[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone



134 sources différentes

15/12/2018 - ACTUALITES BELGIQUE : 8 sources

1 - DH, Belgique
2 - L'Avenir, Belgique
3 - La Libre, Belgique
4 - Le Soir, Belgique
5 - RTBF, Belgique
6 - RTL, Belgique
7 - Le Vif, Belgique
8 - 7sur7, Belgique


ACTUALITES BELGIQUE (1) : DH, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Olivier Chastel réagit aux propos de la N-VA: "Elle avait tout orchestré"DH, Belgique
Le président du MR n'a visiblement pas apprécié les propos tenus plus tôt par Jan Jambon et Bart De Wever. Parue ce vendredi soir sur LaLibre.be, l'interview de l'ancien vice-premier ministre N-VA, Jan Jambon, a suscité de vives réactions, ...
Le monde politique rend hommage à Philippe MoureauxDH, Belgique
Philippe Moureaux est décédé à l'âge de 79 ans suite à un cancer.
Philippe Moureaux, l'intraitable, l'orgueilleux, l'arrogant, le bienveillantDH, Belgique
Inoxydable, intraitable, inflexible. / ce dur et brut de talent, de caractère, de principes / orgueilleux , bienveillant / autoritaire soupçonneux aux accès de pessimisme et d’inquiétude
Philippe Moureaux, ancien ministre et bourgmestre PS de Molenbeek, est décédéDH, Belgique
Philippe Moureaux souffrait d'un cancer. Il avait 79 ans.
Météo: de la neige attendue, le mercure va plongerDH, Belgique
Une journée au sec, entre nuages et éclaircies, est prévue aujourd'hui, avec des températures ne dépassant pas -3 (Ardenne) à +2 degrés, selon les dernières prévisions de l'Institut royal météorologique de Belgique. En soirée, quelques flocons de ...
Une cure d'amincissement à la Mutualité chrétienneDH, Belgique
La Mutualité chrétienne (MC) va devoir subir une cure d'amincissement sévère. Selon Pieter Liagre, du syndicat LBC-NVK, la direction a déjà laissé entendre qu'il y a actuellement 600 à 700 équivalents temps plein en trop dans l'organisation, peut-on ...
1/3 de femmes dans les collèges communaux et provinciaux? La règle déjà détournéeDH, Belgique
Pour Christophe Collignon (PS), la ministre De Bue a validé trop facilement des pactes de majorité problématiques.
Jan Jambon: "J’ai parfois demandé à Theo de se calmer"DH, Belgique
Mais Jan Jambon dit également avoir pointé la sensibilité de Charles Michel…
Attentat au Musée juif de Bruxelles: "Que la justice fasse son travail, nous continuons le nôtre"DH, Belgique
Les dirigeants du Musée juif de Belgique n'attendent rien de particulier du procès de Mehdi Nemmouche, qui s'ouvrira début janvier devant la cour d'assises.
Bart De Wever favorable à des élections anticipéesDH, Belgique
Le président de la N-VA, Bart De Wever, se déclare favorable à des élections législatives anticipées afin de ne pas rendre le pays ingouvernable durant des mois, dans une interview à paraître samedi dans le journal 'De Tijd'.
Jan Jambon: “Si Charles Michel veut notre soutien au parlement, il deviendra la marionnette de la N-VA”DH, Belgique
Interview du ministre sortant. Qui se dit, entre autres confidences, plutôt favorable à la tenue d'élections anticipées...
Le Conseil d'État suspend l'interdiction de la "Marche contre Marrakech"DH, Belgique
Les chefs de file de la Région bruxelloise et de la Ville de Bruxelles ont par ailleurs "invité les manifestants au calme".
COP24: La Flandre confirme ne pas vouloir rallier la coalition des pays plus ambitieux à KatowiceDH, Belgique
Le gouvernement flamand a confirmé vendredi son refus de signer une déclaration proposée cette semaine à Katowice (Pologne) par un groupe de pays se voulant à la pointe de l'ambition climatique, empêchant de ce fait la Belgique de s'y rallier malgré ...
Journée nationale d'actions syndicales: la FGTB vandalise la façade du MR à Namur, de nouvelles actions envisagées en janvierDH, Belgique
Des syndicalistes de la FGTB ont vandalisé vendredi matin la façade du siège du MR à Bouge (Namur).
Jean-Pierre Van Rossem, ancien gourou de la Bourse, est décédé à l'âge de 73 ansDH, Belgique
L'ancien gourou de la Bourse et ex-député Jean-Pierre Van Rossem est décédé à l'âge de 73 ans.
Les députés socialistes veulent un meilleur suivi psychologique pour nos militairesDH, Belgique
Le suivi psychologique des militaires est au centre d’une audition en commission. Les députés socialistes de la commission de la Défense nationale ont déposé au début de l’année une proposition de résolution pour la mise en place d’un ...
"Le vote du budget sera un moment de vérité"DH, Belgique
Charles Michel enjoint l’opposition à "ne pas créer un nouveau record du monde d’instabilité politique et de chaos". La pression sur le gouvernement Michel II est maximale. Charles Michel conserve en tête un objectif principal : faire ...
Il faudra sortir bien couvert ce vendrediDH, Belgique
Un temps sec mais nuageux est au programme ce vendredi, selon les prévisions de l'Institut royal météorologique (IRM).
Actions syndicales: la FGTB a vandalisé la façade du MR à Namur (VIDEO)DH, Belgique
De nombreuses actions de grève et de grogne affectent les Tec, la distribution et d’autres secteurs.
Vingt-trois communes wallonnes auront le wi-fi gratuitDH, Belgique
L’europe va soutenir le développement à hauteur de 15 000 € par projet.
Dernière Humeur : les pouvoirs publics, durs avec les petits, laxistes avec d’autresDH, Belgique
Une humeur de Géry De Maet. Ces derniers jours a éclaté une polémique à Liège. L’Agence wallonne du Patrimoine demande en effet aux cafetiers installés sur la place du Marché de démonter les vérandas qui cachent des façades classées. (...)
Le PS avec la N-VA ? "Je ne dis jamais jamais", l’ambiguïté de Di Rupo qui divise le partiDH, Belgique
La ligne de Paul Magnette, intransigeante et largement soutenue en interne, se heurte à l’ambiguïté des propos du président. "Même si j’ai des racines italiennes, je n’ai pas un tempérament ardent, c’est pourquoi je ne dis jamais ...
Réacteurs nucléaires indisponibles : Doel 4 redémarre avec deux jours d'avance sur le planningDH, Belgique
Le réacteur nucléaire Doel 4 sera à nouveau couplé au réseau électrique dès ce jeudi soir, avec deux jours d'avance sur le planning, indique jeudi Engie Electrabel, qui exploite la centrale. L'unité, d'une capacité de 1.000 MW, devrait atteindre sa ...
Une nouvelle famille avec enfants enfermée au 127bis à SteenokkerzeelDH, Belgique
Une nouvelle famille avec enfants est enfermée depuis mardi au centre fermé pour familles du 127bis à Steenokkerzeel, annonce jeudi soir Amnesty International Belgique francophone. L'organisme ne peut pas encore préciser le nombre d'enfants enfermés ...
Fédération Wallonie-Bruxelles: la majorité rejette une résolution MR visant à protéger Saint-Nicolas et le Père FouettardDH, Belgique
La majorité PS-cdH a rejeté jeudi, à l'issue d'un débat parfois animé en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, une proposition de résolution de l'opposition MR appelant à mieux protéger une série d'appellations culturelles et autres traditions populaires telles que la Saint-Nicolas ou le Père Fouettard, notamment en les inscrivant au patrimoine immatériel de l'Unesco.
La Wallonie débloque 10 millions d'euros pour 12 projets innovantsDH, Belgique
La Wallonie a sélectionné douze projets pour un budget global de 10,3 millions d'euros, dans le cadre de son appel à projets Win Wal 2018 (Win-Win Wallonia partnership programme), un programme de recherche pour partenariat wallon gagnant-gagnant qui ambitionne de soutenir des projets de recherche innovants ayant un haut potentiel de valorisation dans des thématiques liées à des besoins industriels identifiés.
Le MR avertit : si le budget 2019 n’est pas voté, pas de hausse des minima sociaux ni d'engagement de policiersDH, Belgique
Georges-Louis Bouchez, délégué général du MR l'assure: “La priorité, c’est de voter le budget. Sans ça, la Belgique sera privée de leviers politiques pendant un an."
Les contrats d'insertion, c'est bientôt fini en Wallonie!DH, Belgique
Le gouvernement wallon a approuvé, en 3e lecture, l'avant-projet de décret visant à l'abrogation du décret relatif aux contrats d'insertion, a annoncé jeudi le ministre régional de l'Emploi, Pierre-Yves Jeholet.
Peste porcine africaine: des prêts à taux zéro pour les treize communes touchées par la criseDH, Belgique
Les treize communes wallonnes touchées par la peste porcine africaine pourront bénéficier d'un prêt à taux zéro destiné à combler le manque à gagner engendré par l'interdiction de toute forme d'exploitation forestière, a annoncé jeudi la ministre régionale des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR).
Plus de la moitié des Belges ne passent pas des pneus été aux pneus hiverDH, Belgique
Les Belges n'ont pas pris conscience de l'importance d’avoir des pneus adaptés à la saison. C'est la conclusion d'une étude du fabricant de pneus Bridgestone.
Malgré l'interdiction du bourgmestre, la marche "contre Marrakech" aura bien lieu dimanche à BruxellesDH, Belgique
La marche contre Marrakech aura tout de même lieu dimanche à Bruxelles malgré l'interdiction du bourgmestre de la Ville Philippe Close (organisateurs), ont indiqué les organisateurs à l'agence Belga.
Grève des policiers à Charleroi, Liège et Bruxelles ce jeudiDH, Belgique
De nombreux membres du personnel de police se sont déclarés en grève jeudi à Charleroi et à Liège, a indiqué jeudi Eddy Quaino, permanent police à la CGSP Administratif.
Le Sommet Benelux annulé, le Premier ministre travailleDH, Belgique
Le Sommet Benelux prévu jeudi matin avant le Sommet européen a été annulé en raison de la situation politique en Belgique. Le Premier ministre Charles Michel "travaille ardemment", indique-t-on, alors que le parlement demande que son gouvernement minoritaire pose la question de confiance.
Le président de la CSC met en garde: "Une augmentation salariale de 1,5% ou la menace du chaos en février"DH, Belgique
C'est le moment pour le gouvernement Michel de faire un choix, affirme le président de la CSC Marc Leemans dans une interview accordée aux journaux du groupe Mediahuis.
Météo: un jeudi d'hiver, ensoleillé et froidDH, Belgique
Jeudi, le temps sera sec et assez froid avec une alternance de larges éclaircies et de passages nuageux.
Comment Charles Michel vit-il la crise, loin des caméras et de l’hémicycle ? “Il est d’un calme bluffant”DH, Belgique
Au-delà des considérations politiques et de celles sur la légitimité de ce gouvernement, comment Charles Michel gère-t-il la situation en tant qu’homme ? Lui qui reste, jusqu’à nouvel ordre, à la tête du navire Belgique. Car l’homme n’est pas prompt ...
Un gouvernement Michel 2, ou Michel 0,5 ?DH, Belgique
L’opposition tente de forcer le Premier à réclamer un vote de confiance mardi. La pression sur le gouvernement est plus forte que jamais, avec la N-VA qui a soutenu une motion déposée par… le PS.
Marchés de Noël chez nous : quid de la sécurité, après l’attaque de Strasbourg ?DH, Belgique
Nos marchés de Noël sont-ils vraiment sécurisés? Région par région, la Dernière Heure fait le point sur les dispositifs en place. (...)
Attentat au marché de Noël à Strasbourg: faut-il s'inquiéter à Bruxelles?DH, Belgique
Le bourgmestre a malgré tout mobilisé des équipes de police supplémentaires. À la suite de la fusillade survenue mardi soir au marché de Noël à Strasbourg, La DH s’est rendue sur celui de la capitale, aux Plaisirs d’Hiver. L’ambiance ...
Plus de 40 % des écoles du réseau officiel nécessitent une rénovationDH, Belgique
De nombreuses écoles ont été construites il y a plusieurs dizaines d’années. Leur durée de vie était alors de vingt ans. Trois millions trois cent mille mètres carrés. C’est la surface des 2 800 bâtiments qui hébergent les écoles du réseau officiel ...
Fumer en présence d'enfants en voiture? C'est fini au nord du pays!DH, Belgique
Les personnes surprises à fumer au volant en présence d'un enfant en Flandre risqueront bientôt une amende pouvant atteindre 1.000 euros. Le parlement flamand a approuvé à l'unanimité mercredi un projet de décret en ce sens. Le CD&V souhaitait ...
La manifestation "contre Marrakech" prévue à Bruxelles ce dimanche interdite sur tout le territoire de la RégionDH, Belgique
"La manifestation d'extrême droite prévue à Bruxelles ce dimanche est interdite sur tout le territoire de la Région", annoncent mercredi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close dans un communiqué commun.
Elections 2018: 1,15 million d'électeurs n'ont pas voté de manière valable en octobreDH, Belgique
Plus d'un million d'électeurs inscrits n'ont pas voté de manière valable lors des élections communales du 14 octobre dernier, en particulier à Bruxelles, affirme un docteur en géographie, Filip De Maesschalck, dans le dernier numéro de la revue 'SamPol'.
Décès d'un étudiant après un baptême: les étudiants hospitalisés portent plainteDH, Belgique
Les deux étudiants qui avaient été hospitalisés à la suite d'un baptême étudiant qui a fait une victime la semaine dernière ont porté plainte et se sont constitués partie civile auprès d'un juge d'instruction de Turnhout.
Nouvelle coalition fédérale : La N-VA soutient la motion déposée par le PSDH, Belgique
La N-VA, par l'intermédiaire de son chef de groupe Peter De Roover, a fait savoir qu'elle approuvait la motion introduite par le PS et co-signée par le SP.A, Ecolo-Groen, cdH et DéFI. "Ce texte correspond ce que j'ai demandé, à savoir, une déclaration gouvernementale et un vote de confiance".
Les gilets jaunes tentent de bloquer une réunion de MR: Georges-Louis Bouchez les reçoit pour une explication (VIDEO)DH, Belgique
Plusieurs gilets jaunes ont tenté de bloquer l'hôtel Vandervalk, à Mons, où devait se tenir un congrès du MR sur le thème de la sécurité ce mardi soir. Ils ont été reçu par Georges-Louis Bouchez pour une discussion animée. La scène a été filmée par un journaliste de la radio locale RCM'B.
Les hébergeurs de migrants acquittés: "Quelle claque pour le parquet de Termonde, quel beau rappel de la loi!"DH, Belgique
Le procès dit “de la solidarité” se terminait ce mercredi dans une salle remplie de sympathisants et de journalistes. Le tribunal devait se prononcer sur le sort de douze prévenus poursuivis pour trafic d’êtres humains. L’un d’eux, Thomas Ibra, a ...
Les quatre citoyens belges qui avaient hébergé des migrants sont acquittésDH, Belgique
Le tribunal correctionnel de Bruxelles a acquitté de la prévention de trafic d'êtres humains, mercredi en fin de matinée, les quatre citoyens belges qui avaient hébergé des migrants.
Des équipes de police supplémentaires aux "Plaisirs d'Hiver" de BruxellesDH, Belgique
A la suite de la fusillade survenue mardi soir au marché de Noël de Strasbourg, plusieurs villes revoient leurs mesures de sécurité autour des événements de fin d'année. C'est le cas notamment de la Ville de Bruxelles, indique le cabinet du bourgmestre.
Charles Michel gagne du temps pour éviter la chute de son gouvernement avant une date fatidiqueDH, Belgique
La majorité - ou ce qu’il en reste - fait le pari que le budget 2019 pourra être approuvé dans les temps. Le vote est prévu pour le jeudi 20 décembre, soit le même jour que le vote sur d’éventuelles motions de méfiance qui seraient déposées par ...

ACTUALITES BELGIQUE (2) : L'Avenir, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
COP24: la Belgique a manqué une occasion d’être «responsable et ambitieuse» dans la lutte contre les changements climatiques L'Avenir, Belgique

Alors que la COP24 vit ses dernières heures à Katowice, la Coalition Climat estime que la Belgique a manqué une occasion de se présenter comme un pays responsable et ambitieux.

Mort de Philippe Moureaux: entre coups de gueule et négociations discrètes L'Avenir, Belgique

Philippe Moureaux, décédé ce samedi à l’âge de 79 ans, a marqué de son empreinte un quart de siècle de la vie politique belge sans jamais laisser personne indifférent.

Décès de Philippe Moureaux: «Un mentor», un «homme de convictions»… la mémoire du père de la loi contre le racisme saluée L'Avenir, Belgique

«C’est un grand homme d’État qui nous quitte»: les réactions et messages de condoléances se multiplient à la suite de l’annonce du décès à l’âge de 79 ans de l’ancien ministre et bourgmestre socialiste de Molenbeek Philippe Moureaux.

Philippe Moureaux, ancien ministre et bourgmestre PS de Molenbeek, est décédé L'Avenir, Belgique

Philippe Moureaux, ancien ministre et bourgmestre PS de Molenbeek, est décédé. Le septuagénaire avait annoncé être atteint d’un cancer. Sa dernière apparition publique remontait à l’automne dernier, quelques jours avant les élections, qui ont porté sa fille Catherine au mayorat.

Mutualité chrétienne: des craintes pour l’emploi? L'Avenir, Belgique

Le directeur du personnel de la Mutualité chrétienne (MC) évoque une «déconstruction» de manière «contrôlée» et un «glissement du travail». Avec quelles conséquences sur l’emploi?

Terrains synthétiques: la Province prête à aider les Communes L'Avenir, Belgique

Le conseiller provincial Benjamin Goes (cdH) a demandé au député Marc Bastin ce qu’il comptait faire dans le dossier des terrains synthétiques.

Un tiers de femmes dans les collèges communaux: la règle est déjà contournée L'Avenir, Belgique

À Crisnée, en province de Liège, une seule femme siège dans le collège communal alors que la règle impose au moins un tiers de présence féminine (ou masculine). Un cas isolé?

Bruxelles: l’interdiction de la «marche contre Marrakech» suspendue, la manifestation pourra avoir lieu L'Avenir, Belgique

Pacte des Nations unies sur les migrations: un arrêté d’interdiction de toute manifestation sur l’ensemble du territoire régional avait été pris par le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort. Cette décision a été donc été suspendue par le Conseil d’État.

Plus de 33.000 PME ont embauché grâce à l’exonération des cotisations de base L'Avenir, Belgique

La mesure avait été introduite en 2016: plus de 33.600 «patrons» ont jusqu’ici (jusque fin mars 2018) pu bénéficier de la mesure entrant dans le tax shift et permettant l’embauche des premiers travailleurs avec exonération des cotisations sociales de base.

«Si Charles Michel veut le soutien de la N-VA, il sera notre marionnette» L'Avenir, Belgique

«Dans l’opposition, les compromis ne nous intéressent plus»: Jan Jambon ne tourne pas autour du pot lorsqu’il évoque le gouvernement désormais minoritaire MR-CD&V-Open Vld.

Le grand retour de la moquette L'Avenir, Belgique

Décriée pendant des décennies et délaissée au profit du carrelage ou du parquet, la moquette retrouve sa place dans les intérieurs.

«Des élections anticipées» L'Avenir, Belgique

MENACE Le président de la N-VA, Bart De Wever, est favorable à des élections législatives anticipées «afin de ne pas rendre le pays ingouvernable durant des mois».

De Wever favorable à des élections anticipées L'Avenir, Belgique

Le président de la N-VA, Bart De Wever, se déclare favorable à des élections législatives anticipées afin de ne pas rendre le pays ingouvernable durant des mois, dans une interview à paraître samedi dans le journal ‘De Tijd’.

Le débrief du jour: Nombreuses perturbations suite aux manifs | Un barrage de gilets jaunes dérape | Jean-Pierre Van Rossem est décédéL'Avenir, Belgique

De nombreuses perturbations suite aux actions syndicales, un barrage de gilets jaunes qui tourne mal ou le décès de l'ancien député Jean-Pierre Van Rossem, voici ce qui a fait, en partie, l'actualité de ce vendredi 14 décembre.

Inégalités, sexisme, souffrances: être femme journaliste, c’est galère L'Avenir, Belgique

L’enquête sur la place des femmes dans le journalisme est cinglante: sexisme, inégalités, souffrance ont la vie dure dans les rédacs.

ACTUALITES BELGIQUE (3) : La Libre, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
"Le but de l'extrême droite est de terroriser la population pour qu'elle se radicalise"La Libre, Belgique
Plusieurs associations de droite et d'extrême droite flamandes, qui dénoncent le pacte de l'Onu sur les migrations, comptent manifester ce dimanche à Bruxelles. Manuel Abramowicz, coordinateur du site "Resistances.be", qui se veut être ...
Gilets jaunes à Bruxelles: les forces de l'ordre s'activent à la place du Luxembourg (Direct)La Libre, Belgique
Les gilets jaunes vont manifester une troisième fois, samedi, à Bruxelles.
Un médecin d'un hôpital belge poursuivi pour arnaque aux implantsLa Libre, Belgique
Un chirurgien de l'hôpital universitaire de Louvain est poursuivi par la justice pour avoir posé pendant des années des implants non conformes, révèle De Tijd, samedi.
Météo: de la neige attendue, le mercure va plonger ce samediLa Libre, Belgique
Une après-midi sèche avec des éclaircies et des champs nuageux est attendue ce samedi, avant une perturbation qui devrait apporter de la neige ou neige fondante puis de la pluie (verglaçante en Ardenne) en soirée, selon les dernières prévisions de l'IRM.
Fusillade de Liège: deux des quatre policiers n'ont pas été blessés par Benjamin Herman, selon une expertiseLa Libre, Belgique
Lors de la fusillade de Liège, le 29 mai, à la suite de l'attaque terroriste menée par Benjamin Herman, qui a causé la mort de deux policiers et d'un jeune étudiant, deux des quatre policiers blessés l'ont été par des tirs "amis" de leur collègues, ...
Pour éviter les violences ce week-end, la Plateforme citoyenne lance un appel à l'hébergementLa Libre, Belgique
Dimanche dernier, Charles Michel (MR) prononçait un discours largement applaudi à Marrakech, où a été approuvé (en marge du vote à New York le 19 décembre) le Pacte de l'Onu pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Dans le même temps, des ...
Le Conseil d'État suspend l'interdiction de la "Marche contre Marrakech": "Aucun débordement ne sera toléré"La Libre, Belgique
Le Conseil d'Etat a suspendu vendredi l'interdiction des manifestations annoncées dimanche à Bruxelles par des organisations défavorables et favorables au pacte des Nations unies sur les migrations, a-t-on appris vendredi soir via les cabinets du ...
Nominations en série dans les organismes d’intérêt public wallonsLa Libre, Belgique
On retrouve des chefs de cabinets wallons et d’anciens directeurs (PS), reconduits. (...)
Grèves : les façades de la FEB et du MR vandaliséesLa Libre, Belgique
A Bruxelles et Namur, des manifestants s'en sont pris aux façades de bâtiments. Mais pas n'importe lesquels, ceux du MR et de la FEB (Fédérations des entreprises de Belgique). La façade du siège de la FEB aspergée de peinture par ...
De Wasseige (UWE) : "Les grévistes feraient mieux de manifester devant le Forem"La Libre, Belgique
Pas content, le patron de l'Union wallonne des Entreprises (UWE) sur les mouvements syndicaux larvés qui, depuis le début de la semaine, bloquent notamment le entreprises. « Juste avant la période des fêtes, en plus, c'est ajouter un surcoût de ...
Week-end sous haute tension à Bruxelles : la police se prépare à affronter les noyaux dursLa Libre, Belgique
Les organisateurs de la marche contre Marrakech ont annoncé la maintenir malgré l’interdiction des autorités bruxelloises.
Jean-Pierre Van Rossem, ancien gourou de la Bourse, est décédé à l'âge de 73 ansLa Libre, Belgique
L'ancien gourou de la Bourse et ex-député Jean-Pierre Van Rossem est décédé à l'âge de 73 ans.
Mohamed Abdeslam de nouveau libreLa Libre, Belgique
Mohamed Abdeslam, le frère de Salah Abdeslam, seul survivant des commandos djihadistes des attentats de Paris de 2015, est de nouveau libre.
Météo: il faudra sortir bien couvert ce vendrediLa Libre, Belgique
Un temps sec mais nuageux est au programme ce vendredi, selon les prévisions de l'Institut royal météorologique (IRM).
Les Tec fortement perturbés, des centaines d'entreprises en grève : suivez notre direct sur la journée d'actions syndicales (VIDEO)La Libre, Belgique
De nombreuses actions de grève et de grogne affectent les Tec, la distribution et d’autres secteurs.
Pourquoi les syndicats sont débordés par les "gilets jaunes"La Libre, Belgique
Pour la première fois depuis l’émergence du mouvement des "gilets jaunes" en Belgique, les syndicats sortent dans la rue. Des grèves, des piquets devant les entreprises ou les zonings, des blocages routiers vont ralentir l’activité économique aux ...
Vingt-trois communes wallonnes auront le wi-fi gratuitLa Libre, Belgique
L’europe va soutenir le développement à hauteur de 15 000 € par projet.
Une nouvelle famille avec enfants enfermée au 127bis à SteenokkerzeelLa Libre, Belgique
Une nouvelle famille avec enfants est enfermée depuis mardi au centre fermé pour familles du 127bis à Steenokkerzeel, annonce jeudi soir Amnesty International Belgique francophone. L'information est confirmée par l'Office des étrangers qui parle ...
La marche "contre Marrakech" se tiendra dimanche malgré l'interdiction : que risquent les manifestants ?La Libre, Belgique
Ceux qui viendront marcher ce dimanche à Bruxelles "contre Marrakech" vont à l'encontre de la loi et risquent d'en payer le prix: de huit jours à vingt ans de prison. (...)
Un nouveau pas vers la fusion entre l’UCL et Saint-LouisLa Libre, Belgique
Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mercredi en première lecture un avant-projet de décret visant à permettre la fusion entre l'UCL et l'Université Saint-Louis, mais aussi dans un même élan l'intégration envisagée de la Haute école de communication sociale Ihecs au sein de l'ULB.
Malgré l'interdiction, la marche "contre Marrakech" organisée par l'extrême droite aura bien lieu dimanche à BruxellesLa Libre, Belgique
La marche contre Marrakech aura tout de même lieu dimanche à Bruxelles, malgré l'interdiction du bourgmestre de la Ville Philippe Close (organisateurs), ont indiqué les organisateurs à l'agence Belga. "Nous manifesterons tout de même ...
Grève des policiers à Charleroi, Liège et Bruxelles ce jeudiLa Libre, Belgique
De nombreux membres du personnel de police se sont déclarés en grève jeudi à Charleroi et à Liège, a indiqué jeudi Eddy Quaino, permanent police à la CGSP Administratif.
Trains, bus, magasins... Ce que vous devez savoir sur la grève de ce vendrediLa Libre, Belgique
De nombreuses actions de grève et de grogne devraient affecter les Tec, la distribution et d’autres secteurs.
Météo: un jeudi d'hiver, ensoleillé et froidLa Libre, Belgique
Jeudi, le temps sera sec et assez froid avec une alternance de larges éclaircies et de passages nuageux.
Marchés de Noël chez nous : quid de la sécurité, après l’attaque de Strasbourg ?La Libre, Belgique
Nos marchés de Noël sont-ils vraiment sécurisés? Région par région, la Dernière Heure fait le point sur les dispositifs en place. (...)
Plus de 40 % des écoles du réseau officiel nécessitent une rénovationLa Libre, Belgique
De nombreuses écoles ont été construites il y a plusieurs dizaines d’années. Leur durée de vie était alors de vingt ans. Trois millions trois cent mille mètres carrés. C’est la surface des 2 800 bâtiments qui hébergent les écoles du réseau officiel ...
La manifestation "contre Marrakech" prévue à Bruxelles ce dimanche interditeLa Libre, Belgique
"La manifestation d'extrême droite prévue à Bruxelles ce dimanche est interdite sur tout le territoire de la Région", annoncent mercredi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close dans un communiqué commun.
Gilets jaunes : Une nouvelle manifestation prévue samedi à BruxellesLa Libre, Belgique
Une demande officielle d'autorisation pour une nouvelle manifestation des Gilets jaunes prévue samedi sur la place du Luxembourg à Bruxelles, est parvenue à la police locale, indique mercredi Ilse Van de keere, porte-parole de la zone de police ...
Soulagement après le procès “de la solidarité” : Les quatre citoyens belges acquittésLa Libre, Belgique
Le procès dit “de la solidarité” se terminait ce mercredi dans une salle remplie de sympathisants et de journalistes. Le tribunal devait se prononcer sur le sort de douze prévenus poursuivis pour trafic d’êtres humains. L’un d’eux, Thomas Ibra, a ...
Les quatre citoyens belges qui avaient hébergé des migrants sont acquittésLa Libre, Belgique
Le tribunal correctionnel de Bruxelles a acquitté, mercredi en fin de matinée, les quatre citoyens belges qui avaient hébergé des migrants de la prévention de trafic d'êtres humains. Les huit autres prévenus ont écopé de peines de prison avec sursis,...
Dix ans pour avoir fait vivre l’enfer à deux jeunes femmesLa Libre, Belgique
Jessy a séquestré et violé deux jeunes femmes, dont une mineure handicapée.
Brouillard givrant ce mercredi avant le ballet des nuages et éclairciesLa Libre, Belgique
La matinée de ce mercredi débutera dans la brume, tandis que du brouillard givrant et des nuages bas seront également possibles par endroits.
Un QG sécurité qui coûte cher à la région bruxelloise... Et qui est quasiment videLa Libre, Belgique
Le gouvernement bruxellois a signé en 2016 un bail de 18 ans ferme dans l'ex-cité administrative pour y loger le nouveau QG régional de la sécurité. Mais deux-tiers des étages sont toujours vides et les loyers courent, rapporte L'Echo mercredi. ...
Une collision entre deux avions évitée de justesse à Liège : les contrôleurs aériens révoltésLa Libre, Belgique
Le 6 septembre, deux avions ont manqué d'entrer en collision à Liège. L'organe de contrôle estime que l'incident n'est pas sérieux et n'a pas ordonné d'enquête, mais les contrôleurs aériens considèrent au contraire qu'une catastrophe a été évitée de ...
Crise gouvernementale: le Premier ministre a eu une journée d'"entretiens intenses et instructifs"La Libre, Belgique
Le Premier ministre a eu mardi des "entretiens instructifs et intenses" avec plusieurs chefs de groupe de la Chambre, a indiqué mardi soir son porte-parole.
Vague de grèves annoncée dans tout le pays ce vendredi: "Les actions des gilets jaunes ont réveillé les gens"La Libre, Belgique
Une "vague de grèves" devrait toucher le pays vendredi à l'occasion d'une journée d'actions syndicales, préviennent mardi les organisations représentant les travailleurs. Plusieurs thématiques expliquent cette situation: le mécontentement lié à la ...
La guerre des constitutionnalistes fait rage autour du dossier Michel 2La Libre, Belgique
La boutade est devenue un classique : enfermez trois constitutionnalistes, posez leur une question, vous obtiendrez quatre réponses. Depuis quelques jours, voici que cette plaisanterie se déploie en direct : le gouvernement fédéral doit-il, ...
Une grande partie du matériel militaire flamand arrive encore dans des mains inconnuesLa Libre, Belgique
La Flandre dispose d'une bien meilleure vue que par le passé sur les utilisateurs finaux du matériel militaire produit sur son territoire, selon le rapport annuel publié mardi par l'Institut flamand pour la Paix. Mais dans 21% des cas, ce matériel ...
Le fonctionnement de la SNCB préoccupait déjà Albert ILa Libre, Belgique
Une série de lettres rédigées dans les années 20 et 30 par le roi Albert Ier à son ministre Henri Jaspar sont désormais consultables sur le site internet des Archives de l'Etat. Cette correspondance, restituée par le président Vladimir Poutine au ...
Le monde universitaire belge s’inquiète pour la liberté académiqueLa Libre, Belgique
Les universitaires ont-ils la possibilité de mener des recherches quand et comme ils le souhaitent ? L’ULB organise un colloque ce mardi sur cette question. En Belgique, la réponse s’annonce nuancée. Face à un définancement qu’elles ...
Maggie De Block : "Je ne souhaite pas mener une autre politique mais je veux protéger les personnes"La Libre, Belgique
La ministre de la Santé, de l'Asile et de la Migration Maggie De Block a demandé à ses services de revoir progressivement à la hausse le nombre de demandes d'asile qui peuvent être introduites, a-t-elle indiqué mardi en marge d'une conférence de ...
Après le décès d'un étudiant à la KUL, tous les cercles sont convoqués pour signer la charte des baptêmesLa Libre, Belgique
Le recteur de la KUL, Luc Sels, a officiellement appelé tous les cercles étudiants à signer la charte des baptêmes, a-t-il indiqué dans The Ochtend. Les cercles seront convoqués tour à tour. Ce document date de 2003 et avait été élaboré en ...
Investissements dans les palais de justice : une lueur d’espoir pour la justice wallonne ?La Libre, Belgique
Le ministre Geens (CD&V) annonce des investissements dans les palais de justice. Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) s’est engagé, lundi, à faire un état des lieux des bâtiments judiciaires déficients. Il réagissait ainsi aux ...
Publifin refuse de transmettre les rémunérations de ses dirigeantsLa Libre, Belgique
Publifin refuse de transmettre les rémunérations de ses dirigeants, ressort-il d'un rapport de délégués spéciaux au sein de l'intercommunale liégeoise que Le Soir a consulté. Sur 45 recommandations de la commission parlementaire, 12 n'ont pas été ...
Le nombre de nouvelles demandes d’asile reste bloqué à 50 par jourLa Libre, Belgique
Les matins se suivent et se ressemblent devant les portes du Petit-Château, à Bruxelles, devenu depuis une semaine le centre d’arrivée où les nouveaux arrivants doivent introduire leur demande d’asile.Pour Sotieta Ngo, directrice du Ciré ...
Déjà plus de 10.000 participants annoncés à la “Marche contre Marrakech" organisée par l’extrême droiteLa Libre, Belgique
Lancée dimanche sur Facebook, une “Marche contre Marrakech” devrait déferler dimanche prochain, 16 décembre, à 12 h sur Bruxelles.Ni le nom (qui fait écho au “gouvernement Marrakech” inventé samedi soir par Bart De Wever, le président de la N-VA ), ...
Grèves, blocages,... Voici ce que la FGTB prévoit pour ce 14 décembreLa Libre, Belgique
"Les actions prévues prendront d'autant plus de sens", a réagi lundi matin le président de la FGTB, Robert Vertenueil, au sujet de la nouvelle coalition fédérale. Lors d'une conférence de presse, il a notamment dévoilé quelques éléments concernant ...
La Déclaration universelle des droits de l'homme a 70 ans et la Belgique n'est toujours pas à la hauteurLa Libre, Belgique
A l'occasion des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'Homme ce lundi, Amnesty International publie un rapport sur l'état des droits humains en 2018.
Et si l’on identifiait le compagnon de Mehdi Nemmouche ?La Libre, Belgique
Le procès de l’auteur présumé de l’attentat contre le Musée juif pourrait-il être reporté ? Peu probable.
Pourquoi Gino Russo a marché avec les "gilets jaunes"La Libre, Belgique
Le papa de Melissa a senti chez ceux qu’il a rencontrés une détresse dont il se sent solidaire.

ACTUALITES BELGIQUE (4) : Le Soir, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Crise gouvernementale: Alexander De Croo appelle la N-VA «à arrêter la joute verbale»Le Soir, Belgique
Les nationalistes flamands ont évoqué ce vendredi la possibilité d’élections anticipées.
«Un homme de convictions profondes», «universaliste exemplaire»…: les politiques rendent hommage à Philippe MoureauxLe Soir, Belgique
L’ancien bourgmestre de Molenbeek et ministre d’Etat est décédé ce samedi.
Moureaux, la ligne rouge briséeLe Soir, Belgique
Portrait rédigé en 2012, après son éviction du mayorat à Molenbeek
COP24: la Belgique a manqué une occasion d’être «responsable et ambitieuse», selon la Coalition ClimatLe Soir, Belgique
La coupole d’ONG environnementales déplore que le pays n’ait pas rallié la «High ambition coalition».
Philippe Moureaux, sa lutte finaleLe Soir, Belgique
L’ancien bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean est décédé ce samedi des suites d’un cancer. Portrait.
Philippe Moureaux, ancien bourgmestre de Molenbeek et ministre d’Etat, est décédéLe Soir, Belgique
L’homme, figure emblématique de la gauche francophone, était atteint d’un cancer.
Gilets jaunes: troisième manifestation à Bruxelles, la circulation des bus perturbéeLe Soir, Belgique
La place du Luxembourg sera le lieu de rassemblement des protestataires.
Un médecin de l’UZ Louvain poursuivi pour arnaque aux implantsLe Soir, Belgique
L’homme a posé pendant des années des implants non conformes.
Météo: de la neige prévue en soiréeLe Soir, Belgique
Les températures ne dépasseront pas -3 (Ardenne) à +2 degrés ce samedi.
Gilets jaunes: une troisième manifestation prévue à Bruxelles ce samediLe Soir, Belgique
Contrairement aux autres fois, les manifestants ont fait une demande officielle.

ACTUALITES BELGIQUE (5) : RTBF, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Crise politique: Alexander De Croo renvoie le ballon dans le camp de la N-VARTBF, Belgique
Le "nouveau" gouvernement fédéral peut encore sortir de l'impasse, si Charles Michel et le président de la N-VA Bart De Wever se rencontrent et s'entendent sur ce qui "est encore possible", selon l'analyse d'Alexander De Croo, vice-Premier ministre Open...
Philippe Moureaux est décédé: retour sur sa carrière politique, de la loi Moureaux à la tête de Molenbeek (vidéos)RTBF, Belgique
Philippe Moureaux, décédé ce samedi, est sans aucun doute l’un des personnages marquants de la vie politique belge. Marquant d’abord par son style. Non pas cette éternelle moustache qui lui a valu le surnom de "Flupke Moustache", mais bien son sens de...
Décès de Philippe Moureaux: "Homme de convictions", "figure marquante", sa mémoire saluéeRTBF, Belgique
Philippe Moureaux, ancien bourgmestre historique de Molenbeek-Saint-Jean, où sa fille Catherine est récemment devenue bourgmestre à son tour, est décédé samedi à l'âge de 79 ans, selon un avis nécrologique communiqué par cette dernière. L'homme,...
"Si Charles Michel veut le soutien de la N-VA, il sera notre marionnette", affirme Jan JambonRTBF, Belgique
"Si Charles Michel veut le soutien de la N-VA, il sera notre marionnette", déclare samedi Jan Jambon (N-VA) dans les colonnes de La Libre et de la Dernière Heure. L'ex-vice-Premier ministre va plus loin que son président de parti Bart De Wever, qui clamait...
Plus de 33.000 PME ont embauché grâce à l'exonération des cotisations de baseRTBF, Belgique
33.612 "patrons" ont jusqu'ici (jusque fin mars 2018) pu bénéficier de la mesure entrant dans le cadre du tax shift et permettant l'embauche des premiers travailleurs avec "zéro cotisation" (exonération des cotisations sociales de base), peut-on lire...
Gilets jaunes à Bruxelles: une cinquantaine d'interpellations place du LuxembourgRTBF, Belgique
Les gilets jaunes manifestent une troisième fois, ce samedi, à Bruxelles. Après deux protestations qui ont mené à des confrontations avec la police. Aujourd'hui, le dispositif policier est une nouvelle fois important, il y a déjà eu une cinquantaine...
Pacte des migrations: les deux manifestation sont autorisées, l'une à Schuman, l'autre à la Gare du NordRTBF, Belgique
Les marches contre et pour la signature par la Belgique du Pacte Global pour les Migrations à Marrakech, organisée à l’initiative de mouvements d’extrême droite, seront bien autorisées dimanche à Bruxelles.  Le bourgmestre de Bruxelles Philippe...
Olivier Chastel réagit aux propos de Bart De Wever sur des élections anticipées: "La N-VA avait tout orchestré"RTBF, Belgique
Il n'a pas fallu longtemps pour que le MR réagisse aux interviews de Bart De Wever à la VRT et de Jan Jambon dans la Libre, dans lesquelles les nationalistes plaident pour la tenue d'élections anticipées, "surtout si le gouvernement poursuit sa politique...
Le gouvernement en affaires courantes: et alors?RTBF, Belgique
La semaine a été très chargée pour le gouvernement minoritaire, le "Michel II". Que cherche la N-VA ? Un gouvernement en affaires courantes se confirme-t-il ? Quels risques cela pourrait représenter pour le pays ? pierre-Yves Meugens a tenté de...
Quand Léopold II faisait des publicités pour de l'alcoolRTBF, Belgique
Cela paraît improbable. Et pourtant, au 19e siècle, Leopold II trônait sur les publicités pour du cognac. Le deuxième Roi des Belges aimait apparaître dans les médias. Publicités, cartes postales, dessins satiriques: la plus grande collection d'objets...
Bart De Wever plaide en faveur d'élections anticipées: "Il faut écouter le peuple"RTBF, Belgique
Le président de la N-VA, Bart De Wever, se déclare favorable à des élections législatives anticipées afin de ne pas rendre le pays ingouvernable durant des mois, dans une interview à paraître samedi dans le journal 'De Tijd'. Le président de la N-VA...
Quand Jean-Pierre Van Rossem criait: "Vive la République d'Europe, vive Julien Lahaut" (vidéo)RTBF, Belgique
On a appris ce matin le décès à l'âge de 73 ans de Jean-Pierre Van Rossem, ancien gourou flamand de la finance et homme d'affaires tombé pour escroquerie, ancien dirigeant de sport automobile et ancien député fédéral tendance libertaire.  Un...
Une quarantaine d'organisations se rassembleront à Bruxelles contre l'extrême-droite ce dimanche, malgré l'interdictionRTBF, Belgique
Une quarantaine d'organisations syndicales, associatives, étudiantes, antiracistes, féministes, citoyennes, antifascistes et de défense des droits humains appellent à un rassemblement ce dimanche à Bruxelles contre l'extrême droite. Des organisations...
La Belgique ne peut pas rallier la coalition des pays plus ambitieux à la COP24: la Flandre s'y opposeRTBF, Belgique
Le gouvernement flamand a confirmé vendredi son refus de signer une déclaration proposée cette semaine à Katowice (Pologne) par un groupe de pays se voulant à la pointe de l'ambition climatique, empêchant de ce fait la Belgique de s'y rallier malgré le...
Journée nationale d'actions syndicales: le gouvernement reste muetRTBF, Belgique
Ce vendredi, la Belgique était au ralenti. Des grèves et des actions syndicales ont pris place toute la journée, dans tout le pays. En front commun, les syndicats dénoncent la politique du gouvernement. Les grévistes réclament un meilleur pouvoir...
Lutte pour le climat : faut-il arrêter de prendre l'avion? RTBF, Belgique
A la base de cette question, une carte blanche. Celle d’Olivier De Schutter, 50 ans, professeur à l’UCLouvain, membre du comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU. Après des années à parcourir le monde, il s’est engagé à ne...
Manifestation des producteurs laitiers européens: "On ne se sent pas égaux"RTBF, Belgique
300 producteurs laitiers de toute l'Europe se sont rassemblés ce midi devant le Conseil européen pour exiger une égalité de traitement. La demande vient particulièrement des pays de l'Est, là où les producteurs laitiers sont les moins bien payés....
Grèves à travers le pays: revendications des syndicats et réponses des patrons RTBF, Belgique
L'action devant le siège du patronat, organisée en front commun par la CSC, la CGSLB et la FGTB, se voulait le point d'orgue d'une matinée de grèves à travers tout le pays. Les syndicats dénoncent la "déresponsabilisation" des patrons et les...
Décès de Jean-Pierre Van Rossem: un trublion des affaires et de la politiqueRTBF, Belgique
On a appris ce matin le décès à l'âge de 73 ans de Jean-Pierre Van Rossem, ancien gourou flamand de la finance et homme d'affaires tombé pour escroquerie, ancien dirigeant de sport automobile et ancien député fédéral tendance libertaire.  Un...
Charles Michel sur le Brexit: "Le risque de 'no deal' est réel et nous accélérons les préparatifs"RTBF, Belgique
A son arrivée au Conseil européen, puis en conférence de presse ensuite, Charles Michel n'y est pas allé par quatre chemins. Il est très pessimiste quant à l'issue de l'accord sue le Brexit: "Très objectivement, les signaux que nous avons entendus...

ACTUALITES BELGIQUE (6) : RTL, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Didier Reynders réagit aux propos de Bart De Wever: "Je vois beaucoup de rapprochements entre la N-VA et le PS"RTL, Belgique

Didier Reynders, vice-Premier ministre, ministre des affaires étrangères et de la Défense (MR), a réagi aux "sorties" de la N-VA ce week-end qui visent à mettre le Premier ministre Charles Michel sous pression. "Je vois beaucoup de rapprochements pour l’instant entre la N-VA et le PS. J’ai entendu Monsieur Di Rupo dire que rien n’était impossible avec la N-VA. Nous, ce qu’on demande, c’est que l’on sorte un peu de ce débat opposition-majorité. On sait très bien qu’il y a un gouvernement qui n’a pas de majorité au Parlement, mais qui doit débattre du fond. Est-il possible, dans les semaines qui viennent, de parler du fond ? De parler du budget, du pouvoir d’achat, du climat ? Ou tentons simplement de rapprocher les partis d’opposition comme le PS et la N-VA".

Et des élections anticipées, est-ce une solution envisageable pour le MR ?

"On n’a pas à faire un choix. Je crois qu’il y a un choix possible dans les mains de l’opposition si elle le souhaite. Ce qu’on demande, c’est de pouvoir continuer à travailler dossier par dossier. A défaut, on sait très bien qu’on entre dans une période d’instabilité. Aller vers des élections anticipées, c’est attendre ensuite les élections régionales et peut-être former un nouveau gouvernement. On sait qu’on est parti pour de longs mois, sans capacité de trancher. Ce que je souhaite voir, c’est : peut-on discuter du climat, peut-on discuter du pouvoir d’achat au Parlement ? Comme on va le faire avec les partenaires sociaux, comme on le fait en baissant les impôts au 1er janvier. Si le PS et la N-VA veulent se rapprocher parce qu’ils sont indispensables, il faut un mariage entre eux pour aller vers un vote de méfiance… nous verrons si c’est le cas. On sent déjà des rapprochements très forts quand on entend Monsieur Di Rupo", insiste Didier Reynders.

"Si la N-VA et le PS veulent plus d’élections, c’est leur choix"

Alexander De Croo, vice-Premier ministre, ministre des Finances et de la Coopération au développement (Open VLD), a lui indiqué que "ce qu’on attend de nous, c’est de faire ce qu’on avait entamé. Nos quatre partis ensemble avaient commencé cela. La N-VA s’est enfuie du gouvernement, ça a été son choix. Cela m’étonnerait qu’elle s’enfuie aussi de ce qu’on a préparé ensemble les derniers mois".

"Je suis un peu étonné de voir que la N-VA et le PS se sont tellement vite retrouvés dans cet axe pour réorganiser des élections. Ce qu’on attend de nous, c’est de faire notre boulot. Il y a tout de même beaucoup de choses qui sont sur la table maintenant : augmenter les pensions, le job deals, etc. Les élections, de toute façon, il y en a en mai. Si la N-VA et le PS veulent plus d’élections, c’est leur choix. Mais j’en suis un peu étonné".

 

Décès de Philippe Moureaux: de nombreux politiciens lui rendent hommageRTL, Belgique

Le monde politique a rapidement réagi au décès de Philippe Moureaux. Tant du côté du MR, avec qui il a connu de retentissants désaccords, que dans les rangs des socialistes, les hommages sont nombreux.

"Nous avons souvent croisé le fer avec Philippe Moureaux sur le terrain politique. Il était un homme de convictions profondes. Retenons notamment la loi contre le racisme et la xénophobie qui favorise le vivre ensemble. Mes sincères condoléances à la famille et aux proches", a indiqué Charles Michel sur Twitter.

"Au-delà des divergences qui l’ont opposé aux libéraux tout au long de sa carrière, je salue la mémoire de Philippe Moureaux qui a marqué les dernières décennies de notre vie politique. Je présente à sa famille, à ses amis, à ses proches mes sincères condoléances", a écrit Didier Reynders.

Les réactions sont nombreuses aussi au sein de sa propre famille politique, le Parti Socialiste. Rudi Vervoort, ministre-président bruxellois, a ainsi salué la mémoire du "père de la loi contre le racisme". "Pour cela, pour son écoute et son empathie, c'est un grand homme d'Etat qui nous quitte et avec lequel j'ai eu la chance d'entretenir une relation d'une grande confiance. Sa lumière manquera."

"Après un long combat contre la maladie, à l'image de ce que fut sa vie politique, Philippe Moureaux s'en est allé. Figure marquante et complexe, il laissera une indéniable empreinte. Toutes mes pensées amicales à ses proches, à Catherine en particulier. RIP.", a tweeté le chef du groupe PS à la Chambre, Ahmed Laaouej.

Le bourgmestre de Saint-Josse-Ten-Noode, Emir Kir, a lui appris "avec énormément de tristesse" le décès de Philippe Moureaux, l'un de ses "mentors en politique". "Un ami, un homme de grandes convictions s'en est allé... Mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches."

"Le père de la loi qui fait du racisme un délit vient de s'éteindre. Que la lumière de l'esprit de cette loi reste en chacun d'entre nous, nous en aurons besoin pour affronter le glissement auquel nous assistons..." souligne également la députée wallonne Christie Morreale.

Julie Fernandez Fernandez lui exprime également sa sympathie. "Il aura été celui qui a transposé dans un texte de loi la condamnation du racisme et de la xénophobie ... Merci pour tes combats et bon voyage camarade. Pensées pour @catmoureaux et tous ses proches."

Evelyne Huytebroeck (Ecolo), a elle souligné le caractère "attachant" du personnage. "Décès de Philippe Moureaux: je salue l'homme politique qui a marqué l'histoire belge et bruxelloise mais surtout l'homme attachant, convaincu et passionné cherchant toujours les solutions dans le respect des autres, toutes mes pensées vers sa famille".

Philippe Moureaux est décédéRTL, Belgique

Philippe Moureaux, ancien bourgmestre historique de Molenbeek-Saint-Jean, où sa fille Catherine est récemment devenue bourgmestre à son tour, est décédé samedi à l'âge de 79 ans, selon un avis nécrologique communiqué par cette dernière.

L'homme, né à Etterbeek, a été vice-Premier ministre au fil de sa carrière politique, mais aussi ministre-Président de la Communauté française et ministre-Président de la Région bruxelloise. Figure importante du PS bruxellois jusqu'il y a quelques années, Philippe Moureaux a été pendant près de 20 ans vice-président du parti socialiste.

La famille, dont son épouse Latifa Benaicha, ses enfants, les époux et enfants de ces derniers, indique que ceux qui souhaitent se recueillir auprès de son cercueil sont bienvenus ce mardi de 9h00 à 16h00 à la maison communale de Molenbeek pour rendre hommage à ce maïeur emblématique de la commune. La cérémonie des funérailles se fera dans l'intimité familiale.


Un parcours entre coups de gueule et négociations discrètes

Ministre à différents niveaux de pouvoir, âpre négociateur institutionnel, auteur de lois progressistes comme de phrases assassines, figure emblématique de la gauche francophone, patron du PS bruxellois, bourgmestre de Molenbeek... Philippe Moureaux a marqué de son empreinte un quart de siècle de la vie politique belge sans jamais laisser personne indifférent.

Né le 12 avril 1939 à Etterbeek, fils du ministre libéral Charles Moureaux, Philippe Moureaux est docteur en histoire de l'ULB, spécialisé dans l'histoire économique et institutionnelle des Pays-Bas autrichiens. Le jeune universitaire commence sa carrière politique comme conseiller au cabinet du vice-Premier ministre André Cools, son père spirituel auquel il restera indéfectiblement lié. Il fera ensuite partie des cabinets d'Edmond Leburton, premier ministre en 1973-74, de Léon Hurez et de Guy Spitaels. Il dirigera aussi l'Institut Emile Vandervelde, centre d'études du PS.

Philippe Moureaux entre une première fois au sein d'un gouvernement dans l'équipe Martens III, en 1980, en tant que ministre de l'Intérieur et des Réformes institutionnelles, un maroquin qu'il troquera contre celui de la Justice dans les gouvernements Martens IV et Eyskens, jusque fin 1981. C'est en cet été 1981 qu'est adoptée la "loi Moureaux", qui réprime pénalement certains actes inspirés par le racisme ou la xénophobie. Fin 1981, l'homme est élu député de l'arrondissement de Bruxelles. Il devient aussi ministre-président de l'exécutif de la Communauté française, chargé du budget, des sports, des relations internationales, du tourisme et de la jeunesse. Il occupe ce poste jusqu'en 1985, et pendant trois mois de février à mai 1988.


A Molenbeek dès 1982

En 1982, le PS l'envoie dans la commune bruxelloise de Molenbeek-Saint-Jean dont il devient conseiller communal en 1983. Dans le dernier gouvernement Martens (1988-1992), il est vice-Premier ministre et ministre des Réformes institutionnelles. Il est aussi chargé de la restructuration du ministère de l'Education nationale et du ministère de la Région bruxelloise. Il négociera avec Jean-Luc Dehaene (CVP) les grands accords qui ont marqué l'avènement définitif de la Belgique fédérale et arrachera la création de la Région bruxelloise. En mars 1992, il devient ministre des Affaires sociales. Il présente fin octobre une première fois sa démission car il estime ne pas être suffisamment soutenu dans la réforme de l'assurance maladie. A la demande de M. Dehaene, devenu premier ministre, il revient sur sa décision mais quitte définitivement le cabinet en mai 1993 après la réforme de l'assurance maladie, pour diriger sa commune de Molenbeek.

Après les élections communales d'octobre 1994, "Flupke Moustache", un surnom qui lui a été donné pour son trait physique caractéristique, est à nouveau nommé bourgmestre de Molenbeek. Début 1994, on reparle de lui comme du témoin anonyme de la juge d'instruction liégeoise Véronique Ancia qui enquête sur le dossier Agusta, ouvert dans les suites de l'enquête sur l'assassinat d'André Cools. Une plainte de Guy Mathot pour calomnie et diffamation, dans le cadre de l'affaire Agusta, ne débouche pas sur la levée de son immunité parlementaire. Mi-1994, le parlement refuse de lever son immunité parlementaire alors que le parquet général le soupçonnait d'avoir passé une série de contrats douteux avec le centre d'études INUSOP. La Chambre estime les indices présentés comme insuffisamment étayés.


Retour sur la scène nationale en 1995

Le 30 mai 1995, Philippe Moureaux est nommé ministre d'Etat. Quelques jours plus tard, il fait son retour dans la politique nationale en étant élu président de la fédération bruxelloise du PS à la tête de laquelle il restera jusqu'en février 2011, sans que son autorité politique et morale n'ait jamais été remise en cause. Ce statut en a aussi fait un vice-président du parti durant toutes ces années. Le 13 juin 1999, le député devient sénateur, un poste qu'il conservera jusqu'en 2014. Il est l'un des artisans de la loi qui octroie le droit de vote aux étrangers hors Union européenne en 2004, au terme d'un parcours difficile. Représentant du PS dans les multiples organes de concertation communautaire ("Octopus", "dialogue communautaire", "Corée", "groupe des sages", etc), négociateur PS des volets bruxellois de l'accord institutionnel pour la 6e réforme de l'Etat (2011), Philippe Moureaux a contribué à redessiner le paysage de la Belgique. Lucide voire sceptique sur l'avenir du pays, il a aussi présidé le groupe de travail sur la réforme du Sénat, qui a réduit fortement les pouvoirs de cette assemblée.

Le grand public retiendra ses flingages en règle de certains de ses adversaires politiques lors des débats télévisés et ses polémiques à répétition avec l'un des hommes forts du MR, Didier Reynders.


En 2017, il annonce être atteint d'un cancer

A l'issue des communales de 2012, une coalition MR-Ecolo-cdH débarque Philippe Moureaux de Molenbeek, qu'il dirigeait d'une main de fer depuis près de 20 ans. Agé de 73 ans, il décide de quitter la vie politique. Il ne disparaît pas pour autant de l'actualité. Sa gestion communale fait l'objet de vives critiques à droite après les attentats de Paris et de Bruxelles, commis par des jeunes gens qui ont grandi à Molenbeek. Il se défend dans un livre intitulé "La vérité sur Molenbeek".

En mars 2017, Philippe Moureaux annonce qu'il est atteint d'un cancer. Il a fait une dernière apparition publique quelques jours avant les élections sur la place communale afin de soutenir la candidature de sa fille, Catherine. Celle-ci a pris la relève à Molenbeek, devenant bourgmestre de la commune à l'issue des élections communales d'octobre 2018.

Gilets jaunes - Jeholet fait appel aux gouverneurs pour éviter les blocages de zones économiquesRTL, Belgique

(Belga) Pierre-Yves Jeholet, le ministre wallon de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi, entre autres, a interpellé les gouverneurs de provinces, leur demandant d'agir face aux gilets jaunes pour éviter les blocages de zones économiquement sensibles, écrit la Dernière Heure samedi, jour où un nouveau rassemblement de ce mouvement citoyen est attendu à Bruxelles.

Le ministre MR s'est adressé aux gouverneurs des provinces wallonnes "pour qu'ils mettent en œuvre toutes les mesures nécessaires au maintien du bon fonctionnement des zones d'activités économiques potentiellement impactées". On s'inquiète bien sûr de l'impact économique des actions de blocage, particulièrement en cette période d'achats de fêtes. "Certaines visent à perturber certains sites d'activité économique essentiels à la vitalité économique wallonne", pointe Jeholet, qui a entendu les craintes d'organisations comme Comeos et l'UWE. Du côté de Comeos, on pointe justement que "les deux semaines qui arrivent sont les plus importantes de toute l'année". "Trois centres de distribution sont bloqués: Gosselies, Ghislenghien et Villers-le-Bouillet. On ne sait jamais d'une heure à l'autre si les centres seront accessibles ou non", regrette Hans Cardyn, de Comeos. Le gouverneur de la province du Hainaut, Tommy Leclercq, a d'ores et déjà indiqué considérer comme "positif" l'appel du ministre, qu'il va rencontrer. (Belga)

Prévisions météo: après le froid, la NEIGERTL, Belgique

Une journée au sec, entre nuages et éclaircies, est prévue aujourd'hui, avec des températures ne dépassant pas -3 (Ardenne) à +2 degrés, selon les dernières prévisions de l'Institut royal météorologique de Belgique. En soirée, quelques flocons de neige pourraient tomber sur l'ouest du pays.

Un vent de sud-est est attendu, d'abord faible à modéré puis se renforçant en cours de journée.

Durant la soirée et la nuit, la perturbation se déplaçant d'ouest en est apportera, après la neige ou neige fondante, de la pluie. Le mercure plongera jusqu'à -4 degrés en Hautes Fagnes. Si l'air se fera plus doux un peu partout en seconde partie de nuit, l'Ardenne restera dominée par la grisaille jusqu'en matinée de dimanche, avec encore un risque de faibles précipitations hivernales (neige fondante, granules de glace ou éventuellement pluie verglaçante). 

Un tiers de femmes dans les collèges communaux: la règle est déjà contournéeRTL, Belgique

(Belga) Un nouveau décret impose un équilibre entre hommes et femmes au sein des collèges communaux et provinciaux. Mais la règle est déjà contournée dans certaines communes, rapporte la DH, samedi.

C'est le cas de Crisnée, en province de Liège, où une seule femme siège dans le collège. Depuis 2017, chaque sexe doit être représenté à hauteur d'un tiers de femmes (ou d'hommes) au moins. Mais la ministre wallonne des Pouvoirs locaux Valérie De Bue (MR) a validé le pacte de majorité à Crisnée. Le cas de Crisnée pourrait ne pas être isolé. L'administration analyse actuellement la liste complète des collèges communaux, selon le genre. Les résultats seront bientôt connus, selon la DH. (Belga)

Les membres de la N-VA retrouvent la parole... et mettent la pression sur Charles Michel: "Il sera notre marionnette"RTL, Belgique

Le président de la N-VA, Bart De Wever, se déclare favorable à des élections législatives anticipées afin de ne pas rendre le pays ingouvernable durant des mois, dans une interview à paraître samedi dans le journal 'De Tijd'. Il a toutefois e relativisé son propos vendredi soir sur le plateau de la chaîne de télévision privée VTM. "Une demi-année d'arrêt complet et ce feuilleton au parlement qui ne peut qu'alimenter l'anti-politique, ce n'est démocratiquement pas la meilleure solution. Il faut écouter le peuple. Et je ne pense pas que le peuple veut voir cela pendant des mois", explique le président des nationalistes flamands, une semaine après la démission des ministres N-VA de l'équipe fédérale.

"Je ne suis pas partisan d'élections anticipées (...) mais si ce gouvernement (minoritaire) veut mener une (autre) politique en terme de migration, il ne faut pas venir me demander quoi que ce soit", a déclaré Bart De Wever lors de l'émission "De afspraak op vrijdag" de VTM.

Il a ainsi placé le Premier ministre devant un choix: "ou les partis Marrakech ou la N-VA". Mais il faudra dans ce cas écouter les souhaits du parti nationaliste, a-t-il précisé.

Le président du parti nationaliste a ainsi jugé "impardonnable" que la nouvelle ministre de l'Asile et de la Migration, Maggie De Block (Open Vld), ait supprimé le quota limitant quotidiennement le nombre de candidats à l'asile en Belgique accueillis au centre d'accueil du Petit-Château, le long du canal à Bruxelles et ait renoncé à une campagne de dissuasion sur internet. Cette sorte de politique "Marrakech" ou "de frontières ouvertes" doit cesser, a-t-il insisté.


Plus d'influence "que si j'avais plié sous le poids de cette coalition Marrakech"

Bart De Wever s'adresse aussi aux milieux des affaires, qui a reproché à la N-VA d'avoir "débranché la prise" alors qu'il restait du travail à réaliser sur le plan socio-économique avant les élections, toujours en principe fixées au 26 mai, tout comme des régionales et des européennes. "Je pense que je peux maintenant avoir plus d'influence qui si j'étais resté (au sein de la majorité gouvernementale) et si j'avais plié sous le poids de cette coalition Marrakech pour être écrasé", a ajouté le président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers.

Il ne cache pas non plus que cette crise a laissé des traces. "La façon dont les anciens partenaires de la coalition nous ont poussés m'a impressionné. Le discours du Premier ministre sur le mauvais côté de l'histoire a également causé des blessures. Mais bon, la question est désormais: comment retrouver la route de la gouvernance du pays ou éventuellement une autre solution? ", se demande Bart De Wever. "Cela apparaîtra dans les jours à venir", a-t-il encore souligné.


"Charles Michel sera notre marionnette"

Dans La Libre et la DH, Jan Jambon affirme lui clairement que le soutien de la N-VA au gouvernement désormais minoritaire MR-CD&V-Open Vld aura un prix: "Si on reste dans cette situation, si (Charles Michel) veut absolument avoir notre soutien au Parlement pour son gouvernement minoritaire, alors il deviendra la marionnette de la N-VA. Dans l'opposition, les compromis ne nous intéressent plus: nous voulons réaliser notre programme à 100%. S'il négocie un soutien avec la N-VA, il sera notre marionnette. Mais s'il négocie un soutien avec le PS, il sera alors la marionnette du PS."

Le nationaliste revient aussi sur les propos de Theo Francken, ex-secrétaire d'Etat N-VA à l'Asile et à la Migration, qui avait affirmé dans la presse conditionner une sortie du pacte de l'Onu sur les migrations à un retour dans une coalition avec le MR. "Je comprends ce qu'il veut dire mais affirmer cela aujourd'hui est prématuré. On ne fera pas du Pacte l'enjeu majeur de négociations gouvernementales", dit Jan Jambon.

L'ASBL WeLoveBXL lance un projet de valorisation des jeunes à MolenbeekRTL, Belgique

(Belga) L'organisation WeLoveBXL, gérée par l'Anversoise Sihame El Kaouakibi, bien connue en Flandre pour ses projets sociaux, ouvre ses portes ce samedi au sein du Brussels Event Brewery, l'ancien atelier de mise en bouteilles de la Brasserie Bellevue à Molenbeek. L'initiative entend renforcer l'estime de soi chez les jeunes par le biais d'activités artistiques et culturelles notamment.

Le projet doit aider les jeunes à mieux identifier leurs compétences afin de leur donner des perspectives d'avenir alors que "pas moins d'un jeune Bruxellois sur quatre, âgé de 12 à 25 ans, vit dans la pauvreté, est sans emploi et ne dispose d'aucun diplôme". "Notre mission est de participer à la cocréation d'une communauté diversifiée, dynamique et positive. Un environnement qui titille, inspire et stimule les jeunes dans leur épanouissement personnel", développe Sihame El Kaouakibi. Pour ce faire, l'équipe de WeLoveBXL, composée de chefs de projets et de coachs bruxellois, va proposer de nombreux ateliers récréatifs, culturels et professionnels aux adolescents bruxellois. Déjà à l'initiative des projets Let's Go Urban et Wannawork, Sihame El Kaouakibi mettra à profit sa longue expérience en coaching ainsi que son vaste réseau. Le projet a reçu le soutien d'entreprises telles que Telenet, bpost, Deloitte, Brussels Airport Company, Zabra Real Estate et Business & Decision. L'État fédéral, de son côté, a dégagé un budget de 100.000 euros en faveur de l'initiative, selon WeLoveBXL. Les activités commenceront officiellement à partir du mois de janvier, le temps de terminer la rénovation du bâtiment. (Belga)

Une femme poignardée à KnockeRTL, Belgique

(Belga) Une femme de 37 ans a été poignardée dans son habitation de Knocke, vendredi matin. L'auteur a pris la fuite, a confirmé la division brugeoise du parquet de Flandre occidentale dans la soirée.

La victime a pu appeler les secours, qui sont arrivés rapidement sur les lieux et l'ont emmenée grièvement blessée à l'hôpital. Le motif de l'agression est inconnu. L'auteur est activement recherché. Le parquet n'a pas souhaité donner de détails dans l'immédiat. (Belga)

Pacte de Marrakech: le Conseil d'Etat suspend les interdictions de manifester dimancheRTL, Belgique

(Belga) Le Conseil d'Etat a suspendu vendredi l'interdiction des manifestations annoncées dimanche à Bruxelles par des organisations défavorables et favorables au pacte des Nations unies sur les migrations, a-t-on appris vendredi soir via les cabinets du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et du bourgmestre de Ville de Bruxelles Philippe Close.

"Le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, a pris acte de l'arrêt rendu par le Conseil d'Etat suspendant l'arrêté d'interdiction des manifestations prévues ce dimanche. En concertation avec le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, l'instruction a été donnée aux services de sécurité d'encadrer lesdites manifestations annoncées", ont fait savoir les deux cabinets précités dans une communication commune. Les chefs de file de la Région bruxelloise et de la Ville de Bruxelles ont par ailleurs "invité les manifestants au calme". Ils ont indiqué qu'"ils ne toléreront aucun débordement et que toutes les mesures seront prises par les services de police pour garantir le maintien de l'ordre sur le territoire bruxellois". Plusieurs associations de droite et d'extrême-droite flamandes comme KVHV, NSV, Schild en Vrienden, Voorpost et Vlaams Belang Jongeren, qui dénoncent le pacte de l'Onu sur les migrations, formellement approuvé lundi à Marrakech, avaient annoncé, en début de semaine, une manifestation, dimanche, "contre Marrakech". Parallèlement, une quarantaine d'organisations ont prévu de se rassembler dimanche contre cette manifestation. Un arrêté d'interdiction de toute manifestation sur l'ensemble du territoire régional avait été pris mercredi par le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort. C'est cette décision qui a été suspendue par le Conseil d'Etat devant lequel les organisateurs de la "Marche contre Marrakech", avaient introduit une procédure en urgence vendredi. (Belga)

Attentats à Paris - Jugé en appel, Jawad Bendaoud fixé sur son sort le 29 marsRTL, Belgique

(Belga) Confirmation de relaxe ou condamnation? La cour d'appel de Paris rendra son arrêt le 29 mars dans le procès de Jawad Bendaoud, jugé pour avoir logé deux jihadistes des attentats du 13 novembre 2015 en France.

Le procès en appel qui avait démarré le 21 novembre s'est achevé vendredi. Comme toujours, les derniers mots ont été laissés aux prévenus. "Je voudrais m'excuser de mon attitude pendant ce procès", a lancé Jawad Bendaoud. Le président, qui a dû gérer les crises de colère et les cris du prévenu, lui a répondu : "Je trouve votre attitude inexcusable". "Inexcusable mais je suis innocent!", a rétorqué Jawad Bendaoud, qui avait été relaxé en première instance. Et de s'adresser aux victimes : "Vous dites tous que vous voulez la vérité. Je vous l'ai donnée". Après avoir crié son innocence pendant des semaines d'audience, il a terminé avec un terrible lapsus: "Si vous me condamnez, vous condamnez un coupable". Jawad Bendaoud, un délinquant multi-récidiviste de 32 ans, comparaissait détenu depuis mercredi, après avoir été condamné à six mois de prison ferme pour des "menaces de mort", qu'il nie, contre une victime des attentats. L'autre prévenu, Youssef Aït Boulahcen, jugé pour "non-dénonciation de crime terroriste", a lui récité un long texte en rime. Cousin d'Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats, il avait été condamné en première instance à quatre ans de prison, dont un an avec sursis. L'avocate générale a requis jeudi cinq ans de prison avec mandat de dépôt contre les deux prévenus. Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe pour chacun d'eux. "Nous n'avons pas la preuve qui permet de répondre à la question : est-ce que Jawad Bendaoud savait" que ses locataires étaient des jihadistes? a plaidé l'avocat de Jawad Bendaoud, Xavier Nogueras, pour qui les magistrats ont rendu en première instance une décision "honnête". Jawad Bendaoud encourt six ans de prison pour avoir mis à disposition d'Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats, et de son complice Chakib Akrouh, un squat où ils s'étaient repliés, à Saint-Denis, au nord de Paris. C'est là qu'ils sont morts dans l'assaut des policiers d'élite du Raid, le 18 novembre, cinq jours après les attentats qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés à Paris et Saint-Denis. (Belga)

Brésil: Temer signe l'acte d'extradition de Battisti vers l'ItalieRTL, Belgique

(Belga) Le président du Brésil Michel Temer a signé vendredi l'acte d'extradition de l'ex-militant d'extrême gauche Cesare Battisti vers l'Italie, où il a été condamné à la prison à perpétuité pour quatre homicides, a indiqué une source présidentielle.

"Oui, le président a bien signé l'acte d'extradition de Cesare Battisti", a affirmé cette source, confirmant l'information circulant dans les médias locaux. Reconverti en auteur de romans policiers, Battisti, 63 ans, qui vit au Brésil depuis 2004, est actuellement recherché par les autorités, au lendemain de la décision d'un juge de la Cour suprême d'ordonner son arrestation en vue d'une extradition. Ce mandat de détention préventive a été émis jeudi soir par le juge Luiz Fux, pour éviter "une quelconque tentative de fuite" face à une éventuelle extradition. Vendredi, la Police fédérale a débuté les recherches pour le localiser. Il résidait ces dernières années à Cananeia, petite ville côtière de l'Etat de Sao Paulo. Peu avant l'annonce de la signature de l'acte d'extradition, la défense de l'ex-militant a présenté un recours devant la Cour suprême pour demander "une révision de la décision" du juge, a indiqué son avocat Igor Sant'Anna Tamasauskas. L'avocat a affirmé ne pas savoir où se trouvait son client, expliquant qu'il ne lui avait pas parlé depuis le mois dernier. Cesare Battisti a été condamné en 1993 à la réclusion à perpétuité pour quatre meurtres et complicité de meurtres à la fin des années 1970 lorsqu'il appartenait au groupe Prolétaires armés pour le communisme (PAC). Il clame aujourd'hui son innocence. Après s'être évadé de prison en 1981, il avait fui d'abord au Mexique, puis en France en 1990. Le président socialiste François Mitterrand (1981-1995) s'était en effet engagé à n'extrader aucun militant d'extrême gauche renonçant à la lutte armée. Sous la présidence de son successeur de droite Jacques Chirac, l'Italien avait rejoint clandestinement le Brésil en 2004. Au terme d'un séjour en prison et d'un long processus judiciaire pour l'extrader, le président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2011) avait décidé en 2010 de ne pas livrer le fugitif à l'Italie. Vendredi matin, le président élu d'extrême droite Jair Bolsonaro a réitéré son intention d'extrader Cesare Battisti, affirmant sur Twitter que le gouvernement italien pouvait "compter" sur lui pour le renvoyer vers son pays d'origine. (Belga)

Double parricide au Pays basque: procès en suspens après un malaise de la co-accuséeRTL, Belgique

(Belga) Le procès d'un double parricide en 2016 à La Bastide-Clairence (Pyrénées-Atlantiques) a été suspendu vendredi à Pau et se trouvait plongé dans l'incertitude après un malaise de la co-accusée, en plein interrogatoire de son mari, qui évoquait la "détermination" du couple à tuer, pour l'argent.

Sofia Bodnarchuk, 25 ans, a eu un malaise vers 17H00 et a été évacuée par les pompiers puis hospitalisée, provoquant une longue interruption d'audience. En fin de journée, la présidente de la cour d'assises Dominique Coquizart a annoncé que le procès était suspendu jusqu'à samedi, afin que de nouvelles expertises médicales déterminent d'ici là si les accusés sont en état d'être jugés. Si tel était le cas, le procès qui devait initialement se terminer vendredi soir pourrait s'étirer jusqu'à dimanche. Dans le cas contraire, il serait renvoyé. La jeune femme d'origine kazakhe, qui avait rencontré sur internet son mari Kevin Rouxel, 25 ans lui aussi, a été victime de son malaise au moment ou celui-ci évoquait le "délire total" dans lequel était entré le couple, résolu à éliminer les parents pour récupérer leur argent et biens, pactole qu'ils estimaient entre 1 et 1,5 million d'euros. Pour cette raison, ils avaient aussi prévu de tuer le frère aîné de Kevin, atteint du syndrome d'Asperger. "On est entré dans une sorte de délire total (...) Rien n'aurait pu nous arrêter. On était déterminé", a affirmé Kevin Rouxel, insistant sur le fait que le projet était celui d'eux deux, pas de lui seul. Et mettant en cause son épouse qui, selon lui, "était un peu une princesse" et ne se satisfaisait pas de leurs moyens. Pour autant, l'accusé dont la version des faits a varié à plusieurs reprises au fil des auditions, a réaffirmé vendredi que le coup qui a tué son père était parti accidentellement, lorsque celui-ci "a voulu saisir l'arme", et lors du "corps à corps" qui s'en est suivi. Une amie de la mère, venue témoigner vendredi, a expliqué que Mme Rouxel lui avait confié à plusieurs reprises "avoir peur" et qu'elle sentait une "menace" émanant du jeune couple, avec qui les relations s'étaient dégradées la dernière année. Kevin Rouxel est jugé depuis lundi pour avoir assassiné au revolver ses parents quinquagénaires Ewa et Pascal, avec la complicité de sa femme, dans la ferme parentale du village basque de La Bastide-Clairence, le 20 février 2016. Le frère aîné a survécu. (Belga)

Une demande de relaxe, un lapsus et des rimes: le procès de Jawad Bendaoud s'est achevé ce vendrediRTL, Belgique

Comme toujours dans les procès, les derniers mots ont été laissés aux prévenus. "Je voudrais m'excuser de mon attitude pendant ce procès", lance Jawad Bendaoud. Le président, qui a dû gérer depuis le 21 novembre les crises de colère et les cris du prévenu, lui répond aussitôt: "Je trouve votre attitude inexcusable". "Inexcusable mais je suis innocent!", rétorque Bendaoud.

Et de s'adresser aux victimes qui se sont constituées partie civile: "Vous dites tous que vous voulez la vérité. Je vous l'ai donnée". Après avoir crié son innocence pendant des semaines d'audience, il termine avec un terrible lapsus: "Si vous me condamnez, vous condamnez un coupable!". Des rires à peine étouffés s'élèvent de la partie civile. Enième anecdote dans ce procès qui, tant en première instance qu'en appel, ne s'est jamais déroulé dans la sérénité.

Juste avant Jawad Bendaoud, l'autre prévenu, Youssef Aït Boulahcen, jugé pour "non-dénonciation de crime terroriste", avait récité un long texte en rimes, devant des magistrats et des avocats ébahis.

"Vous tenez tant à ce que je paye l'addition. (...) Il y a eu beaucoup trop de mépris face à nos explications. (...) Je sollicite auprès de vous ma relaxation (relaxe, ndlr) et vous demande pardon pour mon comportement qui n'était pas une provocation".


L'avocate générale a requis cinq ans de prison

Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe pour les deux prévenus. Jeudi, l'avocate générale a requis cinq ans de prison avec mandat de dépôt contre chacun.

Jawad Bendaoud, qui a été relaxé en première instance, encourt six ans de prison pour avoir mis à disposition d'Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats, et de son complice Chakib Akrouh, un squat où ils s'étaient repliés, à Saint-Denis. C'est là qu'ils sont morts dans l'assaut des policiers du Raid, le 18 novembre.

Son avocat, Xavier Nogueras, a démarré sa plaidoirie avec son "intime conviction": "Nous n'avons pas la preuve qui permet de répondre à la question: est-ce que Jawad Bendaoud savait" que ses locataires étaient des jihadistes? En première instance, les magistrats ont rendu une décision "honnête", selon Me Nogueras.

Aurait-il logé des terroristes pour seulement 150 euros? interroge l'avocat. "Non, s'il s'était rendu compte qu'il avait en face de lui quelqu'un qui aurait pu lui rapporter gros, il aurait demandé bien plus". La veille, l'avocate générale a estimé au contraire qu'il s'agissait d'un "prix d'ami".

Jawad Bendaoud, un délinquant multi-récidiviste de 32 ans, "se tire souvent des balles dans le pied. Il se défend avec des contre-arguments qui sont délictuels", mais pour l'avocat, il est bien "innocent".


"Il a été incarcéré comme un terroriste. (...) L'isolement l'a broyé"

Me Nogueras a présenté ses excuses pour le comportement de son client. "Il a été incarcéré comme un terroriste. (...) L'isolement l'a broyé. Et d'un coup, dehors (après sa relaxe, ndlr), il a été livré à lui-même". "Il a besoin de soins".

Youssef Aït Boulahcen, le cousin d'Abdelhamid Abaaoud, avait été condamné en première instance à quatre ans de prison, dont un an avec sursis. Selon l'avocate générale, cet homme a "une adhésion totale aux thèses jihadistes".

Pour son avocat, Florian Lastelle, "il n'a jamais caché que son ordinateur cachait des textes salafistes. Mais c'était uniquement personnel, il ne les a jamais diffusés". Et il est impossible qu'il ait su que son cousin organisait de nouveaux attentats: "aucun élément extérieur n'a pu l'amener à croire qu'Abaaoud était en France".

Youssef Aït Boulahcen, un ambulancier de 26 ans à l'allure soignée, encourt cinq ans de prison. 

 

"Il faut écouter le peuple": Bart De Wever se dit favorable à des élections législatives anticipéesRTL, Belgique

"Une demi-année d'arrêt complet et ce feuilleton au parlement (sur la question d'un vote de confiance ou non pour le gouvernement désormais minoritaire dirigé par le Premier ministre Charles Michel) qui ne peut qu'alimenter l'anti-politique, ce n'est démocratiquement pas la meilleure solution. Il faut écouter le peuple. Et je ne pense pas que le peuple veut voir cela pendant des mois", explique le président des nationalistes flamands, une semaine après la démission des ministres N-VA de l'équipe fédérale.

M. De Wever s'adresse aussi aux milieux des affaires, qui a reproché à la N-VA d'avoir "débranché la prise" alors qu'il restait du travail à réaliser sur le plan socio-économique avant les élections, toujours en principe fixées au 26 mai, tout comme des régionales et des européennes.

"Je pense que je peux maintenant avoir plus d'influence que si j'étais resté (au sein de la majorité gouvernementale) et si j'avais plié sous le poids de cette coalition Marrakech pour être écrasé", a ajouté le président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers.

Il ne cache pas non plus que cette crise a laissé des traces. "La façon dont les anciens partenaires de la coalition nous ont poussés m'a impressionné. Le discours du Premier ministre (lundi devant la conférence intergouvernementale des Nations unies sur le Pacte mondial sur les Migrations, ndlr) sur le mauvais côté de l'histoire a également causé des blessures. Mais bon, la question est désormais: comment retrouver la route de la gouvernance du pays ou éventuellement une autre solution? ", se demande M. De Wever.

"Cela apparaîtra das les jours à venir", a-t-il encore souligné.

Le Sénat poursuit les efforts budgétaires et réduit sa dotation de deux millions d'eurosRTL, Belgique

(Belga) Le Sénat a décidé vendredi de réduire de 42 à 40 millions d'euros sa dotation de fonctionnement pour l'année 2019. L'année dernière, la Haute assemblée avait également approuvé une réduction de ses subsides, à hauteur de 4 millions d'euros, par rapport à ce qui était envisagé initialement. D'après les prévisions budgétaires pour l'année prochaine, approuvées à l'unanimité vendredi en séance plénière, 70% des dépenses du Sénat servent à rémunérer ses membres.

La dotation du Sénat a été considérablement diminuée ces dernières années: de 70 millions d'euros en 2013, elle a chuté à 40 millions l'année dernière, soit une baisse de 42,67%. "Mais si l'on tient également compte de l'inflation, il s'agit d'une réduction de plus de 50%", relève Bert Anciaux (sp.a), rapporteur du budget. En décembre dernier, le Sénat avait décidé de réduire sa dotation de plus d'un million et demi d'euros. En janvier, quatre millions d'euros supplémentaires avaient été ajoutés à cet effort budgétaire, grâce au transfert vers la Chambre des coûts liés au corps de sécurité chargé d'assurer la protection de l'ensemble du parlement fédéral. Mais la réduction drastique des coûts de personnel que ce transfert a entraîné a été en partie réduite à néant en raison d'un certain nombre de frais liés à l'année électorale et à l'accélération de l'inflation. Au bout du compte, le budget du Sénat a été réduit de 1,35 million d'euros, ressort-il d'un rapport sur le sujet. Le Sénat s'attend pour 2019 à des dépenses atteignant 44,77 millions d'euros. Celles-ci sont couvertes par une dotation fédérale de 40 millions d'euros, 100.000 euros de revenus financiers et 4,67 millions de moyens propres. Le personnel statutaire représente 45,90% des dépenses du Sénat tandis que le personnel politique correspond à une dépense de 23,17%. Les autres frais concernent les traitements des anciens sénateurs (11,96%), les frais de fonctionnement (11,51%), les subsides aux groupes politiques (3,11%), les sénateurs cooptés (2,52%) et les relations bilatérales et multilatérales (1,81%). (Belga)

Le président de la FGTB dresse un bilan "extrêmement positif" de la journée d'actions syndicalesRTL, Belgique

Robert Vertenueil, président de la FGTB,est revenu sur cette journée d'actions syndicales qui s'est tenue aujourd'hui, dans plusieurs localités du pays. Il dresse un bilan "extrêmement positif" au micro d'Aurélie Henneton et de Gaetan Zanchetta. "Il y a eu des actions dans tous les secteurs en front commun syndical avec une ambiance extrêmement positive. "Aucune violence ni dégât majeur", constate Robert Vertenueil qui relève tout de même "quelques incidents". A Gand, un gréviste a été renversé par un camion dans le port de Gand, alors qu'une action syndicale démarrait en cette journée nationale de contestation. L'homme est blessé à la jambe, avait indiqué la police maritime.

"Sur base des informations dont nous disposons, l'accident n'était pas intentionnel et il ne s'agissait certainement pas d'une agression", avait précisé la police maritime.

Le président de la FGTB a indiqué qu'une réunion avec le Premier ministre aurait lieu demain matin. Le but étant que les délégués syndicaux exposent leurs revendications "en matière de pouvoir d'achat" notamment. 

Marche contre Marrakech: les organisateurs introduisent une procédure en urgence devant le Conseil d'ÉtatRTL, Belgique

La "Marche contre Marrakech" est une initiative d'associations de droite et d'extrême-droite flamandes comme KVHV, NSV, Schild en Vrienden, Voorpost et Vlaams Belang Jongeren, qui dénoncent le pacte de l'Onu sur les migrations, formellement approuvé lundi à Marrakech. Parallèlement, une quarantaine d'organisations ont prévu de se rassembler dimanche contre cette manifestation.

Un arrêté d'interdiction de toute manifestation sur l'ensemble du territoire régional a cependant été pris par le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort. Selon Filip Brusselmans de l'association des étudiants catholiques flamands (KVHV) et qui se veut porte-parole de la marche, cette interdiction est "basée sur des considérations politiques et non des éléments juridiques".

Il déplore également le fait qu'il ait fallu attendre vendredi pour que cette interdiction écrite soit publiée. "Il est clair qu'ils veulent nous mettre des bâtons dans les roues." Le porte-parole du Conseil d'État, Eric Brewaeys, a pour sa part confirmé qu'une procédure d'urgence a été introduite. Une décision est attendue avant dimanche. Une audience à ce sujet doit encore avoir lieu vendredi soir.

Didier Reynders souhaite une "approche intégrée" associant Affaires étrangères et DéfenseRTL, Belgique

(Belga) Le nouveau ministre de la Défense, Didier Reynders, par ailleurs également vice-Premier ministre et titulaire du portefeuille des Affaires étrangères, s'est prononcé vendredi pour un renforcement d'une "approche intégrée" associant davantage les deux départements et promouvant les trois D (défense, diplomatie et développement), comme c'est déjà souvent le cas en Afrique.

"Les trois dimensions sont importantes et le rapprochement que j'ai l'occasion d'organiser entre les deux départements va nous permettre de continuer à travailler" ensemble, a-t-il affirmé à l'agence Belga à l'occasion de sa première visite à l'état-major de la Défense à Evere, où il a rencontré les principaux responsables militaires. "On le fait déjà", a souligné le nouveau ministre de la Défense, en insistant sur sa volonté d'"intégrer mieux les deux démarches", notamment lorsque la Belgique siègera, à partir du 1er janvier prochain, comme membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU. M. Reynders (MR) a hérité du portefeuille de la Défense dimanche dernier, succédant - après la démission des ministres fédéraux N-VA - à Sander Loones, qui n'aura occupé la fonction que durant trois semaines. Il a été accueilli très sobrement - une simple garde d'honneur, de quelques militaires, en l'absence de détachements et de drapeau - à Evere par le chef de la Défense, le général Marc Compernol, de retour d'une visite de plusieurs jours aux troupes belges en opération à l'étranger. (Belga)

"Bienvenue à la FEB, ici on décide, au MR on exécute": des manifestants vandalisent la façade du MR à NamurRTL, Belgique

C'est sur le coup de 11h15 vendredi qu'une dizaine de manifestants de la FGTB parmi les 200 à 300 présents ont vandalisé le bâtiment du MR à Bouge. Ils ont notamment jeté de l'eau colorée sur la façade pour représenter le bain de sang social et placardé des affiches sur les vitres. Sur l'une d'elles, on pouvait lire "Bienvenue à la FEB, ici on décide, au MR on exécute".

Après un entretien avec David Clarinval, M. Bodson s'est montré plus remonté que jamais. "Nous avons pu faire part de nos revendications et M. Clarinval a promis de les exposer au Premier ministre mais nous savons qu'il faudra encore agir pour obtenir de réelles avancées", a-t-il déclaré.

"Nous avons d'ailleurs été très étonnés de constater que M. Clarinval n'avait pas conscience de la situation des travailleurs à temps partiel ou de la façon dont la majorité des employeurs se conduisent en ne signant que des contrats de 20 ou 24 heures." Lors son discours devant les syndicalistes, le secrétaire général de la FGTB en Wallonie a également appelé à une nouvelle mobilisation en janvier.


Ils demandent le retour de l'âge légal de la pension à 65 ans

Une réunion rassemblant les leaders de la FGTB à l'échelle nationale est prévue en ce sens mercredi prochain en soirée et le syndicat avisera en fonction des négociations de mardi et mercredi après-midi. "Si rien n'avance, si nous ne sommes pas écoutés, nous serons de retour la deuxième ou troisième semaine de janvier", a-t-il affirmé.

"Le MR tente de se racheter une conduite et une virginité avec sa séparation de la N-VA mais nous n'oublierons pas ce qui s'est passé pendant quatre ans. Il faut absolument que ça change rapidement ou en tout cas aux prochaines élections." La FGTB et les autres syndicats réclament une réelle marge de négociation pour une augmentation salariale en 2019 et 2020, un accord interprofessionnel prévoyant une réelle augmentation pour tous les travailleurs ainsi qu'une augmentation du salaire minimum à 14 euros/heure ou 2.300 euros/mois.

Ils demandent également le retour de l'âge légal de la pension à 65 ans avec un minimum de 1.500 euros par mois. Enfin, ils appellent à des régimes de prépension et de fin de carrière accessibles avec le maintien des conditions actuelles et la prise en compte de la pénibilité du travail.


 

ACTUALITES BELGIQUE (7) : Le Vif, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Orange bleue: Les vice-Premiers peu enthousiastes à l'idée d'élections anticipéesLe Vif, Belgique
Des élections anticipées ne sont pas la solution à l'actuel imbroglio gouvernemental provoqué par le départ de ses membres N-VA, ont estimé en substance les vice-Premiers Didier Reynders (MR), Alexander De Croo (Open Vld) et Kris Peeters (CD&V) samedi matin, à leur arrivée au Lambermont où ils doivent se réunir en comité ministériel restreint avec les partenaires sociaux du Groupe des Dix.
Orange bleue : Alexander De Croo renvoie le ballon dans le camp de la N-VALe Vif, Belgique
Le "nouveau" gouvernement fédéral peut encore sortir de l'impasse, si Charles Michel et le président de la N-VA Bart De Wever se rencontrent et s'entendent sur ce qui "est encore possible", selon l'analyse d'Alexander De Croo, vice-Premier ministre Open Vld, samedi sur les ondes de la VRT (Radio 1).
"Un mentor", "homme de convictions": la mémoire de Philippe Moureaux saluéeLe Vif, Belgique
Les réactions et messages de condoléances affluaient sur le réseau social Twitter samedi à la suite de l'annonce du décès à l'âge de 79 ans de l'ancien ministre et bourgmestre socialiste de Molenbeek Philippe Moureaux.
Philippe Moureaux, ancien ministre et bourgmestre PS de Molenbeek, est décédéLe Vif, Belgique
Philippe Moureaux, ancien bourgmestre historique de Molenbeek-Saint-Jean, où sa fille Catherine est récemment devenue bourgmestre à son tour, est décédé samedi à l'âge de 79 ans, selon un avis nécrologique communiqué par cette dernière.
Femmes et franc-maçonnerie : pourquoi les frères se déchirentLe Vif, Belgique
Intégrer les soeurs ? Au Grand Orient, les frères s'interrogent toujours. Le débat fait rage depuis une décennie, provoquant le départ de certains. Il devrait agiter le mandat du grand maître Henry Charpentier. Enquête dans un monde très peu désireux de s'ouvrir aux femmes.
Un tiers de femmes dans les collèges communaux: la règle est déjà contournéeLe Vif, Belgique
Un nouveau décret impose un équilibre entre hommes et femmes au sein des collèges communaux et provinciaux. Mais la règle est déjà contournée dans certaines communes, rapporte la DH, samedi.
Un médecin de l'UZ Louvain poursuivi pour arnaque aux implantsLe Vif, Belgique
Un chirurgien de l'hôpital universitaire de Louvain est poursuivi par la justice pour avoir posé pendant des années des implants non conformes, révèle De Tijd, samedi.
L'ASBL WeLoveBXL lance un projet de valorisation des jeunes à MolenbeekLe Vif, Belgique
L'organisation WeLoveBXL, gérée par l'Anversoise Sihame El Kaouakibi, bien connue en Flandre pour ses projets sociaux, ouvre ses portes ce samedi au sein du Brussels Event Brewery, l'ancien atelier de mise en bouteilles de la Brasserie Bellevue à Molenbeek.
Giles jaunes: Jeholet fait appel aux gouverneurs pour éviter les blocages de zones économiquesLe Vif, Belgique
Pierre-Yves Jeholet, le ministre wallon de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi, entre autres, a interpellé les gouverneurs de provinces, leur demandant d'agir face aux gilets jaunes pour éviter les blocages de zones économiquement sensibles, écrit la Dernière Heure samedi, jour où un nouveau rassemblement de ce mouvement citoyen est attendu à Bruxelles.
"Si Charles Michel veut le soutien de la N-VA, il sera notre marionnette"Le Vif, Belgique
"Si Charles Michel veut le soutien de la N-VA, il sera notre marionnette", déclare samedi Jan Jambon (N-VA) dans les colonnes de La Libre et de la Dernière Heure. L'ex-vice-Premier ministre va plus loin que son président de parti Bart De Wever, qui clamait dès vendredi ne pas craindre des élections anticipées.
Pacte de Marrakech: la manifestation d'extrême-droite finalement autorisée à BruxellesLe Vif, Belgique
Une manifestation contre le pacte de l'ONU sur les migrations, à l'appel d'un collectif d'organisations d'extrême droite, pourra finalement avoir lieu dimanche à Bruxelles, après l'annulation de son interdiction par le Conseil d'Etat belge.
Deux policiers blessés lors de la fusillade de Liège l'ont été par des tirs "amis"Le Vif, Belgique
Lors de la fusillade de Liège, le 29 mai, à la suite de l'attaque terroriste menée par Benjamin Herman, qui a causé la mort de deux policiers et d'un jeune étudiant, deux des quatre policiers blessés l'ont été par des tirs "amis" de leur collègues, confirme l'expertise qu'a pu lire la RTBF.
Histoire belge: quand le ministre flamand se plaint au fédéral pour un sujet de sa compétenceLe Vif, Belgique
Alors que le ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts (N-VA), s'est plaint des contrôles insuffisants de l'Afsca à l'abattoir de Hasselt, l'agence fédérale et Denis Ducarme lui ont rappelé que la compétence était régionalisée depuis la 6e réforme de l'État, en 2014.
De Wever favorable à des élections anticipéesLe Vif, Belgique
Le président de la N-VA, Bart De Wever, se déclare favorable à des élections législatives anticipées afin de ne pas rendre le pays ingouvernable durant des mois, dans une interview à paraître samedi dans le journal De Tijd. Il a toutefois e relativisé son propos vendredi soir sur le plateau de la chaîne de télévision privée VTM.
Climat: la Flandre ne veut pas rallier la coalition des pays plus ambitieux à KatowiceLe Vif, Belgique
Le gouvernement flamand a confirmé vendredi son refus de signer une déclaration proposée cette semaine à la COP 24 à Katowice (Pologne) par un groupe de pays se voulant à la pointe de l'ambition climatique, empêchant de ce fait la Belgique de s'y rallier malgré le feu vert du fédéral, de la Wallonie et de Bruxelles, a-t-on appris de bonnes sources.
Marche contre Marrakech: une procédure en urgence ouverte devant le Conseil d'ÉtatLe Vif, Belgique
Les organisateurs de la "Marche contre Marrakech", que ceux-ci veulent mener dimanche en dépit d'une interdiction de manifester, ont introduit une procédure en urgence devant le Conseil d'État contre cette décision prise par la Région bruxelloise, indiquent-ils vendredi. Le Conseil d'État a confirmé l'information.
Deux fonctionnaires flamands arrêtés pour corruptionLe Vif, Belgique
Un juge d'instruction de Louvain a placé sous mandat d'arrêt pour corruption deux fonctionnaires, l'un de l'agence flamande Nature et Forêts (Agentschap Natuur en Bos) et l'autre de l'agence flamande pour l'Agriculture et la Pêche (Agentschap Landbouw en Visserij), indique le parquet vendredi.
Plus de 45% des femmes journalistes ont été harcelées ou agresséesLe Vif, Belgique
Seule la moitié des femmes journalistes n'a jamais été victime d'harcèlement ou d'agression alors que 70% des hommes ont échappé à ce type de violence, ressort-il d'une étude menée par trois chercheuses de l'Université libre de Bruxelles (ULB) et de l'Université de Mons (ULB), publiée vendredi.
Le point sur une journée d'actions syndicalesLe Vif, Belgique
Façades du MR et de la FEB vandalisées, des revendications transmises à la FEB, mais pas de "véritable négociation", marche pour la solidarité: le point sur une journée d'actions syndicales.
M. Reynders souhaite l'association des Affaires étrangères et de la DéfenseLe Vif, Belgique
Le nouveau ministre de la Défense, Didier Reynders, par ailleurs également vice-Premier ministre et titulaire du portefeuille des Affaires étrangères, s'est prononcé vendredi pour un renforcement d'une "approche intégrée" associant davantage les deux départements et promouvant les trois D (défense, diplomatie et développement), comme c'est déjà souvent le cas en Afrique.

ACTUALITES BELGIQUE (8) : Flux supprimé, momentanément inaccessible ou pas d'infos récentes - cliquer ici pour vérifier.


Quitter - Actualiser - Les 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page





Vos suggestions


Agenda et recherche via Belinfos   © 2011-2018 Belinfos.be - Reproductions permises moyennant mention de la source : belinfos.be - Courriel : websoc@hotmail.com