pour limiter le recours aux énergies fossiles.

COP26: Poutine n’ira pas à la conférence mondiale sur le climat L'Avenir.net, Monde

Le président russe Vladimir Poutine n’ira pas à Glasgow pour la COP26, la conférence mondiale sur le climat, a annoncé mercredi le Kremlin tout en assurant que le dossier climatique restait une «priorité» pour la Russie.

Covid: nouveau record de décès en Russie, Poutine envisage des restrictions L'Avenir.net, Monde

La Russie a enregistré mercredi un nouveau record de décès liés au Covid-19 en 24 heures, en pleine flambée épidémique dévastatrice qui force le Kremlin à réfléchir à des mesures d’endiguement d’ampleur nationale.

Une pause hors du temps dans les Pouilles L'Avenir.net, Monde

Moins fréquentée que d’autres coins d’Italie, la région des Pouilles a pourtant tous les atouts recherchés pour des vacances ressourçantes.

PHOTOS & VIDÉO | Éruption spectaculaire du volcan Aso au Japon L'Avenir.net, Monde

Le mont Aso, l’un des volcans les plus actifs du Japon, est entré en éruption mercredi, projetant des cendres à 3.500 mètres d’altitude et faisant s’éloigner en toute hâte des randonneurs de ce site touristique du Sud-Ouest de l’archipel nippon.

Affaire de la sextape de Valbuena: début du procès, sans Benzema L'Avenir.net, Monde

Karim Benzema est-il coupable d’une tentative de chantage à la sextape sur Mathieu Valbuena?

Un rein de porc transplanté avec succès pour la première fois sur l’homme L'Avenir.net, Monde

Des chirurgiens de New York ont réussi à placer un rein d’un porc génétiquement modifié chez un patient humain, ont rapporté les médias américains. À première vue, l’organe transplanté fonctionnait normalement.

La fondation Gates investit 120 millions de dollars pour l’accès à la pilule anti-Covid L'Avenir.net, Monde

La fondation Bill et Melinda Gates a annoncé un investissement de jusqu’à 120 millions de dollars pour faciliter l’accès des pays pauvres à un traitement prometteur contre le Covid-19 sous forme de pilule.

ACTUALITES INTERNATIONALES (3) : La Libre, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Des explosions dans une base en Syrie utilisée par la coalition menée par les Etats-UnisLa Libre, Monde
Plusieurs explosions ont été entendues en provenance de la base d'al-Tanf utilisée par la coalition menée par les Etats-Unis près des frontières syriennes avec la Jordanie et l'Irak, a affirmé mercredi une ONG.
Mort mystérieuse de Gabby Petito: des "restes humains" et des effets personnels appartenant à Brian Laundrie retrouvés dans un parcLa Libre, Monde
La police a annoncé ce mercredi soir que des restes humains avaient été découverts.
"Acteur du changement", Navalny a été récompensé par le Parlement européen avec le prix SakharovLa Libre, Monde
L’opposant russe est le lauréat du prix décerné par le Parlement européen.
L’attentat de Damas porte la marque d’un État islamique recentré sur la SyrieLa Libre, Monde
Quatorze militaires ont été tués dans le centre de la capitale, dernière attaque en date contre l’armée et les milices loyales au régime.
Pandora Papers: le président équatorien refuse de témoignerLa Libre, Monde
Le président équatorien Guillermo Lasso, cité dans les Pandora papers, a refusé de témoigner mercredi devant une commission parlementaire chargée d'enquêter sur cette affaire.
Le gouvernement britannique rejette les appels à rétablir des restrictions contre le Covid-19La Libre, Monde
Le gouvernement britannique a rejeté mercredi les appels croissants à rétablir des restrictions anti-Covid tels le masque en intérieur face à l'envolée des contaminations, préférant en l'état miser sur la vaccination et de nouveaux traitements.
Moscou, Pékin et Téhéran appellent à travailler avec les talibans à la "stabilité régionale"La Libre, Monde
La Russie, la Chine et l'Iran ont appelé mercredi à travailler avec les talibans en Afghanistan pour assurer la "stabilité" de la région, tout en exhortant ces derniers à mettre en place des "politiques modérées".
"Nous ne sommes coupables de rien", dit Bolsonaro après les accusations sur sa gestion de la crise sanitaireLa Libre, Monde
Le président brésilien Jair Bolsonaro a réagi avec défiance mercredi aux lourdes accusations d'une commission d'enquête du Sénat (CPI) sur sa politique durant la pandémie qui a fait plus de 600.000 morts dans son pays, assurant qu'il n'était "coupable d'absolument rien".
Un petit garçon se présente devant le pape François et tente d’attraper sa calotte (vidéo)La Libre, Monde
Un petit garçon s'est présenté mercredi, à l'improviste, devant le pape François, au cours de son audience générale hebdomadaire au Vatican, cherchant à prendre sa calotte, avant de s’asseoir à sa droite sur une chaise libérée par un cardinal.
Nicolas Sarkozy forcé de témoigner au procès des sondages de l'Elysée : que peut-il se passer ?La Libre, Monde
L'ancien président français Nicolas Sarkozy a joué l'apaisement mercredi, au lendemain de sa convocation comme témoin au procès des sondages de l'Elysée, expliquant que les forces de l'ordre n'avaient "pas besoin" d'intervenir pour le faire témoigner.
Laurent Gbagbo reste "poursuivi par la justice ivoirienne", selon le gouvernementLa Libre, Monde
Le porte-parole du gouvernement ivoirien Amadou Coulibaly a indiqué mercredi que l'ancien président Laurent Gbagbo, acquitté par la justice internationale et de retour dans son pays où il a lancé un nouveau parti politique, restait "poursuivi par la justice ivoirienne".
Le Qatar affrète un vol pour évacuer des athlètes afghanes de KaboulLa Libre, Monde
Des dizaines d'athlètes afghans, dont plusieurs femmes, ont quitté mercredi leur pays à bord d'un avion effectuant la liaison Kaboul-Doha, dans le cadre d'une série d'évacuations organisées par le gouvernement qatarien en coopération avec la FIFA.
Condamnation du héros d'"Hotel Rwanda" à 25 ans de prison : les procureurs font appelLa Libre, Monde
Le parquet rwandais a annoncé mercredi avoir fait appel de la condamnation à 25 ans de prison Paul Rusesabagina, ancien hôtelier belgo-rwandais dont l'histoire a inspiré le film "Hotel Rwanda" et devenu un féroce critique du président Paul Kagame.
Biden revoit en baisse ses projets de dépenses pour rallier son partiLa Libre, Monde
Joe Biden va se rendre mercredi à Scranton, sa ville natale de Pennsylvanie, où il fera la promotion de ses plans d'investissements dont les montants ont été revus en nette baisse pour tenter de rassembler toutes les franges du parti démocrate.
Le tireur du lycée de Parkland en Floride se dit "vraiment désolé" et plaide coupable de ses 17 meurtresLa Libre, Monde
Nikolas Cruz, auteur d'une tuerie dans un lycée de Floride en 2018, s'est excusé mercredi face aux familles de ses victimes massées dans un tribunal de Miami, après avoir plaidé coupable de ses 17 meurtres commis avec un fusil d'assaut.
Coronavirus au Brésil: des sénateurs demandent l'inculpation de Bolsonaro pour dix crimes, dont "crime contre l'humanité"La Libre, Monde
Une Commission d'enquête parlementaire (CPI) du Sénat brésilien a demandé mercredi l'inculpation du président Jair Bolsonaro pour 10 crimes "intentionnels" lors de la pandémie de Covid-19, dont celui de "crime contre l'humanité".
Le prix Sakharov du Parlement européen décerné à l'opposant russe Alexeï NavalnyLa Libre, Monde
Le Parlement européen a décerné mercredi le prix Sakharov 2021 de défense des droits de l'Homme et de la liberté de pensée à l'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny, a appris l'AFP de plusieurs sources parlementaires.
"La gauche fait comme si elle avait déjà perdu ces élections", déplore François HollandeLa Libre, Monde
"La gauche fait comme si elle avait déjà perdu" la présidentielle, a déploré mercredi sur France Inter l'ex-président François Hollande, estimant qu'Emmanuel Macron était en haut des intentions de vote parce qu'il "n'y a pas d'alternative sérieuse".
Poutine décrète une semaine de congés payés en Russie pour enrayer l'essor du Covid-19La Libre, Monde
Le président Vladimir Poutine a ordonné mercredi une grosse semaine chômée début novembre en Russie et imploré les nombreux récalcitrants de se faire vacciner pour tenter de circonscrire une flambée épidémique de Covid-19 hors de contrôle.
Le pouvoir taliban doit tenir ses engagements pour être reconnu à l'international, déclare le KremlinLa Libre, Monde
Les talibans doivent tenir leurs engagements en matière de respect des droits humains et de pluralisme politique pour pouvoir compter sur une reconnaissance de la communauté internationale, a déclaré mercredi l'émissaire du Kremlin pour l'Afghanistan.
La Russie reconnait les efforts des talibans "pour stabiliser la situation politico-militaire"La Libre, Monde
La Russie a reconnu mercredi les efforts des talibans pour stabiliser l'Afghanistan, mais a relevé que toute la région, zone d'influence russe, était menacée par la présence sur le terrain de groupes "terroristes" comme l'EI.
"Ma fille de 4 ans raconte des choses extrêmement choquantes" : que sait-on de cet appel d’une mère à la brigade des mineurs ?La Libre, Monde
Un enregistrement, publié par Karl Zéro sur les réseaux sociaux, illustre une mauvaise prise en charge par la brigade des mineurs, en France. La préfecture de police de Paris indique qu’une saisine administrative de l’IGPN a été demandée.
Poutine n'ira pas à la conférence mondiale sur le climat COP 26La Libre, Monde
La nouvelle vient d'être annoncée.
Eruption spectaculaire d'un volcan au Japon (VIDEO)La Libre, Monde
Le mont Aso, l'un des volcans les plus actifs du Japon, est entré en éruption mercredi, projetant des cendres à 3.500 mètres d'altitude et faisant s'éloigner en toute hâte des randonneurs de ce site touristique du Sud-Ouest de l'archipel nippon.
Plus de cent morts en Inde et au Népal dans des inondations et glissements de terrainLa Libre, Monde
Plus de 100 personnes sont mortes après plusieurs jours d'inondations massives et de glissements de terrain dévastateurs qui ont emporté des routes et des maisons en Inde et au Népal, ont annoncé mercredi les autorités, et des dizaines d'autres sont portées disparues.
Syrie: 27 morts dans un attentat à Damas et des bombardements sur la zone rebelleLa Libre, Monde
Au moins 27 personnes ont été tuées mercredi dans un attentat contre un bus militaire à Damas, suivi par des bombardements du régime sur les zones rebelles du nord-ouest du pays, la flambée de violence la plus meurtrière en Syrie depuis des mois.
Le Mexique accuse l'OMS de "négligence" pour ne pas approuver Spoutnik: "Un goulet d'étranglement"La Libre, Monde
Le président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, a accusé mardi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de "négligence" pour son refus d'approuver le vaccin russe Spoutnik V et un sérum chinois. M. Lopez Obrador a comparé l'OMS à un "goulet d'étranglement". "Cela fait longtemps qu'ils sont là-dessus (...), je dirais que c'est plutôt de la négligence", a-t-il reproché.
Assaut du Capitole: des élus américains recommandent des poursuites contre Steve Bannon proche allié de TrumpLa Libre, Monde
Une commission d'enquête parlementaire américaine s'est prononcée mardi en faveur de poursuites judiciaires pour "entrave au travail du Congrès" contre Steve Bannon, un ancien conseiller de Donald Trump qui refuse de participer aux investigations sur l'assaut contre le Capitole.
Bolsonaro va être lourdement incriminé pour l'hécatombe causée par le coronavirus au BrésilLa Libre, Monde
Une Commission d'enquête parlementaire (CPI) du Sénat brésilien va demander mercredi l'inculpation du président Jair Bolsonaro pour une série de crimes "intentionnels" lors de la pandémie de Covid-19 qui a fait plus de 600.000 morts dans son pays.
Colombie: un chef de l'ex-guérilla des FARC arrêté au MexiqueLa Libre, Monde
Un dirigeant de l'ex-guérilla des Forces révolutionnaires de Colombie (Farc), Rodrigo Granda, a été arrêté au Mexique à la demande du Paraguay qui le recherche pour enlèvement et homicide, a annoncé mardi le ministre colombien de la Défense, Diego Molano.
Des résidences d'un oligarque russe proche de Poutine fouillées par le FBILa Libre, Monde
La police fédérale américaine, le FBI, a fouillé mardi deux résidences aux Etats-unis de l'oligarque russe Oleg Deripaska, un proche du président russe Vladimir Poutine.
La Corée du Nord a testé un nouveau "missile balistique lancé par sous-marin"La Libre, Monde
La Corée du Nord a testé avec succès un "nouveau type" de missile balistique lancé par sous-marin, ont rapporté les médias d'État tôt mercredi.
Le Hezbollah montre ses muscles face aux Forces libanaisesLa Libre, Monde
Le Hezbollah, malgré ses "100 000 combattants entraînés et armés", se dit déterminé à éviter une guerre civile.
Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, se confronte aux eurodéputésLa Libre, Monde
Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki était attendu de pied ferme mardi matin au Parlement européen. Il a tenu à venir s’expliquer devant les eurodéputés, réunis autour du thème de la crise de l’état de droit dans son pays, et il l’a fait. Longuement.
La crise polonaise place l’Europe au pied du murLa Libre, Monde
Le Premier ministre polonais a envoyé un message clair, mardi, devant le Parlement européen à Strasbourg.
Au procès des attentats de Paris, l'étrange tête-à-tête des otages du BataclanLa Libre, Monde
Des spectateurs du Bataclan ont passé 2 h 45 avec deux terroristes du commando. Ils ont témoigné.
Un avion civil s'écrase au Texas, les 21 passagers rescapés (VIDEO)La Libre, Monde
Un avion transportant 21 personnes s'est écrasé mardi au décollage près de Houston, au Texas, tous les passagers et membres d'équipage parvenant à s'extraire de l'appareil avant que celui-ci ne prenne feu, ont rapporté les pompiers et les autorités locales.
Coronavirus : le Royaume-Uni enregistre son plus grand nombre de décès en six moisLa Libre, Monde
Le nombre de décès quotidiens dus au coronavirus au Royaume-Uni a atteint lundi son plus haut niveau depuis six mois, indiquent mardi les autorités sanitaires du pays.
Trump fustige Colin Powell : "Il a fait plein d'erreurs mais bon, qu'il repose en paix !"La Libre, Monde
Le 45ème président des Etats-Unis a réagi au décès de Colin Powell, à sa manière.
Éruption volcanique à La Palma : un mois de lave, 7.000 personnes évacuées et 2.000 bâtiments détruitsLa Libre, Monde
Les autorités de l'île espagnole de La Palma ont demandé aux 7.000 résidents de la ville d'El Paso de rester à leur domicile en raison de la faible qualité de l'air.
Le Sénat tchèque déclare le président Zeman inapte à exercer ses fonctionsLa Libre, Monde
La commission des affaires constitutionnelles du Sénat tchèque a déclaré le président Milos Zeman inapte à exercer ses fonctions pour des raisons de santé, a annoncé mardi le président de la commission, Zdenek Hraba.
Des médecins recadrent Éric Zemmour après ses propos sur l'hôpital : "Ce n’est évidemment pas vrai et vous le savez"La Libre, Monde
Les propos de Éric Zemmour ont fait bondir de nombreux médecins sur les réseaux sociaux.
Le Portugal au bord d'une "crise politique"La Libre, Monde
Le Premier ministre portugais Antonio Costa a mis en garde mardi contre le risque d'une "crise politique" pouvant entraîner des élections législatives anticipées si le budget de l'Etat pour 2022 était rejeté par le Parlement la semaine prochaine.
Tareq Bitar, seul espoir de justice au Liban ? "Pour la première fois au Liban, un juge poursuit de hauts responsables"La Libre, Monde
Malgré ses profondes divergences, la classe politique libanaise semble au moins unie sur un point: faire obstacle à l'enquête judiciaire sur l'explosion meurtrière au port de Beyrouth, dont les conclusions pourraient menacer sa survie, estiment des analystes.
Verhofstadt s'en prend au Premier ministre polonais et sa réforme de la justice : "Le jeu sinistre que vous jouez est très clair"La Libre, Monde
L'eurodéputé belge Guy Verhofstadt (Open Vld, groupe Renew) a vertement critiqué mardi en plénière du Parlement européen les explications du Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, faisant un parallèle entre la situation polonaise et celle qui a mené à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.
Pas de pass sanitaire exigé pour skier en Suisse cet hiverLa Libre, Monde
L'Association des remontées mécaniques en Suisse ne prévoit pas d'exiger un pass sanitaire pour permettre aux skieurs d'accéder aux pistes.
Procès des sondages de l'Elysée: Sarkozy forcé de témoigner devant le tribunalLa Libre, Monde
Le tribunal a ordonné mardi l'audition de l'ancien président Nicolas Sarkozy comme témoin au procès des sondages de l'Elysée, un dossier dans lequel il n'est pas poursuivi car couvert par son immunité présidentielle.
Irmgard Furchner se mure dans le silenceLa Libre, Monde
Ex-secrétaire au camp nazi de Stutthof, la nonagénaire est accusée de complicité et tentative de meurtres.
Mali : l'armée française tue une femme pendant une poursuiteLa Libre, Monde
Des militaires français ont tué une femme lundi dans la région de Gossi, dans le nord du Mali, alors qu'ils poursuivaient deux personnes qui venaient d'abandonner une moto transportant une arme et des munitions, a annoncé mardi l'état-major dans un communiqué.
"Terrible et bouleversant": des rescapés du Bataclan partagent des photos inédites prises quelques minutes avant la tuerieLa Libre, Monde
Alors que le procès est en cours, des survivants du Bataclan ont tenu à partager des clichés inédits du concert du 13 novembre 2015.
La Russie condamnée par la CEDH après les meurtres de trois musulmans par des agents du FSBLa Libre, Monde
La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné mardi la Russie pour violation du droit à la vie et absence d'enquête effective après les meurtres de trois musulmans commis par des agents des services de sécurité russes (FSB) en 2012.
Colombie: l'Etat condamné pour la torture et le viol d'une journalisteLa Libre, Monde
La Cour interaméricaine des droits humains a reconnu lundi la "responsabilité" de l'Etat colombien dans le calvaire de Jineth Bedoya, une journaliste séquestrée, violée et torturée en 2000 par des paramilitaires.
Liban: les dirigeants unis contre l'enquête du port, pour maintenir l'impunitéLa Libre, Monde
Malgré ses profondes divergences, la classe politique libanaise semble au moins unie sur un point: faire obstacle à l'enquête judiciaire sur l'explosion meurtrière au port de Beyrouth, dont les conclusions pourraient menacer sa survie, estiment des analystes.
Le Premier ministre polonais dénonce "le chantage" de Bruxelles exercé sur son paysLa Libre, Monde
Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a dénoncé mardi à Strasbourg un "chantage" de l'UE envers son pays sur la primauté du droit européen, alors que le plan de relance de Varsovie est gelé par Bruxelles.
À Sao Paulo, les cendres d'Amazonie deviennent une fresque géanteLa Libre, Monde
Avec les cendres, l'artiste souhaite sensibiliser les habitants de Sao Paulo aux incendies qui ravagent tous les ans des régions reculées du Brésil, immense pays aux dimensions continentales.
La Turquie convoque dix ambassadeurs après un appel à la libération de l'opposant KavalaLa Libre, Monde
La Turquie a convoqué mardi les ambassadeurs de 10 pays dont la France, l'Allemagne et les États-Unis après un appel lancé par ces États pour la libération de l'opposant Osman Kavala, a indiqué une source diplomatique turque à l'AFP.
La mairie de New York retire une statue de Thomas Jefferson pour son passé esclavagisteLa Libre, Monde
La municipalité de New York a approuvé lundi le retrait de la statue de Thomas Jefferson, un des pères fondateurs des Etats-Unis, qui préside depuis plus d'un siècle la salle de son conseil, en raison de son passé esclavagiste.
Coup d'Etat en Birmanie : la junte militaire du Myanmar procède à la libération de 5.600 prisonniersLa Libre, Monde
Selon des témoins sur place, plusieurs centaines de prisonniers ont déjà été libérés mardi matin et de nombreux autres devraient suivre dans le courant de la journée.
La Corée du Nord a lancé un missile balistique, selon SéoulLa Libre, Monde
La Corée du Nord, poursuivant une série de tests commencée il y a quelques semaines, a lancé un missile balistique, qui aurait été tiré par un sous-marin, a annoncé mardi l'armée sud-coréenne.
Equateur: l'état d'exception décrété en raison des violences liées au narcotraficLa Libre, Monde
Le président équatorien Guillermo Lasso a annoncé lundi avoir décrété l'état d'exception pour l'ensemble du pays en raison d'une vague de violence due au trafic de drogue, ordonnant la mobilisation dans les rues de policiers et militaires.
L'émissaire américain pour l'Afghanistan Zalmay Khalilzad, symbole de l'échec cuisant face aux talibans, quitte ses fonctionsLa Libre, Monde
L'émissaire américain pour l'Afghanistan Zalmay Khalilzad, symbole de l'échec cuisant des Etats-Unis face aux talibans, quitte ses fonctions, a annoncé lundi le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken.
France: sauvetage de 213 migrants dans la Manche qui tentaient de rejoindre l'AngleterreLa Libre, Monde
Deux cent treize migrants, qui tentaient de rejoindre l'Angleterre à bord d'embarcations de fortune, ont été secourus entre dimanche et lundi en France lors de plusieurs opérations au large du Nord et du Pas-de-Calais, a annoncé la préfecture maritime.
Ethiopie: l'armée a lancé des frappes aériennes sur la capitale du TigréLa Libre, Monde
L'armée éthiopienne a mené lundi des frappes aériennes sur Mekele, la capitale du Tigré en guerre, faisant au moins trois morts selon une source hospitalière.
RDC: sept morts, dont un militaire, dans une attaque au Nord-KivuLa Libre, Monde
Six miliciens et un militaire de l'armée gouvernementale ont été tués dans la la nuit de dimanche à lundi lors d'une attaque menée par un groupe armé contre une position des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la province du Nord-Kivu (est), a rapporté la radio onusienne Okapi, citant des sources concordantes.
La police espagnole descend dans "la plus grande plantation de cannabis d'Europe"La Libre, Monde
La police espagnole a arrêté trois personnes lors d'une opération contre une ferme cultivant quelque 135.000 plants de cannabis, la plus importante de ce type en Europe, selon la Guardia Civil.
A Madrid, De Croo discute hausse des prix de l'énergie, Etat de droit et CatalogneLa Libre, Monde
Le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) a rencontré lundi à Madrid son homologue espagnol Pedro Sanchez pour discuter de questions telles que le changement climatique, la hausse des prix de l'énergie, l'État de droit et la Catalogne.
La Russie suspend sa mission auprès de l’Otan: "Les conditions de base pour un travail en commun ne sont plus là"La Libre, Monde
Les relations avec Moscou sont au plus bas depuis des décennies. Sur fond d’espionnage et de désinformation.
Les Etats-Unis ne participeront pas aux pourparlers sur l'Afghanistan à MoscouLa Libre, Monde
Les Etats-Unis ont annoncé lundi qu'ils ne participeraient pas aux pourparlers sur l'Afghanistan prévus mardi à Moscou et auxquels doivent prendre part la Russie, la Chine et le Pakistan.
Un couple divorce après avoir perdu un ticket de loterie gagnant de 3,5 millions d’euros: "Nous sommes heureux de ne pas avoir gagné"La Libre, Monde
Martyn et Kay Tott étaient ravis d'apprendre qu'ils avaient acheté le billet de loterie gagnant en 2001.
"De la ferme à la table": des eurodéputés, parfois inquiets, face à la CommissionLa Libre, Monde
Les eurodéputés ont démarré une nouvelle plénière du Parlement européen lundi à Strasbourg avec un débat sur la stratégie "De la ferme à la table", un sujet qui divise, entre élus écologistes qui mettent en avant un changement systémique indispensable, et partis plus à droite, qui se positionnent dans le débat en défenseurs des agriculteurs.
Liban: le Hezbollah dispose de 100.000 combattants, affirme son chefLa Libre, Monde
Le chef du Hezbollah au Liban, Hassan Nasrallah, a affirmé lundi que son mouvement disposait de "100.000 combattants armés et entraînés", prévenant le parti chrétien des Forces libanaises de ne pas l'entraîner dans "une guerre civile", quelques jours après des affrontements meurtriers.
Un couple d'enseignants reçoit des menaces de mort avec une photo de Samuel PatyLa Libre, Monde
Un couple d'enseignants de l'académie d'Aix-Marseille a été menacé de mort par courriers, l'un d'eux contenant une photo de Samuel Paty, professeur décapité il y a un an en région parisienne, a-t-on appris lundi de source policière.
Sous le choc, le Parlement britannique rend hommage au député tuéLa Libre, Monde
Un "serviteur loyal" de ses administrés: Boris Johnson s'est joint lundi aux hommages émus rendus par le Parlement britannique au député David Amess, mortellement poignardé lors d'une permanence parlementaire, assurant que la démocratie l'emporterait.
Allemagne: le rédacteur en chef de Bild limogé pour une liaison et un comportement "fautif"La Libre, Monde
Le groupe de presse Axel Springer a annoncé lundi avoir démis de ses fonctions le rédacteur en chef du tabloïd allemand Bild, Julian Reichelt, accusé de "comportement fautif" en lien avec une relation intime nouée au sein de la rédaction du journal le plus lu du pays.
Reprise du processus de réforme de la Constitution syrienne à GenèveLa Libre, Monde
Les Syriens sont à nouveau à Genève, pour la première fois depuis janvier, pour discuter.
Pour Biden, Colin Powell représentait "les idéaux les plus élevés de la diplomatie et de l'armée"La Libre, Monde
Colin Powell, ancien secrétaire d'Etat américain et chef d'état-major des armées, décédé à 84 ans, représentait "les idéaux les plus élevés de la diplomatie et de l'armée", a salué lundi le président Joe Biden.
Tunisie: l'ex-président Marzouki accuse Kais Saïed de vouloir importer le modèle de "l’Égypte de Sissi"La Libre, Monde
Il dénonce une “dictature naissante”, où s’opposer au président est vu telle une trahison.
Le gouvernement américain demande à la Cour suprême de bloquer la loi du Texas sur l'avortementLa Libre, Monde
Le gouvernement du président démocrate Joe Biden a formellement demandé lundi à la Cour suprême des Etats-Unis de bloquer une loi extrêmement restrictive sur l'avortement au Texas.
Colin Powell, l’homme dont un discours a changé le destin du mondeLa Libre, Monde
Colin Powell a succombé lundi à un cancer. Il avait 84 ans. Chef d’état-major et secrétaire d’État, il fit une brillante carrière. Jusqu’à ce discours du 5 février 2003 au Conseil de sécurité…
Péter Márki-Zay, celui qui veut déloger Viktor OrbánLa Libre, Monde
Maire indépendant conservateur d’une ville de province, il conduira un bloc d’opposition aux législatives d’avril 2022.
George W. Bush salue en Colin Powell un "grand serviteur de l'Etat"La Libre, Monde
L'ex-président américain George W. Bush a salué lundi la mémoire de son ancien chef de la diplomatie Colin Powell, décédé à l'âge de 84 ans, soulignant qu'il était "un grand serviteur de l'Etat", "très respecté".
Attaque en Norvège : les cinq victimes ont été tuées à l'arme blanche, pas avec un arcLa Libre, Monde
Les cinq victimes de l'attaque perpétrée la semaine dernière en Norvège ont été tuées à l'arme blanche par le suspect qui, vraisemblablement, a perdu ou s'est débarrassé de son arc et ses flèches au cours de son périple meurtrier, a annoncé la police norvégienne lundi.
Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé du Covid-19La Libre, Monde
L'ancien secrétaire d'Etat sous George W. Bush, Colin Powell, est décédé à l'âge de 84 ans de "complications liées au Covid-19", a annoncé sa famille lundi.
La Russie suspend sa mission auprès de l'Otan et celle de l'Alliance à MoscouLa Libre, Monde
La Russie a annoncé lundi suspendre sa mission de représentation auprès de l'Otan et celle de l'Otan à Moscou, après le retrait des accréditations auprès de l'Alliance de huit représentants russes, accusés d'espionnage.
Le Premier ministre polonais met en garde les dirigeants européens contre des menaces pour l'avenir de l'UELa Libre, Monde
Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a mis en garde lundi, dans une lettre adressée aux autres dirigeants européens, contre le risque pour l'UE de devenir un "organisme géré de manière centralisée par des institutions dépourvues de tout contrôle démocratique".
Feu vert européen à 110 millions d'euros d'aides de la Belgique à son secteur horecaLa Libre, Monde
La Commission européenne a approuvé un régime belge de 110 millions d'euros destiné à soutenir le secteur des hôtels, restaurants et cafés (horeca) dans le contexte de la pandémie de coronavirus, a-t-elle indiqué lundi.
La Chine dément avoir lancé un nouveau missile hypersoniqueLa Libre, Monde
La Chine a démenti lundi les informations du Financial Times selon lesquelles elle aurait testé cet été un nouveau type de missile, Pékin affirmant en revanche avoir procédé à un test de "véhicule spatial". Le quotidien britannique affirmait ce weekend que le géant asiatique avait lancé en août un missile "hypersonique" ayant fait le tour de la Terre en orbite avant de descendre vers sa cible, finalement manquée.
À Beyrouth, l’enquête sur les explosions du port ravive les clivages politiquesLa Libre, Monde
Au cœur des violences récentes, l’enquête du juge Bitar cristallise les tensions.
L'UE a exporté plus d'un milliard de doses de vaccins anti-Covid : "Plus de 150 pays ont pu en bénéficier"La Libre, Monde
Plus d'un milliard de doses de vaccins anti-covid ont été exportées ces dix derniers mois à travers le monde depuis des pays de l'Union européenne, confirmant la première place de l'Europe à cet égard, a annoncé lundi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.
Alexis Corbière attaqué sur ses propos concernant Samuel Paty et les caricatures: "Honteux"La Libre, Monde
Alexis Corbière a tenu à réagir après une nouvelle polémique née lors de la commémoration de la mort de Samuel Paty il y a un an.
La Birmanie va libérer plus de 5.000 manifestants emprisonnés depuis le coup d'ÉtatLa Libre, Monde
La Birmanie va libérer plus de 5.000 personnes emprisonnées pour avoir protesté contre le coup d'État de l'armée en février, a déclaré lundi le chef de la junte.
Nouvelle prolongation du confinement dans la plus grande ville de Nouvelle-ZélandeLa Libre, Monde

Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, restera en confinement pendant au moins deux semaines supplémentaires, a annoncé lundi la Première ministre Jacinda Ardern. Les quelque 1,7 million d'habitants d'Auckland sont en confinement depu

Nouvelle fusillade dans une université aux Etats-Unis : un mort et sept blessésLa Libre, Monde
Une fusillade dans un campus universitaire de Louisiane a fait un mort et sept blessés dimanche, a annoncé la police de cet État américain, quelques jours après une autre fusillade qui a fait un mort dans cette même faculté.
Trois Américains blancs jugés pour le meurtre du joggeur noir Ahmaud ArberyLa Libre, Monde
La sélection des jurés a commencé lundi dans le procès de trois Américains blancs, répondant du meurtre du jeune joggeur noir Ahmaud Arbery, un fait divers qui avait scandalisé les Etats-Unis et alimenté les grandes manifestations antiracistes de l'été 2020.
Enfermement des contaminés, vaccination libre, pas de mouvement antivax: le Maroc a-t-il mieux fait que les autres dans la gestion du Covid-19?La Libre, Monde
Félicité par l’OMS pour sa campagne de vaccination, le Royaume a connu une vague exceptionnelle de contaminations. Le vaccin chinois de Sinopharm n’est a priori pas en cause. Mais certains choix politiques et les carences du système de santé mettent à mal la stratégie de lutte marocaine.
Avant la COP26, le prince William remet son prix Earthshot pour le climatLa Libre, Monde
A l'approche de la COP26, le prince William a remis dimanche soir la première édition du prix Earthshot, récompensant le Costa Rica, la ville de Milan ou encore une société indienne engagée contre la pollution de l'air pour leurs solutions à la crise climatique.
L'ambassadeur de France au Bélarus quitte le pays à la demande de MinskLa Libre, Monde
L'ambassadeur de France au Bélarus, Nicolas de Bouillane de Lacoste, a quitté le pays après que Minsk lui a demandé de le faire avant lundi, a indiqué une porte-parole à l'AFP dimanche.
Les autorités haïtiennes face à une nouvelle crise après l'enlèvement d'un groupe d'AméricainsLa Libre, Monde
Le fragile gouvernement haïtien faisait face dimanche à une nouvelle crise après l'enlèvement la veille d'une quinzaine de missionnaires et de membres de leur famille, ressortissants américains pour l'essentiel, par un gang près de Port-au-Prince.
Barnier veut une France qui pèse sur les grands défisLa Libre, Monde
L’ex-négociateur de l’UE affirme avoir l’ambition de faire respecter son pays.
Le tueur du député britannique se serait radicalisé en ligneLa Libre, Monde
Ce Britannique de 25 ans avait été considéré vulnérable face à ce risque.

ACTUALITES INTERNATIONALES (4) : Le Soir, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Affaire Gabby Petito: des «restes humains» retrouvés, ce que l’on saitLe Soir, Monde
Des objets personnels, liés au fiancé de Gabby Petito ont également été retrouvé, a indiqué un agent du FBI après la découverte de «restes humains».
Affaire Gabby Petito: des «restes humains» retrouvés en Floride près des affaires de son petit amiLe Soir, Monde
«Plus tôt aujourd’hui, les enquêteurs ont trouvé ce qui semble être des restes humains avec des objets personnels comme un sac à dos et un carnet appartenant au fiancé de Gabby Petito», a indiqué un agent du FBI.
Affaire Gabby Petito: de nouveaux éléments dans l’enquêteLe Soir, Monde
La police fédérale de Tampa a annoncé avoir trouvé de nouveaux «objets liés à l’enquête» dans la réserve de Carlton, près de Sarasota.
UE: un sommet pour tenter de sortir du dossier polonais par le hautLe Soir, Monde
Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE se retrouvent à Bruxelles ces jeudi et vendredi et veulent éviter un psychodrame sur l’Etat de droit en Pologne. Le Parlement est plus impatient.
Pologne: les défenseurs têtus de l’indépendance judiciaireLe Soir, Monde
Ils sont avocats, juges, magistrats, serviteurs de la loi. Et se sont découvert une âme d’activiste bien malgré eux depuis le retour au pouvoir du PiS. Rencontre.
Afghanistan: Moscou reçoit les talibans pour leur rappeler les exigences internationalesLe Soir, Monde
Une délégation du nouveau pouvoir afghan a rencontré mercredi les diplomates russes autour d’une table regroupant la Chine, l’Inde, l’Iran, le Pakistan et les pays d’Asie centrale. Mais pas d’Occidentaux.
Le prix Sakharov du Parlement européen va à l’opposant russe Alexei NavalnyLe Soir, Monde
Le prix Sakharov met en lumière, chaque année, des personnes ou groupes défendant de manière remarquable la liberté de pensée et les droits humains.
France: Waze, Coyote… ce qui va changer concernant les contrôles de police signalés sur ces applisLe Soir, Monde
A compter du 1er novembre 2021, les applications d’assistance à la conduite ne pourront plus signaler les zones de contrôle, en tout cas, plus partout et pas forcément en temps réel.
Russie: Poutine décrète une semaine chômée pour ralentir le covidLe Soir, Monde
Le président russe Vladimir Poutine a ordonné une semaine de congés payés. L’objectif est de ralentir la propagation du covid.
Coronavirus: un nouveau cas d’un sous-variant du delta dans plusieurs pays européensLe Soir, Monde
C’est un nouveau cas du sous-variant du delta qui a été identifié à Israël, porté par un enfant de 11 ans. Celui-ci a directement été mis en quarantaine.
Vladimir Poutine n’ira pas à la COP26Le Soir, Monde
La Russie devrait malgré tout être représentée à la conférence mondiale pour le climat.
Russie: plus de 1.000 décès en 24 heures liés au coronavirusLe Soir, Monde
Ces dernières 24 heures, la Russie a enregistré un nouveau record de décès liés au covid. Vladimir Poutine devrait mettre en place de nouvelles restrictions.
Coronavirus: la fondation de Bill Gates investit 120 millions de dollars pour l’accès à la pilule anti-covidLe Soir, Monde
Le laboratoire américain Merck a développé un médicament, le molnupiravir, qui réduit fortement les risques d’hospitalisation et de décès lorsqu’il est pris dans les premiers jours de l’infection.
Japon: un volcan en éruption (photos)Le Soir, Monde
Un volcan situé au sud-ouest du Japon est entré en éruption, provoquant des cendres allant jusqu’à 3.500 mètres d’altitude.
Syrie: 14 morts dans une attaque à la bombe contre un bus militaireLe Soir, Monde
Plusieurs personnes ont été tuées et blessées dans un attentat à la bombe dans un bus militaire à Damas.

ACTUALITES MONDE (5) : Le Soir, monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Affaire Gabby Petito: des «restes humains» retrouvés, ce que l’on saitLe Soir, monde
Des objets personnels, liés au fiancé de Gabby Petito ont également été retrouvé, a indiqué un agent du FBI après la découverte de «restes humains».
Affaire Gabby Petito: des «restes humains» retrouvés en Floride près des affaires de son petit amiLe Soir, monde
«Plus tôt aujourd’hui, les enquêteurs ont trouvé ce qui semble être des restes humains avec des objets personnels comme un sac à dos et un carnet appartenant au fiancé de Gabby Petito», a indiqué un agent du FBI.
Affaire Gabby Petito: de nouveaux éléments dans l’enquêteLe Soir, monde
La police fédérale de Tampa a annoncé avoir trouvé de nouveaux «objets liés à l’enquête» dans la réserve de Carlton, près de Sarasota.
UE: un sommet pour tenter de sortir du dossier polonais par le hautLe Soir, monde
Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE se retrouvent à Bruxelles ces jeudi et vendredi et veulent éviter un psychodrame sur l’Etat de droit en Pologne. Le Parlement est plus impatient.
Pologne: les défenseurs têtus de l’indépendance judiciaireLe Soir, monde
Ils sont avocats, juges, magistrats, serviteurs de la loi. Et se sont découvert une âme d’activiste bien malgré eux depuis le retour au pouvoir du PiS. Rencontre.
Afghanistan: Moscou reçoit les talibans pour leur rappeler les exigences internationalesLe Soir, monde
Une délégation du nouveau pouvoir afghan a rencontré mercredi les diplomates russes autour d’une table regroupant la Chine, l’Inde, l’Iran, le Pakistan et les pays d’Asie centrale. Mais pas d’Occidentaux.
Le prix Sakharov du Parlement européen va à l’opposant russe Alexei NavalnyLe Soir, monde
Le prix Sakharov met en lumière, chaque année, des personnes ou groupes défendant de manière remarquable la liberté de pensée et les droits humains.
France: Waze, Coyote… ce qui va changer concernant les contrôles de police signalés sur ces applisLe Soir, monde
A compter du 1er novembre 2021, les applications d’assistance à la conduite ne pourront plus signaler les zones de contrôle, en tout cas, plus partout et pas forcément en temps réel.
Russie: Poutine décrète une semaine chômée pour ralentir le covidLe Soir, monde
Le président russe Vladimir Poutine a ordonné une semaine de congés payés. L’objectif est de ralentir la propagation du covid.
Coronavirus: un nouveau cas d’un sous-variant du delta dans plusieurs pays européensLe Soir, monde
C’est un nouveau cas du sous-variant du delta qui a été identifié à Israël, porté par un enfant de 11 ans. Celui-ci a directement été mis en quarantaine.
Vladimir Poutine n’ira pas à la COP26Le Soir, monde
La Russie devrait malgré tout être représentée à la conférence mondiale pour le climat.
Russie: plus de 1.000 décès en 24 heures liés au coronavirusLe Soir, monde
Ces dernières 24 heures, la Russie a enregistré un nouveau record de décès liés au covid. Vladimir Poutine devrait mettre en place de nouvelles restrictions.
Coronavirus: la fondation de Bill Gates investit 120 millions de dollars pour l’accès à la pilule anti-covidLe Soir, monde
Le laboratoire américain Merck a développé un médicament, le molnupiravir, qui réduit fortement les risques d’hospitalisation et de décès lorsqu’il est pris dans les premiers jours de l’infection.
Japon: un volcan en éruption (photos)Le Soir, monde
Un volcan situé au sud-ouest du Japon est entré en éruption, provoquant des cendres allant jusqu’à 3.500 mètres d’altitude.
Syrie: 14 morts dans une attaque à la bombe contre un bus militaireLe Soir, monde
Plusieurs personnes ont été tuées et blessées dans un attentat à la bombe dans un bus militaire à Damas.

ACTUALITES INTERNATIONALES (6) : RTBF, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Le groupe immobilier chinois Evergrande s’écroule pour son retour en BourseRTBF, Monde
La chute continue pour Evergrande: le groupe immobilier chinois ultra-endetté, dont la faillite potentielle pourrait...
France : 1er feu vert de l’Assemblée pour recourir au pass sanitaire jusqu’à l’été 2022RTBF, Monde
A l’issue de débats souvent électriques, l’Assemblée a donné dans la nuit de mercredi à jeudi, un premier feu vert...
Les Etats-Unis autorisent l'injection d'un vaccin différent pour la dose de rappelRTBF, Monde
L'agence américaine des médicaments a autorisé mercredi l'injection d'un vaccin anti-Covid différent pour la dose de...
Meurtre de l'Américaine Gabby Petito : des "restes humains" et des objets appartenant à son fiancé retrouvés en FlorideRTBF, Monde
L'enquête sur le meurtre de la jeune voyageuse Gabby Petito, une affaire qui passionne l'Amérique depuis des semaines, est...
Un milliard de doses de vaccin anti-Covid ont été administrées en Europe d'après l'OMSRTBF, Monde
Un milliard de doses de vaccin contre le Covid-19 ont été administrées jusqu'à présent dans les 53 États membres de la...
Les pénuries et le manque de main d'œuvre ralentissent la croissance américaineRTBF, Monde
Les difficultés mondiales d'approvisionnement, ainsi que le manque de main d'œuvre et les inquiétudes liées au variant...
Meurtre de l'Américaine Gabby Petito : des affaires de son fiancé, en fuite, retrouvées dans un parc naturelRTBF, Monde
L'enquête sur le meurtre de la jeune voyageuse Gabby Petito, une affaire qui passionne l'Amérique depuis des semaines, a...
Nouvelle attaque aérienne éthiopienne contre la capitale du TigréRTBF, Monde
L'armée éthiopienne a lancé mercredi une attaque aérienne contre Mekele, la capitale de la région septentrionale du...
Port du masque obligatoire en intérieur et pass sanitaire : les Tchèques durcissent les mesures face à un rebond épidémiqueRTBF, Monde
Le gouvernement tchèque a annoncé mercredi un durcissement des contrôles et des restrictions sanitaires en réponse à...
Forcé à témoigner à un procès, l'ancien président français Nicolas Sarkozy joue l'apaisementRTBF, Monde
L'ancien président français Nicolas Sarkozy a joué l'apaisement mercredi, au lendemain de sa convocation comme témoin au...
Laurent Gbagbo reste "poursuivi par la justice ivoirienne", selon le gouvernementRTBF, Monde
Le porte-parole du gouvernement ivoirien Amadou Coulibaly a indiqué mercredi que l'ancien président Laurent Gbagbo,...
Les Vikings ont accosté en 1021 en Amérique, et on le sait si précisément grâce aux rayonnements cosmiquesRTBF, Monde
Des scientifiques ont pu dater précisément, à l'an 1021, la présence de Vikings sur le continent nord-américain après...
Alexandra Hunt, l’ex-stripteaseuse en route vers le Congrès américain (avant la Maison Blanche) ?RTBF, Monde
Pendant longtemps ce que les autres préféraient d’elle, c’était son corps, ignorants sans doute qu’ils étaient du...
Brésil : Jaïr Bolsonaro accusé de "crime contre l’humanité" pour sa gestion du coronavirusRTBF, Monde
Le président brésilien Jaïr Bolsonaro devrait être inculpé pour sa gestion catastrophique de l’épidémie de...
Afghanistan: " Si je faisais de la musique dehors, peut-être que les talibans viendraient me tuer "RTBF, Monde
Les talibans vont-ils interdire la musique en Afghanistan comme ils l’ont fait lorsqu’ils étaient au pouvoir il y a 20...
État de droit en Pologne : le Parlement européen prépare une action en justice pour forcer la Commission à agirRTBF, Monde
Le président du Parlement européen, David Sassoli, a indiqué mercredi avoir demandé aux services juridiques de...
Le tireur du lycée de Parkland en Floride se dit "vraiment désolé", plaide coupable de ses 17 meurtresRTBF, Monde
Nikolas Cruz, auteur d'une tuerie dans un lycée en Floride en 2018, s'est excusé mercredi face aux familles de ses...
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer s'attaque au "wokisme" et la "cancel culture": c'est quoi, woke?RTBF, Monde
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a lancé, mercredi 13 octobre, un "observatoire républicain chargé de...
Migrants de Biélorussie : l'Allemagne exclut de fermer sa frontière avec la PologneRTBF, Monde
L'Allemagne exclut la fermeture de sa frontière avec la Pologne face au nombre croissant de migrants arrivant en provenance...
La culture "Woke": ce mouvement militant qui inonde les réseaux sociauxRTBF, Monde
Cet article a été publié initialement le 27 mars 2021. Il a été republié pour coller à l'actualité du débat...

ACTUALITES INTERNATIONALES (7) : RTL, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Un travailleur sur cinq doit encore prendre au moins 10 jours de congéRTL, Monde

(Belga) Un travailleur sur cinq doit encore prendre au moins 10 jours de congé d'ici la fin de l'année, ce qui pourrait poser des problèmes dans certaines entreprises, selon des chiffres de début octobre de la société de ressources humaines Securex.

En moyenne, un travailleur à temps plein en Belgique dispose encore de 5,8 jours de vacances à prendre durant le quatrième trimestre, ce qui est 25% de plus qu'en 2019, année pré-Covid. En outre, à peine 14,9% des travailleurs ont déjà pris leurs 20 jours de congés légaux. Ce stock de jours de congés encore à prendre d'ici la fin de l'année risque d'entraîner des problèmes tant pour l'employeur que pour le travailleur. "Il est très important que chacun planifie ses jours de congé à temps, car les jours de congés légaux ne peuvent être reportés à l'année suivante. Les entreprises courent le risque de payer une amende administrative, voire pénale, si leurs travailleurs ne prennent pas leurs congés avant le 31 décembre. Le congé annuel est un droit que les travailleurs ne peuvent refuser, les jours extra-légaux pouvant encore être pris au premier trimestre de l'année prochaine", avertit Els Vanderhaegen, experte juridique chez Securex. Les raisons qui poussent les travailleurs à reporter leurs congés sont multiples: les mesures anti-Covid toujours en vigueur ont sans doute joué un rôle, de même que la météo maussade de l'été 2021. De plus, certains travailleurs ont sans doute moins besoin de vacances en raison du télétravail ou du chômage temporaire, estime Securex, qui souligne néanmoins l'importance d'étaler suffisamment les vacances au cours de l'année, notamment pour éviter les risques d'épuisement professionnel. (Belga)

Coronavirus - A peine 15% des doses de vaccin promises aux pays pauvres ont été livréesRTL, Monde

(Belga) Les sociétés pharmaceutiques et les pays riches n'ont livré à ce jour qu'un septième des doses de vaccin contre le Covid-19 promises aux pays à revenu faible ou intermédiaire, d'après un rapport publié par The People's Vaccine Alliance, relayé jeudi par Oxfam.

Selon ce rapport, intitulé "Une dose de réalité", sur les 1,8 milliard de dons de vaccins anti-covid promis par les pays riches, seules 261 millions de doses, soit 14%, ont été livrées à ce jour, tandis que les laboratoires pharmaceutiques occidentaux n'ont livré que 12% des doses promises à Covax, l'initiative conçue pour aider les pays à revenu faible ou intermédiaire à avoir accès aux vaccins anti-covid. Par pays, les États-Unis ont fourni le plus de doses, selon le rapport, atteignant jusqu'à présent 16% des doses qu'ils avaient promises aux pays pauvres. Le gouvernement britannique a livré à peine 10% et le Canada 8%. Quant à la Belgique, elle a livré 948.500 doses, soit 24% des 4 millions de doses auxquelles elle s'était engagée. Dans le même temps, "l'UE en particulier s'obstine à s'opposer à la proposition de lever les brevets sur les vaccins et les technologies liées au Covid-19, portée par l'Inde, l'Afrique du Sud et plus de 100 pays au sein de l'OMC", déplore Oxfam. "Les principaux laboratoires pharmaceutiques, quant à eux, refusent de partager leur technologie avec l'Organisation mondiale de la santé pour permettre à ces pays de fabriquer leurs propres vaccins et sauver des vies", relève l'ONG. "À l'heure où 99% des habitants des pays à revenu faible ne sont toujours pas vaccinés, il est temps d'accélérer la cadence. Les gouvernements doivent mettre un terme à l'omnipotence des laboratoires pharmaceutiques qui engrangent des profits astronomiques, et commencer à prendre des mesures concrètes qui sauveront des vies", estime Maaza Seyoum, de l'Alliance africaine et de la People's Vaccine Alliance Africa. Mercredi, Amnesty International, le CNCD-11.11.11, Médecins Sans Frontières, la Mutualité chrétienne, Solidaris et Test Achats avaient dressé le même constat, appelant les dirigeants européens, qui se réunissent jeudi et vendredi pour un sommet à Bruxelles, à lever d'urgence les droits de propriété intellectuelle sur les dispositifs médicaux en lien avec le Covid-19. Cette idée rencontre une vive opposition de la part des géants pharmaceutiques, au nom notamment de leur effort financier dans la recherche et de la crainte que la levée des brevets ne finisse par nuire à la capacité d'innovation. Pour les acteurs du secteur, la priorité est d'optimiser les capacités existantes de production de vaccins par les gens qui savent les produire. (Belga)

Syrie: 27 morts dans un attentat à Damas et des bombardements sur la zone rebelleRTL, Monde

Au moins 27 personnes ont été tuées mercredi dans un attentat contre un bus militaire à Damas, suivi par des bombardements du régime sur les zones rebelles du nord-ouest du pays, la flambée de violence la plus meurtrière en Syrie depuis des mois.

Deux bombes plantées dans un bus militaire ont explosé tôt le matin lors de son passage près d'un pont dans le centre de Damas, a indiqué l'agence de presse officielle SANA, faisant 14 morts et au moins trois blessés.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie, tous les morts sont des militaires.

L'attentat, le plus meurtrier dans la capitale syrienne depuis quatre ans, n'a pas encore été revendiqué.

Mais les forces gouvernementales ont bombardé une heure plus tard la province d'Idleb, dernier grand bastion jihadiste et rebelle dans le nord-ouest, faisant treize morts, des civils pour la plupart.

Une source militaire citée par SANA a indiqué qu'un troisième engin explosif "tombé du bus après l'explosion a été démantelé".

Les images publiées par l'agence syrienne montraient des secouristes inspectant le bus calciné, dans un secteur d'habitude très animé du centre de Damas.

Le même jour, plusieurs explosions ont été entendues en provenance de la base d'al-Tanf utilisée par la coalition menée par les Etats-Unis près des frontières syriennes avec la Jordanie et l'Irak, a affirmé l'OSDH.

Selon l'ONG, une attaque de drone serait responsable de ces explosions.

Un responsable américain a confirmé à l'AFP qu'une attaque avait visé la base.

"Nous n'avons pas connaissance de victimes", a déclaré ce responsable sous couvert d'anonymat.

La base d'al-Tanf, une garnison dans le désert dans le sud de la Syrie, a été mise en place en 2016 dans le cadre de la lutte contre l'EI.

Déclenchée en 2011 par la répression de manifestations prodémocratie, la guerre en Syrie a baissé d'intensité ces dernières années.

"Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu de tels incidents, on pensait qu'on en avait fini", a témoigné Salman, qui travaille chez un marchand de légumes du quartier.

L'attaque est la plus meurtrière à Damas depuis un attentat revendiqué par le groupe Etat islamique en mars 2017 (au moins 30 morts), la ville ayant été en grande partie épargnée par les violences depuis que les forces progouvernementales ont repris en 2018 le dernier gros bastion rebelle près de la capitale.

- Bombardements à Idleb -

Dans la province rebelle d'Idleb, les bombardements du régime ont tué 13 personnes et blessé 26 autres, selon l'OSDH.

Parmi les civils figurent quatre enfants et une institutrice qui étaient sur le chemin de l'école, selon un communiqué du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) qui a condamné ces violences.

L'ONG Save the Children a indiqué pour sa part que deux écoles avaient été légèrement endommagées par les bombardements.

Ce pilonnage est le plus meurtrier sur Idleb depuis la trêve négociée par la Turquie --qui soutient des rebelles syriens-- et la Russie alliée du régime, en vigueur depuis mars 2020 dans la région.

"A huit heures du matin, nous nous sommes réveillés sous les bombardements. Nous ne savions pas quoi faire ni où aller", témoigne à l'AFP Bilal Trissi, un père de deux enfants vivant à proximité d'Ariha, la zone ciblée.

A l'hôpital où les victimes ont été transportées, un homme pleurait près de la dépouille d'une fillette de 10 ans, selon un correspondant de l'AFP.

Le groupe Hayat Tahrir al-Cham (HTS) et d'autres organisations jihadistes qui contrôlent une partie de la province d'Idleb ont répliqué par des bombardements sur les zones voisines tenues par le régime.

Par ailleurs, six combattants de la principale milice prorégime, les forces de la Défense nationale, ont été tués et sept autres blessés mercredi lors d'une explosion dans un dépôt de munitions dans la province de Hama (centre), d'après l'OSDH. Selon le journal pro-régime Al-Watan, l'explosion serait due à une "erreur technique".

- Impasse -

Ces violences remettent en question la rhétorique des autorités syriennes sur une fin de la guerre, le régime de Bachar al-Assad tentant depuis des mois de sortir le pays de son isolement international pour permettre sa reconstruction et le retour des investissements.

Après avoir connu de larges revers au début de la guerre, le régime syrien a repris à partir de 2015 une grande partie du territoire, appuyé par la Russie dont l'intervention est largement considérée comme un tournant majeur dans le conflit.

Soutenu également par des milices liées à l'Iran, le régime contrôle aujourd'hui la quasi-totalité des grandes villes.

Téhéran a condamné "la lâche attaque terroriste" à Damas, affirmant qu'elle ne "ferait pas faiblir la détermination du gouvernement et du peuple syriens à combattre le terrorisme".

Le pays reste fragmenté. Les Kurdes soutenus par les Etats-Unis contrôlent le nord-est, tandis que d'autres zones du Nord sont sous le contrôle des jihadistes et des rebelles ou encore des forces turques et de leurs supplétifs syriens.

Le groupe Etat islamique continue de perpétrer des attaques meurtrières malgré sa défaite territoriale en mars 2019.

La guerre en Syrie a fait environ un demi-million de morts selon l'OSDH et provoqué le déplacement de la moitié de la population d'avant-guerre.

Tournant dans l'enquête sur le meurtre de l'Américaine Gabby PetitoRTL, Monde

L'enquête sur le meurtre de la jeune voyageuse Gabby Petito, une affaire qui passionne l'Amérique depuis des semaines, est entrée dans une phase décisive mercredi avec la découverte de "restes humains" et d'objets appartenant à son fiancé, introuvable depuis des semaines, dans une réserve naturelle de Floride.

"Les enquêteurs ont trouvé ce qui semble être des restes humains avec des objets personnels comme un sac à dos et un carnet appartenant à Brian Laundrie" dans une zone qui était "jusqu'à récemment sous l'eau", a déclaré Michael McPherson, agent spécial de la police fédérale.

Il n'a pas précisé à qui pouvait appartenir ces "restes humains". Activement recherché, Brian Laundrie est considéré comme une "personne d'intérêt" dans les investigations sur la disparition de Gabby Petito, tuée à 22 ans. Le corps de sa petite amie avait été retrouvé près du parc national de Grand Teton, dans le Wyoming.

"Je sais que vous avez beaucoup de questions, mais nous n'avons pas encore toutes les réponses", a ajouté M. McPherson, dans une courte allocution retransmise en direct par les médias américains.

Les experts de la police scientifique resteront sur place "sans doute plusieurs jours", a dit le responsable d'enquête.

Plus tôt, le FBI de Tampa avait annoncé la découverte d'"objets liés à l'enquête" dans la réserve Carlton, près de Sarasota, sans donner plus de précisions. L'avocat de la famille Laundrie, Steven Bertolino, avait lui affirmé que ces objets appartenaient au jeune homme.

Les parents de Brian Laundrie se sont rendus sur place mercredi matin, avait-il ajouté.

- Echo médiatique hors norme -

Documentant sa traversée des grands espaces de l'Ouest américain sur les réseaux sociaux, Gabby Petito avait disparu en août alors qu'elle était en voyage avec son fiancé, suscitant une vive émotion et des questionnements sur le rôle joué par Brian Laundrie, qui était rentré seul à leur domicile de Floride.

Selon le rapport d'autopsie, Gabby Petito a été étranglée.

Qualifié de "personne digne d'intérêt pour l'enquête", Brian Laundrie, 23 ans, avait d'abord refusé de répondre aux questions de la police.

Il avait finalement disparu à son tour, et restait introuvable depuis des semaines.

Brian Laundrie a été inculpé pour utilisation frauduleuse d'une carte bancaire et la police fédérale avait lancé un mandat d'arrêt.

Une vidéo rendue publique en septembre par la police de Moab, dans l'Utah, avait accentué le trouble suscité par la personnalité du jeune homme.

"Elle s'énerve parfois", déclarait-il notamment aux agents, appelés pour une dispute conjugale, alors que Gabby Petito apparaissait en larmes, dans une voiture.

L'annonce de ces nouveaux éléments dans l'enquête a été largement couverte mercredi par les télévisions américaines, qui ont dépêché des hélicoptères pour filmer la zone de recherches.

La disparition de Gabby Petito, puis la chasse à l'homme pour retrouver son petit ami, ont fait l'objet d'une abondante couverture médiatique, et d'un torrent de publications sur les réseaux sociaux, les internautes s'étant mobilisés pour tenter de retrouver la jeune fille.

Depuis que Brian Laundrie s'était volatilisé, des signalements avaient été donnés par des Américains persuadés d'avoir aperçu Brian Laundrie aux quatre coins du pays.

L'écho médiatique hors norme de l'affaire avait provoqué une polémique sur l'attention disproportionnée accordée aux disparitions des femmes blanches par rapport à celles issues de minorités.

La Corée du Sud veut entrer dans la course à l'espace avec sa première fusée 100% localeRTL, Monde

La Corée du Sud veut rejoindre le club des nations spatiales avancées en essayant de mettre sur orbite jeudi une charge utile de plus d'une tonne, grâce à sa première fusée entièrement fabriquée dans le pays.

La fusée "Korean Satellite Launch Vehicle II", surnommée "Nuri", tentera de mettre une cargaison factice d'une tonne et demie en orbite depuis le pas de tir de Goheung, en visant une altitude de 600 à 800 kilomètres.

Il a fallu une dizaine d'années pour développer la fusée à trois étages, pour un coût de 2.000 milliards de wons (2,18 milliards d'euros). Avec ses six moteurs à carburant liquide, elle pèse 200 tonnes et mesure 47,2 mètres de long.

La Corée du Sud est la 12e économie du monde et un des pays les plus technologiquement avancés avec notamment son fleuron Samsung Electronics, le plus grand fabriquant de smartphones et de puces au monde.

Mais elle est toujours restée à la traîne dans la conquête spatiale, où l'Union soviétique a ouvert la voie avec le lancement du premier satellite en 1957, suivie de près par les États-Unis.

En Asie, la Chine, le Japon et l'Inde ont développé des programmes spatiaux avancés, et la Corée du Nord est le dernier entrant dans le club des pays capables de lancer un satellite.

Une même technologie est utilisée pour les missiles balistiques et les fusées spatiales. Pyongyang a mis en orbite en 2012 un satellite de 300 kg, ce que les pays occidentaux ont condamné comme étant un test de missile déguisé.

Aujourd'hui, six pays seulement ont lancé avec succès une charge utile de plus d'une tonne sur leurs fusées.

- Regarder vers la Lune -

Mais le programme spatial sud-coréen affiche un bilan mitigé: ses deux premiers lancements, en 2009 et 2010, qui utilisaint la technologie russe, se sont soldés par des échecs. La deuxième fusée avait explosé après deux minutes de vol, Séoul et Moscou se rejetant mutuellement la faute.

Finalement, le pays a réussi un lancement en 2013, se reposant toujours sur des moteurs développés en Russie.

L'activité de lancement de satellites est de plus en plus une affaire d'entreprises privées, avec notamment SpaceX d'Elon Musk, qui compte parmi ses clients l'agence spatiale américaine NASA et l'armée sud-coréenne.

Mais un succès de Nuri offrirait à la Corée du Sud un potentiel "infini", estime un expert.

"Les fusées sont le seul moyen disponible pour l'humanité d'aller dans l'espace", explique Lee Sang-ryul, directeur de l'Institut coréen d'études aérospatiales, au journal local Chosun Biz. "Disposer d'une telle technologie signifie que nous avons rempli les conditions de base pour rejoindre cette compétition d'exploration spatiale".

Le lancement de jeudi est une étape dans le programme spatial ambitieux de la Corée du Sud, avec l'objectif annoncé en mars par le président Moon Jae-in de lancer un orbiteur lunaire l'an prochain.

"Grâce aux réalisations des systèmes de fusées sud-coréens, le gouvernement poursuivra un programme actif d'exploration spatiale", a déclaré le chef de l'Etat.

"Nous réaliserons le rêve de poser notre sonde sur la Lune d'ici 2030".

Un sommet européen assombri par le conflit ouvert avec la PologneRTL, Monde

Le conflit ouvert entre l'Union européenne et Varsovie, qui rejette la suprématie du droit européen, s'est imposé à l'agenda du sommet des dirigeants des Vingt-Sept, réunis jeudi et vendredi à Bruxelles.

Les leaders doivent discuter de la flambée des prix de l'énergie, de la nécessité d'accroître encore la vaccination contre le Covid-19, de la préparation de la COP26 et des tensions avec le Bélarus autour des migrants notamment.

A ce programme déjà chargé s'est ajoutée la crise déclenchée par le Tribunal constitutionnel polonais --considéré comme proche du parti nationaliste conservateur au pouvoir--, qui a décrété le 7 octobre certains articles des traités européens incompatibles avec la Constitution nationale.

Une décision dénoncée à Bruxelles comme une attaque sans précédent contre la primauté du droit européen et la compétence de la Cour de justice de l'UE, des principes fondateurs.

Elle a provoqué des échanges tendus mardi au Parlement européen entre la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, qui a promis d'agir contre Varsovie, et le Premier ministre Mateusz Morawiecki qui a dénoncé un "chantage" de l'UE, martelant la suprématie des Constitutions nationales.

La situation a conduit certains Etats, dont les Pays-Bas, à demander à ce que le sujet soit abordé lors de la réunion, même s'il ne donnera pas lieu à des conclusions contrairement aux autres points officiellement à l'ordre du jour.

"Un grand nombre de chefs d'Etat et de gouvernement vont exprimer leur inquiétude", a indiqué un diplomate européen, soulignant les risques d'un "effet de contagion".

Mais certains pays comme l'Allemagne prônent le "dialogue" avec Varsovie. "Il ne s'agit pas de faire de ce sommet une confrontation (...) Nous n'attendons pas une discussion sur des sanctions à l'égard de la Pologne", a indiqué une source gouvernementale à Berlin.

La chancelière Angela Merkel --qui a participé à plus de 100 sommets pendant ses 16 ans au pouvoir et dont ce sera le dernier, selon des responsables européens--, pourrait avoir une rencontre bilatérale avec M. Morawiecki.

Dans ce contexte, plusieurs sources diplomatiques jugent inconcevable une approbation du plan de relance polonais de 36 milliards d'euros, actuellement bloqué par la Commission qui réclame des garanties sur l'indépendance du système judiciaire du pays.

"Je ne vois pas, en l'état actuel, comment la Commission serait en capacité de valider ce plan de relance", commente-t-on à l'Elysée. "Ce n'est pas un chantage financier (...), c'est répondre à des principes fondamentaux, au premier rang desquels il y a les garanties d'Etat de droit et d'indépendance de la Justice".

- "Pas se tromper" -

L'UE dispose d'autres outils pour faire respecter l'Etat de droit et la primauté du droit européen, mais ils sont pour certains délicats ou lourds à mettre en oeuvre, et les pays membres semblent opposés à toute précipitation.

Les eurodéputés, eux, font pression sur la Commission européenne en la menaçant de poursuites pour qu'elle déclenche sans délai un nouveau mécanisme permettant de suspendre les fonds européens aux pays où sont constatées des violations de l'Etat de droit portant atteinte au budget européen.

Une procédure qui pourrait viser la Pologne et la Hongrie, autre pays régulièrement épinglé par Bruxelles.

La Commission promet d'envoyer "bientôt" des notifications aux pays concernés. Mais les Etats membres prônent d'attendre l'avis de la Cour de justice de l'UE sur ce règlement avant d'y recourir.

"On ne peut pas se tromper sur ce coup là", commente un diplomate.

Le mécanisme fait actuellement l'objet d'un recours en annulation par la Pologne et la Hongrie devant la justice européenne, et une décision n'est pas attendue avant la fin de l'année ou début 2022.

Un autre sujet épineux du sommet, qui commence jeudi à 13H00 GMT, sera la flambée des prix de l'énergie, qui pèse sur les revenus des ménages et menace la reprise économique.

Les dirigeants discuteront de la "boîte à outils" présentée le 13 octobre par la Commission, qui suggère une série de mesures temporaires et ciblées --baisse de taxes, bons d'achats, reports de factures--, et esquisse des pistes de réformes. Ces discussions se poursuivront lors d'un conseil des ministres de l'Energie le 26 octobre.

Paris plaide pour une révision des règles du marché commun de l'électricité, suspendu aux cours mondiaux des énergies fossiles, et un "découplage" entre prix de l'électricité et ceux du gaz.

Madrid réclame des "achats groupés" de stocks de gaz, sur le modèle de l'approvisionnement européen en vaccins anti-Covid-19.

Missiles: Pyongyang accuse les Etats-Unis de "deux poids, deux mesures" RTL, Monde

La Corée du Nord a accusé les Etats-Unis de pratiquer le "deux poids, deux mesures" à propos des essais d'armement, ont rapporté jeudi les médias d'Etat nord-coréen, après une réunion en urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur cette question.

Pyongyang a procédé au tir d'un nouveau missile balistique stratégique mer-sol (SLBM) mardi, le dernier d'une série de tests récents, provoquant cette réunion des Nations unies à l'initiative de Washington et Londres.

Un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a assuré que le test ne visait pas les Etats-Unis et était effectué "uniquement pour la défense du pays".

"Donc les Etats-Unis n'ont pas besoin de s'inquiéter ou de se préoccuper de ce tir d'essai", a ajouté le porte-parole, dans une déclaration relayée par l'agence de presse d'Etat KCNA.

Les critiques américaines à l'égard de Pyongyang sur "le développement et les tirs d'essai du même système d'armement que celui que les Etats-Unis possèdent ou développent est une expression claire du deux poids, deux mesures", a ajouté le diplomate.

"Cela ne fait que renforcer notre suspicion" à propos de la sincérité des propos des Etats-Unis insistant sur le fait qu'ils n'ont pas d'intention hostile à l'égard du régime de Kim Jong Un, a-t-il souligné.

M. Kim a rencontré trois fois le président américain alors en exercice Donald Trump, mais les deux hommes ont échoué à s'entendre sur un accord mettant fin au programme nucléaire nord-coréen.

Les pourparlers sont à l'arrêt depuis l'échec du sommet de Hanoï début 2019.

Le président Joe Biden a promis de continuer à explorer la voie diplomatique, mais avec une approche plus discrète, avec la recherche de domaines de progrès.

Premier feu vert de l'Assemblée pour recourir au pass sanitaire jusqu'à l'été 2022RTL, Monde

A l'issue de débats souvent électriques, l'Assemblée a donné dans la nuit de mercredi à jeudi, un premier feu vert au projet de loi "vigilance sanitaire", avec la possibilité controversée de recourir au pass sanitaire jusqu'au 31 juillet.

Bruits et fureur dans l'hémicycle. Le troisième projet de loi abordant la question du pass en cinq mois, outil honni par une minorité de la population mais adopté par une large majorité des Français, a une nouvelle fois permis aux oppositions de droite et de gauche de donner de la voix contre la gestion gouvernementale de la crise.

Coincé entre l'examen du budget de l'Etat et celui de la Sécurité sociale, le projet de loi a été adopté par seulement 10 voix d'écart, 135 voix pour et 125 contre au bout de deux jours de débats régulièrement marqués par des passes d'armes et invectives dans l'hémicycle. Le texte atterrira au Sénat dès le 28 octobre.

La majorité a cependant évité de justesse un couac retentissant peu avant 22 heures, au moment du vote de l'article 2, coeur du projet de loi, avec une adoption ric-rac par 74 voix pour et 73 contre.

Les problèmes ponctuels de mobilisation dans l'hémicycle chez les députés LREM pointés du doigt mardi matin en réunion de groupe par Christophe Castaner, chef de file des "marcheurs", n'ont à l'évidence pas été résolus.

"A une voix près, les marcheurs qui ne marchent pas aussi sûrement qu'hier ont failli buter sur le mur de la contestation de l'opposition", a tonné le communiste Sébastien Jumel. "Votre dérive sur le pass sanitaire ne passe pas!"

Présenté comme une "boite à outils", le projet de loi propose de prolonger le recours au pass sanitaire et toute une batterie de mesures pour freiner l'épidémie dans le cadre d'un régime post-crise jusqu'au 31 juillet 2022.

L'état d'urgence sanitaire en Guyane est lui prolongé jusqu'au 31 décembre 2021.

S'il n'y a "pas de vague épidémique" aujourd'hui en France, le ministre de la Santé, Olivier Véran a souligné la situation "à l'étranger, en Belgique, ca monte fort, aux Pays bas ça monte fort (…) L'épidémie n'est pas terminée".

--statut vaccinal des élèves--

Alors que planait l'incertitude sur une hypothétique levée du pass à la mi-novembre, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a douché les enthousiasmes, mercredi à l'issue du Conseil des ministres.

"Aujourd'hui, vu la situation, je ne vois pas comment une adaptation pourrait intervenir au 15 novembre".

La prolongation du pass sanitaire pour huit mois, à la main de l'exécutif, en "enjambant" la présidentielle et les législatives fait en tout cas hurler gauche et droite.

Situation en Outremer, mesures d'âge sur le pass sanitaire, fin de la gratuité des tests, état d'urgence jugé liberticide, suspension de soignants, changement de pied de la majorité sur le périmètre d'application du pass avant et après le 12 juillet, etc: droite et gauche ont déroulé leur inventaire de reproches.

"La répétition est utile", a ironisé M. Véran, jamais avare de coups de griffe.

Comme attendu, la majorité est revenu sur le couac survenu en commission des lois où le député LREM Pacôme Rupin, opposant résolu au pass, avait fait adopter de justesse un amendement qui prévoit de circonscrire l'utilisation du pass géographiquement et en fonction du taux d'incidence de l'épidémie.

LREM, Modem et Agir sont revenus à la logique nationale du pass, tout en prenant en compte plusieurs critères que les "marcheurs" tiennent à spécifier pour justifier le recours au pass: taux de vaccination, de positivité des tests de dépistage, d'incidence ou de saturation des lits de réanimation - avec des niveaux à définir.

L'Assemblée a par ailleurs adopté un amendement du gouvernement qui concerne la connaissance du statut vaccinal des élèves par les directeurs d'écoles ou les chefs d'établissement du second degré.

La mesure vise à "faciliter l'organisation de campagnes de dépistage et de vaccination et d'organiser des conditions d'enseignement permettant de prévenir les risques de propagation du virus" et donc in fine les fermetures de classe.

"Vous ouvrez une brèche impensable dans un secret (médical à l'école, ndlr) qui doit être conservé", a fustigé le LR Philippe Gosselin à l'unisson avec les autres oppositions.

Coronavirus - Un milliard de doses de vaccin anti-Covid ont été administrées en Europe, selon l'OMSRTL, Monde

(Belga) Un milliard de doses de vaccin contre le Covid-19 ont été administrées jusqu'à présent dans les 53 États membres de la Région européenne de l'Organisation mondiale de la santé. Les risques sont pourtant encore trop nombreux pour que les personnes non vaccinées fassent preuve de complaisance, a déclaré l'OMS dans un communiqué de presse mercredi.

"Il s'agit d'un grand nombre et d'une grande réussite (...), mais nous ne pouvons pas nous permettre d'être trop confiants", a souligné Hans Kluge, médecin belge et directeur régional de l'OMS pour l'Europe. Il est rassurant de constater que les vaccins protègent contre les formes graves de la maladie et les décès dus au Covid-19, mais la pandémie fait désormais rage parmi les personnes non vaccinées, selon l'OMS. La nécessité d'accélérer la campagne de vaccination est donc grande, a estimé l'organisation. "Parvenir partout à un taux de couverture vaccinale de 70% reste notre objectif si nous voulons stabiliser la crise." La couverture vaccinale est cependant inégale en Europe. Seul un tiers de la région européenne a pu bénéficier de ce milliard de doses. Certains pays ne disposent pas d'un nombre suffisant de vaccins ou éprouvent des difficultés à atteindre les personnes vulnérables ou réticentes à l'idée de se faire vacciner, tandis que d'autres pays ont surmonté ces obstacles. "Partager les vaccins afin d'immuniser le plus grand nombre de personnes possible en un minimum de temps est à la fois éthique et intelligent", a poursuivi M. Kluge. "Nous devons vacciner toutes les personnes les plus à risque dans la région européenne, tout en continuant à mettre des doses à la disposition d'autres parties du monde où les approvisionnements sont encore très réduits." L'histoire nous met à l'épreuve avec cette pandémie, a conclu M. Kluge. "Tant que la pandémie n'est pas terminée, nous devons travailler en équipe pour assurer notre sécurité et celle des autres." (Belga)

Le rein d'un porc a fonctionné chez un humain, une première mondialeRTL, Monde

Des scientifiques américains ont réussi à faire fonctionner sur un humain le rein d'un porc génétiquement modifié, une percée qui représente un espoir pour les très nombreuses personnes en attente d'une transplantation.

Si le succès se confirme, les cochons pourraient bien un jour être élevés dans le but de fournir des organes (reins, mais aussi poumons, coeurs...) aux humains qui en ont besoin.

L'opération a été menée le 25 septembre à l'hôpital NYU Langone de New York, à partir du rein d'un porc ayant subi une modification génétique permettant que l'organe ne soit pas rejeté par l'organisme humain.

Le rein n'a pas été à proprement parler implanté à l'intérieur d'un corps humain, mais a été connecté aux vaisseaux sanguins d'un patient en état de mort cérébrale, dont la famille avait autorisé l'expérimentation, au niveau du haut de sa jambe.

L'opération a duré environ deux heures.

Le rein "a bien fonctionné" durant les deux jours et demi qu'a duré l'expérience, a dit à l'AFP Robert Montgomery, directeur de l'Institut de transplantation de NYU Langone. "Il a fait ce qu'il était censé faire, (...) il a produit de l'urine."

Une telle transplantation avait déjà été tentée chez les primates -- un rein de porc ayant alors fonctionné pendant toute une année --, mais jamais encore chez les humains.

Et pour cause: l'organisme humain contient des anticorps qui s'attaquent à un type de sucre présent normalement "sur toutes les cellules des porcs", ce qui provoque "un rejet immédiat" de l'organe, a expliqué Robert Montgomery.

Mais l'animal a cette fois été génétiquement modifié pour ne plus produire ce sucre et il n'y a pas eu "de rejet rapide du rein" constaté.

- "Miracle potentiel" -

Près de 107.000 Américains sont actuellement sur liste d'attente pour une greffe d'organe, dont 90.000 justement pour un rein. Chaque jour, 17 personnes qui auraient besoin d'une greffe meurent dans le pays.

"Je pense que les gens, en particulier ceux qui sont dans l'attente (...), verront cela comme un miracle potentiel", s'est réjoui le professeur, qui a lui-même bénéficié d'une transplantation du coeur il y a presque trois ans.

Pourquoi un porc, plutôt qu'un autre animal?

"Les porcs ont la bonne taille, ils grandissent rapidement, et les portées comptent beaucoup de petits", a répondu Robert Montgomery. "C'est aussi plus acceptable car on utilise déjà les porcs pour l'alimentation."

Les valves cardiaques de porc sont déjà très utilisées chez les humains, et leur peau peut être utilisée pour des greffes sur de grands brûlés.

Au bout de 54 heures, le rein fonctionnait toujours parfaitement et n'avait pas été rejeté. Mais le respirateur artificiel du patient a été arrêté, mettant fin à l'expérience.

Le professeur a reconnu que ces résultats étaient "limités", notamment à cause de la courte période d'expérimentation.

"Ce qu'il se serait passé après trois semaines, trois mois, trois ans, cela reste une question", a-t-il dit. "Mais c'est néanmoins un pas intermédiaire très important, qui nous indique qu'a priori, au moins au départ, les choses se passeront bien."

Selon lui, des essais cliniques plus larges pourraient débuter d'ici "un an ou deux".

Certains experts ont accueilli la nouvelle avec prudence, les résultats détaillés de l'étude menée n'ayant pas encore été publiés dans une revue scientifique (ce qui est prévu le mois prochain).

"C'est néanmoins un pas intéressant sur la route menant à l'utilisation de porcs génétiquement modifiés comme source d'organes pour les transplantations", a commenté Alan Archibald, spécialiste en génétique à l'université d'Edimbourg.

Les xénogreffes -- d'un animal à un humain -- ne sont pas nouvelles. Les médecins ont tenté des transplantations entre espèces depuis au moins le 17ème siècle, les premières expériences se concentrant sur les primates.

En 1984, un coeur de babouin avait été transplanté sur un bébé mais la petite, surnommée "Baby Fae", n'avait survécu que 20 jours.

Manifestation contre Netflix après un spectacle jugé transphobeRTL, Monde

Un groupe de manifestants s'est rassemblé mercredi près du siège de Netflix à Los Angeles à l'appel de militants LGBTQ qui reprochent à la plateforme de streaming son soutien à l'humoriste Dave Chappelle et ses propos jugés transphobes par certains.

Quelques dizaines d'employés de Netflix ont débrayé pour l'occasion et rejoint dans une rue d'Hollywood un nombre identique de militants qui réclamaient bruyamment une meilleure représentation des personnes transgenres.

"Je pense que les salariés trans et non-binaires ne sont pas en sécurité tant que leur employeur diffuse du contenu qui pourrait leur nuire", a déclaré un employé de Netflix Animation, Devan McGrath, qui avait pris part au débrayage.

La polémique a été déclenchée voici deux semaines par le spectacle "The Closer" diffusé par Netflix, dans lequel la star du stand-up répond aux critiques l'ayant déjà accusé par le passé de s'être moqué des personnes transgenres. Il rétorque notamment que "le genre est un fait" et que ses détracteurs sont "trop sensibles".

Après avoir défendu ce spectacle, Netflix a finalement tenté d'apaiser les tensions avant la tenue du rassemblement. "Nous respectons la décision de tout employé qui choisira de débrayer et reconnaissons que nous avons encore du travail à accomplir tant au sein de Netflix que pour notre contenu", a écrit le géant du streaming mercredi dans un communiqué à l'AFP.

La plateforme "comprend la profonde blessure qui a été causée".

L'une des organisatrices du rassemblement, Ashlee Marie Preston, a insisté sur le fait que des blagues comme celles de Dave Chappelle causaient du tort à la minorité transgenre.

"Nous ne sommes pas ici aujourd'hui parce que nous ne savons pas rire. Nous sommes ici car nous nous inquiétons que ces blagues prennent des vies. Il n'y a pas de quoi rire", a-t-elle lancé.

Ashlee Marie Preston accuse en outre les entreprises comme Netflix de "profiter de ces tensions" et d'utiliser "des algorithmes pour manipuler et déformer la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres".

Les manifestants ont notamment demandé à la plateforme de streaming de faire précéder "The Closer" d'un avertissement et de s'engager à promouvoir davantage de talents LGBTQ.

- "J'ai foiré" -

Le spectacle de Dave Chappelle a été condamné par certains groupes LGBTQ (lesbienne, gay, bisexuel, trans, queer) comme GLAAD, qui déplorent, études à l'appui, l'impact négatif que peut avoir la diffusion de stéréotypes sur les minorités.

Dans un mémo adressé aux salariés de Netflix, le co-directeur exécutif en charge des contenus Ted Sarandos avait estimé que ce qui était diffusé "à l'écran ne se traduisait pas directement en conséquences néfastes dans le monde réel" et que le principe de la liberté d'expression primait.

Mais il a fini par admettre mardi soir s'être trompé, dans des interviews à plusieurs publications spécialisées d'Hollywood: "J'ai foiré."

"J'aurais dû avant tout reconnaître qu'une partie de nos salariés souffraient, et qu'ils se sentaient vraiment blessés par une décision commerciale que nous avions prise", a déclaré M. Sarandos au site The Hollywood Reporter.

Le responsable de Netflix a toutefois réaffirmé qu'à son avis, le spectacle de Dave Chappelle ne devait pas être retiré de la plateforme.

Trois employés dont Terra Field, une employée transgenre du service de streaming, ont été mis à pied pour avoir fait irruption dans une réunion virtuelle de cadres, avant d'être réintégrés.

Un autre salarié a été licencié pour avoir divulgué des informations confidentielles sur le coût de "The Closer".

L'appel au débrayage et au rassemblement ont reçu le soutien de célébrités du petit écran comme Jameela Jamil ("The Good Place") et Jonathan Van Ness ("Queer Eye"), qui ont enregistré une vidéo d'encouragement.

Comique afro-américain, Dave Chappelle a déjà été accusé par le passé de se moquer des personnes transgenres mais reste extrêmement populaire aux Etats-Unis.

Dans son spectacle polémique, l'humoriste met en avant son expérience en tant qu'homme noir. Il estime ainsi que les hommes gays blancs "font partie d'une minorité jusqu'au moment où ils ont de nouveau besoin d'être blancs". Et il affirme que les communautés LGBTQ ont fait plus de progrès en quelques années que les Noirs en plusieurs décennies.

Un petit groupe de contre-manifestants s'était mobilisé mercredi pour soutenir Dave Chappelle.

L'inflation et les problèmes d'approvisionnement vont persister jusqu'à la fin 2022, selon Bruno Le MaireRTL, Monde

Les problèmes d'approvisionnement qui poussent les prix à la hausse, notamment ceux de l'énergie, vont persister "tout au long de l'année 2022", a estimé mercredi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire sur BFMTV.

"On n'arrête pas de dire que l'augmentation des prix est transitoire. Tout dépend de ce qu'on entend par transitoire", a expliqué le ministre, ajoutant qu'il ne voyait "pas d'amélioration avant la fin de l'année 2022, au mieux, parce que la reprise est très forte".

La hausse des prix est notamment due aux pénuries de bois, d'acier, d'aluminium, de pétrole et de gaz, a détaillé Bruno Le Maire.

Face à la hausse du prix des carburants, il a répété qu'il était plus favorable à des aides ciblées pour aider les ménages en difficulté qu'à une baisse généralisée des taxes, dont le coût les finances publiques est selon lui trop élevé.

"L'aide doit aller à ceux qui n'ont pas d'autre choix que de prendre leur voiture pour chercher une activité ou exercer une activité", a-t-il déclaré, soulignant que "la responsabilité de l'Etat, c'est de protéger".

Cette aide pourrait aller aux indépendants, aux salariés, aux fonctionnaires et à ceux qui cherchent du travail, a précisé Bruno Le Maire, indiquant le dispositif retenu, que l'exécutif veut annoncer avant la fin de la semaine, pourrait fonctionner sur une base déclarative.

Le chèque énergie, destiné à atténuer la flambée du prix du gaz et qui donnera lieu à un versement exceptionnel de 100 euros en décembre pour les ménages modestes qui y sont éligibles, est lui versé en fonction des revenus déclarés au fisc.

Mais le gouvernement ne dispose pas d'une base de données pour ceux qui utilisent leur voiture à des fins professionnelles.

États-Unis: les pénuries et le manque de main d'?uvre ralentissent la croissanceRTL, Monde

(Belga) Les difficultés mondiales d'approvisionnement, ainsi que le manque de main d'?uvre et les inquiétudes liées au variant Delta du Covid-19, ont fait ralentir la croissance de l'activité économique aux États-Unis au début de l'automne, a indiqué mercredi la Banque centrale américaine (Fed).

Ces difficultés, associées à une demande de la part des consommateurs qui reste forte, ont fait flamber les prix, a souligné la Fed dans son Livre beige, une enquête réalisée entre la fin du mois de septembre et le début du mois d'octobre auprès d'entreprises américaines. Ce rapport économique fait par ailleurs état de perspectives à court terme qui "restaient positives", avec cependant des "incertitudes" plus grandes et un "optimisme plus prudent". Outre les pénuries d'approvisionnement qui ralentissent la production et font augmenter les prix, les chefs d'entreprises s'inquiètent de la situation sur le front de l'emploi, alors que les travailleurs disponibles sont bien moins nombreux que les postes à pourvoir. "Les entreprises de transport et de technologie font face à une offre de main d'?uvre particulièrement faible, tandis que de nombreuses entreprises de vente au détail, d'hôtellerie et de l'industrie manufacturière ont réduit leurs heures ou leur production parce qu'elles n'avaient pas suffisamment de travailleurs", détaille le "Beige book". Les démissions et départs à la retraite sont nombreux, en raison notamment de problèmes de garde d'enfants et d'obligation de vaccination, ainsi que d'inquiétudes liées à la santé. Par conséquent, les salaires grimpent. La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, avait indiqué mercredi matin que cette amélioration des conditions salariales et de travail était "une bonne chose pour les travailleurs". Elle avait notamment cité les personnes employées dans le secteur des services qui "ont souffert de salaires chroniquement bas, de conditions de travail et d'avantages sociaux" insuffisants. (Belga)

Attentats à Paris - Au procès des attentats du 13-Novembre, la vie fauchée d'un jeune algérienRTL, Monde

(Belga) Pour Lahssen et son frère Djalal, deux jeunes Algériens, l'Europe avait des allures de terre promise, l'endroit où, enfin, se construire un avenir. Sauf que la vie de Djalal, apprenti boulanger, a été fauchée devant le Bataclan à Paris au soir du 13 novembre 2015.

À la barre de la cour d'assises spéciale mercredi, Lahssen ne comprend toujours pas pourquoi son frère a été tué par des assaillants se réclamant de l'islam. "Moi, je viens d'Algérie. Vous, vous êtes nés en Europe et vous aviez toutes les chances... Au lieu de ça vous n'avez fait que des conneries", s'emporte le jeune homme en se tournant vers le box des accusés. La majorité des 14 accusés sont Belges ou Français. Seul membre encore en vie des commandos du 13-Novembre, Salah Abdeslam partage les nationalités marocaine et française, il est né et a grandi à Bruxelles. "Quand nous sommes venus rejoindre nos parents en France, en août 2014, nous étions fous de joie", se souvient Lahssen. Les deux frères n'ont alors qu'une hâte: s'intégrer. Eux qui "ne parlaient pas un mot de français" prennent des cours d'apprentissage, s'efforcent de trouver du travail, de "faire les démarches" nécessaires pour obtenir la nationalité française, répète plusieurs fois le jeune homme. Tous les deux choisissent la boulangerie. "On aimait notre métier". Le soir du 13 novembre, les deux frères - "plutôt un pote pour moi", dit Lahssen - dînent ensemble. Après le repas, Djalal a envie d'aller se promener avant de retourner chez lui dans la banlieue de Paris. Ses pas le conduisent devant la salle de spectacle du Bataclan au moment où les assaillants s'y engouffrent. Il est fauché sur le trottoir par une rafale de kalachnikov. La famille de Djalal restera plusieurs jours sans savoir. Elle s'inquiète de ne pas avoir de nouvelles et c'est finalement le père, alors âgé de 83 ans, qui se rendra chez les gendarmes pour signaler la disparition d'un de ses fils. "On voulait commencer une autre vie (...) Malheureusement ça ne s'est pas fait", dit Lahssen d'une voix hachée, s'efforçant de s'exprimer en français alors qu'il pourrait avoir l'aide d'un interprète. "Comme a dit un autre témoin avant moi, vous n'êtes rien sans vos armes", dit aux accusés Lahssen, incapable de retenir ses larmes. Les autres membres de la famille de Djalal qui devaient témoigner devant la cour ont finalement renoncé. "Depuis la mort de Djalal, notre mère n'est plus la même, elle croit le voir quand elle regarde la télé, elle ne sort plus beaucoup". Pendant que Lahssen parle, les écrans de la salle d'audience montrent les accusés. Ils semblent indifférents. Aucun d'eux ne regarde le témoin. "Vous allez finir votre vie en prison et après ce sera l'enfer", leur promet Lahssen.  Sa colère contre les accusés s'amplifie. "Tout à l'heure, une maman racontait qu'elle était triste d'avoir perdu son fils. Et j'ai vu des accusés boire de l'eau. Boire de l'eau devant une maman qui souffre ? Pour moi ce ne sont pas des hommes, ce sont des animaux", s'emporte-t-il. "Je m'arrête là, sinon je ne m'arrête jamais. Le reste ça reste dans le c?ur", dit-il avec pudeur. Djalal avait 31 ans quand il a été tué. Avec Kheireddine, un violoniste assassiné alors qu'il passait par hasard devant une terrasse, il est l'une des deux victimes algériennes des attentats du 13-Novembre. Venu témoigner à la barre de la cour d'assises le 30 septembre, le père de Kheireddine, un ingénieur agronome à la retraite, venu spécialement d'Algérie pour le procès, avait lancé aux accusés : "Votre religion n'est pas la même que celle que je pratique". "Mon fils est mort un violon à la main. C'était un esprit éclairé face à des esprits ténébreux", a-t-il ajouté. (Belga)

Aux Etats-Unis, des emplois mais pas assez de candidats et des salaires qui flambentRTL, Monde

Recruter des employés est devenu une tâche difficile aux Etats-Unis alors que les travailleurs américains font la fine bouche, rechignent à accepter n'importe quel poste et démissionnent à tour de bras, ce qui fait flamber les salaires et risque de ralentir la croissance.

Vente au détail, transport, industrie manufacturière, petite enfance, ... Les employeurs, dans de nombreux secteurs, peinent toujours à recruter, notamment pour les emplois au bas de l'échelle salariale.

Cela "reflète le vieillissement de la main d'oeuvre, les changements dans les types d'emplois que les gens veulent occuper et le temps nécessaire pour former les travailleurs", a souligné mercredi l'un des gouverneurs de la Banque centrale américaine (Fed), Randal Quarles.

"Les difficultés de gardes d'enfants et d'obligation vaccinale ont été largement citées parmi les causes du problème, ainsi que les absences liées au Covid", a expliqué la Fed mercredi, dans son Livre beige, une enquête réalisée auprès des entreprises du pays.

Malgré la réouverture des écoles, en effet, ce sont désormais les places en crèches qui manquent. Ces établissements, le plus souvent privés et onéreux aux Etats-Unis, peinent désormais à recruter du personnel, et doivent réduire leur capacité d'accueil et augmenter les tarifs.

Les craintes de contracter le Covid restent fortes pour une partie de la population.

Et les obligations vaccinales peuvent freiner les plus réticents, bien que le nombre de démissions liées à ces exigences ait été plus faible que prévu, d'après les entreprises interrogées dans la région de Minneapolis.

- "Autre offre en main" -

Résultat: l'expiration, le 6 septembre, des allocations chômage plus généreuses qui étaient distribuées depuis le début de la pandémie ne s'est pas accompagnée de la ruée vers l'emploi qui était attendue, ont relevé de nombreux chefs d'entreprise.

Il manque 3 millions de travailleurs pour retrouver le niveau de population active d'avant la crise, selon les données du département du Travail.

Et il est "peu probable", selon Randal Quarles, que la participation au marché du travail, de 61,6% en septembre, retrouve son niveau de 63,4% en février 2020, avant que la pandémie ne mette sous cloche l'activité économique.

Des responsables d'entreprises de la région de Philadelphie estiment même que "les changements opérationnels et l'automatisation permettront à leurs entreprises de fonctionner avec moins de travailleurs", précise le Livre beige.

Une agence de recrutement basée dans la ville de New York a toutefois dit s'attendre à une augmentation des recrutements, pour l'instant "modérés", à mesure que les gens retourneront au bureau en plus grand nombre.

Pour le moment, "beaucoup de candidats arrivent à l'entretien avec une autre offre en main", détaille encore la Fed.

Et font ainsi monter les enchères. Salaire, prime à l'embauche, assurance santé, conditions de travail,... tout y passe.

- Salaires en hausse -

Les pharmacies CVS, les magasins Target, les restaurants Chipotle, ou le géant Amazon, entre autres, ont désormais franchi la barre des 15 dollars moyens de l'heure à l'embauche, plus du double de la rémunération fédérale minimum de 7,25 dollars.

Et les Etats-Unis arrivent presque, de fait, au salaire minimum fédéral que Joe Biden voulait faire adopter, avant de renoncer face à la farouche opposition au Sénat.

La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a indiqué mercredi que cette amélioration était "une bonne chose pour les travailleurs".

Elle a notamment cité les employés du secteur des services qui "ont souffert de salaires chroniquement bas, de conditions de travail et d'avantages sociaux" insuffisants.

Le salaire horaire moyen, toutes catégories de travailleurs confondus, est passé de 28,52 dollars en février 2020 à 30,85 dollars en septembre 2021, selon le département du Travail.

Mais pour les entreprises, grandes ou petites, qui ne parviennent pas à séduire suffisamment de candidats, l'activité tourne au ralenti.

"De nombreuses entreprises du secteur de la distribution, de l'hôtellerie et de l'industrie manufacturière ont réduit leurs heures ou leur production parce qu'elles n'avaient pas suffisamment de travailleurs", détaille encore le "Beige book".

Et in fine, c'est la croissance qui pâtit, avec un rythme qui "a ralenti" au début de l'automne, "pénalisé" par ce manque de personnel, auquel se sont ajoutées les difficultés mondiales d'approvisionnement et les craintes liées au variant Delta.

A son tour, New York choisit la contrainte pour vacciner ses policiersRTL, Monde

Les policiers et les pompiers de New York n'auront bientôt plus d'autre choix que de se faire vacciner contre le Covid-19 pour continuer à servir, une décision qui risque de provoquer des remous, à l'image d'autres grandes villes américaines.

Après les enseignants et les soignants, tous les métiers des quelque 160.000 employés municipaux de New York seront concernés par une stricte obligation vaccinale à partir du 1er novembre, des policiers aux soldats du feu en passant par les éboueurs.

Mais le patron du principal syndicat de policiers de la ville (NYCPBA), Patrick Lynch, qui avait soutenu la campagne de réélection de Donald Trump à l'été 2020, a immédiatement promis d'attaquer en justice la décision du maire démocrate Bill de Blasio "pour protéger les libertés de nos membres", tout en rappelant qu'il ne s'opposait pas au vaccin.

Un scénario déjà observé dans d'autres grandes villes américaines.

A Chicago, le patron du syndicat de police a appelé ses 13.000 membres à désobéir aux ordres de la maire démocrate Lori Lightfoot, qui a imposé la vaccination ou des tests réguliers au Covid-19 pour les forces de l'ordre. Dans la troisième ville des Etats-Unis, le syndicat espère remporter le bras de fer en montrant que les rues ont besoin de policiers, sur fond de hausse de la criminalité.

Un discours aussi entendu à Boston. "Le manque de personnel est la plus grande menace pour la sécurité publique aujourd'hui", a assuré lundi, lors d'une conférence de presse, le président de l'association des policiers de l'Etat du Massachusetts, Michael Cherven, en déplorant des effectifs déjà insuffisants, même s'il a convenu que 85% des membres de son organisation étaient vaccinés.

- Polémique -

Depuis le début de la pandémie, le Covid-19 est la principale cause de décès "en service" des policiers aux Etats-Unis, avec 237 morts du coronavirus en 2021 contre 50 par armes à feu, sur un total de 369.

A New York, près de 71% de tous les agents (55.000 dont près de 35.000 en uniforme) ont reçu au moins une dose de vaccin, a indiqué mercredi le département de police (NYPD) à l'AFP. Un chiffre bien en-deçà du total de la population adulte de la ville (84%) mais en hausse depuis septembre, quand il s'établissait à 61% chez les policiers.

Dans ce contexte, une vidéo circulant depuis mardi sur les réseaux sociaux a fait naître une polémique: elle montre deux agents, un homme et une femme, repousser sans ménagement hors d'un quai de métro un homme qui leur demande de porter un masque, comme c'est la règle pour tous les passagers, policiers compris.

"Il n'y a aucune excuse. Nous valons mieux que ça", a déclaré mercredi lors d'une conférence de presse le patron du NYPD, Dermot Shea, en annonçant des procédures disciplinaires contre les deux policiers.

- 500 dollars -

Jusqu'ici, les forces de l'ordre ou les pompiers new-yorkais avaient le choix entre le vaccin ou la présentation régulière d'un test négatif au Covid. Pour justifier son changement de ligne, la mairie met en avant le fait que l'obligation stricte a fait grimper le taux de vaccinés à plus de 95% chez les enseignants et les soignants de la ville.

Mise à genoux en 2020, avec ses images d'hôpitaux débordés et de morgues improvisées, la grande capitale culturelle et économique de l'est des Etats-Unis (près de 9 millions d'habitants) impose déjà le vaccin pour entrer dans les restaurants, cinémas, ou salles de gym, voire pour assister à des spectacles en extérieur.

Mais "il reste beaucoup d'employés de la ville qui ne sont pas vaccinés (environ 46.000 sur 160.000). Je veux les protéger. Je veux protéger leurs familles" et "toutes les personnes avec lesquelles ils sont en contact dans la ville", a assuré Bill de Blasio, sur CNN mercredi.

Pour motiver les plus hésitants, la mairie promet un bonus de 500 dollars sur leur fiche de paie pour les fonctionnaires qui recevront leur première dose avant le 29 octobre. Passé ce délai, les récalcitrants verront leur rémunération suspendue.

Seule exception, les surveillants pénitentiaires, pour qui l'obligation est repoussée au 1er décembre à cause des problèmes d'effectifs à la prison de Rikers Island, où la dégradation des conditions de détention est constamment pointée du doigt.

La vaccination obligatoire reste un sujet sensible aux Etats-Unis, entre démocrates et républicains. Au Texas, deuxième état le plus peuplé du pays avec 29 millions d'habitants, loin de l'imposer, le gouverneur républicain Greg Abbott a interdit à toutes les entités, y compris aux entreprises privées, d'exiger l'immunisation.

Wall Street termine en ordre dispersé, Dow Jones et S&P 500 à un souffle du recordRTL, Monde

Deux des trois principaux indices de Wall Street ont frôlé des records mercredi à New York, le marché reprenant confiance dans l'économie américaine et la propension des entreprises à gérer inflation et difficultés d'approvisionnement.

Le Dow Jones, qui a atteint un record en séance, a terminé en hausse de 0,43% à 35.609,34 points, à moins de 20 points de sa plus haute marque en clôture, selon un résultat définitif. Quant à l'indice élargi S&P 500, il a achevé sa course à moins d'un point de son meilleur score, à 4.536,19 points, en hausse de 0,37%.

Le Nasdaq, qui restait lui sur cinq séances consécutives de hausse, s'est replié de 0,05% à 15.121,67 points.

"Le mois d'octobre est l'opposé de septembre", a commenté Jack Ablin, responsable de l'investissement au sein de la société de gestion Cresset Capital.

"Parce que nous nous rendons compte que l'économie est solide", a-t-il expliqué. "Quant aux taux d'intérêt, ils remontent", ce que redoutent en général les marchés actions, "mais ils sont encore nettement en-deçà du niveau auquel ils devraient être".

En outre, après s'être emballés à l'idée d'un resserrement monétaire anticipé, les opérateurs ne tablent plus avec la même ardeur sur un relèvement des taux à court terme.

Le taux des emprunts d'Etat américains à deux ans s'est ainsi brusquement détendu, à 1,37% contre 1,44% lundi. Le rendement à 10 ans, lui, se stabilisait à 1,64% contre 1,63% mardi.

A l'observation des premières publications d'entreprises ces dix derniers jours, les investisseurs se satisfont de la façon dont elles compensent poussée inflationniste et problèmes d'approvisionnement.

"Nous n'avons pas encore entendu le secteur du commerce de détail", potentiellement le plus touché par ces deux facteurs, a prévenu Jack Ablin, "mais ce qu'on a vu pour l'instant est très encourageant".

Dans son Livre beige, enquête publiée mercredi, la Banque centrale américaine (Fed) a relevé que malgré l'inflation beaucoup d'entreprises faisaient état d'une "plus grande propension à relayer les hausses de coûts" aux consommateurs.

"Nous pensons que les actions peuvent monter davantage dans ce marché haussier, (...) parce que de nombreuses sociétés ont la marge de manoeuvre pour relever leurs prix", a dit Chris Zaccarelli, d'Independent Advisor Alliance.

Pinterest recherché par Paypal

A la cote, l'action de Pinterest, qui associe réseau social et partage de photos, s'est envolée mercredi après que l'agence Bloomberg a fait état de discussions portant sur son éventuel rachat par le prestataire de services de paiement en ligne PayPal.

Le titre a pris jusqu'à 18% en séance, entraînant une brève suspension de cotation, avant de finir en hausse de 12,77% à 62,68 dollars. PayPal a lui abandonné 4,91% à 258,36 dollars.

Selon Bloomberg, les deux groupes auraient évoqué un prix d'acquisition de 70 dollars par action, ce qui valoriserait Pinterest environ 44 milliards de dollars, en prenant en compte le total des titres en circulation.

Netflix s'est replié (-2,17% à 625,14 dollars) malgré des résultats supérieurs aux attentes et un gain net d'abonnés (4,4 millions) sensiblement plus élevé que prévu par les analystes.

Le marché a relevé la prudence de la prévision de bénéfice net par action qu'a donnée le groupe pour le quatrième trimestre, assez nettement inférieure aux attentes (80 cents contre 1,12 dollar).

Au lendemain du début de cotation à Wall Street du premier fonds indiciel (ETF) lié au bitcoin, l'univers des cryptomonnaies a continué à bénéficier de ce qui est considéré par beaucoup comme une étape importante de la popularisation des monnaies virtuelles.

Le titre de la plateforme d'échanges de cryptomonnaies Coinbase a gagné 2,97% à 314,71 dollars, tandis que le fameux fonds arrivé mardi à la Bourse de New York a enregistré mercredi quelque 1,27 milliard de dollars d'échanges.

Le bitcoin, lui, a pulvérisé son record de 64.870 dollars, atteint en avril, approchant même 67.000 dollars (66.976) avant de se replier.

Novavax a dévissé (-14,76% à 136,86 dollars) après la publication d'un article sur le site Politico affirmant que les difficultés que rencontre le laboratoire américain pour développer son propre vaccin contre le coronavirus sont plus importantes que rapporté jusqu'ici.

Toujours selon l'article, Novavax ne parvient pas, pour l'instant, à satisfaire aux conditions de production de masse du vaccin. Le laboratoire a réagi dans un communiqué, se disant confiant dans sa capacité industrielle et dans le respect de son calendrier.

  1. Nasdaq

Nouvelle attaque aérienne éthiopienne contre la capitale du TigréRTL, Monde

L'armée éthiopienne a lancé mercredi une attaque aérienne contre Mekele, la capitale de la région septentrionale du Tigré, pour la deuxième fois cette semaine, marquant une nouvelle escalade de ce conflit qui dure depuis près d'un an.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a envoyé l'armée fédérale dans la région le 4 novembre 2020, après des mois de tensions, pour en chasser les autorités régionales dissidentes issues du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), qui a exercé le pouvoir en Ethiopie jusqu'en 2018.

Contrairement aux frappes de lundi, les premières sur Mekele rapportées depuis le début du conflit, le gouvernement éthiopien a rapidement confirmé l'information d'abord donnée par des sources humanitaires et un habitant.

Le raid "a visé des installations transformées (par les rebelles tigréens) en centre de fabrication d'armes et de réparation pour leur matériel militaire", a affirmé à l'AFP le porte-parole du gouvernement, Legesse Tulu.

Huit personnes ont été blessées, dont une femme enceinte, a indiqué le Dr. Hayelom Kebede, de l'hôpital Ayder, principal établissement de santé de Mekele.

Le bombardement aérien a notamment détruit un site industriel, selon un habitant de Mekele.

"C'était très lourd et l'avion était très proche. L'ensemble du site a brûlé, on ne sait pas s'il y a des victimes, mais toute l'entreprise est partie en fumée", a-t-il précisé.

Le porte-parole du gouvernement a ensuite fait état d'une nouvelle frappe, cette fois à l'ouest de Mekele. Elle visait "un centre d'entraînement et un dépôt d'artillerie lourde" dans la zone de Tembien, a affirmé par SMS à l'AFP Legesse Tulu.

Les États-Unis "condamnent l'escalade continue de la violence, qui met les civils en danger", a réagi le porte-parole du département d'Etat, Ned Price.

L'ONU s'est dite inquiète mercredi après ces dernières violences, relevant notamment que selon les premières informations des civils, dont des femmes et des enfants, figuraient parmi les blessés à Mekele.

"Nous avons clairement exposé nos préoccupations sur l'impact de ces opérations sur les civils ainsi que sur la nécessité d'éviter toute opération offensive qui pourrait cibler des civils", a déclaré à des journalistes Farhan Haq, un porte-parole du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.

- "Contrôle du ciel" -

Les frappes "semblent s'inscrire dans le cadre des efforts entrepris pour affaiblir la résistance armée au Tigré" alors que les forces du TPLF gagnent du terrain dans la région Amhara, au sud du Tigré, a déclaré de son côté William Davison, expert sur l'Ethiopie à l'International Crisis Group (ICG).

"Outre la supériorité numérique, le contrôle du ciel est l'un des derniers secteurs dans lesquels le gouvernement fédéral conserve un avantage militaire", a-t-il ajouté.

Lundi, l'armée éthiopienne avait mené deux raids contre des positions du TPLF à Mekele. Selon le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha), au moins trois enfants avaient été tués.

Dans un premier temps, le gouvernement avait qualifié de "mensonge total" les informations de sources humanitaires, diplomatiques et médicale faisant état de ces bombardements.

Un média d'Etat avait ensuite confirmé l'information et affirmé que des frappes aériennes avaient visé des cibles du TPLF.

Depuis deux semaines, diverses sources rapportent les signes d'une nouvelle offensive d'Addis Abeba contre les responsables tigréens.

Un porte-parole du TPLF, Getachew Reda, a dénoncé le raid de mercredi lancé, selon lui, contre une zone résidentielle de Mekele. "La réaction du gouvernement face à ses pertes dans le conflit actuel est de viser des civils à des centaines de kilomètres du champ de bataille", a-t-il ajouté sur Twitter.

Le ministère éthiopien des Affaires étrangères a accusé lundi le TPLF d'attaques de civils dans les régions voisines Amhara et Afar.

Au début du conflit, les forces fédérales avaient rapidement pris le contrôle de la majeure partie de la région, dont Mekele, tombée entre leurs mains fin novembre 2020.

Mais en juin, le TPLF a repris l'essentiel du Tigré puis a poursuivi son offensive dans les régions voisines de l'Amhara et de l'Afar, accentuant une crise humanitaire qui frappe des centaines de milliers de personnes.

Selon l'ONU, au moins deux millions de personnes ont été déplacées par le conflit au Tigré et dans les régions voisines.

Au procès des sondages de l'Elysée, la "cassette royale" et l'"auberge espagnole"RTL, Monde

Un fonctionnement alors "héritier de la cassette royale" voire digne d'une "auberge espagnole": au procès des sondages de l'Elysée, le tribunal correctionnel de Paris a fait mercredi une première plongée, parfois tendue, dans les finances de la présidence en 2007.

Cinq anciens proches de Nicolas Sarkozy comparaissent depuis lundi pour leur rôle dans la signature de contrats de conseil et de sondages au cours de son quinquennat (2007-2012).

En cause, d'abord une convention conclue peu après l'élection entre l'Elysée et Publifact, société de l'influent conseiller Patrick Buisson. Un contrat conclu sans appel d'offres qui vaut à celle qui l'a signé, Emmanuelle Mignon, des poursuites pour favoritisme.

Campée à la barre dans sa veste noire, l'ancienne directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy explique que ce contrat lui a été transmis avec, agrafée, une carte de visite annotée du secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant: "merci de mettre le contrat à la signature".

"Mon réflexe, c'est de m'assurer de la régularité de tout ça", assure Mme Mignon, qui demande une "vérification" au chef du service financier et du personnel, en poste depuis 1995. "Au total, il n'y a aucun problème juridique notable", écrira ce dernier.

"Je ne peux pas imaginer à ce moment-là que la présidence, depuis cinquante ans, n'applique pas le code des marchés publics", plaide-t-elle.

A cette époque, les règles de la comptabilité publique n'ont pas court à l'Elysée. Une note versée au dossier, rédigée par un chargé de mission du général De Gaulle entre 1959 et 1969, explique que les comptes de la présidence sont "les héritiers de la cassette royale, puis impériale", qu'ils ne suivent pas une "loi écrite mais la coutume".

- "Jiminy Cricket de l'Elysée" -

"La cave présidentielle est la propriété du chef de l’Etat. Il peut, en quittant ses fonctions, soit l'emporter, soit la vendre à prix coûtant à son successeur", peut-on notamment y lire.

"On a du mal à penser qu'elle ait pu régir l'Elysée jusqu’à vous... 2007, quand même ! On a l'impression de lire presque un édit du roi", souligne le président Benjamin Blanchet.

"Si j'avais lu cette note, j'aurais éclaté de rire ou pleuré de tristesse", réagit Mme Mignon, qui affirme n'avoir découvert la situation qu'en octobre 2007 et avoir alors engagé une "révision" des pratiques.

Mais en juin 2007, elle dit être persuadée que le code s'applique et que le contrat avec Patrick Buisson fait partie des "exceptions" légales.

"J’étais surnommée le Jiminy Cricket de l'Elysée, c'est-à-dire la bonne conscience de Pinocchio. Je n'aurais eu aucun problème à aller voir le président" pour un problème, assure-t-elle.

Le contrat prévoyait une rémunération de 10.000 euros pour un mission de conseil et la fourniture de sondages à la libre appréciation de Patrick Buisson.

"C’est un chèque en blanc", soulève l'avocat d'Anticor, partie civile. "Ce n'est pas un droit de tirage sur les finances de l'Elysée", répond Mme Mignon, qui soutient que les sondages étaient "plafonnés" à 1,5 million d'euros.

- "Un contrat, pas un torchon" -

Quand elle est interrogée par les procureurs, le ton monte.

- "Qui est responsable des finances de l’Elysée ?", s’agace l'un d'eux.

- "Qu’est-ce que vous vouliez que je fasse ?", répond la prévenue.

- "Que vous respectiez la loi", réplique-t-il, "ne me renvoyez pas la responsabilité (...) ce n'est pas de ma faute si l’Elysée est une auberge espagnole !"

- "Vous ne pouvez pas me reprocher tous les dysfonctionnements de l'Elysée !", réplique Mme Mignon.

- "C'est un contrat, pas un torchon !", argue le magistrat, "c'est honteux de signer un contrat comme ça. C'est faire offense à votre intelligence".

Le ministère public a "choisi de mettre en cause celle qui a mis de l’ordre", s'insurge alors un des avocats de la prévenue.

Le calme revenu, Claude Guéant est appelé à la barre. "Certes, il y avait des difficultés de fonctionnement, mais je ne peux pas laisser dire que c’était une auberge espagnole", s'offusque-t-il.

C'est sur "instruction" de Nicolas Sarkozy que le contrat a été mis en place. "On m'avait dit que l’Elysée échappait au droit commun de la gestion publique", dit-il.

Soupçonné d'avoir organisé la signature d'une série d'autres contrats litigieux, il affirme avoir été "au courant" mais "ne pas être du tout intervenu": "le secrétaire général de l’Elysée ne peut pas tout faire".

Mort mystérieuse de Gabrielle Petito aux USA: des effets personnels de Brian Laudrie retrouvés dans un parc de FlorideRTL, Monde

L'enquête sur le meurtre de la jeune voyageuse Gabby Petito, une affaire qui passionne l'Amérique depuis des semaines, a été relancée mercredi par la découverte dans une réserve naturelle de Floride d'objets liés à son fiancé, activement recherché.

Des "objets liés à l'enquête" sur la disparition de Brian Laundrie ont été retrouvés dans la réserve Carlton, près de Sarasota, a annoncé mercredi la police fédérale de Tampa.

Une équipe de recherches du FBI "examine la scène", a-t-elle précisé.

"Des objets appartenant à Brian ont été trouvés" à proximité d'un sentier qu'il fréquentait, a affirmé dans un communiqué Steven Bertolino, avocat de la famille Laundrie.

Les parents de Brian Laundrie se sont rendus sur place mercredi matin, a-t-il ajouté.

Documentant sa traversée de l'ouest américain sur les réseaux sociaux, Gabby Petito avait disparu en août alors qu'elle était en voyage avec son fiancé Brian Laundrie, suscitant une vive émotion et des questionnements sur le rôle joué par ce dernier, qui était rentré seul à leur domicile de Floride.

La jeune voyageuse est morte étranglée

Le corps de la femme de 22 ans avait finalement été retrouvé près du parc national de Grand Teton. Selon l'autopsie, elle a été étranglée.

Qualifié de "personne digne d'intérêt pour l'enquête", Brian Laundrie, 23 ans, avait d'abord refusé de répondre aux questions de la police.

Il avait finalement disparu à son tour, et restait introuvable depuis des semaines.

Brian Laundrie a été inculpé pour utilisation frauduleuse d'une carte bancaire et la police fédérale avait lancé un mandat d'arrêt.

Une vidéo rendue publique en septembre par la police de Moab, dans l'Utah, avait accentué le trouble sur la personnalité du jeune homme.

"Elle s'énerve parfois", déclarait-il notamment aux agents, appelés pour une dispute conjugale, alors que Gabby Petito apparaissait en larmes, dans une voiture.

L'annonce de ces nouveaux éléments dans l'enquête était largement couverte mercredi par les télévisions américaines, qui ont dépêché des hélicoptères pour filmer la zone de recherches.

La disparition de Gabby Petito, puis la chasse à l'homme pour retrouver son petit ami, ont fait l'objet d'une abondante couverture médiatique, et d'un torrent de publications sur les réseaux sociaux, les internautes s'étant mobilisés pour tenter de retrouver la jeune fille.

L'écho médiatique hors norme avait provoqué une polémique sur l'attention disproportionnée accordée aux disparitions des femmes blanches par rapport à celles issues de minorités.



Quitter - Actualiser - Les 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page





Vos suggestions


Agenda et recherche via Belinfos   © 2011-2021 Belinfos.be - Reproductions permises moyennant mention de la source : belinfos.be - Courriel : websoc@hotmail.com