[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone



130 sources différentes

02/04/2020 - ACTUALITES MONDE : 7 sources

1 - DH, Monde
2 - L'Avenir.net, Monde
3 - La Libre, Monde
4 - Le Soir, Monde
5 - RTBF, Monde
6 - RTL, Monde
7 - Le Soir, monde


ACTUALITES INTERNATIONALES (1) : DH, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Coronavirus : Un entrepôt de Rungis, "le ventre de Paris", transformé en morgueDH, Monde
Le plus grand marché agricole du monde, à Rungis (Paris), va dédier une partie de sa superficie à l'aménagement d'une morgue temporaire, pour soulager les services funéraires débordés par la surmortalité due au coronavirus
Coronavirus en France: un bâtiment du marché de Rungis va accueillir les défunts (Mise à jour)DH, Monde
Un hall du marché de gros de Rungis dans le Val-de-Marne a été réquisitionné jeudi pour accueillir les cercueils des victimes du coronavirus, a annoncé la préfecture de police.
Anthony Fauci, le "monsieur corona" américain menacé de mort parce qu'il ne veut pas mettre fin aux mesures de restrictionDH, Monde
Le virologue américain Anthony Fauci a dernièrement fait l'objet de menaces de mort et recevra donc une protection policière, rapportent jeudi plusieurs médias américains. En tant que conseiller du gouvernement, il assiste le président Donald Trump ...
Aux Philippines, le président Duterte demande à la police de tuer les perturbateurs du confinementDH, Monde
Le président philippin Rodrigo Duterte a demandé aux forces de l'ordre d'abattre toute personne à l'origine de "troubles" dans les régions placées en confinement en raison de la pandémie de coronavirus.
"Je vous présente mes excuses": Ursula von der Leyen exprime ses regrets à l'ItalieDH, Monde
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen exprime ses regrets à l'Italie pour le retard de réaction de l'UE face à la pandémie de coronavirus, dans une tribune parue jeudi dans la presse italienne.
Des masques commandés par la France rachetés "sur le tarmac" par les AméricainsDH, Monde
Des masques commandés en Chine par la France sont rachetés par les Américains sur le tarmac des aéroports chinois d'où doivent partir les avions de livraison, qui se dirigent ensuite vers les Etats-Unis au lieu de la France, a regretté mercredi le président de la région Grand Est, Jean Rottner.
Coronavirus: le cap des 10.000 victimes franchi en Espagne (Mise à jour)DH, Monde
Le bilan continue de grimper en Espagne, où on dénombre désormais plus de 10.000 décès.
Applaudie par ses voisins, une ambulancière fond en larmes: "Elle n'arrivait pas y croire" (Mise à jour)DH, Monde
En première ligne depuis plusieurs semaines, le personnel soignant est à bout. Les voisins de Tayla, une ambulancière anglaise ont décidé de la remercier en l'applaudissant lorsqu'elle partait travailler.
Coronavirus: plus de 500.000 contaminations en Europe, record de 884 morts aux USA en une journée (Mise à jour)DH, Monde
On fait le point sur la situation du coronavirus dans le monde.
Coronavirus: premier cas chez des indigènes au BrésilDH, Monde
Le Brésil a recensé mercredi un premier cas de coronavirus dans une communauté amérindienne, une jeune femme de 20 ans vivant près de la frontière avec la Colombie, a annoncé le ministère de la Santé.
Un avion chargé d'aide humanitaire russe arrive à New YorkDH, Monde
Un avion chargé d'aide humanitaire, envoyé par la Russie pour aider les Etats-Unis à faire face à l'épidémie de coronavirus, a atterri mercredi après-midi à New York, a indiqué la mission russe auprès de l'ONU.
Un bébé de 6 semaines meurt du Covid-19 dans le ConnecticutDH, Monde
Un bébé de six semaines, qui n'a pas pu être ranimé après avoir été hospitalisé en fin de semaine dernière, est décédé du coronavirus dans le Connecticut, a indiqué mercredi le gouverneur de cet Etat voisin de New York, Ned Lamont.
Le coronavirus continue à faire des ravages: les Etats-Unis dépassent les 200.000 cas recensésDH, Monde
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a alerté mercredi sur la progression "quasi-exponentielle" de la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus, alors que le nombre de décès a plus que doublé en une semaine.
Italie: Conte confirme le confinement jusqu'au 13 avrilDH, Monde
Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a confirmé mercredi soir que les mesures de confinement imposées aux Italiens allaient durer au moins jusqu'au 13 avril, le lundi de Pâques.
Plus de 4.000 décès enregistrés à l'hôpital en FranceDH, Monde
La France a passé mercredi la barre des 4.000 personnes décédées du coronavirus dans les hôpitaux, avec 4.032 décès enregistrés depuis un mois, dont 509 au cours des dernières 24 heures, nouveau bilan quotidien le plus élevé, a annoncé le directeur général de la Santé.
L'OMS annonce une "rapide escalade" du coronavirus, le nombre de morts a doublé en une semaineDH, Monde
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a alerté mercredi sur la progression "quasi-exponentielle" de la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus, alors que le nombre de décès a plus que doublé en une semaine.
Italie: 727 nouveaux décès et plus de 110.000 infectionsDH, Monde
L'Italie a annoncé mercredi 727 décès supplémentaires dus au Covid-19 en 24 heures, ce qui porte à 13.155 le nombre des personnes tuées par le nouveau coronavirus dans la péninsule.
Plus de 500 morts en un jour au Royaume-Uni pour la première fois (Mise à jour)DH, Monde
Le Royaume-Uni a enregistré en une journée 563 décès supplémentaires de patients atteints par le coronavirus, nouveau triste record marquant une nette accélération de la pandémie et portant le bilan à plus de 2.000 morts dans le pays, selon les chiffres officiels publiés mercredi.
Coronavirus: Vladimir Poutine opte pour le "télétravail"DH, Monde
Le président russe Vladimir Poutine a opté pour le "télétravail", en raison de la propagation du nouveau coronavirus, a indiqué mercredi à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Cette déclaration intervient alors que le médecin-chef du ...
Coronavirus: l'Espagne enregistre 864 morts en 24 heures, le bilan dépasse les 9.000 décès (Mise à jour)DH, Monde
L'Espagne a enregistré un nouveau record de 864 morts du nouveau coronavirus en 24 heures, passant la barre des 9.000 morts deux mois après la détection d'un premier cas de contamination dans le pays. Deuxième pays du monde le plus endeuillé par la ...
Un risque de crise alimentaire mondiale liée au coronavirus: "des incertitudes liées à la disponibilité de nourriture"DH, Monde
Il existe un risque de "pénurie alimentaire" sur le marché mondial à cause des perturbations liées au Covid-19 dans le commerce international et les chaînes d'approvisionnement alimentaire, ont averti les présidents de deux agences de l'ONU et de l'OMC.
Coronavirus: n'oubliez pas que vous êtes (aussi) maladesDH, Monde
Les maladies chroniques ne disparaissent pas en temps de pandémie mais les patients si. Le constat amène les autorités médicales à rappeler l'impératif de poursuivre les soins - et les vaccinations - même quand le coronavirus frappe. "Cette semaine, ...
Coronavirus: l'Allemagne prolonge ses mesures de restriction, 500 morts en 24h au Royaume-Uni, 134 nouveaux décès aux Pays-Bas (Mise à jour)DH, Monde
Les Etats-Unis s'attendent à deux semaines "très douloureuses" qui pourraient les voir enregistrer encore plus de décès journaliers que les sombres records atteints mardi par plusieurs pays européens en première ligne face à la pandémie de coronavirus.
Jusqu'à 240.000 morts aux Etats-Unis? "Les deux prochaines semaines seront très très douloureuses" (Mise à jour)DH, Monde
New York, épicentre de l'épidémie américaine et déjà métamorphosée sous l'effet du nouveau coronavirus, se préparait mardi au pire, le président américain prévenant que les Etats-Unis allaient faire face à deux semaines "très très douloureuses". La ...
Triste nouvelle au Royaume-Uni: un jeune de 13 ans décède du coronavirusDH, Monde
Un adolescent britannique de 13 ans est mort lundi après avoir été testé positif au nouveau coronavirus, ont annoncé mardi l'hôpital où il est décédé et sa famille, selon laquelle il n'était atteint d'aucune pathologie sous-jacente.
La Lombardie a "de quoi être heureuse": un bébé de 50 jours a surmonté le coronavirusDH, Monde
Alors que la Lombardie est une des régions italiennes les plus touchées par le coronavirus, une bonne nouvelle a rendu le sourire à certains habitants. En effet, comme l'explique le journal Il Giorno, Léo, un bébé de 50 jours testé positif au coronavirus, a vaincu la maladie après une semaine d'hospitalisation.
Une quinzaine de pays “irréductibles” épargnés par le coronavirusDH, Monde
Certaines nations n’ont toujours pas recensé de cas de coronavirus sur leur territoire.
Coronavirus: La France compte 499 décès de plus en 24 heures, 3.523 morts au totalDH, Monde
Près de 500 patients sont morts du coronavirus dans les hôpitaux français ces 24 dernières heures, soit une nouvelle hausse record depuis le début de l'épidémie, qui porte le bilan total à 3.523 morts, a annoncé mardi le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.
Coronavirus: il y a désormais plus de morts aux Etats-Unis qu'en ChineDH, Monde
C'est ce qu'annonce l'université américaine Johns- Hopkins
L'Italie compte 837 décès supplémentaires mais l'épidémie ralentit (Mise à jour)DH, Monde
L'Italie a annoncé mardi 837 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus.
Bill Gates et la CIA avaient annoncé la pandémie: "Si quelque chose tue plus de 10 millions de personnes, ce sera un virus contagieux"DH, Monde
La pandémie de coronavirus qui touche actuellement le monde entier, et qui a déjà fait plus de 37.000 morts, avait été prévue par la CIA. Un ancien rapport est ressorti ces derniers jours, où les analystes américains imaginaient déjà en 2009 "une nouvelle maladie respiratoire humaine virulente, extrêmement contagieuse".
A Wuhan, berceau du Covid-19, les premiers pas en plein air sont consacrés à un bien triste rituel (Mise à jour)DH, Monde
La ville chinoise de Wuhan, berceau du coronavirus, revit lentement après deux mois de confinement. Mais pour les habitants, les premiers pas en plein air sont consacrés à un bien triste rituel: enterrer leurs morts.
La fête qui scandalise en Turquie: déguisés en médecins, des dizaines de personnes font la fête sans se soucier du coronavirusDH, Monde
Lundi, la police turque a arrêté plusieurs personnes à Istanbul. Elles sont soupçonnées d'avoir organisé une fête dans une villa, en dépit des risques de propagation du coronavirus.
Coronavirus: Les Pays-Bas passent la barre des 1.000 mortsDH, Monde
Les Pays-Bas ont enregistré 175 décès supplémentaires liés à l'épidémie de coronavirus, ont indiqué les autorités du pays mardi. Le nombre de victimes s'élève désormais à 1.039.
L'incroyable arrivée du navire-hôpital de 1.000 lits à New York (PHOTOS & VIDÉO)DH, Monde
Engagée dans une course contre la montre pour faire face au pic de la pandémie, New York a salué lundi l'arrivée d'un navire-hôpital militaire de 1.000 lits, alors que le coronavirus se propage vite aux Etats-Unis, dépassant dans la soirée la barre ...
Débordés, les hôpitaux de New York entreposent les corps des victimes du Covid-19 dans des camions frigorifiquesDH, Monde
Lundi soir, le nombre de morts du Covid-19 a dépassé la barre des 3.000 aux États-Unis. C'est le pays où l'on recense le plus de cas de contamination dans le monde (163.000), et les hôpitaux américains sont débordés.
Decathlon retire ses masques "Easybreath" de la vente pour les offrir aux soignantsDH, Monde
Decathlon a "bloqué" lundi soir les ventes en ligne de son masque de plongée "Easybreath" en France, afin de "réserver et offrir" les 30.000 masques disponibles aux soignants qui veulent "l'adapter" dans la lutte contre le Covid-19, a annoncé la ...
Cette machine américaine peut détecter le Covid-19 en 5 minutesDH, Monde
La FDA (Food and Drug Administration) américaine a délivré une autorisation d'utilisation d'urgence à l'entreprise US Abbott, pour une machine qui permet de détecter le Covid-19 en 5 minutes, et écartant la présence du virus en 13 minutes.
Nouveau triste record en Espagne: 849 personnes perdent la vie en 24 heuresDH, Monde
Le nombre de morts quotidien du Covid-19 est reparti en hausse mardi en Espagne avec 849 décès, un record pour le pays depuis le début de l'épidémie, après le léger repli enregistré lundi, ont annoncé les autorités. Au total, 8.189 personnes ont ...
Russie: jusqu'à cinq ans de prison pour les "fake news" sur le coronavirusDH, Monde
Les députés russes doivent adopter mardi un projet de loi prévoyant des sanctions sévères, jusqu'à cinq ans de prison, pour la diffusion de fausses informations relatives au nouveau coronavirus.
Coronavirus: quels sont les symptômes caractéristiques de la maladie ?DH, Monde
Fatigue, fièvre, toux, maux de tête, perte d'odorat et, moins souvent, des atteintes pulmonaires graves... Les symptômes du Covid-19, la plupart du temps bénins, varient d'un patient à l'autre mais semblent bien caractéristiques du nouveau ...
Plus de 16.500 salariés d'Air Canada au chômage techniqueDH, Monde
Air Canada a annoncé lundi qu'elle allait mettre au chômage technique plus de 16.500 employés, soit plus de la moitié de ses effectifs, et diminuer son activité de 85 à 90% au deuxième trimestre en raison de la pandémie de coronavirus. Ces mesures ...
Coronavirus: record de morts au Royaume-Uni avec 381 morts en 24h, 3.000 personnes perdent la vie aux Etats-Unis (Mise à jour)DH, Monde
Quelque 37.000 morts dans le monde, le cap des 11.000 morts franchis en Italie, 812 nouveaux décès en 24 heures en Espagne et 418, un record, en France: le macabre bilan de l'épidémie a continué à s'alourdir.
Donald Trump: "Nous franchissons une étape historique dans notre guerre contre le coronavirus"DH, Monde
Le président américain Donald Trump affirme lundi que plus d'un million de personnes ont désormais été testées pour le nouveau coronavirus Covid-19 aux USA. "Aujourd'hui nous franchissons une étape historique dans notre guerre contre le coronavirus",...
Décès en France de l'ex-président congolais Yhombi Opango des suites du Covid-19 (Mise à jour)DH, Monde
L'ancien président Jacques Joaquim Yhombi Opango, qui a dirigé le Congo-Brazzaville entre 1977 et 1979, est décédé lundi en France des suites du Covid-19 à l'âge de 81 ans, a indiqué sa famille à l'AFP.
Inquiétude dans le Maryland aux USA après 67 cas de coronavirus dans une maison de retraiteDH, Monde
Le cas d'une maison de retraite dont 67 pensionnaires ont été testés positifs au coronavirus inquiétait les autorités de l'Etat américain du Maryland, dont le gouverneur a indiqué lundi surveiller "des milliers" de foyers de contamination potentiels.
Coronavirus en France: plus de 3.000 décès à l'hôpital dont 418 en 24 heures (Mise à jour)DH, Monde
La barre des 3.000 décès à l'hôpital (3.024) a été franchie lundi en France, dont 418 enregistrés au cours des dernières 24 heures, soit la plus forte augmentation en nombre sur une journée depuis le début de l'épidémie, selon le bilan mis en ligne par le gouvernement.
Coronavirus en Italie: le confinement prolongé jusqu'au 12 avril minimum, des signes encourageants malgré un lourd bilan (Mise à jour)DH, Monde
L'Italie, pays au monde le plus endeuillé par la pandémie de coronavirus, a enregistré lundi de nouveaux signes encourageants sur la contagion, après près de trois semaines de confinement de sa population.
Le prince Charles sort de son confinement après avoir été contaminéDH, Monde
Le prince Charles a mis un terme au confinement qu'il avait démarré après avoir été testé positif au nouveau coronavirus, a indiqué son entourage.
L'Espagne enregistre un léger recul de décès: 812 morts en 24 heuresDH, Monde
L'Espagne a enregistré 812 morts dues à la pandémie de coronavirus en 24 heures, ce qui porte le bilan total à 7.340, ont annoncé lundi les autorités. Ce chiffre marque un léger recul par rapport au record de 838 morts en 24 heures notifié dimanche ...

ACTUALITES INTERNATIONALES (2) : L'Avenir.net, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Le club de foot de Dijon donne 200.000 euros à des hôpitaux L'Avenir.net, Monde

Le club français de Dijon, pensionnaire de Ligue 1, a fait deux dons de 100.000 euros chacun aux centres hospitaliers de Dijon et Besançon pour les aider à faire face à l’épidémie de coronavirus.

Deux soignants soupçonnés d’exercer en se sachant contaminés: la justice saisie L'Avenir.net, Monde

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Éric Spitz, a annoncé jeudi avoir saisi les procureurs de Pau et Bayonne du cas de deux soignants soupçonnés d’avoir poursuivi leurs activités tout en se sachant contaminés par le Covid-19.

L’UE propose de garantir les plans de chômage partiel d’urgence L'Avenir.net, Monde

La Commission européenne a proposé jeudi de créer un instrument pour garantir jusqu’à hauteur de 100 milliards d’euros les plans nationaux de soutien à l’emploi mis en place en raison de l’épidémie de coronavirus.

Le trafic aérien passager enregistre sa plus forte chute depuis le 11-Septembre L'Avenir.net, Monde

Le trafic aérien passager, fortement affecté par la pandémie de Covid-19, s’est effondré de 14,1% dans le monde en février, en comparaison annuelle, a annoncé jeudi l’Association internationale du transport aérien (Iata).

Google ajoute sa contribution à la lutte contre la désinformation L'Avenir.net, Monde

Google a annoncé jeudi l’allocation de 6,5 millions de dollars à des organisations de vérification des faits (fact-checking) dans le monde, alors que les fausses rumeurs et conseils dangereux sur le Covid-19 continuent de se propager sur internet.

PHOTOS | Lamborghini produit masques et visières médicales L'Avenir.net, Monde

Le constructeur italien de voitures de luxe Lamborghini a annoncé jeudi avoir lancé la production de masques et de visières médicales, nouvel exemple de transformation de la production en pleine épidémie de coronavirus.

Réfugiés: la justice européenne désavoue Budapest, Prague et Varsovie L'Avenir.net, Monde

La justice européenne a désavoué jeudi la Pologne, la Hongrie et la République tchèque pour avoir refusé d’accueillir des demandeurs d’asile en 2015, mais les trois pays ont minimisé cette décision.

Coronavirus: près de 50.000 morts dans le monde L'Avenir.net, Monde

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 47.993 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 12h00.

Actions des travailleurs du dépôt logistique de Carrefour à Nivelles après un cas de contamination L'Avenir.net, Monde

Aucune grève n’est programmée pour l’instant, mais les salariés refuseront toutes les heures supplémentaires à partir de ce dimanche.

Le président philippin demande à la police de tuer les perturbateurs du confinement L'Avenir.net, Monde

Le président philippin Rodrigo Duterte a demandé aux forces de l’ordre d’abattre toute personne à l’origine de «troubles» dans les régions placées en confinement en raison de la pandémie de coronavirus.

Coronavirus: l’Espagne dépasse la barre des 10.000 décès L'Avenir.net, Monde

Avec 950 nouveaux décès, l’Espagne a franchi la barre des 10.000 décès dus à la pandémie de Covid-19.

10 articles pour nos abonnés à ne pas manquer ce jeudi L'Avenir.net, Monde

Des meuniers au four et au moulin, des étudiants en télétravail, deux globe-trotteuses de Welkenraedt bloquées en Australie à cause du coronavirus... Voici une sélection de dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer ce jeudi 2 avril.

Coronavirus: Boeing devrait lancer un plan de départs volontaires L'Avenir.net, Monde

Boeing devrait proposer ce jeudi à ses employés un plan de départs volontaires, dans l’optique de compenser les effets financiers de la crise sanitaire liée au coronavirus, a appris l’agence Bloomberg auprès d’une source bien informée.

La Corée du Nord réaffirme qu’elle ne compte aucun cas de coronavirus L'Avenir.net, Monde

La Corée du Nord ne compte aucun cas de nouveau coronavirus, a assuré un haut responsable de la Santé à Pyongyang, au moment où certains pays doutent de l’absence de toute contamination au Covid-19 dans ce territoire.

Ali Aarrass libéré au Maroc après 12 ans de prison pour faits de terrorisme L'Avenir.net, Monde

Le Belgo-Marocain Ali Aarrass, incarcéré au Maroc depuis 12 ans pour des faits de terrorisme, sera libéré ce jeudi matin à 8h30 (9h30 HB).

ACTUALITES INTERNATIONALES (3) : La Libre, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Comment se passe la fin du confinement en Chine, là où a commencé l'épidémie ? 'L'ambiance n'est pas très conviviale"La Libre, Monde
"C'est sûr, l'ambiance n'est pas très conviviale", soupire une Chinoise vêtue d'un imperméable, d'un masque et de gants: malgré la levée progressive du confinement, d'innombrables barrières en plastique entravent encore sa ville de Wuhan, berceau du ...
Au Mexique, face au déni du Président, la population prend les devantsLa Libre, Monde
N’ arrêtez pas de sortir ! Allez au restaurant !" Tenus dans une intervention télévisée, les propos de Andrés Manuel López Obrador (dit "Amlo") placent le Mexique à contre-courant des politiques de restriction des déplacements mises en place sur le reste de la planète.
"Le régime mis en place par Bouteflika est en voie d’extinction"La Libre, Monde
Son obsession du pouvoir est ce qui a mené l’ex-président algérien à sa perte, il y a juste un an, note Farid Alilat. Il y a un an pile ce 2 avril, Abdelaziz Bouteflika quittait le pouvoir sous les coups de boutoir d’une révolution pacifique ...
Anthony Fauci, le "monsieur corona" américain, menacé de mort parce qu'il ne veut pas mettre fin aux mesures de restrictionLa Libre, Monde
Le virologue américain Anthony Fauci a dernièrement fait l'objet de menaces de mort et recevra donc une protection policière, rapportent jeudi plusieurs médias américains. En tant que conseiller du gouvernement, il assiste le président Donald Trump ...
Coronavirus : von der Leyen "préoccupée" par les mesures d'urgence en HongrieLa Libre, Monde
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s'est dite jeudi "particulièrement préoccupée" par la situation en Hongrie après l'adoption de mesures spéciales pour faire face à la crise du coronavirus.
Deux masques par foyer? Au Japon, le plan du Premier ministre déchaîne les critiquesLa Libre, Monde
La promesse du Premier ministre japonais d'envoyer deux masques en textile lavables à chaque foyer de l'archipel pour lutter contre le Covid-19 provoquait de nombreuses réactions, mi-sceptiques mi-moqueuses, de la part de ses concitoyens sur les réseaux sociaux. Dans les heures qui ont suivi cette annonce mercredi soir de Shinzo Abe, le mot-dièse "Abenomasks" était parmi les principales tendances sur Twitter au Japon, un clin d'oeil au programme de relance économique du Premier ministre "Abenomics".
Aux Philippines, le président Duterte demande à la police de tuer les perturbateurs du confinementLa Libre, Monde
Le président philippin Rodrigo Duterte a demandé aux forces de l'ordre d'abattre toute personne à l'origine de "troubles" dans les régions placées en confinement en raison de la pandémie de coronavirus. Comme souvent, des responsables philippins ont ...
Un pasteur américain prétend guérir le coronavirus lors de shows télévisésLa Libre, Monde
Lors de sa prière, il leur demandait de toucher leurs écrans de télévision pour recevoir cette guérison spirituelle...
Des masques commandés par la France rachetés "sur le tarmac" par les AméricainsLa Libre, Monde
Des masques commandés en Chine par la France sont rachetés par les Américains sur le tarmac des aéroports chinois d'où doivent partir les avions de livraison, qui se dirigent ensuite vers les Etats-Unis au lieu de la France, a regretté mercredi le président de la région Grand Est, Jean Rottner.
"Je vous présente mes excuses": Ursula von der Leyen exprime ses regrets à l'ItalieLa Libre, Monde
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen exprime ses regrets à l'Italie pour le retard de réaction de l'UE face à la pandémie de coronavirus, dans une tribune parue jeudi dans la presse italienne.
Coronavirus: le cap des 10.000 victimes franchi en EspagneLa Libre, Monde
Le bilan continue de grimper en Espagne, où on dénombre désormais plus de 10.000 décès.
Asile et migration: la Hongrie, la Pologne et la Tchéquie condamnées par la Cour de Justice de l'Union européenneLa Libre, Monde
La Hongrie, la Pologne et la République tchèque ne pouvaient se soustraire comme elles l'ont fait au mécanisme temporaire d'accueil sur leur territoire de candidats réfugiés arrivés en Grèce et en Italie lors du pic de 2015, a établi jeudi la Cour de Justice de l'Union européenne, ouvrant la porte à des sanctions financières.
Applaudie par ses voisins, une ambulancière fond en larmes: "Elle n'arrivait pas y croire"La Libre, Monde
En première ligne depuis plusieurs semaines, le personnel soignant est à bout. Les voisins de Tayla, une ambulancière anglaise ont décidé de la remercier en l'applaudissant lorsqu'elle partait travailler.
Coronavirus: l'Allemagne prend en charge 113 patients d'autres pays européensLa Libre, Monde
Au total, les hôpitaux allemands ont admis 113 patients infectés par le coronavirus provenant d'autres pays partenaires de l'Union européenne, a indiqué jeudi le ministère allemand des Affaires étrangères.
Coronavirus: l'Union européenne propose de nouvelles idées pour sortir de l'impasseLa Libre, Monde
La Commission va proposer la création d’une assurance chômage européenne. Les Pays-Bas et la France plaident chacun pour la création d’un fonds de secours européen.
Anthony Fauci, le médecin qui ouvre les yeux de Donald TrumpLa Libre, Monde
Donald TrumpAnthony Fauci minimise ses divergences de vues avec Donald Trump, en assurant qu'ils ne sont "pas en désaccord sur le fond".
Un rapport du renseignement américain conclut que la Chine a menti sur le nombre de morts: "Je ne suis pas un comptable chinois", réagit TrumpLa Libre, Monde
Les Etats-Unis sont parvenus à la conclusion que la Chine a menti sur son bilan du nouveau coronavirus, largement sous-évalué, selon un rapport du renseignement américain relayé mercredi par plusieurs parlementaires.
Coronavirus: le casse-tête de Baarle, commune belge qui compte vingt-deux enclaves aux Pays-BasLa Libre, Monde
Lorsque l’on déambule dans Baarle, il faut sans cesse regarder à terre. Des croix peinturées et des punaises en acier matérialisent les frontières entre les deux communes. La Belge, Baerle-Duc (province d’Anvers), est peuplée de 2700 âmes, sa ...
Coronavirus: premier cas chez des indigènes au BrésilLa Libre, Monde
Le Brésil a recensé mercredi un premier cas de coronavirus dans une communauté amérindienne, une jeune femme de 20 ans vivant près de la frontière avec la Colombie, a annoncé le ministère de la Santé.
Coronavirus: un avion chargé d'aide humanitaire russe arrive à New YorkLa Libre, Monde
Un avion chargé d'aide humanitaire, envoyé par la Russie pour aider les Etats-Unis à faire face à l'épidémie de coronavirus, a atterri mercredi après-midi à New York, a indiqué la mission russe auprès de l'ONU.
Coronavirus: la COP26 de Glasgow reportée (Mise à jour)La Libre, Monde
La COP26 sur le climat qui devait se tenir à Glasgow en novembre est reportée en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, a annoncé mercredi le gouvernement britannique.
L'ONU appelle à une aide internationale urgente pour les migrants du VenezuelaLa Libre, Monde
L'ONU a demandé mercredi à la communauté internationale un "soutien urgent" pour protéger les millions de migrants vénézuéliens des conséquences économiques de la pandémie du nouveau coronavirus, qui a fait plus de 45.000 morts dans le monde.
Un bébé de 6 semaines meurt du Covid-19 dans le ConnecticutLa Libre, Monde
Un bébé de six semaines, qui n'a pas pu être ranimé après avoir été hospitalisé en fin de semaine dernière, est décédé du coronavirus dans le Connecticut, a indiqué mercredi le gouverneur de cet Etat voisin de New York, Ned Lamont.
Italie: Conte confirme le confinement jusqu'au 13 avrilLa Libre, Monde
Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a confirmé mercredi soir que les mesures de confinement imposées aux Italiens allaient durer au moins jusqu'au 13 avril, le lundi de Pâques.
Au Royaume-Uni, le Labour en quête d’une nouvelle directionLa Libre, Monde
Pandémie de coronavirus ou pas, le parti travailliste britannique entend bien regarder de l’avant.
Italie: 727 nouveaux décès et plus de 13.000 morts en toutLa Libre, Monde
L'Italie a annoncé mercredi 727 décès supplémentaires dus au Covid-19 en 24 heures, ce qui porte à 13.155 le nombre des personnes tuées par le nouveau coronavirus dans la péninsule.
Afghanistan: première rencontre directe entre le gouvernement et les talibans depuis 18 ansLa Libre, Monde
Une délégation des talibans a rencontré à Kaboul des représentants du gouvernement pour la première fois depuis 18 ans afin de discuter d'un échange de prisonniers, ont annoncé mercredi les autorités afghanes, un préalable à de futures négociations ...
Coronavirus: Vladimir Poutine opte pour le "télétravail"La Libre, Monde
Le président russe Vladimir Poutine a opté pour le "télétravail", en raison de la propagation du nouveau coronavirus, a indiqué mercredi à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Cette déclaration intervient alors que le médecin-chef du ...
Coronavirus: l'Espagne enregistre 864 morts en 24 heures, le bilan dépasse les 9.000 décès (Mise à jour)La Libre, Monde
L'Espagne a enregistré un nouveau record de 864 morts du nouveau coronavirus en 24 heures, passant la barre des 9.000 morts deux mois après la détection d'un premier cas de contamination dans le pays. Deuxième pays du monde le plus endeuillé par la ...
Coronavirus: en Afrique, tout le monde ne peut pas se laver les mains aussi souvent qu'exigéLa Libre, Monde
À l’heure du coronavirus, le continent est sous-équipé pour l’hygiène.
Un bébé italien a vaincu le coronavirus: "Une raison de plus de sourire"La Libre, Monde
Alors que la Lombardie est une des régions italiennes les plus touchées par le coronavirus, une bonne nouvelle a rendu le sourire à certains habitants. En effet, comme l'explique le journal Il Giorno, Léo, un bébé de 50 jours testé positif au coronavirus, a vaincu la maladie après une semaine d'hospitalisation.
Après s'être moqué du coronavirus, Bolsonaro revient sur ses propos: "Le plus grand défi de notre génération" (Mise à jour)La Libre, Monde
Le président brésilien Jair Bolsonaro a admis mardi que l'épidémie de Covid-19, qu'il qualifiait jusque-là de "petite grippe", constitue "le plus grand défi" posé à sa génération, tout en maintenant que la lutte contre la pandémie ne devait pas ...
Le coronavirus est arrivé au pire moment pour Joe Biden: une autre personnalité lui fait de l'ombreLa Libre, Monde
Et la campagne présidentielle dans tout cela ?
En quoi la stratégie allemande pour contrer le coronavirus pourrait inspirer la Belgique (Mise à jour)La Libre, Monde
Coronavirus - BerlinC’est un fait : le taux de létalité du Covid-19 en Allemagne (0,98 % jusqu’ici) est bien moindre qu’en Belgique (5,5 %), en France (6,4 %), en Espagne (8,28 %) ou en Italie (11 %). Mardi soir, le pays (82 millions d’habitants) ne comptait "que" 712 ...
Donald Trump prévient les Américains: "Ce seront deux semaines très très douloureuses"La Libre, Monde
New York, épicentre de l'épidémie américaine et déjà métamorphosée sous l'effet du nouveau coronavirus, se préparait mardi au pire, le président américain prévenant que les Etats-Unis allaient faire face à deux semaines "très très douloureuses". La ...
L’UE redéploie des navires en MéditerranéeLa Libre, Monde
Les premiers navires sont attendus en mer d’ici une à deux semaines, selon M. Borrell. Selon l’accord des Vingt-sept, l’opération pourrait prendre fin s’il s’avère qu’elle encourage les traversées migratoires.
Coronavirus : "En Afrique, un confinement total entraînerait rapidement des émeutes"La Libre, Monde
Entretien avec le docteur Olivier Manigart, virologiste et épidémiologiste belge, installé depuis quelques années au Burkina Faso et responsable local d’un projet de renforcement de la surveillance épidémiologique et des systèmes de santé pour les ...
Un jeune de 13 ans décède du coronavirus au Royaume-Uni: "Il n'avait pas de problèmes de santé sous-jacents"La Libre, Monde
Un adolescent britannique de 13 ans est mort lundi après avoir été testé positif au nouveau coronavirus, ont annoncé mardi l'hôpital où il est décédé et sa famille, selon laquelle il n'était atteint d'aucune pathologie sous-jacente.
L’Europe est inaudible face au défi hongroisLa Libre, Monde
Victor Orban meet presidents of EULa Commission a appelé au respect des valeurs européennes sans interpeller directement la Hongrie. Le Parti populaire européen n’est pas près de sanctionner le Fidesz.
Depuis 2010, Viktor Orban sape méthodiquement l’État de droit en HongrieLa Libre, Monde
L’adoption de la loi confiant au gouvernement hongrois des pouvoirs quasi illimités durant l’état d’urgence, prolongé pour une durée délimitée, suscite des interrogations et l’inquiétude en Europe et ailleurs dans le monde. Mais à vrai dire, cette ...
Le coronavirus relance l'offensive anti-avortement aux Etats-UnisLa Libre, Monde
Une nouvelle bataille juridique à l'issue incertaine est engagée aux Etats-Unis autour du droit à l'avortement, que certains Etats conservateurs veulent suspendre pendant la pandémie de nouveau coronavirus. Emmenés par le Texas, plusieurs Etats du ...
Tirs de la défense antiaérienne syrienne face à des raids "israéliens"La Libre, Monde
La défense antiaérienne de l'armée syrienne est entrée en action mardi après des tirs de missiles de "l'aviation israélienne" contre des cibles dans le centre de la Syrie, a rapporté l'agence de presse officielle syrienne Sana. L'agence ne précise ...
Coronavirus: Obama laisse entendre que Trump a "rejeté les avertissements"La Libre, Monde
L'ancien président américain Barack Obama a laissé entendre mardi que son successeur Donald Trump avait "rejeté les avertissements" sur les risques d'une pandémie de coronavirus, et l'a accusé de nier les effets du changement climatique.
"Nous avons sous-estimé ce virus": il y a désormais plus de morts aux Etats-Unis qu'en Chine (Mise à jour)La Libre, Monde
Le gouverneur de l'État de New York a déclaré mardi que les autorités avaient "sous-estimé" le nouveau coronavirus et devaient se préparer au pic de l'épidémie.
Bill Gates et la CIA l'avaient annoncé: "Si quelque chose tue plus de 10 millions de personnes, ce sera un virus contagieux"La Libre, Monde
La pandémie de coronavirus qui touche actuellement le monde entier, et qui a déjà fait plus de 37.000 morts, avait été prévue par la CIA. Un ancien rapport est ressorti ces derniers jours, où les analystes américains imaginaient déjà en 2009 "une nouvelle maladie respiratoire humaine virulente, extrêmement contagieuse".
Coronavirus: l'Italie compte 837 décès supplémentaires mais l'épidémie ralentitLa Libre, Monde
L'Italie a annoncé mardi 837 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus.
Coronavirus: la Belgique parmi les pays les plus touchés au mondeLa Libre, Monde
Avec 705 décès à ce jour, la Belgique est le neuvième pays le plus affecté au monde par la pandémie. Et plus si l'on tient compte du nombre d'habitants.
A Wuhan, berceau du Covid-19, les premiers pas en plein air sont consacrés à un bien triste rituel (Mise à jour)La Libre, Monde
La ville chinoise de Wuhan, berceau du coronavirus, revit lentement après deux mois de confinement. Mais pour les habitants, les premiers pas en plein air sont consacrés à un bien triste rituel: enterrer leurs morts.
En Thaïlande, un poisson d'avril sur le coronavirus passible de cinq ans de prisonLa Libre, Monde
Le gouvernement thaïlandais a prévenu mardi que les blagues de poisson d'avril à propos du nouveau coronavirus seraient passibles d'une peine allant jusqu'à cinq ans de prison. Le service des relations publiques du gouvernement a posté une infographie sur son compte Twitter mardi, soulignant qu'il était "contraire à la loi de diffuser de fausses informations sur le Covid-19" même le 1er avril.
France: le procès des attentats de janvier 2015 se tiendra du 2 septembre au 10 novembreLa Libre, Monde
Le procès aux assises de Paris des attentats de janvier 2015 à Charlie Hebdo, Montrouge et l'Hyper Cacher, reporté en raison des restrictions liées au coronavirus, se tiendra du 2 septembre au 10 novembre, a appris mardi l'AFP auprès du parquet national antiterroriste (Pnat) français.

ACTUALITES INTERNATIONALES (4) : Le Soir, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Nouveau record des demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux Etats-UnisLe Soir, Monde
Le virus a fait 5.137 morts dans ce pays et contaminé 216.722 personnes, selon le comptage de l’Université américaine Johns Hopkins.
Le président des Philippines demande à la police de tuer ceux qui perturbent le confinementLe Soir, Monde
Près de la moitié des quelque 110 millions d’habitants de l’archipel sont confinés chez eux.
Coronavirus: plus de 500.000 cas recensés en EuropeLe Soir, Monde
Avec au moins 508.271 cas, dont 34.571 décès, l’Europe est le continent le plus touché par la pandémie de Covid-19.
Coronavirus: la présidente de la Commission européenne présente ses excuses à l’ItalieLe Soir, Monde
«Je vous présente mes excuses, nous sommes avec vous», titre la lettre d’Ursula von der Leyen qu’elle adresse aux Italiens.
Coronavirus: l’Espagne dépasse la barre des 10.000 mortsLe Soir, Monde
Le pays a enregistré 950 décès en 24 heures.
Le Belgo-Marocain Ali Aarrass a été libéré au MarocLe Soir, Monde
Condamné à 12 ans de prison au Maroc pour des faits de terrorisme qu’il a toujours niés, Ali Aarrass a été libéré à l’issue de sa peine ce matin. Il souhaite se rendre à Melilla retrouver sa famille au plus vite.
UE: Varsovie, Budapest et Prague ont manqué à leurs obligations en refusant d’accueillir les réfugiésLe Soir, Monde
La justice européenne a tranché ce jeudi.
La Corée du Nord réaffirme qu’elle ne compte aucun cas de coronavirusLe Soir, Monde
Des personnes ayant fait défection ont pourtant accusé Pyongyang de dissimuler une épidémie.
Le coronavirus a emporté 46.000 vies aux quatre coins du monde dont un nouveau-néLe Soir, Monde
Plus de 900.000 cas ont été recensés dans le monde, ce qui ne reflète pas la réalité car des tests de dépistage ne sont pas systématiquement effectués.
Le Grand Canyon fermé au publicLe Soir, Monde
Des centaines de visiteurs continuaient à séjourner dans le parc du Grand Canyon, bien que les consignes officielles demandent d’éviter tout rassemblement de plus de dix personnes.

ACTUALITES MONDE (5) : Le Soir, monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Nouveau record des demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux Etats-UnisLe Soir, monde
Le virus a fait 5.137 morts dans ce pays et contaminé 216.722 personnes, selon le comptage de l’Université américaine Johns Hopkins.
Le président des Philippines demande à la police de tuer ceux qui perturbent le confinementLe Soir, monde
Près de la moitié des quelque 110 millions d’habitants de l’archipel sont confinés chez eux.
Coronavirus: plus de 500.000 cas recensés en EuropeLe Soir, monde
Avec au moins 508.271 cas, dont 34.571 décès, l’Europe est le continent le plus touché par la pandémie de Covid-19.
Coronavirus: la présidente de la Commission européenne présente ses excuses à l’ItalieLe Soir, monde
«Je vous présente mes excuses, nous sommes avec vous», titre la lettre d’Ursula von der Leyen qu’elle adresse aux Italiens.
Coronavirus: l’Espagne dépasse la barre des 10.000 mortsLe Soir, monde
Le pays a enregistré 950 décès en 24 heures.
Le Belgo-Marocain Ali Aarrass a été libéré au MarocLe Soir, monde
Condamné à 12 ans de prison au Maroc pour des faits de terrorisme qu’il a toujours niés, Ali Aarrass a été libéré à l’issue de sa peine ce matin. Il souhaite se rendre à Melilla retrouver sa famille au plus vite.
UE: Varsovie, Budapest et Prague ont manqué à leurs obligations en refusant d’accueillir les réfugiésLe Soir, monde
La justice européenne a tranché ce jeudi.
La Corée du Nord réaffirme qu’elle ne compte aucun cas de coronavirusLe Soir, monde
Des personnes ayant fait défection ont pourtant accusé Pyongyang de dissimuler une épidémie.
Le coronavirus a emporté 46.000 vies aux quatre coins du monde dont un nouveau-néLe Soir, monde
Plus de 900.000 cas ont été recensés dans le monde, ce qui ne reflète pas la réalité car des tests de dépistage ne sont pas systématiquement effectués.
Le Grand Canyon fermé au publicLe Soir, monde
Des centaines de visiteurs continuaient à séjourner dans le parc du Grand Canyon, bien que les consignes officielles demandent d’éviter tout rassemblement de plus de dix personnes.

ACTUALITES INTERNATIONALES (6) : RTBF, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Critiqué, Boris Johnson promet d'augmenter "massivement" le dépistage du Covid-19RTBF, Monde
Le Premier ministre britannique Boris Johnson a promis d'accroître "massivement" le dépistage du nouveau coronavirus face aux critiques de plus en plus vives contre sa stratégie face à la pandémie."Nous augmentons massivement les tests", a assuré le...
Coronavirus, masques et respirateurs, lorsque les Etats-Unis et Israël détournent les commandes des autres paysRTBF, Monde
Le marché des masques et des respirateurs, c’est désormais la loi de la jungle. Tous les coups sont permis pour obtenir...
Grèce : l'hôpital de Patras débordé par une "épidémie presque incontrôlable"RTBF, Monde
A l'hôpital de Patras, où plusieurs pèlerins contaminés ont été admis à leur retour d'Israël, les personnels soignants sont débordés par l'afflux soudain de patients frappés par une "épidémie presqu'incontrôlable", faute de moyens dans un...
GB: clôture des votes pour désigner le chef de l'opposition travaillisteRTBF, Monde
La course en vue de désigner le nouveau chef du Parti travailliste britannique, qui succédera à Jeremy Corbyn, s'est achevée jeudi midi avec la clôture des votes, avant l'annonce du gagnant samedi.Près de 600.000 membres du Labour, la principale...
La Corée du Nord réaffirme qu'elle ne compte aucun cas de coronavirusRTBF, Monde
La Corée du Nord ne compte aucun cas de nouveau coronavirus, a assuré à l'AFP un haut responsable de la Santé à Pyongyang, au moment où certains Etats doutent de l'absence de contamination dans ce pays entouré par la Chine et la Corée du Sud. La...
Coronavirus : la Commission confirme vouloir assurer l'emploi jusqu'à 100 milliards d'eurosRTBF, Monde
La Commission européenne a confirmé jeudi déposer la proposition d'une forme d'assurance-chômage qui fournira jusqu'à 100 milliards d'euros de prêts à taux favorables aux pays qui en ont besoin pour garantir que les travailleurs perçoivent un revenu...
Coronavirus : Vladimir Poutine va s'adresser aux Russes, ce jeudi après-midiRTBF, Monde
Vladimir Poutine va s’adresser à la nation jeudi, une dizaine de jours après un premier discours télévisé dans lequel il avait annoncé une semaine chômée en Russie pour ralentir la propagation du Covid-19. "Le président travaille actuellement sur...
New York dans l'enfer du coronavirus, déjà 2000 morts et d'importantes pénuries de matériel médical et d’oxygèneRTBF, Monde
Dans l’Etat américain de New York, au moins 1941 personnes infectées par le nouveau coronavirus sont décédées et au...
L'Allemagne mise sur les portables et le bluetooth contre l'épidémie de Covid-19RTBF, Monde
Viscéralement attachée à la protection des données personnelles, l'Allemagne pourrait cependant franchir le pas de l'utilisation des téléphones portables et du bluetooth pour endiguer la pandémie de nouveau coronavirus. Même Angela Merkel (qui fait...
Coronavirus : les excuses d'Ursula von der Leyen, la patronne de l'Union Européenne à l'Italie RTBF, Monde
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen exprime ses regrets à l'Italie pour le retard de réaction de l'UE face à la pandémie de coronavirus, dans une tribune parue jeudi dans la presse italienne. "Je vous présente mes excuses,...
L'Espagne dépasse la barre des 10.000 morts dus au coronavirusRTBF, Monde
L'Espagne a franchi jeudi la barre des 10.000 morts dus à la pandémie de coronavirus après avoir enregistré 950 décès en 24 heures, un nouveau record dans le pays, ont annoncé les autorités. Au total, 10.003 personnes sont mortes du Covid-19 en...
Coronavirus : le ministre israëlien de la Santé testé positif au Covid-19RTBF, Monde
Le ministre israélien de la Santé Yaakov Litzman et son épouse Chava ont été testés positifs au coronavirus, annonce son cabinet jeudi. Certains fonctionnaires en charge de la lutte contre le Covid-19 doivent donc de ce fait également être mis en...
Coronavirus : face à la forte baisse des accidents de voiture, un assureur français rend 100 millions aux assurésRTBF, Monde
L’assureur niortais Maif va rendre un peu plus de 100 millions d’euros à ses sociétaires pour tenir compte de l’effondrement du nombre d’accidents automobiles, dans un contexte de confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus. "La...
Coronavirus : le Togo décrète état d'urgence sanitaire et couvre-feuRTBF, Monde
Le président togolais Faure Gnassingbé a décrété mercredi soir, "l'état d'urgence sanitaire" et un couvre-feu pour éviter la propagation du coronavirus, qui a déjà fait deux morts dans le pays pour 36 cas recensés. "Face à la gravité de la...
Chine : le ministère de la Santé recommande une injection composée de bile d'ours et de poudre de corne de chèvreRTBF, Monde
La Chine a donné son feu vert à un médicament à base de bile d’ours afin de traiter des patients victimes du Covid-19, relançant la controverse sur le traitement des plantigrades élevés à cette fin. Des associations écologistes dénoncent de...
Grèce: un camp de migrants infecté au coronavirus placé en quarantaineRTBF, Monde
Un camp de migrants près d'Athènes a été placé en quarantaine, après la découverte de 21 cas de maladie Covid-19 parmi les demandeurs d'asile, a annoncé jeudi le ministère grec des Migrations. ►►► À lire aussi : coronavirus : mais au...
Chine: retour du confinement dans un comté du centre du paysRTBF, Monde
Quelque 600.000 habitants d'un comté du centre de la Chine ont été placés en confinement après la découverte d'un cas de Covid-19, au moment où le pays redoute une nouvelle vague de contaminations. La Chine, berceau du nouveau coronavirus à la fin de...
L'extrême droite allemande veut se séparer de sa frange la plus radicaleRTBF, Monde
Le coprésident de l’extrême droite allemande Jörg Meuthen souhaite que son parti se sépare de sa frange la plus radicale baptisée "l’Aile" et récemment placée sous surveillance policière, a-t-il annoncé dans la presse allemande."Tout le monde...
Asile et migration : Hongrie, Pologne et Tchéquie ne pouvaient se soustraire au mécanisme d'accueilRTBF, Monde
La Hongrie, la Pologne et la République tchèque ne pouvaient se soustraire comme elles l'ont fait au mécanisme temporaire de relocalisation de demandeurs de protection internationale arrivés en Grèce et en Italie lors du pic de 2015, a établi jeudi la...
En Libye, un an de guerre fratricide et le pire est à craindreRTBF, Monde
Combats meurtriers, déplacés par dizaines de milliers et production pétrolière à l'arrêt: la Libye subit depuis un an une guerre d'usure entre ses pouvoirs rivaux, aux portes de la capitale Tripoli, et le pire est à craindre avec la pandémie du...

ACTUALITES INTERNATIONALES (7) : RTL, Monde

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Lamborghini produit masques et visières médicalesRTL, Monde

(Belga) Le constructeur italien de voitures de luxe Lamborghini a annoncé jeudi avoir lancé la production de masques et de visières médicales, nouvel exemple de transformation de la production en pleine épidémie de coronavirus.

D'autres entreprises italiennes, du monde du luxe ou de l'habillement, ont reconverti leurs usines pour produire du matériel destiné au monde médical. C'est le cas du créateur Giorgio Armani dont les usines italiennes produisent désormais des combinaisons de protection destinées au personnel médical engagé dans la lutte contre la pandémie. Même chose pour Prada qui produit des masques et des combinaisons, tandis que le groupe textile Calzedonia fabrique des masques, tout comme le fabricant de chaussures de sport La Sportiva. Dans le cadre d'une politique de confinement visant à limiter au minimum les contacts pour éviter la propagation du virus, Rome a décidé le 22 mars de stopper toute activité de production qui ne serait pas indispensable. Cette mesure est en place encore au moins jusqu'au 13 avril. Les produits fabriqués par Lamborghini seront destinés à l'hôpital S. Orsola-Malpighi de Bologne, dans le nord de l'Italie, ville proche de son usine et de son siège de Sant'Agata Bolognese, a expliqué le groupe dans un communiqué. La réalisation des masques chirurgicaux "a été confiée à un groupe d'ouvriers et ouvrières spécialisés dans la sellerie, le département chargé de la réalisation des intérieurs et de la personnalisation des Lamborghini". Un millier de masques seront ainsi produits par jour. Dans le même temps, des visières de protection médicale seront réalisées avec des imprimantes 3D à l'intérieur du site de production de fibre de carbone et dans le département de recherche et développement, à raison de 200 par jour. Les masques seront soumis à validation au département des sciences médicales et chirurgicales de l'Université de Bologne avant d'être remis à l'hôpital. "Dans un moment d'urgence comme celui-là, nous avions besoin d'apporter une contribution concrète (...) C'est en s'unissant et en soutenant ceux qui sont tous les jours en première ligne dans la lutte contre cette pandémie que nous gagnerons ensemble cette bataille", a souligné le PDG de Automobili Lamborghini, Stefano Domenicali. (Belga)

GB: clôture des votes pour désigner le chef de l'opposition travaillisteRTL, Monde

(Belga) La course en vue de désigner le nouveau chef du Parti travailliste britannique, qui succédera à Jeremy Corbyn, s'est achevée jeudi midi avec la clôture des votes, avant l'annonce du gagnant samedi.

Près de 600.000 membres du Labour, la principale formation d'opposition, étaient appelés à désigner par courrier ou en ligne le remplaçant de M. Corbyn, sèchement battu aux législatives de décembre par le Premier ministre Boris Johnson. Trois candidats sont en lice. Plus centriste, Keir Starmer, 57 ans, responsable depuis trois ans du Brexit au sein du Labour, fait figure de favori. Un sondage YouGov/Sky rendu public le 26 février, deux jours après l'ouverture du vote, le plaçait largement en tête avec 53% des intentions de vote. Sa rivale Rebecca Long-Bailey, 40 ans, est vue comme l'héritière naturelle du très à gauche Jeremy Corbyn. Troisième candidate, Lisa Nandy, 40 ans également, a reçu quant à elle le soutien du syndicat GMB, qui représente 500.000 travailleurs et voit en elle "une bouffée d'air frais dans le débat sur l'avenir du Labour". En raison de la pandémie de coronavirus, le nom du vainqueur ne sera pas annoncé comme prévu au cours d'une conférence spéciale mais plus modestement sur le site internet du parti, les candidats ayant enregistré à l'avance leurs discours en cas de victoire. Les membres du parti ont aussi eu pour tâche de désigner un nouveau chef adjoint du Labour parmi Angela Rayner, Dawn Butler, Ian Murray, Rosena Allin-Khan et Richard Burgon. Mme Rayner, chargée des questions d'éducation au sein du parti, est considérée comme étant la favorite. (Belga)

France: Macron annonce un aménagement du confinement pour les autistesRTL, Monde

(Belga) Emmanuel Macron a annoncé jeudi un aménagement des règles de confinement pour les personnes autistes, en les autorisant à sortir "un peu plus souvent" pour se rendre sur les lieux habituellement fréquentés, "porteurs de repères rassurants".

À l'occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme, le chef de l'État a adressé un message vidéo aux personnes souffrant de troubles du spectre autistique et à leurs accompagnants, qui connaissent une période "difficile" avec la crise du coronavirus. "Depuis le confinement qui a débuté le 16 mars, vos habitudes ont changé et vous êtes peut-être un peu perdus", déclare-t-il aux personnes autistes. "Vous aviez l'habitude d'aller travailler ou d'étudier tous les jours quelque part, et du jour au lendemain tout cela n'était plus possible (...) Vous aviez l'habitude de sortir de chez vous quand vous le vouliez, et du jour au lendemain, vous avez dû rester chez vous". "Je sais que vous ne voulez qu'une seule chose: qu'on vous rende votre vie d'avant", ajoute Emmanuel Macron, car "pour certains d'entre vous, rester enfermé chez soi est une épreuve" qui "fait parfois monter une angoisse", "dure pour vous et pour vos proches". Il précise qu'un formulaire d'attestation adapté spécialement pour eux et leurs accompagnants leur permettra de "sortir un peu plus souvent", tout en leur demandant de continuer à respecter les gestes barrières. Cet assouplissement est "une bonne chose, c'était très attendu par les associations et les familles", a réagi Christine Meignien, présidente de la fédération "Sésame Autisme". "Quand vous changez l'emploi du temps d'une personne autiste, ça génère des angoisses et des troubles du comportement qui peuvent être extrêmement violents", a-t-elle témoigné. De ce fait, les conditions de confinement qui prévalaient jusqu'à présent pouvaient entraîner "des mises en danger des personnes autistes et de leur famille", selon elle. "On a eu des cas où les pompiers ont dû intervenir pour des crises violentes". "Pour certains, ce qui va les apaiser c'est un tour en voiture, ou une balade de plusieurs heures à pied. Donc on a dit depuis le début qu'il fallait nous autoriser à nous éloigner de plus d'un kilomètre pour aller par exemple courir ou crier dans une forêt... Sinon ça ne sera pas tenable, ni pour les familles ni pour les établissements", a commenté Mme Meignien. (Belga)

Virus: Au nom du père, un Chinois demande des comptes RTL, Monde

"Je n'ai plus peur". Pour avoir perdu son père au tout début de l'épidémie, un habitant de Wuhan accuse les autorités chinoises d'avoir minimisé la maladie et tardé à réagir, au prix de nombreuses vies.

La métropole de 11 millions d'habitants, où le nouveau coronavirus a fait son apparition à la fin de l'an dernier, sort petit à petit de son confinement, qui doit être entièrement levé mercredi.

Cherchant à faire oublier les débuts chaotiques de l'épidémie, Pékin se vante d'être parvenu à enrayer la contagion, qui s'est répandue dans le monde entier comme une traînée de poudre.

Mais pour Monsieur Zhang, la victoire en vue a un goût amer.

Le quinquagénaire raconte à l'AFP qu'il a accompagné son père à l'hôpital en janvier dernier, pour une opération légère, juste avant que Wuhan soit mise en quarantaine. Quelques jours plus tard, le patient décédait du Covid-19.

Accusant les autorités de mensonge et d'incompétence dans la gestion du virus, il attend des explications.

"Je n'ai plus peur", dit l'homme, qui assure avoir contacté en vain la mairie de Wuhan. "Je veux connaître la vérité".

M. Zhang ne donnera pas son nom complet en raison des conséquences à attendre pour ceux qui parlent à la presse étrangère.

- "Combien de familles dévastées?" -

Comme lui, des proches de victimes déversent leur colère sur les réseaux sociaux, accusant le régime du président Xi Jinping de sous-estimer le bilan de l'épidémie.

"Combien de familles ont été dévastées par un fléau qui aurait pu être arrêté?" s'interroge une veuve wuhanaise, qui traite le pouvoir de "criminel" sur le réseau social Weibo.

Si l'apparition d'un nouveau virus a été constatée début décembre, des médecins de Wuhan ont été réprimandés à la fin de ce même mois pour avoir donné l'alerte sur sa dangerosité. Il a fallu attendre le 20 janvier pour que les autorités sanitaires annoncent sa capacité de transmission interhumaine, juste avant la mise en quarantaine de la ville.

Entretemps, des millions de personnes avaient quitté la ville, propageant la maladie dans le reste du pays et du monde.

Le père de Monsieur Zhang, lui, est tombé malade peu après son opération. Il devait décéder peu après son admission dans un service pour patients en quarantaine.

"Je suis hanté par les remords. L'emmener ici, c'était le mener à la mort", raconte le fils, convaincu que son père a contracté la maladie lors de son hospitalisation.

- Bilan contesté -

En dehors de la Chine, Pékin fait face à des doutes croissants sur le nombre exact de victimes, y compris de la part du président américain Donald Trump.

Selon les derniers chiffres officiels, la maladie a contaminé près de 82.000 personnes en Chine, dont plus de 3.300 mortellement, un bilan désormais très inférieur à celui de pays comme l'Italie, l'Espagne et les Etats-Unis.

Pékin laisse entendre que son système politique autoritaire a permis de juguler rapidement l'épidémie. Mais le mécontentement populaire a aussi fait son apparition à Wuhan début mars, lorsque la visite d'une responsable du régime communiste a été troublée par des quolibets d'habitants confinés.

Aucune enquête officielle n'a été annoncée concernant les responsabilités dans le déclenchement de la pandémie et le pouvoir s'est contenté jusqu'à présent de limoger des responsables locaux.

Pas suffisant pour M. Zhang, qui a trouvé du réconfort en ligne auprès d'autres proches de victimes.

"Certaines familles ont perdu trois personnes", témoigne-t-il.

Mais internet n'est pas sans risque en Chine et le groupe auquel il participait a été infiltré par la police qui a convoqué le principal animateur cette semaine, raconte-t-il.

- Obsèques sous surveillance -

Peu après son décès, son père était incinéré en l'absence de la famille, confinée comme le reste de la ville.

Maigre, tendu et le visage couvert d'un masque pendant son entretien avec l'AFP, M. Zhang résiste à présent à la pression des autorités qui lui demandent de venir récupérer les cendres afin de les enterrer.

L'homme ne veut pas se plier aux nouvelles règles qui imposent à la famille de faire une demande officielle d'accès au cimetière et d'y être accompagnée par des fonctionnaires.

"C'est de la surveillance", dit-il.

Les autorités justifient ces mesures par la nécessité d'éviter les rassemblements et tout risque de contagion.

Des proches de victimes exigent une enquête officielle et des sanctions pour les coupables, résume M. Zhang.

"Le comportement des dirigeants de Wuhan a provoqué cette catastrophe, cette catastrophe d'origine humaine", dit-il, avant d'énumérer: "les cadres ont caché la vérité et les experts ont menti, ce qui a tué beaucoup de monde, y compris mon père".

"Il est mort mais je suis toujours en vie. Il me faut une explication".

tjx-llc-jya-dma/bar/ehl/sba

Poutine va s'adresser aux Russes jeudiRTL, Monde

(Belga) Vladimir Poutine va s'adresser à la nation jeudi, une dizaine de jours après un premier discours télévisé dans lequel il avait annoncé une semaine chômée en Russie pour ralentir la propagation du Covid-19.

"Le président travaille actuellement sur son adresse" aux Russes qui doit être diffusée à la télévision après 14h00 (HB), a indiqué à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Dans son discours du 25 mars, Vladimir Poutine avait recommandé aux Russes de rester chez eux, décrété une semaine chômée du 28 mars au 5 avril et reporté le vote sur sa réforme constitutionnelle tant voulue. Depuis, la plupart des régions, à commencer par la capitale russe, ont ordonné aux populations de se confiner. L'annonce de la nouvelle adresse du président russe intervient alors que les autorités sanitaires russes ont appelé mercredi à prolonger la semaine chômée pour empêcher la propagation du coronavirus. À ce jour, 3.548 cas et 30 décès du Covid-19 ont été officiellement recensés dans le pays. (Belga)

Les droits humains doivent être au cœur de la réponse au Covid-19, prévient AmnestyRTL, Monde

(Belga) Lorsque des mesures sont prises pour tenter d'endiguer la pandémie du nouveau coronavirus, les droits humains doivent être placés au cœur de la réflexion, prévient Amnesty International. L'ONG publie jeudi un ensemble de recommandations destinées aux États européens pour que leurs réponses au Covid-19 "soient conformes à leurs obligations régionales et internationales en matière de droits humains".

Dans "Europe at a Crossroads" (L'Europe à un carrefour), Amnesty International met en garde les pays européens. Ceux-ci doivent prendre toutes les mesures possibles pour tenter d'endiguer la pandémie et garantir le droit à la santé de chacun, ce qui "suppose de reconnaître que certains groupes sont davantage exposés au risque d'infection", souligne l'ONG. Les personnes âgées et souffrant de certaines maladies sont des groupes à risque auxquels il faut accorder une attention particulière, tout comme les groupes vulnérables "tels que les demandeurs d'asile, les réfugiés et les migrants, particulièrement ceux qui vivent dans des camps surpeuplés" ou encore "les groupes marginalisés comme les Roms, les sans domicile fixe et les personnes privées de liberté dans les prisons, les centres de détention pour migrants et d'autres types d'institutions". Amnesty pointe également que les femmes et enfants risquent davantage d'être exposés à de la violence domestique en ces périodes de confinement, où l'on doit rester isolé, parfois avec une personne violente. "Il faut allouer des ressources et prendre des mesures pour atténuer ces risques", appelle l'ONG. Toutes les femmes, "y compris celles en situation irrégulière", doivent continuer d'avoir accès à des services de protection et de soutien durant la crise, plaide Amnesty. Enfin, l'ONG de défense des droits humains exige que les mesures restreignant les droits et libertés, justifiées en ces temps d'urgence, "soient toujours légales, nécessaires et proportionnées, mais aussi provisoires et soumises à une supervision et un examen indépendants". La pandémie ne doit en outre pas servir de justification au refus d'accueillir des réfugiés. "Cette crise révèle comment l'exclusion, les inégalités et les violations des droits humains sont interconnectées", estime Marie Struthers, directrice Europe pour Amnesty International, citée dans le communiqué. "Elle offre aussi aux gouvernements européens l'occasion d'apporter les changements radicaux nécessaires pour que la société évolue conformément à nos attentes. Une société qui place les droits humains au cœur de toutes les mesures prises, veille à ce que personne ne soit laissé pour compte et s'attache à protéger les groupes les plus à risque", conclut-elle. (Belga)

F1: les pilotes McLaren baissent leurs salaires suite à la crise du coronavirusRTL, Monde

Les pilotes de Formule 1 Carlos Sainz Jr et Lando Norris réduisent leurs salaires pour limiter l'impact économique de la pandémie de coronavirus sur leur écurie, a confirmé un porte-parole de McLaren jeudi.

D'après le site spécialisé Motorsport.com, cette mesure concerne l'ensemble du personnel de McLaren, dont son PDG Zak Brown, l'équipe britannique étant la première à annoncer ce type de décision.

"Le groupe McLaren a mis au chômage partiel un certain nombre d'employés dans le cadre de mesures plus larges de réduction des coûts en raison de l'impact de la pandémie de Covid-19 sur ses activités", précise ce porte-parole.

"Ces mesures visent à protéger à court terme les emplois afin que nos employés retrouvent un travail à plein temps lorsque l'économie se redressera."

Le gouvernement britannique permet aux entreprises de mettre leurs employés au chômage partiel en garantissant 80% de leur salaire jusqu'à un plafond fixé à 2500 livres par mois (environ 2800 euros).

Les huit premières courses de la saison ayant été annulées (Australie, Monaco) ou reportées sine die (Bahreïn, Chine, Vietnam, Pays-Bas, Espagne, Azerbaïdjan) et le PDG de la F1 envisageant un calendrier de 15 à 18 Grands Prix contre 22 initialement, les écuries devront faire face en 2020 à une baisse conséquente de leurs revenus commerciaux et de sponsoring.

En conséquence - et afin de remodeler le calendrier -, la fermeture estivale des usines a été avancée à mars-avril, en pleines mesures de confinement en Europe, et rallongée de 14 à 21 jours a minima.

Il a également été décidé de repousser d'un an le changement de règlement technique initialement prévu pour 2021, qui accouchera de monoplaces à l'aérodynamique complètement repensée.

La saison 2020 doit pour l'heure débuter au Canada, à Montréal, le 14 juin.

La Corée du Nord réaffirme qu'elle ne compte aucun cas de coronavirusRTL, Monde

La Corée du Nord ne compte aucun cas de nouveau coronavirus, a assuré à l'AFP un haut responsable de la Santé à Pyongyang, au moment où certains Etats doutent de l'absence de contamination dans ce pays entouré par la Chine et la Corée du Sud.

La Corée du Nord, pauvre et isolée diplomatiquement, a rigoureusement fermé l'ensemble de ses frontières dès la fin janvier et pris des mesures drastiques de confinement, dont soumettant des milliers de personnes à un régime de quarantaine à domicile.

Pak Myong Su, directeur du département anti-épidémie au sein du Centre national de lutte contre les épidémies, a insisté sur les efforts ayant permis d'obtenir un tel succès.

"Jusqu'à présent, aucune personne n'a été infectée par le nouveau coronavirus dans notre pays", a affirmé mercredi M. Pak à l'AFP.

"Nous avons pris des mesures préventives et scientifiques, telles que des inspections et le placement en quarantaine de toutes les personnes entrant dans notre pays, une désinfection complète de toutes les marchandises, ainsi que la fermeture des frontières et la fin des liaisons maritimes et aériennes", a-t-il rappelé.

Seuls quelques rares pays dans le monde - souvent des îles isolées ou des pays ravagés par la guerre - n'ont fait état d'aucun cas de malades du Covid-19.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a affirmé mercredi que le cap du million de cas confirmés à travers la planète serait franchi dans les prochains jours, avec déjà plus de 45.000 morts.

Selon des spécialistes, la Corée du Nord, voisine de deux pays très touchés, est particulièrement vulnérable au virus, en raison d'un système médical notoirement défaillant.

En mars, le commandant des forces américaines en Corée du Sud, Robert Abrams, s'est dit "quasi certain" que le Nord comptait des cas confirmés de maladie du Covid-19.

- Messages de prévention -

Le président américain Donald Trump a également affirmé qu'"il se passait quelque chose" en Corée du Nord et offert l'aide de son pays, dans une lettre au leader Kim Jong Un.

"J'ai entendu dire qu'il y a beaucoup de morts en Corée du Nord mais les autorités ne disent pas que c'est dû au coronavirus", a affirmé à l'AFP, Choi Jung-hun, un ancien médecin nord-coréen passé en Corée du Sud en 2012.

Les médias officiels n'ont pas cessé d'exhorter la population à respecter les mesures sanitaires et des messages de promotion de l'hygiène sont martelés par des hauts-parleurs.

Les photos montrent la population portant un masque, à l'exception du leader Kim Jong Un.

Récemment, ses collaborateurs ont été vus sans masque, ce qui pour M. Choi, désormais professeur dans un institut de recherches sud-coréen, ne signifie pas que les efforts pour contenir le virus ont porté leurs fruits.

La Corée du Nord, sous le coup de multiples sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies pour l'obliger à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique interdits, a recherché de l'aide pour lutter contre le virus.

L'ONU a accepté que son Fonds pour l'Enfance (Unicef) ou des organisations comme Médecins sans frontières (MSF) lui envoient des kits de diagnostic, des masques, des équipements de protection et des désinfectants.

L'Unicef a confirmé cet envoi à la demande du ministère nord-coréen de la Santé. En provenance de Chine, ces équipements sont arrivés par voie terrestre à Pyongyang la semaine dernière.

En février, le ministère russe des affaires étrangères avait affirmé avoir fourni à Pyongyang 1.500 kits de dépistage à la demande de la Corée du Nord.

L'OMS prévoit d'accorder 900.000 dollars à la Corée du Nord dans le cadre de la lutte contre cette épidémie, selon le site internet des Nations unies.

Pakistan: peine de mort annulée pour le Britannique condamné dans le meurtre du journaliste Daniel PearlRTL, Monde

Un extrémiste britannique, condamné à mort en 2002 pour l'enlèvement et le meurtre du journaliste américain Daniel Pearl cette année-là, a vu sa peine annulée par un tribunal du Sud du Pakistan.

La peine capitale prononcée contre Omar Sheikh, également appelé Sheikh Omar ou Ahmed Saeed Sheikh, a été commuée en 7 ans de prison, une durée couverte par ses 18 années déjà passées en détention, a indiqué à l'AFP son avocat Khawja Naveed.

Saleem Akhtar, l'avocat général dans cette affaire, a confirmé à l'AFP cette décision prise par la Haute cour du Sindh (Sud), province dont Karachi est la capitale, ajoutant qu'il ferait appel "vraisemblabelement dans les deux jours".

Le tribunal n'a pas encore émis d'ordre de remise en liberté, a observé Me Naveed.

Trois autres hommes, Salman Saquib, Fahad Nasim et Sheikh Adil, condamnés en juillet 2002 à la perpétuité pour avoir notamment envoyé des courriers électroniques revendiquant le rapt, ont tous été acquittés, a-t-il poursuivi.

Daniel Pearl, juif américain de 38 ans, correspondant du quotidien américain The Wall Street Journal, avait disparu le 23 janvier 2002 à Karachi, après avoir informé sa femme Mariane, alors enceinte de six mois, qu'il allait rencontrer un chef islamiste.

Il enquêtait sur les réseaux islamistes, alors très implantés à Karachi et susceptibles d'avoir des liens avec Al-Qaïda, le réseau d'Oussama ben Laden, quelques mois après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Son enlèvement avait été revendiqué par une organisation méconnue, qui réclamait la libération des Pakistanais capturés par les Américains lors de la campagne militaire en Afghanistan ayant démarré fin 2001, dont la plupart étaient détenus sur la base de Guantanamo, à Cuba.

Après un mois de suspense, sa mort avait été annoncée par l'envoi au consulat américain de Karachi d'une cassette vidéo, montrant Daniel Pearl égorgé, puis décapité.

- Fils de bonne famille -

Sheikh Omar, militant islamiste alors âgé de 29 ans et titulaire de la double nationalité pakistanaise et britannique, fils de bonne famille né en Grande-Bretagne où il a grandi et étudié, violemment anti-américain, était considéré comme le cerveau de l'enlèvement par la justice pakistanaise.

Lors d'une première comparution en justice après son arrestation, il avait, selon l'accusation, avoué être le commanditaire. Mais au cours du procès, il n'avait cessé de nier les faits.

Le jour de sa condamnation, il avait menacé les autorités pakistanaises de représailles. "Nous verrons qui mourra en premier, moi ou les autorités qui ont arrangé ma condamnation à mort", avait-il écrit dans un message lu par un de ses avocats.

Il avait ensuite interjeté appel. Mais son procès avait été ajourné à des dizaines de reprises.

En février 2016, l'armée pakistanaise avait indiqué avoir mis en échec un projet d'attaque impliquant plusieurs organisations extrémistes et deux voitures piégées pour le faire évader de la prison centrale d'Hyderabad, où il était détenu.

Une enquête indépendante menée pendant trois ans dans le cadre du "Pearl Project" avait toutefois déterminé en 2011 que la justice pakistanaise s'était fourvoyée, les quatre hommes condamnés pour l'assassinat de Daniel Pearl n'étant même pas présents lors de son exécution.

Selon Asra Nomani, une ancienne collègue et une amie du journaliste du Wall Street Journal, qui avait dirigé cette enquête, c'est bien Khaled Cheikh Mohammed (KSM selon ses initiales en anglais), le cerveau autorevendiqué des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, qui l'a exécuté.

"KSM", arrêté en 2003, est emprisonné dans la prison américaine de Guantanamo. Un psychologue qui l'avait interrogé a affirmé que le détenu lui avait confessé avoir décapité Daniel Pearl.

Un prix du baril négatif, symptôme d'un pétrole en criseRTL, Monde

Face au déséquilibre d'une demande atone et d'une offre surabondante, certains types de pétrole s'échangent bien en-dessous des cours des barils de référence, l'un d'entre eux ayant même connu un prix négatif.

Ainsi le baril américain de Wyoming Asphalt Sour, un pétrole dense utilisé principalement pour produire du bitume, est "tombé à un prix négatif" au cours du mois de mars, affirme à l'AFP Per Magnus Nysveen, de Rystad.

"Cela signifie que les producteurs donnent leurs barils", résume Craig Erlam "parce qu'ils n'ont nulle part pour le stocker", les réserves mondiales de brut étant déjà aux trois quarts pleines.

Les réserves actuelles de pétrole brut à terre et dans les navires "dépassent le précédent pic atteint début 2017", avaient constaté la semaine passée les analystes de Kpler dans une note, "et ces stocks continuent de croître".

Mercredi, l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a fait elle aussi état d'une hausse très importante de ses stocks, quatre fois supérieure aux attentes des analystes.

Car si la demande a été brutalement atteinte par la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement qui l'accompagnent, l'offre en revanche ne fait que croître de la part des principaux producteurs mondiaux, sur fond de guerre des prix entre Ryad et Moscou. Ce déséquilibre exerce une pression très forte sur les prix.

Jeudi, le baril de Southern green canyon du golfe du Mexique valait par exemple 13,31 dollars, le Nebraska intermediate 6,75 dollars et l'Oklahoma sour 4,25 dollar.

Le Western Canada select évoluait lui aussi autour de la barre des 5 dollars. "En prenant en compte les coûts de transports, on peut également considérer qu'il est lui aussi en terrain négatif", ajoute l'analyste de Rystad.

- Victimes américaines -

Voir les cours massivement passer en-dessous de zéro est toutefois "presque impossible", estime M. Erlam.

Cependant, les analystes de Goldman Sachs sont plus nuancés et ont évoqué dans une note lundi "un contexte très défavorable aux prix du pétrole" qui pourrait bien en envoyer certains "en territoire négatif".

"Si la situation perdure, certains producteurs commenceront à fermer les robinets", a répondu l'analyste de Oanda, contacté par l'AFP, avec pour effet de diminuer l'offre sur le marché et par conséquent de soutenir les prix.

Les premières victimes pourraient être les compagnies qui extraient du pétrole de schiste aux Etats-Unis, dont le coût de revient est pour la plupart bien supérieur aux cours actuels.

Pour défendre son industrie, le président américain Donald Trump a annoncé mercredi qu'il recevrait vendredi les dirigeants des grands groupes pétroliers américains.

"Nous ne voulons pas perdre nos formidables groupes pétroliers", a déclaré M. Trump lors de son point de presse quotidien sur la pandémie.

"Je pense que je sais comment régler le problème", a-t-il ajouté, sans autres précisions.

Les deux cours de référence, le WTI américain et le Brent de la mer du Nord européen, valaient respectivement jeudi aux alentours de 22 et 27 dollars le baril.

Ils ont perdu les deux tiers de leur valeur depuis le début de l'année, ce qui représente leur plus lourde chute trimestrielle depuis la création de ces contrats dans les années 1980.

Critiqué, Boris Johnson promet d'augmenter "massivement" le dépistageRTL, Monde

(Belga) Le Premier ministre britannique Boris Johnson a promis d'accroître "massivement" le dépistage du nouveau coronavirus face aux critiques de plus en plus vives contre sa stratégie face à la pandémie.

"Nous augmentons massivement les tests", a assuré le chef du gouvernement dans une vidéo postée sur Twitter depuis son appartement de Downing Street où il est en quarantaine après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19 la semaine dernière. "C'est ainsi que nous allons débloquer le casse-tête du coronavirus (...) et le vaincre", a martelé le dirigeant conservateur. Cette déclaration est intervenue à la suite d'une "triste journée" mercredi, a reconnu M. Johnson, avec l'annonce de 563 décès supplémentaires liés au Covid-19, un record. Au total, les autorités sanitaires ont dénombré 2.352 morts à l'hôpital. Jeudi, la presse attaque unanimement le gouvernement sur la question du dépistage, du tabloïd de gauche The Mirror, qui dénonce un "désastre" au quotidien conservateur The Telegraph, généralement très favorable au Premier ministre, qui s'inquiète sur sa Une des "questions sans réponses". Le Daily Mail a jugé "choquant" que seulement 2.000 employés du NHS, le service public de santé, aient été testés. Ce chiffre est "loin de ce qu'on doit atteindre mais c'est un bon début", a défendu Paul Cosford, directeur médical de Public Health England sur la BBC. Au total jusqu'à présent, environ 153.000 tests ont été menés détectant près de 30.000 cas positifs. Les autorités britanniques avaient d'abord choisi de réserver les tests aux cas les plus critiques mais ont revu leur stratégie et comptent passer de 8.000 tests menés quotidiennement à 15.000 dans les prochains jours. Elles ne parviennent cependant pas à monter en puissance autant que souhaité en raison de la difficulté à s'approvisionner, la demande étant forte partout dans le monde, et parce que les laboratoires privés ne sont pas habilités à tester, ce qui pourrait changer. L'objectif est notamment de renvoyer au travail, en cas de résultats négatifs, une partie du personnel médical actuellement en quarantaine, estimé au quart des effectifs. (Belga)

Chine: retour du confinement dans un comté du centre du paysRTL, Monde

(Belga) Quelque 600.000 habitants d'un comté du centre de la Chine ont été placés en confinement après la découverte d'un cas de Covid-19, au moment où le pays redoute une nouvelle vague de contaminations.

La Chine, berceau du nouveau coronavirus à la fin de l'an dernier, semble avoir largement jugulé l'épidémie. Mais les autorités s'inquiètent de voir la maladie revenir sur leur sol, en particulier depuis l'étranger. Le comté (ou département) de Jia, situé à environ 800 km de Pékin dans la province du Henan, a annoncé mercredi que ses habitants ne pouvaient désormais plus sortir de chez eux sans autorisation. Selon une directive publiée en ligne, seules les personnes munies d'un permis spécial peuvent continuer à se rendre au travail et les véhicules ne peuvent circuler qu'un jour sur deux, en fonction de leur plaque d'immatriculation. Aucune raison officielle n'a été donnée. Mais une femme qui s'était rendue dans le comté a été testée positive au Covid-19 après un contact avec une personne asymptomatique, selon les autorités provinciales. La Chine a fait état jeudi de 55 nouveaux cas de personnes positives au nouveau coronavirus mais asymptomatiques, c'est-à-dire n'ayant pas la toux et la fièvre caractéristiques du Covid-19. Plus d'un millier d'entre elles sont sous observation médicale. Le pays a par ailleurs signalé 35 nouveaux cas confirmés dits "importés". Pour y faire face, la Chine a fermé temporairement ses frontières à la plupart des étrangers et réduit drastiquement ses vols internationaux la semaine dernière. Toute personne entrant dans le pays se voit par ailleurs imposer une quarantaine de 14 jours. À en croire le bilan officiel, le nouveau coronavirus a contaminé en Chine au moins 81.589 personnes et fait 3.318 victimes. (Belga)

La Bourse de Paris tente de se frayer un chemin dans le vert RTL, Monde

La Bourse de Paris montait jeudi matin (+0,43%), tentant de se frayer un chemin dans le vert, aidée par le rebond du pétrole, après avoir flanché la veille face à la progression rapide du virus aux Etats-Unis.

A 09H25, l'indice CAC 40 prenait 18,25 points à 4.225,49 points. La veille, l'indice avait fini en fort recul(-4,30%), tout comme le reste des marchés mondiaux.

Les indices européens sont lancés "dans une tentative de stabilisation technique", a estimé John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud Securities.

"Le rebond des cours du pétrole pourrait apporter un soutien temporaire aux Bourses ce jeudi", a estimé pour sa part Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

Les cours du pétrole évoluaient en forte hausse jeudi en début d'échanges européens, les investisseurs misant sur une intervention de Washington pour tenter d'apaiser la guerre des prix entre Ryad et Moscou.

Face à la pandémie qui a déjà fauché plus de 46.000 vies et touche plus de 900.000 personnes dans le monde --dont 215.000 aux Etats-Unis où la maladie progresse le plus vite--, les investisseurs, comme le reste de la planète, restent néanmoins désemparés.

Et dans ce contexte, les nouveaux chiffres de l'emploi attendus aux Etats-Unis seront à nouveau très scrutés.

"On s'attend à une forte hausse des inscriptions au chômage aux Etats-Unis pour la semaine allant jusqu'au 28 mars, potentiellement plus importante que la semaine précédente", note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"En effet, sous l’effet d'une forte demande, beaucoup d'Américains n'avaient pas pu s'enregistrer du fait de la saturation des sites web et des lignes téléphoniques, ce qui explique qu'une partie des nouvelles inscriptions ont vraisemblablement été reportées sur la semaine allant au 28 mars", a-t-il complété.

Sur le terrain des valeurs, le secteur pétrolier rebondissait dans la foulée des cours du brut.

Total gagnait ainsi 2,09% à 35,94 euros, CGG 11,24% à 0,93 euro et TechnipFMC 5,54% à 6,25 euros alors même que le groupe compte réduire en 2020 de nombreuses dépenses pour faire face à la chute des cours ces dernières mois.

Sur la cote parisienne, les groupes continuaient en outre à abandonner les uns après les autres toute velléité de faire des prévisions pour cette année, avec des effets très disparates.

Renault s'élevait de 2,07% à 16,65 euros, bénéficiant de l'accord trouvé avec trois syndicats garantissant 100% de leur rémunération aux salariés en chômage partiel à cause du coronavirus.

  1. Euronext CAC40

L'extrême droite allemande veut se séparer de sa frange la plus radicaleRTL, Monde

(Belga) Le coprésident de l'extrême droite allemande Jörg Meuthen souhaite que son parti se sépare de sa frange la plus radicale baptisée "l'Aile" et récemment placée sous surveillance policière, a-t-il annoncé dans la presse allemande.

"Tout le monde sait que l'Aile et ses principaux représentants nous coûtent des votes massifs auprès de l'électorat bourgeois", a-t-il estimé dans une interview mercredi au média en ligne conservateur Tichys Einblick. Une division en deux partis pourrait probablement toucher plus d'électeurs que dans la "constellation actuelle, si l'on est honnête, encline à des conflits permanents", a expliqué M. Meuthen, qui dirige l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) avec le député Tino Chrupalla. Sa proposition se veut une "contribution à un débat sur la stratégie, que nous devrions mener avec un esprit ouvert", a déclaré M. Meuthen à l'agence allemande DPA, affirmant avoir reçu plusieurs soutiens à cette idée au sein de son parti. Mi-mars, le chef de file de l'Aile, Björn Höcke, avait cédé aux injonctions de la direction de l'AfD, qui lui avait demandé de dissoudre cette mouvance représentant environ un cinquième des adhérents du parti, soit environ 7.000. La pression sur cette frange radicale a été accrue récemment à la suite de la décision du Renseignement intérieur allemand de la placer sous surveillance policière, en raison du danger qu'elle représente pour l'État. Cette sanction est intervenue dans un contexte de regain du terrorisme d'extrême droite, avec trois attentats commis en moins d'un an. Le dernier en date a été commis en février à Hanau, près de Francfort, par un tireur complotiste qui a tué neuf personnes, toutes d'origine étrangère, avant de se suicider. L'AfD a été accusée dans la foulée d'avoir encouragé par ses diatribes anti-migrants ces différents attentats. Cette mouvance d'extrême droite représente le "principal" danger pour la démocratie du pays, 75 ans après la fin du nazisme, selon les services de renseignement. Björn Höcke lui-même, chef de file du parti AfD en Thuringe, a récemment été à l'origine d'une crise politique majeure dans le pays après avoir tenté de faire alliance avec la droite modérée de la chancelière Angela Merkel. Cet homme de 47 ans et ses partisans remettent en particulier en cause la culture de repentance de l'Allemagne pour les crimes nazis. (Belga)

Coronavirus: des premiers couacs dans la coopération israélo-palestinienneRTL, Monde

Aux premières heures de la crise, le nouveau coronavirus a favorisé un rare rapprochement entre Israéliens et Palestiniens. Mais plus la pandémie progresse, plus les tensions remontent à la surface, et certains, côté palestinien, se demandent si ce rapprochement ne tenait pas du mirage.

Le noeud de ces tensions est le statut des quelque 70.000 Palestiniens qui ont un permis pour travailler en Israël, sans compter les illégaux: que faire d'eux lorsque l'économie israélienne plonge brutalement? Que faire d'eux s'ils sont malades?

Dans un premier temps, les deux camps se sont entendus sur une formule: ces travailleurs allaient soit retourner dans leur famille, soit rester en Israël jusqu'à la fin de la crise.

Le but était de limiter les mouvements de population dans l'espoir de minimiser la propagation du virus, alors que plus de 6.000 cas de contamination ont été recensés en Israël et plus d'une centaine en Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967 par l'Etat hébreu.

Mais la population palestinienne a ensuite été choquée par une vidéo, devenue virale, montrant un travailleur palestinien qui aurait été abandonné à un checkpoint par les autorités israéliennes parce que soupçonné d'être atteint de la maladie du Covid-19.

Le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh a dénoncé un traitement "raciste" de la part d'Israël et demandé le retour de tous les travailleurs.

Mais selon la police israélienne, il s'agit d'un travailleur sans permis, qui s'est présenté à l'hôpital pour des soins.

"La police l'a escorté au point de passage", résume un porte-parole de la police, soulignant qu'il avait été testé négatif au Covid-19 avant d'être escorté.

La tension est encore montée d'un cran, les autorités palestiniennes ayant révélé que le premier décès dû à la maladie côté palestinien était celui d'une sexagénaire qui avait été récemment en contact avec son fils travaillant en Israël.

- "Protéger l'économie" -

En dépit des appels à rentrer chez eux, de nombreux ouvriers palestiniens préfèrent rester en Israël, en raison notamment des salaires plus élevés.

Mais ils préfèrent aussi ne pas bouger de peur de subir un sort similaire à celui de l'ouvrier au checkpoint.

Comme Faraj, 26 ans, qui se terre avec quatre collègues dans une chambre mise à disposition par son employeur en Israël plutôt que de rentrer en Cisjordanie.

"Après avoir vu la scène éprouvante (de l'ouvrier) au point de passage, je me suis dit qu'il était préférable de rester ici", dit-il.

Outre l'accord initial sur les travailleurs, Israéliens et Palestiniens s'étaient entendus notamment sur la création d'un comité conjoint, pour tenter de juguler ensemble la progression du virus.

Mais depuis, le ton a changé.

L'Autorité palestinienne a accusé Israël mercredi d'avoir "anéanti" ses "efforts" de confinement, en laissant des ouvriers palestiniens travailler dans des colonies israéliennes en Cisjordanie.

"La décision d'Israël de laisser entrer les travailleurs est une tentative de protéger l'économie israélienne, aux dépens de la vie de nos travailleurs (...) Qu'Israël nous laisse tranquille", a lancé le Premier ministre Shtayyeh.

- "Nouvel état de fait" -

La coopération initiale contrastait avec les menaces du président palestinien Mahmoud Abbas de cesser la coordination sécuritaire avec Israël, après l'annonce fin janvier d'un plan américain pour un règlement du conflit israélo-palestinien.

Ce plan propose notamment l'annexion par Israël des colonies juives qu'il a établies en Cisjordanie occupée, alors que la colonisation est illégale au regard du droit international.

Walid Assaf, chargé du suivi des colonies pour le gouvernement palestinien, s'attendait à ce que la pandémie entraîne un gel de la colonisation israélienne.

"Mais au contraire (...) (les Israéliens) utilisent le corona pour créer un nouvel état de fait sur le terrain", critique-t-il.

Ainsi, l'armée israélienne a continué de mener des raids en Cisjordanie, démoli des maisons de Palestiniens qu'elle dit construites sans permis et confisqué, selon l'ONG israélienne anticolonisation B'Tselem, des tentes qui devaient servir à une clinique médicale.

Toutefois, la "coordination (avec l'Autorité palestinienne) demeure très étroite", affirme Yotam Shefer, un responsable du Cogat, l'organisme israélien chargé des activités civiles dans les Territoires palestiniens, citant des échanges sur les questions sanitaires.

Et pour Ofer Zalzberg, chercheur au centre de réflexion International Crisis Group (ICG), la "solide coopération" est dans l'intérêt de chacun.

"Les deux populations sont fortement liées, endiguer le virus dans un camp seulement est impossible car l'autre le contaminera à nouveau", dit-il.

Coronavirus: des masques commandés en Chine par la France rachetés sur le tarmac par les Américains?RTL, Monde

Des masques commandés en Chine par la France sont rachetés par les Américains sur le tarmac des aéroports chinois d'où doivent partir les avions de livraison, qui se dirigent ensuite vers les Etats-Unis au lieu de la France, a regretté mercredi le président de la région Grand Est, Jean Rottner.

"C'est compliqué, on se bat 24 heures sur 24" pour que les masques soient livrés, a déclaré à ce sujet Jean Rottner au micro de RTL. "Moi, j'ai une petite cellule au niveau de la région qui travaille d'arrache-pied pour, avec les commanditaires, pouvoir gagner ces marchés. Et effectivement, sur le tarmac, les Américains sortent le cash et payent trois ou quatre fois les commandes que nous avons faites, donc il faut vraiment se battre. Et moi, j'ai été très heureux de voir arriver cet avion chez nous hier soir", a-t-il ajouté.

> CORONAVIRUS en Belgique : les dernières infos

Le président de la région Paca Renaud Muselier a également entendu parler d'une telle pratique de la part d'acheteurs américains: lors d'une réunion entre les présidents de régions, "un président de région nous a expliqué que sa commande de masques lui avait été piquée sur l'aéroport même, par les Américains, qui ont payé trois fois le prix, en liquide. Mais je ne vous donnerai ni le nom de la région ni le nombre de masques commandés", a rapporté à l'AFP M. Muselier.

C'est un parcours du combattant incroyable

Pour récupérer une commande de quatre millions de masques, prête depuis samedi, la Région Paca a ainsi "finalement décidé de passer par le biais de Ceva, la filiale logistique de la CMA-CGM", une compagnie maritime d'affrètement française basés à Marseille, a précisé à l'AFP M. Muselier.

"Au moins, je suis sûr que personne ne va me les acheter sur le tarmac. Normalement, ils sont sur la route vers l'aéroport. Mais je reste d'une prudence de Sioux, c'est un parcours du combattant incroyable" d'un point de vue logistique, a-t-il constaté.

Deux millions de masques chirurgicaux commandés par la région Grand Est à la Chine ont été livrés dans la nuit de mardi à mercredi à l'aéroport de Bâle-Mulhouse.

Les Etats-Unis également à la recherche de masques

Jean Rottner, lui-même médecin urgentiste, a commandé au total cinq millions de masques, financés par le budget de la région.

Le Grand Est a été la première région à recevoir sa propre commande de masques passée en complément des commandes nationales.

Emmanuel Macron, critiqué pour le manque de masques auquel doit faire face la France, a notamment promis mardi "l'indépendance pleine et entière" d'ici à la fin de l'année pour la production de masques, lors d'une visite dans une usine de fabrication en Anjou.

Les Etats-Unis, qui ont tardé à prendre des mesures pour enrayer la propagation du coronavirus sur leur territoire, sont également à la recherche de masques.

Coronavirus: le Grand Prix de France moto reporté à une date à déterminerRTL, Monde

Le Grand Prix de France moto, initialement programmé du 15 au 17 mai au Mans, est reporté à une date encore à déterminer en raison de la pandémie de coronavirus, ont annoncé les organisateurs par communiqué jeudi.

"La situation étant en constante évolution, de nouvelles dates pour le GP de France et le GP d'Espagne (qui devait se tenir du 1er au 3 mai à Jerez, en Andalousie, ndlr), récemment reporté, ne pourront être confirmées tant que l'on ne saura pas exactement quand il sera possible d'organiser ces événements", précisent la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) et le MotoGP. "Un calendrier révisé sera publié dès que disponible."

"Notre espoir est l'amélioration de la situation sanitaire dans le monde pour envisager l'organisation du SHARK Helmets Grand Prix de France sur le circuit du Mans avec l'ACO (Automobile Club de l'Ouest, ndlr), en accord avec les autorités gouvernementales et sportives", abonde le promoteur français Claude Michy dans un autre communiqué. "Mais à ce jour, la situation étant en constante évolution, il n'est pas possible de définir une date de report."

Les quatre Grands Prix précédents ont d'ores et déjà été annulés (Qatar en catégorie MotoGP uniquement) ou reportés en deuxième partie de saison (Thaïlande, Amériques et Argentine en MotoGP, Moto2 et Moto3).

Pour ce faire, le championnat a été prolongé du 15 au 29 novembre et doit se terminer avec non pas un, comme prévu, mais deux blocs de trois courses en trois semaines, entrecoupés par un week-end de repos.

La prochaine course programmée en MotoGP est le GP d'Italie au Mugello, au nord-est de Florence du 29 au 31 mai.

En France, la population est confinée depuis le 17 mars et pour l'heure jusqu'au 15 avril, en attendant une très probable prolongation. On compte plus de 4000 morts en un mois à l'hôpital, avant de connaître les chiffres dans les maisons de retraite.

Dans l'Hexagone, plusieurs autres épreuves de sports mécaniques de premier plan avaient déjà été affectées par la pandémie de Covid-19.

Les 24 Heures du Mans, finale mythique du Championnat du monde d'endurance (WEC), ont été reportées des 13 et 14 juin aux 19 et 20 septembre. Les 24 Heures Motos, au Mans toujours, se tiendront les 29 et 30 août au lieu des 18 et 19 avril. L'ePrix de Paris de Formule E, également programmé le 18 avril, n'a pas eu lieu.

La prochaine grande course internationale prévue est le Grand Prix de France de Formule 1 au Castellet (Var) du 26 au 28 juin.

Chômage partiel: quatre millions de salariés désormais concernés, estime PénicaudRTL, Monde

Le recours au dispositif du chômage partiel a de nouveau augmenté ces dernières 24 heures et concerne désormais quatre millions de salariés dans 400.000 entreprises, a annoncé jeudi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

"Les chiffres de ce matin, qui sont encore en progression très forte, c'est 400.000 entreprises et quatre millions de salariés", a déclaré Mme Pénicaud sur France info.

"C'est une montée en puissance extrêmement forte. Ca veut dire qu'il y a un salarié sur cinq du secteur privé, entreprises ou associations, qui est au chômage partiel", a-t-elle poursuivi. Selon l'Insee, le secteur privé employait 19,74 millions de personnes fin 2019.

Selon une étude de la Dares (le service statistiques du ministère du Travail) publiée jeudi, "cela représente en moyenne 419 heures chômées demandées par salarié, soit près de 12 semaines à 35 heures hebdomadaires". Les entreprises anticipent donc en moyenne trois mois de difficultés mais peuvent aller jusqu'à un an.

Par taille d'entreprise, 42% des salariés en activité partielle travaillent dans des établissements de moins de 20 salariés qui représentent 34% de l'emploi salarié privé.

À l'inverse, ceux qui travaillent dans des établissements de plus de 250 salariés représentent 13% des salariés en activité partielle, alors que ces établissements recouvrent 20% de l'emploi privé.

En termes de secteur d'activité, l'activité partielle est principalement demandée par des établissements du commerce et de la réparation des automobiles (21,4%), de l'hébergement et de la restauration (15,7%), de la construction (14,3%), et des activités de services spécialisés, scientifiques et techniques (12,9%).

Les deux régions ayant reçu le plus de demandes d'activité partielle sont l'Ile-de-France (20%) et Auvergne-Rhône-Alpes (13,2%), une proportion proche de leur part dans l'emploi salarié privé (37%).

Interrogée sur le coût de cette mesure pour les finances publiques, Mme Pénicaud n'a pas donné de chiffre mais a assuré que l'Etat paierait "coûte que coûte".

Mercredi, son entourage avait évoqué une dépense potentielle de 11 milliards d'euros sur trois mois. Ces dépenses seront assumées aux deux tiers par l'Etat, et à un raison d'un tiers par l'Unedic.

Sur France info, Muriel Pénicaud a par ailleurs critiqué les initiatives de certains employeurs, qui tentent de faire revenir travailler leurs salariés en leur faisant signer des décharges de responsabilité où ces derniers s'engagent à ne pas les poursuivre s'ils contactent le covid-19.

"Ca ne sert à rien, ça n'a aucune valeur juridique", a insisté la ministre, en rappelant que la responsabilité des employeurs portait de toutes façons uniquement sur les "moyens" de protection mis en place face au coronavirus.

"Un employeur n'est pas responsable si un salarié tombe malade et attrape le coronavirus, qui peut malheureusement être attrapé partout". Mais "s'il n'a pas mis en place le guide de bonnes pratiques, les gestes barrière, à ce moment là il engage sa responsabilité", a-t-elle rappelé.

"On ne va pas travailler dans n'importe quelles conditions. C'est normal et ce n'est pas nouveau", a-t-elle conclu.

La peur des employés de supermarchés, en 1ère ligne face au virusRTL, Monde

Les clients poussent leur chariot, touchent les aliments et s'humectent même les doigts pour trier leurs billets de banque: n'importe lequel pourrait être porteur du coronavirus et le transmettre.

Voilà les pensées qui obsèdent nombre de salariés des épiceries et supermarchés en Italie, pays le plus touché d'Europe par la pandémie. Nombre d'entre eux se sentent épuisés, mal protégés et surexposés au virus.

"Nous avons peur de ramener quelque chose chez nous", confie à l'AFP sous couvert d'anonymat Piera, la trentaine, caissière à temps partiel qui travaille depuis une dizaine d'années dans un supermarché de Novare, une ville à l'ouest de Milan où un vigile est mort du virus à 33 ans la semaine dernière.

Une caissière de 48 ans est aussi décédée à Brescia en Lombardie, foyer principal de la péninsule, semant le doute sur l'efficacité des mesures prises pour protéger le personnel. Les syndicats estiment que d'autres salariés sont sans doute morts du virus sans qu'on le sache.

Coincés derrière leur caisse pendant plusieurs heures, procédant au réassort des rayons au milieu des clients, les employés sont en première ligne.

Piera a bien reçu du gel désinfectant, des gants et un masque, qu'elle doit laver elle-même et réutiliser. La semaine dernière, la direction a en outre fait installer des panneaux de plexiglas devant chaque caisse.

Le personnel se plaint souvent que les clients continuent de venir faire leurs courses tous les jours, augmentant les risques de transmettre le virus. "Ils achètent des choses que je n'achèterais pas en situation de crise", s'étonne Chiara, caissière dans le centre de Rome: "Des sushis, du Nutella, de la bière..."

- "Juste être respectée" -

Ce qui la choque le plus, c'est le comportement irresponsable de certaines personnes face à un virus qui a déjà infecté plus de 100.000 personnes et fait plus de 12.000 morts dans la péninsule.

Certains viennent en famille, d'autres se rapprochent trop des employés, sans compter ceux qui humectent leurs doigt pour compter leurs billets.

En Espagne, le deuxième pays plus endeuillé par la pandémie derrière l'Italie, "les caissières ont bien pris conscience du risque de contagion. Les clients, ça dépend..." confie Ana Belen, caissière depuis 26 ans à Alcorcon, à 13 kilomètres de Madrid.

"On ne peut pas comparer les caissières et les personnels de santé, mais disons que la conscience réelle qu'il faut les protéger les unes comme les autres, nous ne l'avons pas tout à fait. Il y a des clients qui viennent encore en excursion au supermarché tous les jours... (...)", constate cette déléguée à la prévention du syndicat Commissions ouvrières, dans la région de Madrid, la plus touchée d'Espagne.

Ana, 46 ans, fait appliquer les nouvelles mesures anti-contagion dans ce supermarché d'Alcorcon: "Actuellement, 90% des caissières portent les gants, les masques. Il y a des lignes de signalisation sur le sol, des cloisons, du gel hydroalcoolique... On recommande de payer en carte bancaire".

En Italie, les syndicats ont demandé au gouvernement de réduire les horaires d'ouverture pour réduire l'exposition des employés, mais le Premier ministre Giuseppe Conte a promis le 21 mars que les magasins resteraient ouverts.

Les deux régions les plus touchées, la Lombardie et le Piémont (nord-ouest), ont recommandé que la température des clients soit contrôlée à l'entrée des magasins avec des scanners thermiques, mais seuls quelques-uns ont obtempéré.

La principale association italienne de grandes surfaces, Federdistribuzione, n'a pas édicté de règles spécifiques au coronavirus pour ses membres, chaque chaîne a donc ses propres règles: panneaux appelant à respecter les distances de sécurité, port de gants et masques, limitation du nombre de clients.

Comme beaucoup, Chiara vit dans l'angoisse permanente de toucher quelque chose ou quelqu'un de contaminé: "Vous commencez à penser +oh mon Dieu, je viens de toucher mon visage+, on devient un peu parano"?

Piera a besoin de "courage" pour aller travailler chaque jour. "Certains disent que nous sommes des héros. je ne crois pas, on fait juste notre travail (...) Je ne veux pas être une héroïne, mais juste être respectée".

La brasserie Palm suspend la collecte des loyers des exploitants pendant deux moisRTL, Monde

(Belga) Les exploitants de cafés qui louent un bien à la brasserie Palm ne devront pas s'acquitter de leur loyer pendant deux mois, a communiqué l'entreprise. Palm rallonge ainsi le délai d'un mois annoncé précédemment.

D'autres brasseurs ont également annoncé des mesures similaires. L'objectif est de limiter les fermetures et faillites dans les établissements touchés par les mesures de confinement nécessaires pour juguler la pandémie. Le groupe brassicole Palm loue environ 110 établissements horeca via un intermédiaire propriétaire du parc. (Belga)



Quitter - Actualiser - Les 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page





Vos suggestions


Agenda et recherche via Belinfos   © 2011-2020 Belinfos.be - Reproductions permises moyennant mention de la source : belinfos.be - Courriel : websoc@hotmail.com